Nous sommes actuellement le 14 Décembre 2019, 11:53

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2
Auteur Message
MessagePublié: 18 Février 2019, 14:37 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1754
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Ar Soner a écrit:
Comme des questions de lumière/humidité/poussière dans l'air, une forme différente de claustrophobie....

Ne pourrait-on pas également imaginer (je dis sans doute des bêtises) une forme de réminiscence de mauvais souvenirs...? Je sais par exemple que, toutes choses égales par ailleurs, certaines chansons provoquent dès que j'en entends les premières notes, une certaine tristesse... c'est juste que je les ai écoutées dans des moments tristes, et que depuis, elles sont associées à ce sentiment — même si, en soi, elles ne sont pas forcément tristes. Ne pourrait-on pas imaginer, par exemple, qu'il y ait dans ces pièces certaines ressemblances avec des lieux qui auraient provoqué un certain malaise chez ces personnes (odeur, disposition générale des meubles, couleurs... je ne sais pas), ce qui expliquerait leurs réactions négatives ? Autrement dit, que ce ne soient pas les caractéristiques intrinsèques de la pièce qui provoquent le malaise, mais bien le fait que lesdites caractéristiques rappellent celles d'une autre pièce ayant provoqué un malaise réel ?

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Février 2019, 15:57 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6210
Localisation: Massif central. Par là.
Pochel a écrit:
Ne pourrait-on pas également imaginer (je dis sans doute des bêtises) une forme de réminiscence de mauvais souvenirs...?

Oui, c'est tout-à-fait possible aussi. On peut d'ailleurs imaginer que cette « réminiscence » soit plus ou moins conscient de la part du témoin, en mettant en jeu des souvenirs très vieux ou à moitié oubliés, ce qui explique que la personne ait du mal à identifier d'où vient son sentiment de malaise.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Février 2019, 18:07 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juin 2018, 09:57
Messages: 29
Hello,

désolé, je sais qu'on s'éloigne un peu du sujet principal de Gloss88, mais je m'incruste pour ajouter mon témoignage similaire à celui d'Azaroth, je trouve ça intéressant ! :)

J'habitais une petite ville en Alsace, j'avais 16 ou 17 ans, c'était soit le weekend soit les vacances, à cette époque j'avais pour habitude de sortir la nuit tombée (de 20h à 23h30 en moyenne) pour traîner avec des amis comme le font beaucoup de jeunes à cet âge là, et comme certains jeunes aussi, il nous arrivait de faire des "conneries" pour passer le temps..

Ce soir là je n'étais qu'avec un seul ami, on passait près de l'école primaire où nous étudions étant plus jeunes.
Étant au lycée, ça faisant un bail que nous n'étions plus entrés dans cette école, et là, idée de génie d'ado, on s'est dit "tiens, on va aller faire un tour dans la cour pour voir à quoi ça ressemble maintenant" , nous nous sommes alors "introduits" dans la cour en escaladant un petit muret.
C'est certes illégal, mais ça nous semblait être une bonne idée à l'époque, je précise quand même que nous n'avions pour but de seulement faire un tour dans la cour, sans entrer dans les bâtiments.

Enfin bref, il y avait plusieurs choses que nous souhaitions revoir, mais la première chose était de voir si les dessins peints à la main par de anciens élèves plus vieux d'au moins une génération que moi étaient encore présents sur les murs des 2 préaux de l'école.
Le premier préau était la chose à voir la plus proche géographiquement de l'entrée, et nous nous y dirigeons donc en premier.

C'était un préau "creusé" a même le bâtiment qui donnait un peu une impression d'être dans une grotte, mais pas glauque du tout, encore moins si on imagine de jour.
Voici le préau en question, on voit pas grand chose mais c'est juste pour illustrer (d'ailleurs ils ont tout repeint depuis ma scolarité.. "c'était mieux avant" j'ai envie de dire) :
Image

Je reprécise qu'il faisait nuit.

Mon pote part de son côté mais sans trop s'éloigner et je me dirige alors seul sous le bâtiment.
La luminosité s'estompait à vue d’œil sous le préau, créant un dégradé de clair de lune et d'obscurité.

Me voilà à l'entrée du préau, je m'enfonce dans l'ombre.
J'étais à mi chemin entre la pénombre et le noir, lorsque, tout en marchant, j'ai subitement été pris d'étourdissement, de confusion et de peur.
Tout s'est passé très vite et j'ai poussé un cri court et sec ; mon ami est venu en catastrophe voir ce qu'il se passait, le temps qu'il arrive j'étais déjà ressorti.
Ayant fait du bruit et me sentant légèrement désorienté, nous sommes vite partis de la cour d'école.

J'ai alors expliqué à mon pote ce qu'il s'était passé :
"Je sais pas trop ce qu'il m'est arrivé, j'avançais en regardant le mur du fond et j'ai eu l'impression qu'une forme floue et transparente venant du fond du préau m'a foncée dessus"

Mon ami m'a alors raconté qu'un homme s'était suicidé moins de 2 ans avant, en se pendant à un arbre sur le terrain en face de l'école (il y avait un terrain assez grand avec de l'herbe et des arbres, hors de l'école mais juste de l'autre côté de la route). Mouais, étrange coïncidence.. Cet ami ne blaguait pas sur ce genre de sujet, il a lui même vécu un phénomène étrange en rapport avec son père qui est décédé, mais ça c'est une autre histoire, je pourrais vous la raconter si il y a des intéressés.

Pour être tout a fait rationnel et avec l'âge et le recul, je pense qu'il n'y a rien de paranormal dans mon histoire. Là où mon témoignage se rapproche de celui d'Azaroth c'est par l'impression de se sentir oppressé, étourdi. J'avais parlé de "forme floue et transparente" à mon ami, mais je suis sûr que c'est un phénomène purement physiologique (si je me trompe pas de terme).
Le manque de luminosité du lieu, les reflets de clair de lune, le léger sentiment d'être dans une grotte (donc confiné, écrasé).
Je précise qu'avant ce petit évènement, en arrivant sur les lieux, je n'étais pas en train d'appréhender ce que je pouvais trouver dans le noir et bien que nous étions entrés illégalement dans un lieu, je n'avais pas peur car j'avoue qu'on commençait à être habituer à faire des conneries à cette époque.. j'étais même assez serein et fier de moi (et stupide en réalité!) donc je ne pense pas à un coup côté psychologique comme on peut avoir lors d'une paralysie du sommeil où le cerveau, dans la panique, nous fait imaginer des choses horribles (j'en ai déjà vécu 2).

En tout cas, c'est la seule fois que cela m'est arrivé. Ce n'était pas un simple moment de panique dans le noir, aucun réel phénomène n'a déclenché ça, pas le bruit qui m'aurait fait sursauté par exemple.
J'ai du être, tout comme Azaroth, dans des prédispositions particulières qui on fait subitement bugger mon cerveau.

Pour ce qui est de l'histoire de l'homme pendu, je pense que c'est une simple coïncidence. Si j'étais allé crier sur les toits mon expérience, en racontant que c'était un fantôme, j'aurais pu créer une rumeur et tous les gosses de la ville n'auront plus osé aller en classe. :lol:

Voilà mon témoignages, quand je me relis je me dis que c'est beaucoup de blabla pour pas grand chose, mais j'ai aimé vous partager mon expérience :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Février 2019, 18:45 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1754
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Hello !
Sympa, ton témoignage ! J'ai bien aimé le lire, il est bien raconté, bien écrit :)

Il n'y a d'ailleurs pas grand-chose à ajouter, tu l'analyses et tu le débunkes très bien tout seul... Je suppose que tu as raison dans ton analyse : stressé, anxieux, tant parce que tu fais quelque chose d'interdit que par la disposition inquiétante du lieu, tu t'imagines très vite des choses...
On pourrait par exemple imaginer que tu as surpris un clodo, un squatteur ou un voleur qui a pris la fuite, et que l'imagination a fait le reste !...

En tous cas, j'ai bien aimé ton témoignage ! Je l'ai trouvé extrêmement relatable, comme on dit en anglais :mrgrin:

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Février 2019, 20:46 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1632
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Oui, très sympa ce témoignage, en effet.

On voit bien que tu as - légitimement et normalement - refait le film par la suite et y as apporté des réponses qui me semblent pertinentes.

Je me demandais juste, en te lisant, si tu te souvenais clairement de ce que tu avais cru voir à l'époque, sur le moment.
Je veux dire (parce qu'il me semble que je ne suis pas très claire, là): te souviens-tu avoir vraiment vu (ou cru voir) sur le coup une "forme floue et transparente"?

Je te le demande parce que j'ai moi aussi eu l'occasion de voir une "forme flou et transparente" sur la plage, une nuit d'été. Exactement comme toi j'ai, par après, refait le film et suis persuadée qu'il devait y avoir une explication bien rationnelle à cela. Il n'en demeure pas moins que j'ai vu cette silhouette et que je m'en souviens assez clairement encore maintenant. Cela d'autant plus que je n'étais pas seule. Nous étions 3 et nous avons toutes vu la même chose. De fait, il y avait bien quelque chose. Un quelque chose dont je ne sais pas ce que c'était, mais qui n'était très probablement pas le "Casper" envisagé à l'époque. :mrgreen:

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 28 Février 2019, 14:59 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juin 2018, 09:57
Messages: 29
Metronomia a écrit:
Je me demandais juste, en te lisant, si tu te souvenais clairement de ce que tu avais cru voir à l'époque, sur le moment.
Je veux dire (parce qu'il me semble que je ne suis pas très claire, là): te souviens-tu avoir vraiment vu (ou cru voir) sur le coup une "forme floue et transparente"?

Je te le demande parce que j'ai moi aussi eu l'occasion de voir une "forme flou et transparente" sur la plage, une nuit d'été. Exactement comme toi j'ai, par après, refait le film et suis persuadée qu'il devait y avoir une explication bien rationnelle à cela. Il n'en demeure pas moins que j'ai vu cette silhouette et que je m'en souviens assez clairement encore maintenant. Cela d'autant plus que je n'étais pas seule. Nous étions 3 et nous avons toutes vu la même chose. De fait, il y avait bien quelque chose. Un quelque chose dont je ne sais pas ce que c'était, mais qui n'était très probablement pas le "Casper" envisagé à l'époque. :mrgreen:


Merci Pochel et Metronomia :)
Content que ça vous ai plu !

Metronomia, pour ce qui est de la "forme floue et transparente", c'était surtout mon interprétation du moment à l'époque des faits.
En y repensant, ce n'était pas vraiment une forme précise. C'était plutôt comme si le décor se déformait, mais dans une zone assez restreinte devant moi.
Ce n'était pas comme si j'avais la tête qui tourne et que tout le décor se déformait et se floutait, c'était localisé devant moi.

En espérant ne pas avoir de "faux souvenir", voilà la description plus détaillée de ce dont je me souviens :
Je marchais à vitesse normale quoique plus lentement qu'en temps normal vu qu'il faisait sombre.
Mon regard était centré droit devant moi, tout du long, je fixais le mur du fond du préau qui était dans un noir assez profond.
Je me sentais tout à fait normal, puis au bout de quelques pas, j'ai eu comme l'impression qu'une partie du décor (pas tout le mur mais on va dire 2m de haut sur 1m50 de large) se déformait et qu'en même temps, ce décor que je fixais s'avançait vers moi, et ça en même temps que moi même je marchais vers elle (de quoi donner un peu le tournis!).

Pour eux qui ont déjà vu le 1er film du Seigneur des Anneaux, "La Communauté de l'Anneau", il y a une scène dans le premier quart du film où les Hobbits rencontrent pour la première fois un Nazgul :
Ils sont sur un chemin dans une forêt, et Frodon fixe le bout du chemin, et on voit le décor s'avancer comme une sorte de zoom. C'est un peu cet effet là que j'ai ressenti, sauf quand plus de l'effet zoom vers moi, j'étais en même temps en train d'avancer moi même vers ce zoom.

Je pense donc qu'avec l'obscurité, je n'avais plus de repère visuel, mais comme je me déplaçais, mon cerveau a buggé un coup. C'est mon explication la plus rationnelle, bien qu'en y repensant il ne faisait pas si noir que ça, je pouvais distinguer le mur du fond donc logiquement mon cerveau aurait du comprendre et avoir des repères spatiaux, pas vraiment de raison de bugger d'un coup..

Au final mon histoire n'a plus beaucoup de points communs avec celle d'Azaroth, je pense que le phénomène qui m'est arrivé est arrivé justement parce qu'il faisait nuit, ce n'est pas le cas d'Azaroth qui, je pense, n'a pas visité l'appartement dans le noir :)

Pour en revenir à la forme que tu as vu Metronomia, je pense qu'il s'agit encore d'un autre phénomène :
Tu étais sur une plage, donc un espace ouvert, j'étais dans un espace à l'ambiance confinée.
Vous avez été plusieurs a avoir aperçu une forme, j'étais seul donc impossible de savoir si il y avait vraiment quelque chose de visible.
Sinon, pour essayer de deviner ce que ça aurait pu être, est-ce qu'il est possible que ça soit un jeu de reflet de lumière avec l'eau et la lune (voir le vent qui soulève un peu de sable) ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 02 Mars 2019, 12:37 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1632
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Citer:
Je pense donc qu'avec l'obscurité, je n'avais plus de repère visuel, mais comme je me déplaçais, mon cerveau a buggé un coup. C'est mon explication la plus rationnelle, bien qu'en y repensant il ne faisait pas si noir que ça, je pouvais distinguer le mur du fond donc logiquement mon cerveau aurait du comprendre et avoir des repères spatiaux, pas vraiment de raison de bugger d'un coup..

Quand j'ai lu ton dernier message, c'est instinctivement ce que je me suis dit aussi. Ca me semble être une explication tout à fait convenable.

Toutes proportions gardées, ça m'évoque d'ailleurs le phénomène de désorientation des pilotes d'avion lors de nuits sans lune (phénomène qui nous a notamment valu le terrible crash de Charm el-Cheikh). Ce genre de choses peuvent avoir l'air improbables ou difficilement compréhensibles... jusqu'à ce que l'on vive ou qu'elles nous soient expliquées.

Citer:
Sinon, pour essayer de deviner ce que ça aurait pu être, est-ce qu'il est possible que ça soit un jeu de reflet de lumière avec l'eau et la lune (voir le vent qui soulève un peu de sable) ?

C'est tout à fait le genre d'hypothèses que j'ai formulées par après. En gros, je me suis dit qu'il était tout à fait possible qu'il y ait eu un bateau non loin. Les feux de navigation d'une éventuelle embarcation ont pu se refléter sur un possible phénomène brumeux au bord de l'eau, donnant ainsi l'impression que "Casper" nous observait au dessus des rochers. En tout cas, pour autant que je m'en souvienne, "Casper" a disparu d'un coup, quelques minutes après le début de l'observation.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze