Nous sommes actuellement le 14 Décembre 2019, 12:18

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 10 Novembre 2014, 21:48 
Désinscrit
Désinscrit
Hors-ligne

Inscription: 26 Mai 2014, 21:10
Messages: 142
"It's the end, my beautiful friend..." jolie chanson, n'est ce pas ?? :P
chanson un peu désespérée et pas mal délirante mais qui ne nous éclaire pas tellement sur ce que sera notre fin et la fin de notre Monde, si ce n'est sur les tendances suicidaires que peut contenir le message oedipien...

Image
Tombe de Jim Morrisson à Montparnasse

Mais la fin, la vrai fin de notre monde... à quoi va-t-elle ressembler... vraiment ?? :s

La fin de l'Humanité... au delà des vieux délires SF ou cinématographiques de type armagedonnesque (paf, la planète !) qui vont même jusqu'au starbust (paf, la Galaxie !) qui affole et affolera encore longtemps le tout Hollywood... Bien que... bien que le schéma de type "effondrement (en anglais "collapse") semble toujours avoir tenu la corde chez les gens inspirés par la question.
Le thème de l'effondrement de l'Humanité, façon Barjavel (Ravage) ou le monde s'écrase sur lui-même par abus du progrès, ou façon C.D Simak (City) ou l'Humanité se délite à la recherche d'un bonheur qui fera sa perte... cela reste pourtant que de la littérature...

Image
dessin de couverture du roman "ravage"

De l'effondrement de notre Monde, certains ont donc eu la prémonition à l'instar de Salvador Dali, dans son fameux tableau qui imaginait les futures horreurs de la guerre civile et de l'effondrement de son propre pays, que cette fin serait assez terrible. Elle semble pourtant inéluctable et elle avait été décrite de façon minutieuse par un groupe d'individus au tout début des années 70... les fameux compagnons de l'Île de Pâques.

Mais qui sont ces compagnons ? Les membres d'une de ces mystérieuses sectes, façon Dan Brown, qui savent, grâce à de vieux grimoires cachés, comprendre l'avenir de notre civilisation ? ou alors une mystérieuse congrégation qui à l'insu de tous, prépare leurs évasions de notre Terre à bout de souffle, grâce à une intervention divine ou extraterrestre ??

Rien de tout ça, je vous rassure... les compagnons de l'Île de Pâques n'existent pas ou alors uniquement dans l'histoire de l'univers éthéré de nos ondes radios... :wtf:

Vous avez tous, plus ou moins, entendu parler de l'Île de Pâques (en polynésien Rapa Nui), cette micro civilisation qui, après avoir construit de gigantesques mégalithes anthropomorphes, a fini par s'auto détruire dans des guerres endémiques qui ont ravagé ce petit bout de terre... Au début du XIXème siècle, l'île ne ressemblait plus qu'à un petit bout de terre pelée, alors que tout indiquait que les hommes y avaient vécu de façon brillante, et qu'ils avaient longtemps gardé de nombreuses qualités autant artistiques que techniques, jusqu'à une forme élaborée d'écriture... tellement élaborée qu'à l'arrivée des missionnaires français (autour de 1850), les habitants ne semblaient plus être capables de la déchiffrer.

Image
Statue effondrée de l'île de Pâques

Face à ce constat d'effondrement civilisationnel, le journaliste et homme de radio Gérard Sire créa donc l'idée d'un groupe dénommé "Les compagnons de l'Île de Pâques" s'organisant clandestinement pour survivre, en prévision de l'inévitable fin de notre civilisation. Il en fera une célèbre émission de radio (sur France-Inter) que ma mère et moi-même suivirent sans en perdre une goutte

Parce que l'Histoire de l'Île de Pâques, cette civilisation qui coupe tous ses arbres, se lançant dans un gigantisme artistique autant magnifique qu'inutile et ravageur, est pour Gérard et ses amis, l'exemple typique du chemin que prend notre "grande" civilisation et la Terre n'est jamais qu'une petite île (sans vouloir reprendre le titre d'une des meilleurs films de SF américains des années 50) au milieu de l'Océan spatial !

Pour s'en convaincre le journaliste va prêcher à la radio son thème favori en narrant l"histoire autant fictionnel que visionnaire des compagnons de l'Île de Pâques. Pour étayer ses dires, il rencontrera de nombreuses personnes qui le convaincront que le monde industriel et technique à l'occidentale, consumériste à outrance, va s'étendre tel une marée sans limite sur l'ensemble de la planète : l'industrialisation de la Chine et son imitation du mode de vie occidentale, puis de tous les autres pays du tiers-monde, jusqu'à l'effacement du bloc communiste face à cette poussée consumériste...

Image
Gérard Sire en 1972

Il faut, à ce niveau de mon récit, rappeler que tout ceci se déroule il y a environ 40/45 ans et que Gérard Sire est décédé en 1977.

Ce qui va amener ce grand monsieur à vouloir convaincre les auditeurs, c'est sa rencontre avec les membres du club de Rome et notamment Alexander King mais aussi avec d'autres gens tels que Roland Moreno (le futur père de carte à puce)... Gérard Sire fut donc, à sa manière un des premiers à dénoncer la course à la croissance mais au-delà du sens politique marxiste tel qu'il était encore présenté dans ces années de contestation post-soixanthuitardes... Il sera suivi par d'autres journalistes tel que Pierre Fournier (le créateur du journal "la gueule ouverte", dont la devise était "le journal qui annonce la fin du monde) ou auteur de BD tel que Jean-Marc Reiser.

Mais que vient faire notre histoire de fin du monde dans tout ça ??? Eh bien, c'est que ces idées purement nées de l'imagination d'un simple journaliste et dialoguiste de films (la plupart de ceux de Jean Yanne) et de ces fameux compagnons vont donner naissance (bien plus tard et après la mort de Gérard Sire et de Pierre Fournier) à une théorie des plus impressionnantes qui soit sur le thème de la fin du Monde : la Théorie d'Olduvai !

Cette théorie, présentée par Richard Duncan (docteur en ingénierie des systèmes en 1973 à l'Université de Washington) propose d'estimer la Civilisation Industrielle avec un seul et unique ratio : la consommation mondiale d'énergie par rapport à la population, elle aussi mondiale. L'idée principale est que, contrairement aux autres civilisations qui sont apparues et se sont effondrées pour être remplacées par de nouvelles, notre civilisation qui base son progrès par l'industrialisation à outrance sera la dernière de toutes parce qu'elle aura épuisé toutes les ressources (pétrole, charbon, minéraux) qui sont vitales au développement d'une nouvelle civilisation).
Citer:
La théorie est définie par le ratio entre la production (utilisation) mondiale d'énergie et la population mondiale. Les événements sont planifiés. La théorie est simple. Elle stipule que la durée de vie de la Civilisation Industrielle est plus ou moins égale à 100 ans : 1930-2030.
La production mondiale d'énergie a crû entre 1945 et 1973 à une vitesse folle de 3,45% par an. Ensuite, depuis 1973 jusqu'au pic absolu de 1979, elle s'est ralentie à un modeste 0,64% par an. Alors soudainement - pour la première fois dans l'Histoire – la production d'énergie par tête entama un déclin à long terme, de 0,33% entre 1979 et 1999. La théorie d'Olduvai explique le pic de 1979 et le déclin qui s'en suit. Elle explique d'autre part que la production d'énergie par tête retombera à sa valeur de 1930 en l'an 2030, donnant ainsi une durée de la Civilisation Industrielle plus ou moins égale à 100ans.

Source : http://watd.wuthering-heights.co.uk/fra ... duvai.html

N'oublions pas qu'il s'agit d'une estimation et que la période peut être plus longue, voire un peu plus décalée... d'ailleurs certains estiment que notre siècle de civilisation consumériste à outrance a commencé avec les trente glorieuses européennes et que la seconde guerre mondiale a ralenti ce processus d'environ 10 à 15 ans, repoussant ainsi la fin du Monde ou plutôt l'effondrement mondial autour de 2045... N'y aurait il pas déjà certains signes ??

Image
Le Pacifique charrie des millions de tonnes d'ordures, la plupart en plastique...

Image
Gisement de sables bitumineux au Canada sur des milliers d'hectares

Image
Champs de culture de palmiers à huile en Indonésie.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Novembre 2014, 11:34 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 3271
Citer:
La production mondiale d'énergie a crû entre 1945 et 1973 à une vitesse folle de 3,45% par an. Ensuite, depuis 1973 jusqu'au pic absolu de 1979, elle s'est ralentie à un modeste 0,64% par an. Alors soudainement - pour la première fois dans l'Histoire – la production d'énergie par tête entama un déclin à long terme, de 0,33% entre 1979 et 1999. La théorie d'Olduvai explique le pic de 1979 et le déclin qui s'en suit.

Heu... Comment la théorie d'Olduvai explique-t-elle un déclin jusqu'à un pic absolu ? A combien est ce pic ? Supérieur à 3,45% ? Pourquoi citer cette valeur intermédiaire de 1973, alors ?
Et l'ère industrielle n'est-elle pas plutôt datée du milieu ou de la fin du XIXème siècle ?
Pardon, mais ce n'est pas très clair, tout ça...
De plus, j'ai l'impression que ça enfonce des portes ouvertes. N'est-il pas totalement évident que tout va trop vite et pas très bien dans le monde ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Novembre 2014, 17:02 
Désinscrit
Désinscrit
Hors-ligne

Inscription: 26 Mai 2014, 21:10
Messages: 142
La révolution industrielle date du début du XIXème siècle (voire même avant dans le sens de la production a but consumériste) mais l'usage à grande échelle des sources d'énergie (pétrole, gaz et minerai) date, elle, du début du XXème siècle.

Personnellement, mon prof d'économie qui évoquait la production de la Ford T argumentait que lorsque le montage de ce premier véhicule construit à grande échelle se fit de façon entièrement mécanique (ce qu'on appelle "à la chaîne"), cela signifiait que le le monde industriel était alors rentré dans sa phase dite active... Je crois que c'était autour de 1920 (ce qui correspond, grosso-modo à la construction de la première autoroute). Ensuite, cela n'a plus arrêté... frigos, lave-linges, radios, puis plus tard la télévisions, chaînes hifi, ordinateurs, tablettes et autre cochonnerie jusqu'à plus soif !!.

Par contre, effectivement, la théorie d'Olduvai reste donc... théorique (forcément) mais l'idée est bonne, car tout les spécialistes restent convaincus (même les plus obtus) que toute cette consommation effrénée ne durera qu'un temps...

Je me suis toujours demandé quelle pensée parcourait la tête du mec qui a abattu le dernier arbre sur l'Île de Pâques... N'avait il aucun état d'âme ou bien s'est il dit "foutu pour foutu, autant aller jusqu'au bout..." :?:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Novembre 2014, 17:49 
Membre
Membre
Hors-ligne

Inscription: 13 Novembre 2014, 08:00
Messages: 26
J'y crois pas à la fin du monde... je pense qu'il faut être optimiste.

Vous savez, c'est comme un théoricien du XIXème qui avait estimé que les crottes des chevaux déversés sur les rues de Londres, vu l'augmentation qu'il avait simulé, allait pollué et massacrer l'environnement...

Je pense qu'il ne faut pas être trop attaché à son époque. Les modèles de simulation à un instant t devienne vite obsolète avec le temps.

Il ne pouvait pas deviner qu'il y aurait la voiture et que donc, plus de cheval, plus de crotte sur les rues...

Bref, il faut essayer de s'évader de son époque pour essayer d'imaginer l'après. Les données à un instant t peuvent faussées l'avenir, car à l'avenir les données de base seront toute autre.

Il y avait bien des scientifiques qui croyaient que l'humain ne pouvait pas supporter une vitesse de quelques dizaine de kilomètre par heure ...

Soyons optimiste :P


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Novembre 2014, 18:10 
Désinscrit
Désinscrit
Hors-ligne

Inscription: 26 Mai 2014, 21:10
Messages: 142
Ah ça, l'histoire des crottes de chevaux, je ne connaissais pas... La seule histoire que je connais au niveau du crottin (c'est comme cela s'appelle en fait), c'est que cette matière animale est à l'origine du fait de se dire "m.e.r.d.e" pour porter chance, la veille d'un examen, d'une audition ou de toute démarche importante... Origine théâtrale en fait car, autrefois plus il y avait de m.... devant une salle de spectacle, plus il y avait de spectateurs et donc plus le spectacle "marchait"...

Bien sur le progrès scientifique peut conduire au "mieux" (au milieu du XIXème siècle, on pensait qu'aucune bibliothèque au monde ne pourrait conserver tous les livres et documents édités, alors que quelques années plus tard on inventait le microfilm), mais peut on considérer comme un progrès scientifique le fait de fabriquer des trucs et des machins parfaitement inutiles mais que les concepteurs essayent de passer pour indispensables ??? Le monde finira sous des montagnes de déchets...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Novembre 2014, 18:43 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5010
Localisation: Großostn
Je pense que ce que voulait dire Loupe, c'est qu'à chaque problème à un moment donné, on finit par trouver une solution. Il y a de fortes chances que l'humanité découvre un moyen de gérer les déchets avant qu'ils ne recouvrent la Terre. Cela dit, je suis d'accord, ce n'est pas une excuse pour consommer à tort et à travers.

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Novembre 2014, 19:12 
Membre
Membre
Hors-ligne

Inscription: 13 Novembre 2014, 08:00
Messages: 26
En effet, je pense que l'Humanité apportera toujours solution aux problèmes...

Vous imaginez statistiquement le nombre de chose qui aurait pu avoir lieu pour que la Terre disparaisse ou que l'humain ne soit plus là ? Depuis des milliards d'années, cette bonne vieille Terre est là!

Je crois que l'on a un ange gardien qui veille sur nous, à bon ou mauvais escient, je ne sais pas, mais il est là. Peut être que les ovnis en sont la preuve, comme des drones veillant sur nous ...

Hypothèse farfelue, désolé ... :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Novembre 2014, 20:16 
Désinscrit
Désinscrit
Hors-ligne

Inscription: 26 Mai 2014, 21:10
Messages: 142
Farfelue ? Non désespérée, car humaine. C'est pour cela que la religion a encore beaucoup d'avenir. Je suis à peu près sur que le dernier humain sur Terre, même s'il est couvert de pustules purulents trouvera le moyen de s'éteindre en faisant son signe de croix ou un geste du même genre.

Pour revenir sur votre affirmation la Terre est là, certes, depuis des milliards d'années mais l'espèce Homo n'y est que depuis 2 millions d'années, alors que les "grands" dinosaures y ont vécu pendant plus de 150 millions d'années pour disparaître sans espoir de retour... et sans me tromper, je peux dire qu'on ne tiendra pas aussi longtemps !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Novembre 2014, 22:38 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5010
Localisation: Großostn
Oui, enfin comparer humains et dinosaures c'est un peu rapide ! Les dinosaures c'est probablement des milliers d'espèces différentes, et les humains...
Il faudrait plutôt comparer aux mammifères, qui existent depuis environ 200 millions d'années.

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Novembre 2014, 23:17 
Banni
Banni
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Juillet 2009, 11:49
Messages: 2349
Citer:
C'est pour cela que la religion a encore beaucoup d'avenir. Je suis à peu près sur que le dernier humain sur Terre, même s'il est couvert de pustules purulents trouvera le moyen de s'éteindre en faisant son signe de croix ou un geste du même genre.

Ma pensée du jour hier:
Un jour j'irais vivre seul dans une oasis, et j'écrirais tellement grand dans le désert qu'on le lira depuis l'espace:
Allez tous vous faire <posséder charnellement par la porte arrière>!


:mrgreen:

_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 38 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze