Nous sommes actuellement le 17 Décembre 2017, 16:54

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Rêves lucides
MessagePublié: 13 Juin 2017, 08:09 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 582
Pochel a écrit:
Sans parler des cauchemars lucides, où le réveil est là la première des préoccupations !...

T'inspirer des Senoï tu dois ...

_________________
"Il y a trois sortes d'hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer." Aristote


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Rêves lucides
MessagePublié: 13 Juin 2017, 09:03 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 731
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Très intéressant, cet article ! Je ne connaissais pas du tout les Senoï.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Rêves lucides
MessagePublié: 13 Juin 2017, 10:56 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 582
Bon, je vais vous faire un petit topo sur les principales méthodes, avec mon propre ressenti pour chacunes d'elles, façon Que Choisir :mrgreen:

La première, celle que l'on conseille généralement aux débutants, est la MILD (Mnemonic Induction of Lucid Dream). C'est la plus passive de toutes les méthodes, elle consiste à savoir comment agir quand le rêve lucide se présente. Si le rêve lucide est un poisson, la MILD se propose de vous dire comment le ferrer, pour filer la métaphore halieutique.

- Premier point : l'autosuggestion. Il faut arriver à se convaincre que "quand je rêve, je suis conscient que je rêve" (ou toute autre phrase dans le genre, à la convenance personnelle, mais qui a ce sens précis). Elle ne doit pas comporter de négation, l'inconscient ne comprenant apparemment pas la négation. Il faut se la répéter à soi-même avec conviction 3 fois de suite, façon mantra, plusieurs fois dans la journée, et bien sûr avant l'endormissement. Stephen Laberge, autorité sur la question, résume l'affaire ainsi :"la prochaine fois que je rêve, je dois me souvenir de penser que je rêve".

- Deuxième point : la tenue d'un journal de rêve. Tout le monde a pu éprouver la fugacité des rêves, ils peuvent s'oublier très rapidement. Il faut noter et dater ses rêves, les décrire le plus précisément possible, les fixer, en somme. Il est important de les décrire au présent et à la première personne (je chevauche un poney sur Proxima du Centaure, je ressens beaucoup d’allégresse ...). Il est question d'abord de muscler sa mémoire onirique. Stephen Laberge (encore lui) conseille, lorsqu'on consigne ses rêves, de les voir comme une pelote de laine (pour filer la métaphore tricotière ...) que l'on va dérouler : mon dernier rêve, c'était ça, à quoi j'ai rêvé avant ? Et puis encore avant ? etc ... Consigner ses rêves présente aussi un autre avantage : si l'on retombe en rêve sur une situation déjà vécue auparavant, ça peut générer une sorte de déclic, un point d'entrée à la lucidité : est-ce que je n'aurais pas déjà vécu ça en rêve ? Mais alors, je rêve ! Alors je vais vous faire un aveu, aux tout débuts de la tenue d'un journal de rêve, on se sent un peu démuni, les souvenirs sont très fragmentaires, sans parler d'établir une chronologie. Et bien là, ça fait une semaine que je m'y suis collé, j'arrive à identifier jusqu'à 4 épisodes de rêve avec des détails, des conversations, et une chronologie qui me satisfait. C'est la prise de lucidité qui me fait défaut, pour l'instant.

Troisième point : les tests de réalité. C'est la toupie d'Inception. Il faut adopter une routine à effectuer assez souvent dans la réalité pour avoir le réflexe de l'effectuer en rêve. Certains rêves lucides sont tellement clairs qu'il est difficile de les distinguer de la réalité. Un des plus répandus est l'observation de ses mains. Observez vos mains IRL chaque fois que vous quittez une pièce. Bon, on sait à peu près que quand on ne rêve pas, on a 5 doigts à chaque main. En rêve, pratiquement jamais, on peut en avoir 8, des trous ou des pustules dedans, des pinces, des pattes de chats. J'ai réussi un test des mains en rêve (une seule fois), je tendais mes mains devant moi, je les ai vues en ombre chinoises devant moi en forme de ... lierre ...
Un autre test consiste à se poser la question "est-ce que je rêve ?" à chaque fois qu'IRL on est confronté à une situation étrange : une paréidolie, un nuage de forme étrange, un reflet ... etc ... ce matin, j'ai vu un paon au bord de la route (échappé du parc du château d'en face), j'ai mis ce fait à profit pour faire mon petit "est-ce que je rêve ?"

Voilà les 3 piliers de la MILD. Ce qui est difficile, dans cette méthode, je trouve, c'est la prise de lucidité, le "je rêve". Je n'en ai eu que 2 pour l'instant, les "mains en lierre" dont je parlais plus haut, et une autre. Je conduisais seul ma 309 bleue (voiture que je n'ai plus depuis 15 ans, au bas mot) pour aller en Bretagne (région où je ne suis pas retourné depuis mon enfance). Mais le rêve a sa propre cohérence. Ce qui m'a alerté sur le fait que je rêvais peut-être, c'est que j'ai eu un "noir" dans mon voyage, avec la sensation d'avoir dormi, et un retour à la conduite, à bonne vitesse, dans un virage. Je me suis alors demandé "comment je peux négocier ce virage alors que j'ai dormi, sans m'être flanqué dans le décor ? Parce que je rêve."

Voilà, suite au prochain numéro, pour la 2ème méthode testée. Et n'appelez pas les hommes en blouses blanches, je nierai tout.

Image

_________________
"Il y a trois sortes d'hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer." Aristote


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Rêves lucides
MessagePublié: 13 Juin 2017, 14:17 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 582
Les enseignements des rêveurs amérindiens

_________________
"Il y a trois sortes d'hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer." Aristote


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Rêves lucides
MessagePublié: 13 Juin 2017, 18:31 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 731
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Ah, des conseils ! Je vais essayer de les suivre, voir si je deviens un bon rêveur lucide. Je vous tiens au courant 8-)

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Rêves lucides
MessagePublié: 14 Juin 2017, 09:54 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 582
En voici quelques autres, glanés ici et là, à prendre pour ce qu'ils valent :

- Faire des nuits suffisamment longues, la zone idéale pour le rêve lucide se situant en toute fin de nuit, les phases de sommeil paradoxal (aussi appelés REM, Rapid Eye Movement) y étant plus fréquentes et plus longues.

Image

- Certains aliments favoriseraient le rêve lucide, pour leur impact sur les terminaisons nerveuses du cerveau : poisson, bananes, myrtilles ...
- Une forme de méditation avant le coucher favoriserait l'apparition de rêves lucides (en plus de favoriser l'endormissement). Tous les rêves "clairs et créatifs" que j'ai fait, potentiellement lucides sans que j'ai pu toutefois en prendre le contrôle, se sont produit après une méditation pré-endormissement. Il est question d'atteindre un état où l'on ne sent plus son corps (on n'est pas loin de la paralysie du sommeil, mais j'y reviendrai ...) en se focalisant sur un objet (sa propre respiration, visualisation de paysages imaginaires ou d'objets) en éloignant toute pensée parasite. Ceux qui ont tâté d'un peu de sophrologie savent de quoi je parle. Le rêve lucide apparaitrait quand les 2 hémisphères cérébraux, rationnel/créatif, sont synchronisés. Petite hypothèse personnelle : moi qui me situe du côté créatif de la force, je n'ai aucun mal à générer en pensée des paysages imaginaires. Alors je forme en esprit des objets en 3d* et en "fil de fer", comme j'ai pu le lire, pyramides, polyèdres, que j'anime en esprit. Je stimule mon hémisphère "faible". Fait intéressant : les gamers semblent avoir de grandes prédispositions au rêve lucide, habitués qu'ils sont à se mouvoir dans des univers virtuels en 3d, et ainsi pouvoir générer facilement une "matrice" lors du rêve.
- J'écoute lors de mes méditations des musiques riches en ondes théta, réputées aussi synchroniser les hémisphères et générer un état de relaxation profonde, avec une préférence pour le didgeridoo et les bols tibétains (musique binaurale). Je me dis que si ces instruments ont de l'influence sur ces 2 cultures très portées sur le rêve lucide, pourquoi pas sur moi ? (Lien)

* Le dreamcatcher amérindien, aux formes géométriques plus ou moins complexes et placé sur le berceau d'un individu dès son plus jeune, aurait, en plus des propriétés magiques que cette culture lui prête, cette fonction de stimulation cérébrale destinée à la formation de rêves lucides.

Image

_________________
"Il y a trois sortes d'hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer." Aristote


Dernière édition par Herbert West le 14 Juin 2017, 15:24, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Rêves lucides
MessagePublié: 14 Juin 2017, 13:45 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 582
Lever le voile sur les rêves, interview d'Isabelle Arnulf, neurologue spécialiste du sommeil

_________________
"Il y a trois sortes d'hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer." Aristote


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Rêves lucides
MessagePublié: 14 Juin 2017, 21:39 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 5197
Localisation: La ville aux cent clochers
Je vais faire mon vilain sceptique (oui, je sais : c'est original :shifty: ) mais il y a pas mal de choses qui me semblent très douteuses dans les informations que tu as récupéré... ce qui était prévisible : on est sur un sujet qui est relativement peu étudié par la science, et les rêves sont un sujet de prédilection de la contre-culture new-age.

Herbert West a écrit:
- Certains aliments favoriseraient le rêve lucide, pour leur impact sur les terminaisons nerveuses du cerveau : poisson, bananes, myrtilles ...

Ça me paraît assez étrange. Les aliments dont un ou plusieurs composés chimiques peuvent avoir un impact sur le cerveau sont en général ou des neurotoxiques, ou des hallucinogènes. Leur action sur le fonctionnement cérébral est bien identifiée et expliquée... Ce qui n'est pas le cas des aliments cités ici.

Ça serait marrant, cela dit : pas besoin de psilocybes ou de LSD pour jouer avec les âmes et ouvrir les volets de la perception, un barquette de saumon fumé ou un pot de confiture de myrtille suffiraient. :mrgreen:

Herbert West a écrit:
Le rêve lucide apparaitrait quand les 2 hémisphères cérébraux, rationnel/créatif, sont synchronisés.

Pour faire court : c'est au mieux une conception simplifiée à l'outrance du fonctionnement cérébral, au pire un mythe pseudo-scientifique. Pas mal de sources sérieuses sur Internet en parlent très bien (voir par exemple le Huffington Post). ;)

Herbert West a écrit:
J'écoute lors de mes méditations des musiques riches en ondes théta, réputées aussi synchroniser les hémisphères et générer un état de relaxation profonde, avec une préférence pour le didgeridoo et les bols tibétains (musique binaurale).

Le didgeridoo et les bols tibétains ne produisent pas de musique binaurale, dont le principe repose sur la superposition de deux ondes sonores ayant des fréquences très proches mais pas identiques, ce qui produit une sorte de "battement" (l'exemple sur la page Wikipédia est assez parlant).
Le didgeridoo et les bols tibétains produisent une onde sonore unique, pas double, donc pas de battement binaural possible. En revanche, une cornemuse aux bourdons désaccordés produit une multitude de battements (mais c'est complètement indésirable et lorsque cela arrive, c'est le signe qu'il est temps d'accorder son instrument :P ).
J'ai jeté une oreille sur la musique télécharge sur l'Unexplainable Store dont tu donnes indirectement le lien ; les battements binauraux sont souvent à peine audible tant ils sont noyés sous une couche de synthé et de bruits d'ambiances — c'est plus de la musique de relaxation que de la 'vraie' musique binaurale.


Quant à l'histoire de l'impact de cette musique sur le cerveau, le sujet a été bien couvert par la littérature spécialisée ; il y a controverse au sein du corps scientifique mais la majorité des études montrent que ce genre de sons n'ont pas ou peu d'effets sur la personne qui l'écoute.
De façon tout à fait empirique, certains membres de ce forum (et de l'autre) s'étaient prêtés il y a plusieurs années au jeu de l'I-doser, un logiciel de musique supposé produire des états de conscience altérée ou des humeurs via des "doses" plus ou moins fortes de musique binaurale ; les résultats avaient été très mitigés...

Herbert West a écrit:
Je me dis que si ces instruments ont de l'influence sur ces 2 cultures très portées sur le rêve lucide, pourquoi pas sur moi ?

L'intérêt porté par la culture aborigène aux rêves est une interprétation occidentale du mythe du « temps du rêve » (qui porte très mal son nom car il n'est absolument pas question de rêve dedans). Dans la pratique, les aborigènes d'Australie ne prêtent pas traditionnellement une attention particulière aux rêves — ou en tout cas, de façon bien moindre que la culture inuit par exemple où celui-ci tient un rôle prépondérant dans la vie quotidienne et l'organisation sociale.


Bref. Loin de moi l'idée de t'empêcher de manger des bananes, de stimuler ton imagination via des exercices de pensée, ou d'écouter du didgeridoo (ce serait même plutôt le genre de choses que j'encouragerai chez les gens, en particulier dans le dernier cas :mrgreen: ). Ça peut peut-être vraiment aider pour faire des rêves lucides — qui sait ?.. Mais je ne pense pas qu'il faille pour autant justifier ce genre de choses par du douteux ou de l'invraisemblable. ;)

_________________
« Wem Sackpfeifen Freud und Kurzweil macht, daß Harf und Laut' er drob verlacht, der wird auf den Narrenschlitten gebracht. »
Sebastian Brant, Das Narrenschiff


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Rêves lucides
MessagePublié: 14 Juin 2017, 21:55 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 582
Des vilains sceptiques, il en faut ... enfin en tout cas, y'en a :mrgreen:

J'ai bien précisé "glanés ici et là, à prendre pour ce qu'ils valent", et j'évite comme la peste les propos comme les nappes de synthé new age ... binaural, j'ai pas bien saisi le concept, j'ai cru comprendre que les fréquences diffusées à gauche et à droite en stéréo n'étaient pas les mêmes. Toujours est-il que je suis hyper-stimulé par les harmoniques basses, genre 432 hz, donc didgeridoo, bols et et et ... chant diphonique, la transe supposée fonctionne très bien chez moi ...

_________________
"Il y a trois sortes d'hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer." Aristote


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Rêves lucides
MessagePublié: 15 Juin 2017, 08:52 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2014, 13:16
Messages: 386
Bizarrement, pour moi, mes rêves lucides surviennent presque toujours quand j'ai une nuit agitée (paralysie du sommeil, cauchemars ou juste de nombreux rêves proches de la réalité). Du coup, c'est un peu à l'opposé de ces théories.
Moi quand je suis zen, je dors comme un bébé et fais une nuit sans rêves :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze