Nous sommes actuellement le 17 Décembre 2017, 18:23

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 06 Mars 2017, 09:00 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 582
Ça doit être pour fêter cette mise à jour, je m'en suis fait une jolie, la semaine dernière, de paralysie. Pas de sensation de présence inquiétante (c'est pas systématique, ça m'est déjà arrivé, mais pas depuis un petit bout de temps), mais la parfaite paralysie, en émergeant d'une sieste, et je dirais aux 3/4 conscient. L'expérience m'a appris qu'il vaut mieux essayer de replonger un peu, et que les efforts de volonté que tu pourras déployer pour tenter de bouger ne serait-ce qu'un orteil offrent des résultats parfaitement dérisoires ...
Si tu as besoin d'un consultant en paralysie du sommeil, Ar Soner, je suis ton homme :mrgreen:


EDIT de la modération : ce sujet est issu d'une division du topic consacré à l'article "Paralysie du sommeil", sur lequel plusieurs membres sont intervenus pour parler de leurs expériences personnelles de ce phénomènes.

_________________
"Il y a trois sortes d'hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer." Aristote


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La paralysie du sommeil
MessagePublié: 08 Mars 2017, 20:36 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 5197
Localisation: La ville aux cent clochers
Vous avez tellement de bol (si j'puis dire) de faire des paralysies du sommeil... :(

Tu nous avais dit dans un autre topic que tu étais assez souvent sujet à cette parasomnie, mais il me semble que tu n'as pas d'hallucinations visuelles ? Je trouve toujours ça assez parlant de savoir quelle forme prend le cauquemar lorsqu'il attaque les gens, ça en dit très long sur leurs croyances et le fond culturel dont ils sont issus... :shifty:

_________________
« Wem Sackpfeifen Freud und Kurzweil macht, daß Harf und Laut' er drob verlacht, der wird auf den Narrenschlitten gebracht. »
Sebastian Brant, Das Narrenschiff


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La paralysie du sommeil
MessagePublié: 09 Mars 2017, 09:12 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 582
Si si, mais pas sous la forme d'une représentation formelle type sorcière, démon etc. La paralysie survient toujours quand je dors sur le dos. Elle commence toujours chez moi par une sensation de tangage, un peu comme si j'étais allongé sur un bateau. Il m'arrive d'étouffer, et d'ailleurs la peinture de l'article de la bestiole sur le ventre du dormeur est assez parlante, sans savoir si le peintre était en proie réellement à ce type d'hallu ou si ça tient à la licence poétique, on étouffe comme si quelque chose était assis sur son buste. Le plus haut niveau d'angoisse que j'ai atteint, je crois l'avoir déjà raconté, c'est d'être paralysé et de sentir des mains "fantômatiques" me tirer la "substance" sur le côté (et tu peux crier, personne ne viendra t'aider, on peut vraiment compter sur personne ^^). J'ai déjà aussi senti une main m'attraper l'épaule ou le bras, main qui ne pouvait pas être celle de "Madame West". Côté hallus, elles surviennent à l'état de semi-conscience, et un élément physique réel de la chambre, combiné avec un jeu d'ombre ou un reflet peut être complétement extrapolé. J'ai un miroir rond, dans ma chambre, d'un diamètre de l'ordre du mètre, qui était un peu éclairé par l'éclairage public du dehors à travers des volets qui fermaient mal, et ça a donné cet échange nocturne surréaliste :

Moi : AAAAhhhh !!!
Mme West : Quoi ?
Moi : Là, sur le mur !
Mme West : Ben quoi, qu'est-ce qu'il y a sur le mur ?
Moi : Mais ouvre les yeux, tu le vois pas ?
Mme West : Qu'est-ce que je dois voir ?
Moi : Ben le vortex !!!
Mme West : Bien sûr, bien sûr, le vortex :roll2: ... allez, rendors-toi ...

_________________
"Il y a trois sortes d'hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer." Aristote


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La paralysie du sommeil
MessagePublié: 09 Mars 2017, 12:03 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2014, 13:16
Messages: 386
Ar soner: J'en fait régulièrement. Pour moi les symptômes c'est: bourdonnements sourds et intermittents, bruits de pas lourds, présence ou ombre qui s'approche de moi si je ne me réveille pas assez tôt.

Par contre, ce qui m'étonne dans l'explication médicale de la paralysie, c'est qu'on semble dire qu'on est effectivement réveillé et paralysé. Je suis pas médecin, mais lors de mes premières paralysie, j'en ai fait part à ma compagne, et il est arrivé plusieurs fois où c'est elle qui me réveillait en sentant mon comportement "anormal".
Par la suite, au prix de très gros efforts, j'ai appris à lutter contre la paralysie en elle même, voire à sortir de mon lit, et marcher avec énormément de difficultés (un peu comme quand on marche dans l'eau). J'étais chez moi, mais des petits détails ne correspondaient pas à la réalité, et quand je m'en rendais compte, je me réveillais (ou ma compagne comme dit précédemment). Donc en gros, quand les hallucinations s'arrêtent, j'ai la même sensation que quand on se réveille (même s'il faut un petit temps pour en prendre conscience^^)

Aujourd'hui, j'essaye de "provoquer" la paralysie du sommeil, lors de l'endormissement. Ça permet une fois que tu te rends compte que t'es dedans, de rentrer dans un rêve lucide, donc super réaliste, et quand ça marche j'en profite pour mon petit plaisir personnel :mrgreen:

Cela dit, c'est pas facile à faire, et c'est dur de gérer le problème de se réveiller alors qu'on ne le veux pas encore :(

(Quel pavé !)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La paralysie du sommeil
MessagePublié: 09 Mars 2017, 13:05 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 582
Blad a écrit:
Aujourd'hui, j'essaye de "provoquer" la paralysie du sommeil, lors de l'endormissement. Ça permet une fois que tu te rends compte que t'es dedans, de rentrer dans un rêve lucide, donc super réaliste, et quand ça marche j'en profite pour mon petit plaisir personnel


Mince, il y aurait la possibilité d'en faire quelque chose de fun ? Voilà qui m'ouvre des perspectives, moi qui ai toujours vécu ça comme quelque chose de pas souhaité et plutôt désagréable ... comment tu t'y prends, camarade au sommeil chelou ?

_________________
"Il y a trois sortes d'hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer." Aristote


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La paralysie du sommeil
MessagePublié: 09 Mars 2017, 13:16 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2014, 13:16
Messages: 386
Hé bien, c'est difficile à expliquer. En plus, on ne déclenche pas la paralysie super facilement.
Souvent les premiers symptômes arrivent: l'impression de s'enfoncer dans du coton et bourdonnements d'oreilles. (dans mon cas).
Ensuite, il faut lutter contre "l'instinct de survie" j'ai envie de dire, qui te fais reprendre conscience.
Une fois que ça prend, paralysie et début d'hallucination, je sais que je fais une paralysie. Là j'arrive à penser à une chose agréable (on dirait que je me prends pour Peter Pan en disant ça :mrgreen: ) et du coup les hallucinations ne sont plus terrifiantes. Et à partir de là, si tu est toujours conscient que tu n'est pas dans la réalité (je ne me dis pas toujours "tiens, je rêve". Dans ces cas là, mon cerveau me réveille tout de suite. Mais ça je sais pas le contrôler) mais dans un monde manipulable.

Un exemple : J'ouvre les yeux, je sens la paralysie, je regarde les murs de ma chambre je vois un truc qui cloche. La vue de ma fenêtre était un peu différente de la réalité. Et tout à coup, le panorama pouvait changer à l'envie comme si ma fenêtre c'était un écran avec des diapos.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La paralysie du sommeil
MessagePublié: 09 Mars 2017, 13:43 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 582
Blad a écrit:
l'impression de s'enfoncer dans du coton et bourdonnements d'oreilles

Ah, j'ai ça aussi. C'est vrai que j'ai toujours eu le réflexe d'essayer d'en sortir le plus vite possible. Et j'ai tous les symptômes, mais pas toujours associés, je peux être paralysé sans avoir d'hallus, le plus rare étant la présence inquiétante. Et sans pouvoir affirmer que c'était lié à la paralysie du sommeil, j'ai vécu un jour une décorporation, dans cet état de semi-conscience dont on parle. Ultra-fun, bien qu'un peu angoissant, j'ai bien ré-essayé, mais jamais réussi ...

_________________
"Il y a trois sortes d'hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer." Aristote


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La paralysie du sommeil
MessagePublié: 09 Mars 2017, 23:11 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 731
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
> Ar Soner
J'en ai fait une récemment, ma première qui plus est (et j'espère bien la seule, car même si ce que décrit Blad a l'air amusant, je saurais me dispenser d'essayer). C'était assez quelconque. J'ai entendu des ronflements très forts à côté de moi, et j'ai vu comme un nuage noir me survoler. Je me suis vu l'aspirer à grand'peine, un peu comme quand on respire la fumée d'un feu de cheminée mal anhélé. J'ai aussi entendu très distinctement la question "Pourquoi l'Angleterre ?"* Je sais que c'était une paralysie du sommeil car je sentais un poids sur ma poitrine, et j'étais conscient sans parvenir à bouger.

Mais, ayant lu l'article peu avant, j'ai mis toute ma concentration dans une tentative de remuer frénétiquement tous les doigts, jusqu'à me réveiller. Double avantage : ça a fini assez vite ; et je n'ai ressenti aucune peur dès lors que j'ai commencé à jouer avec mes doigts, tant j'étais concentré sur cela et sur rien d'autre. Donc croyez-moi : le truc des doigts, ça marche.

*J'avoue que je ne sais pas du tout pourquoi.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La paralysie du sommeil
MessagePublié: 12 Mars 2017, 11:05 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 5197
Localisation: La ville aux cent clochers
Ah ah, c'est fou le nombre de gens qui font ou ont fait de la paralysie du sommeil, quand on creuse un peu... :)

... Mais par contre, ça manque un peu de cauquemars, tout ça. Vous devez avoir des esprits trop rationnels pour voir ce genre de choses.

Herbert West a écrit:
Côté hallus, elles surviennent à l'état de semi-conscience, et un élément physique réel de la chambre, combiné avec un jeu d'ombre ou un reflet peut être complétement extrapolé. J'ai un miroir rond, dans ma chambre, d'un diamètre de l'ordre du mètre, qui était un peu éclairé par l'éclairage public du dehors à travers des volets qui fermaient mal, et ça a donné cet échange nocturne surréaliste :

Les hallucinations qui reposent sur une déformation de la réalité, c'est un grand classique. Ça m'arrivait assez souvent, à des périodes de ma vie où j'étais stressé par le travail et traînais un manque de sommeil chronique.
Je me souviens ainsi avoir vu une nuit au bord de la route (j'étais en voiture) une sorte de lanterne chinoise d'un rouge vif, qui flottait à un mètre au dessus du sol en bourdonnant. En repassant quelques jours plus tard au même endroit, je me suis rendu compte que c'était un simple panneau de limitation de vitesse éclairé par la lumière des phares...

Je subodore que c'est le même genre de mécanisme qui est à l’œuvre dans les hallucinations hypnopompiques/hypnagoniques : le cerveau est dans un tel état de confusion qu'il interprète de façon incorrecte et déforme un détail anodin.

Blad a écrit:
Par contre, ce qui m'étonne dans l'explication médicale de la paralysie, c'est qu'on semble dire qu'on est effectivement réveillé et paralysé.

C'est un peu plus compliqué que ça en fait.
Il faudrait que je retrouve la source scientifique précise pour parler de cela plus en détail... mais j'ai retenu l'idée que l'état dans lequel se trouve la personne lors de la paralysie du sommeil n'est pas un vrai éveil, c'est plutôt une sorte de semi-éveil. Certaines zones du cerveau sont dans un état similaire à celui de l'éveil, mais d'autres sont encore en sommeil paradoxal. C'est ce qui explique que la personne soit suffisamment consciente pour réaliser qu'elle n'est pas en train de rêver et pour prendre en compte son environnement extérieur (le miroir éclairé par la rue de Herbert West, par exemple), mais qu'à côté de cela son esprit soit toujours comme engourdi et pas à 100% alerte.

Pochel a écrit:
J'ai aussi entendu très distinctement la question "Pourquoi l'Angleterre ?"*

Cherche pas, c'est l'abus de countryball comics. :P

Pochel a écrit:
Mais, ayant lu l'article peu avant, j'ai mis toute ma concentration dans une tentative de remuer frénétiquement tous les doigts, jusqu'à me réveiller. [...] Donc croyez-moi : le truc des doigts, ça marche.

C'est vrai, c'est un conseil qui revient souvent. Il faut que je pense à le rajouter dans l'article.

_________________
« Wem Sackpfeifen Freud und Kurzweil macht, daß Harf und Laut' er drob verlacht, der wird auf den Narrenschlitten gebracht. »
Sebastian Brant, Das Narrenschiff


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La paralysie du sommeil
MessagePublié: 12 Mars 2017, 11:56 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 731
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Ar Soner a écrit:
C'est vrai, c'est un conseil qui revient souvent. Il faut que je pense à le rajouter dans l'article.

Ah, ça n'y était pas ? C'est que j'ai dû le lire ailleurs... en tous cas oui, ça mériterait de figurer dans l'article, c'est vraiment un bon conseil :)

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze