Nous sommes actuellement le 14 Décembre 2018, 02:20

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 50 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 24 Février 2018, 00:41 
Monomaniaque psychorigide
Monomaniaque psychorigide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 10 Février 2011, 19:40
Messages: 1169
Je ne me suis pas penché très en détail sur la crédibilité historique-géographique du mod, mais voici une chronologie de l'univers de Kaiserreich, ça répondra peut-être à certaines de ces incohérences.

_________________
"Fêter la victoire à la coupe du monde, oui, la chienlit, non." - Charles de Gaulle (2018)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Février 2018, 15:42 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1333
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Dame, quel pavé !
Je lirai peut-être tout cela lorsque je me mettrais à jouer. Au moins, ça semble indiquer que rien n'a été laissé au hasard !

Édit : merci pour le lien !

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Février 2018, 18:36 
Monomaniaque psychorigide
Monomaniaque psychorigide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 10 Février 2011, 19:40
Messages: 1169
Tu peux sauter directement à 1917 sans rien perdre, c'est le moment où l'histoire commence à diverger.

_________________
"Fêter la victoire à la coupe du monde, oui, la chienlit, non." - Charles de Gaulle (2018)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Février 2018, 20:33 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 5692
Localisation: Massif central. Par là.
Psychopompos a écrit:
[*]La France et la Grande-Bretagne (AKA "Commune de France" et "Syndicat de Grande-Bretagne") sont des républiques d'extrême-gauche.

Si seulement. :(

Désolé, on avait dit « pas de politique sur le forum ».

Cela dit, je trouve très amusant que la France Nationale / République française soit géographiquement placée au Maghreb. J'en connais qui grinceraient des dents à cette idée.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Février 2018, 22:18 
Seigneur Canard
Seigneur Canard
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Août 2008, 23:18
Messages: 1807
Pochel a écrit:
Ah, Makhno est passé en France ?

Du reste, si j'apprécie la présence du Duché balte uni (qui est curieusement amputé de la Livonie intérieure), la carte me fait me poser quelques questions.
- Déjà, celle de l'éclatement de l'Autriche-Hongrie : car si la Hongrie, on le sait, tentait d'atteindre, à terme, son indépendance, la double-monarchie n'en a pas moins disparu sous les coups de boutoir de la défaite. Ce sont les militaires, et les Hongrois (Tisza, entres autres), qui se sont opposés au nouvel empereur, plutôt progressiste. Les Allemands, qui perdaient, ont aussi exacerbé les hostilités ethniques de l'Empire ; et les défaites austro-hongroises fissuré l'unité de l'ensemble. Je doute que la victoire eût conduit à la disparition de l'Autriche-Hongrie — ça aurait même au contraire dû la renforcer...
- De même, à quoi rime l'État indépendant de Galicie ? Dès 1918, la Galicie a proclamé son rattachement à la Pologne. Il me semble impossible qu'une Pologne indépendante cohabite avec une Galicie elle aussi indépendante... Ou alors s'agit-il d'un État fantoche, mais dans ce cas, c'est vraiment vouloir tenter le diable, car rien n'est ethniquement et culturellement plus artificiel que la Galicie (à laquelle je remarque par ailleurs qu'ils ont adjoint la Bucovine, dont la Roumanie, de toute évidence en plein processus d’expansion territoriale — elle a annexé la Bessarabie — n'aurait pas manqué de s'arrondir).
- D'autres points aussi sont curieux : l'indépendance de la Biélorussie (qu'elle n'a jamais vraiment cherché, et l'offrir à la Lithuanie aurait pu "fidéliser" cet État client de l'Allemagne) ; celle de l'Albanie, État failli en 1914 et certainement pas durable ; l'attribution à l'Ukraine de la Crimée, peuplée à l'époque majoritairement de Russes (n'oublions pas qu'en 1922, la Crimée est attribuée à la RSS de Russie, et que l'Ukraine n'a, durant la période troublée de la guerre civile russe, jamais particulièrement tenté d'annexer la région) ; la création d'une Arménie indépendante dans ses frontières actuelles (le génocide a-t-il eu lieu ? on remarque que la Turquie a repris la région de Kars, mais pourquoi n'a-t-elle alors pas poussé plus avant sa progression dans le Caucase ?) ; l'Azerbaïdjan indépendant soulève les mêmes questions vis-à-vis de la Perse.

(Je ne sais pas si quelqu'un d'autre s'intéressera à mes réflexions :mrgreen: )


L'uchronie est un exercice délicat et il est rare que ce type de chronologie alternative satisfasse tout le monde. Certains choix de design de l'équipe du mod suscitent parfois pas mal de réactions négatives. Dernièrement, le fait d'inverser les deux États italiens (mettre la papauté au Nord et la république socialiste au Sud) a déclenché une véritable shitstorm sur le forum consacré à Darkest Hour (précisons que ce sont deux équipes distinctes qui développent les versions de Kaiserreich sur DH et HoI4, la première ayant récemment décidé de s'aligner sur la seconde en ce qui concerne l'Italie, d'où ce changement).

En ce qui concerne l'Autriche-Hongrie, je ne suis pas loin de penser qu'elle était foutue de toute manière, même à court terme. La victoire aurait été presque aussi lourde de conséquences que la défaite. Annexer la Serbie pour détruire l'irrédentisme serbe ? D'accord, mais on fait entrer encore plus de Slaves dans l'empire, or il y en a déjà trop, et il a déjà fallu annexer le Monténégro et le Sanjak pour sécuriser la base navale de Cattaro (cf. carte, même si historiquement les Austro-Hongrois se seraient plutôt contentés du mont Lovcen pour ça). Donc on ne l'annexe pas... mais l'irrédentisme serbe survit dans ce cas. Il faut donc lui trouver un contrepoids, soit en passant à une Triple Monarchie (Autrichiens, Hongrois et Slaves), soit à une fédération comprenant une entité yougoslave (ici, l'Illyrie). Il me semble en effet que Kaiserreich n'envisage pas une implosion pure et simple de l'Autriche-Hongrie, mais son remplacement par une sorte de confédération baptisée "Fédération danubienne". Psychopompos nous précisera peut-être ce qu'il en est.

Galicie : dans le contexte d'une victoire allemande, la Pologne indépendante n'est effectivement qu'un État fantoche, qui n'existe que pour éviter que trop de territoires à majorité polonaise ne soient intégrés directement au Reich. Dans la réalité, cet éphémère royaume de Pologne était administré presque entièrement par les armées allemandes et austro-hongroises. Ces dernières ont élargi les compétences du gouvernement polonais dans les dernières semaines de la guerre, uniquement parce que la situation était déjà désespérée. En cas de victoire, il y a fort à parier que l'administration militaire austro-allemande aurait perduré. Donc, pas de raison que la Galicie proclame son rattachement à cet État fantoche. Elle-même est sans doute le produit de la fédéralisation susmentionnée de l'Autriche-Hongrie : parmi ses nombreux titres, l'empereur était aussi roi de Galicie et Lodomérie, et peut-être même l'est-il encore dans Kaiserreich.

La Roumanie n'est pas vraiment en pleine expansion. Si tu regardes attentivement la carte postée par Psychopompos, tu remarqueras qu'elle a cédé la Dobroudja à la Bulgarie dans son intégralité, jusqu'aux bouches du Danube. Ses frontières sont très proches de celles décidées historiquement au traité de Bucarest en mai 1918, peu de temps après que les Roumains aient pris le contrôle de la région pour en chasser les Bolchéviques. Les Allemands ont entériné cette situation, qui était un excellent moyen de faire passer la pilule des lourdes concessions exigées des Roumains (rectification de frontière sur les Carpates, perte de la quasi-totalité de son littoral et occupation de la Valachie par les Allemands).

Je dirais que la Biélorussie fournit un tampon opportun entre la Russie et une Pologne qui n'existe que sur le papier. Quant à l'offrir à la Lituanie... pourquoi pas, mais n'aurait-on pas créé, ce faisant, un fantoche trop puissant ? Le territoire lituanien a l'air déjà généreusement doté sur la carte.

Je suis d'accord avec toi sur la Crimée. J'aurais plutôt vu une tentative de colonisation allemande dans la presqu'île, ainsi qu'en Tauride. Pour l'Arménie... ça se discute. Les Turcs ont écrasé militairement sa première incarnation en 1918 et l'ont pourtant laissé vivre (traité de Batoum). Peut-être prévoyaient-ils d'y entasser ce qu'il restait d'Arméniens dans l'Empire ottoman ? Quant à l'Azerbaïdjan, je dirais que la Perse n'a pas eu son mot à dire. Elle est restée passive et divisée pendant la guerre (historiquement, du moins), sans participation significative ni puissance militaire à faire valoir. L'Azerbaïdjan de Kaiserreich est probablement un fantoche ottoman, comme le fut historiquement la république démocratique d'Azerbaïdjan, pan-touranisme oblige (on peut en effet supposer que les Jeunes-Turcs sont encore au pouvoir et que le kémalisme n'a pas eu l'occasion de se développer). Enfin, l'Albanie de 1914 était déjà un fantoche de l'Autriche-Hongrie, celle de Kaiserreich ne fait que reprendre les choses après l'interlude de la guerre et de l'occupation serbe.

En résumé, je trouve que dans l'ensemble, les choix du mod en ce qui concerne l'histoire alternative sont assez crédibles. Même s'il y a parfois de sérieux arguments pour les contester (par exemple pour l'Italie, que j'évoquais plus haut).

_________________
And I say to my people's masters: beware. Beware of the thing that is coming. Beware of the risen people. We shall take what ye would not give - Padraig Pearse


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Février 2018, 23:56 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1333
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Voici une belle et longue réponse dont la lecture fut très agréable. Merci !

Cortex a écrit:
En ce qui concerne l'Autriche-Hongrie, je ne suis pas loin de penser qu'elle était foutue de toute manière, même à court terme. La victoire aurait été presque aussi lourde de conséquences que la défaite.

Je pense qu'elle aurait pu survivre, ne serait-ce que par attachement dynastique, et moyennant quelques changements d'importance (tel, par exemple, la refondation de la double-monarchie sous la forme des États-Unis de grande Autriche. Cela dit, il est vrai que le nationalisme serbe restait un danger permanent. Même si l'Autriche était comme le disait si bien je ne sais plus qui (à l'aide !) "un État de culture allemande et de langue slave", un tripartisme allemand-hongrois-slave ne rimerait selon moi pas à grand'chose, faute d'unité des différentes nationalités slaves, tant linguistiques que géographiques. Pas grand'chose en commun entre le petit bourgeois de Brno et le paysan du Banat !... Dans tous les cas, l'annexion de la Bosnie, agaçant les Serbes et augmentant la population slave de l'ensemble, n'était pas une bonne initiative. À l'extrême limite, se départir de la Galicie, certes bien intégrée mais ultra-majoritairement slave, assez pauvre, et surtout extrêmement vulnérable car située de l'autre-côté des Carpathes aurait pu être une sorte de pis-aller, de sacrifice pour la sauvegarde à long terme de l'ensemble. On peut imaginer qu'un royaume de Galicie-Lodomérie indépendant aurait pu servir de base arrière aux nationalismes polonais et ukrainiens, de la même manière que la république de Cracovie mais avec plus de moyens, ce qui aurait contribué à déstabiliser l'Empire russe. Après, tout ceci n'est qu'uchronie... Mais dans la mesure où, jusqu'en 1917, l'Entente n'envisageait aucunement le démembrement de la Double-Monarchie, je ne vois pas son effondrement à court terme comme ayant été quelque chose d'inévitable.

Tu as raison en ce qui concerne la Roumanie, je n'avais pas fait attention à la Dobroudja. La situation est en effet assez proche de celle du traité de Bucarest.

Cortex a écrit:
Je dirais que la Biélorussie fournit un tampon opportun entre la Russie et une Pologne qui n'existe que sur le papier. Quant à l'offrir à la Lituanie... pourquoi pas, mais n'aurait-on pas créé, ce faisant, un fantoche trop puissant ?

En proposant cela, je songeais tant à l'éphémère RSS lithuano-biélorusse qu'aux liens anciens et toujours d'actualité entre ces deux États (la Biélorussie revendiquant toujours l'héritage du grand-duché de Lithuanie). Je posais la question de la viabilité de la Biélorussie qui était, au même titre que la Galicie, éminemment multiethnique, et dont la spécificité vis-à-vis de la Russie n'était, dans les années 10, pas encore reconnue.

Cortex a écrit:
Quant à l'Azerbaïdjan, je dirais que la Perse n'a pas eu son mot à dire. Elle est restée passive et divisée pendant la guerre (historiquement, du moins), sans participation significative ni puissance militaire à faire valoir. L'Azerbaïdjan de Kaiserreich est probablement un fantoche ottoman, comme le fut historiquement la république démocratique d'Azerbaïdjan, pan-touranisme oblige (on peut en effet supposer que les Jeunes-Turcs sont encore au pouvoir et que le kémalisme n'a pas eu l'occasion de se développer).

Au sujet de l'Azerbaïdjan, je me demandais en réalité si la Perse, affaiblie et évacuée par les Russes, n'aurait pas été la première cible du grandisme et de l'irrédentisme azéri, soutenu comme tu le suggères par les Turcs. La Perse mort-vivante n'aurait guère résisté à la coordination du soulèvement de ses Azéris de l'intérieur et de l'attaque turco-azérie (dans une région historiquement longtemps disputée entre la Perse et les Ottomans). Mais ce n'est qu'une supposition !...

Cortex a écrit:
En résumé, je trouve que dans l'ensemble, les choix du mod en ce qui concerne l'histoire alternative sont assez crédibles. Même s'il y a parfois de sérieux arguments pour les contester (par exemple pour l'Italie, que j'évoquais plus haut).

C'est vrai. Je m'étonne sur des points de détail, mais je reconnais que sur la carte, rien n'est à proprement parler invraisemblable. Certaines frontières sont un peu curieuses, certains États un peu suspects, mais rien ne sort vraiment des limites du possible.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Février 2018, 09:46 
Monomaniaque psychorigide
Monomaniaque psychorigide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 10 Février 2011, 19:40
Messages: 1169
Cortex a écrit:
Pour l'Arménie... ça se discute. Les Turcs ont écrasé militairement sa première incarnation en 1918 et l'ont pourtant laissé vivre (traité de Batoum). Peut-être prévoyaient-ils d'y entasser ce qu'il restait d'Arméniens dans l'Empire ottoman ? Quant à l'Azerbaïdjan, je dirais que la Perse n'a pas eu son mot à dire. Elle est restée passive et divisée pendant la guerre (historiquement, du moins), sans participation significative ni puissance militaire à faire valoir. L'Azerbaïdjan de Kaiserreich est probablement un fantoche ottoman, comme le fut historiquement la république démocratique d'Azerbaïdjan, pan-touranisme oblige (on peut en effet supposer que les Jeunes-Turcs sont encore au pouvoir et que le kémalisme n'a pas eu l'occasion de se développer). Enfin, l'Albanie de 1914 était déjà un fantoche de l'Autriche-Hongrie, celle de Kaiserreich ne fait que reprendre les choses après l'interlude de la guerre et de l'occupation serbe.


Je viens de vérifier, au départ de la campagne (1936) pour la version Hearts of Iron IV, l'Arménie et l'Albanie sont des fantoches de l'Empire Ottoman, l'Azerbaïdjan est un vrai état complètement indépendant.

_________________
"Fêter la victoire à la coupe du monde, oui, la chienlit, non." - Charles de Gaulle (2018)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Mars 2018, 23:02 
Seigneur Canard
Seigneur Canard
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Août 2008, 23:18
Messages: 1807
Pour l'Arménie, ça tendrait peut-être à confirmer mon raisonnement. Quant à l'Albanie, ça n'est pas si invraisemblable. Historiquement, l'éventualité d'une restauration ottomane a été envisagée par certains.

En ce qui concerne l'Azerbaïdjan c'est plus étonnant. Laisser tranquille un pays assis sur des kilomètres cube de pétrole, comment dire... Après, c'est peut-être une simple question d'équilibrage du jeu, aussi (dans Darkest Hour un fantoche donne tous ses excédents de matières premières à son "maître", gratuitement).

_________________
And I say to my people's masters: beware. Beware of the thing that is coming. Beware of the risen people. We shall take what ye would not give - Padraig Pearse


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 09 Mars 2018, 00:08 
Monomaniaque psychorigide
Monomaniaque psychorigide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 10 Février 2011, 19:40
Messages: 1169
Bon à savoir : la nouvelle extension de Hearts of Iron IV est sortie aujourd'hui et a été accompagnée d'un patch (version 1.5) pour toutes les versions du jeu (possédant ou les extensions). Tant que l'équipe de moddeurs n'a pas sorti de mise à jour pour le rendre compatible, Kaiserreich ne fonctionnera probablement plus correctement avec la dernière version de Hearts of Iron IV ; on peut remédier à ce problème (sous Steam) en trafiquant les propriétés du jeu (pour réinstaller une ancienne version). C'est valable pour tous les gros mods, d'ailleurs (vu qu'ils n'auront probablement pas été corrigés dans la minute après la sortie du patch).

_________________
"Fêter la victoire à la coupe du monde, oui, la chienlit, non." - Charles de Gaulle (2018)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 10 Mars 2018, 15:53 
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 27 Mai 2015, 01:37
Messages: 24
Ces derniers jours j'étais sur Firewatch (jeu contemplatif/simulation de course d'orientation).

On incarne Henry, qui a répondu à une annonce de garde forestier pour surveiller les feux au milieu du parc national du Wyoming (parc national de Yosemite en vrai), afin de prendre du recul sur sa vie personnelle assez mouvementée. Si le premier jour se passe sans encombre malgré quelques promeneurs peu respectueux du parc, Henry va vite devoir gérer en plus de ses missions des évènements étranges, sa superviseuse alcoolique et le passé.

Les +:

- Les graphismes/l'ambiance.
- Les easter eggs qui rallongent la durée de vie du jeu.
- Les dialogues/l'histoire.
- Simulation de course d'orientation.

Les -:

- La faible incidence des QCM sur le tournant de l'histoire/certains personnages sous exploités.
- La carte relativement trop balisée.
- Le manque d'interactivité possible avec les objets/le manque d'effet des objets dans l'histoire/le système de transport des objets hors quête mal fichu.
- La durée de vie si on s'en tient aux quêtes principales.

Au final, un bon film interactif qui aurait quand même gagné à avoir une histoire un peu plus développée et un peu plus d'interaction avec les différents objets trouvés.

_________________
Ceci est une signature qui fait réfléchir, dans une langue étrangère pour lui donner un côté mystérieux et spirituel.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 50 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze