Nous sommes actuellement le 22 Septembre 2019, 19:11

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 352 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 14 Septembre 2018, 16:59 
Seigneur Canard
Seigneur Canard
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Août 2008, 23:18
Messages: 1945
J'ai du mal à imaginer quelque chose signé Pef qui ne soit pas trop lourd...

_________________
Je suis le grincement dans les poutres. Le battement d'ailes dans la cheminée. Les petites marques de dents dans la pêche. Je suis BATMAN FRUGIVORE. - Charles Montgomery Plantagenet Schicklgruber Burns.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 14 Septembre 2018, 18:17 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1638
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Ce n'était pas léger léger, c'est sûr, mais moins lourd à mon goût que The Watch, par exemple (dont j'ai parlé dans un précédent message). Je ne sais pas si mes attentes étaient à ce point basses que j'aie été particulièrement bienveillant à l'égard de ce film, mais je répète que je m'attendais vraiment à pire en matière d'humour. D'ailleurs, la grande majorité des gags provenaient tels quels des albums.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 14 Septembre 2018, 19:09 
Disciple poulpique
Disciple poulpique
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 09 Mars 2010, 20:29
Messages: 684
Mon frère qui même si, je l'admets n'a pas un aussi bon goût que moi :mrgreen:, a trouvé ce film tellement mauvais, qu'il ne l'a pas regardé jusqu'au bout. Par contre il n'a pas trouvé Les Aventures de Spirou et Fantasio, si mauvais que ça, en allant même jusqu'à dire que Ramzi était un bon Zorglub (alors qu'il déteste cet acteur et son œuvre en particulier).

_________________
Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn


https://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 07 Octobre 2018, 21:52 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1638
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Vu Solo aujourd'hui.

On y découvre Han, jeune voyou de bas étage sur une planète lointaine, qui s'engage dans l'armée impériale pour pouvoir retourner chercher sa copine enlevée par des méchants à qui il a échappé de justesse. Combattant comme fantassin dans les Ardennes, il tombe sur un gang de déserteurs, qu'il rejoint avec son nouvel ami, Chewbacca. Les déserteurs sont en fait des contrebandiers, et ils associent Han à leur nouveau coup : voler du carburant. L'affaire échoue néanmoins, à cause de pirates de l'espace, et Han préfère sacrifier le peu qu'ils ont réussi à capturer plutôt que de risquer de tous les faire tuer. Le vilain-en-chef est contrarié, et Han devra retourner chercher du carburant, pour se racheter...

Ce n'est pas infâmant, mais comme le disait Chimère plus avant, ce n'est pas le Star Wars de l'année.
Le film a quelques longueurs et incohérences, mais là où il pèche vraiment, c'est qu'en sa qualité de préquelle, il perd tout suspense. Puisqu'on sait qu'Han Solo, que Chewbacca, que Lando Calrissian et que le Faucon Millénium reviendront dans les épisodes suivants, on ne croit pas une seconde qu'il puisse leur arriver quoi que ce soit. Corollaire : les personnages du film qui ne reviennent pas dans les suivants mourront (ou disparaîtront) fatalement. Il n'y a aucun enjeu. Le film présente un certain nombre de portes déjà fermées.
La question n'est donc pas de savoir si Han parviendra à devenir ce qu'il est, mais juste comment. Et l'autre problème de ce film, c'est que ce "comment" n'est pas exaltant. On s'ennuie un peu...

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 15 Octobre 2018, 15:10 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3826
Bon, ça fait un petit moment... je vais essayer de remettre mes idées dans l'ordre...

A Little Stranger

Bonne ambiance pour cette histoire entre le fantastique à l'anglaise et une satire sur la lutte des classes... Joliment réalisé et joué, la fin laisse planer un doute certain que je n'ai encore pas réussi à résoudre... :think: (du coup, si un jour je trouve le bouquin dont le film est l’adaptation, je pense que je me l'achèterai... )


A Star is Born

A la base, c'est pas trop ma came mais j'ai voulu faire plaisir à une copine.... :mrgreen:
Et finalement, ben c'est pas mal... c'est bien réalisé (Bradley Cooper a de l'avenir dans la réalisation, du coup... ET dans la chanson, parce qu'il chante vachement bien aussi... du coup, messieurs, je crois qu'on ne vous en voudra pas si vous êtes jaloux... :lol: :arrow: ) les scènes de live sont vraiment top, filmées en direct et tout, Lady Gaga est superbe, plus au naturel (je la préfère nettement en piano voix que dans les gross prod pop... tout le décorum autour cache finalement son talent naturel je trouve, mais bon... :think: ), et pour le coup, sa performance est digne d'une actrice accomplie.
Après, il y a quelques petites longueurs au milieu du film (le début est très réussi par contre), et il faut aimer le côté mélo... mais l'ensemble fonctionne tellement bien que si vous n'avez pas au moins une petite larme au coin de l’œil à la fin, c'est que vous n'avez pas de cœur... :mrgreen:



Venom

C'est clair que ce n'est pas le film qui révolutionnera le film de super-héros... en même temps, ce n'est pas non plus le plantage décrit par certaines critiques. Disons que c'est plutôt sympa, on ne s'ennuie pas, la réalisation est plus qu'honnête, il y a quelques moments épiques et quelques moments assez marrants...
Et Tom Hardy est un argument à soi tout seul pour aller voir un film, alors... :mrgreen: (par contre, la coiffure de Michelle Williams, au secours... ça ne lui va pas tout... :wtf: )

Spoiler :
Et la première scène post-générique est assez alléchante, avec un Woody Harrelson en Carnage... franchement, ça serait un beau face à face...

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 21 Octobre 2018, 18:13 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3826
First Man


Loin d'être un film historico-hagiographique académique et un peu barbant, la dernière réalisation de Damien Chazelle oscille sans cesse entre le drame intimiste (avec des plans très serrés sur les visages notamment, et des effets de caméra proches de la caméra à l'épaule) et la grande histoire de la conquête de l'espace...
Les scènes de cockpit sont du coup très impressionnantes, parce que l'on a vraiment l'impression d'y être, et la trajectoire de vie de Neil Armstrong, à la fois taiseux, obstiné mais aussi brisé par la mort de sa plus jeune fille en bas âge (chose que j'ignorais totalement, et qui est finalement éclairant sur sa personnalité) est, elle, touchante, rendant ce personnage de héros historique et inaccessible très humain.
Ryan Gosling est parfait dans le rôle, son jeu étant très proche de la personnalité d'Armstrong.

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 11 Novembre 2018, 18:35 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3826
Sale temps à l'Hôtel El Royal

Un hôtel perdu à la frontière du Nevada et de la Californie, et une galerie de personnage empêtrés dans de sale(s) histoire(s), voilà le pitch simple mais efficace de ce film choral noir, à la frontière de Tarantino, pour la violence et l'humour, et des frère Coen, pour le cynisme (donc, si vous n'aimez ni le Nevada, ni la Californie... :shifty: )... l'ensemble est rafraîchissant et réjouissant, à la fois sombre et pop, à la photo et aux décors hyper travaillés, tout plein de références, à la BO 70' au poil, et en même temps un je ne sais quoi de portrait au bubble gum aromatisé au vitriol et à l'hémoglobine de l'Amérique des années 70...
Chaque personnage joue une partition impeccable, parfois à contre-emploi, à l'image d'un Chris Hemsworth à la fois sexy (en même temps, voilà quoi... XD ) et malsain en gourou hippie et psychopathe...

Bref... parfait pour patienter en attendant Once Upon a Time in Hollywood... :P

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 11 Février 2019, 18:43 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3826
Y'a un gros trou là... :shifty:
Comme ça cause pas mal sur Nicky Larson, ça m'a fait penser que ça faisait un moment que je n'avais pas posté ici...

Une Intime Conviction

Je suppose que tout le monde a plus ou moins entendu parler de l'affaire Viguier, celle où ce professeur de Droit a comparu 2 fois devant une Cour d'Assises pour le meurtre de sa femme et a été acquitté les 2 fois...
En soit, l'affaire est énigmatique : pas de corps, des circonstances mal établies, un amant au rôle plus que douteux (déjà, il a celui d'avoir fait capoter l'enquête avec son instance), des flics pas toujours très pro (notamment dans leurs rapports un peu trop amicaux avec le dit amant) etc... autant d'éléments qui font qu'au final, dans cette affaire, il ne reste plus que l'intime conviction pour avoir une vague opinion sur le sujet (perso, je suis très partagée...).

Et c'est d'ailleurs la force du film, celle d'interroger sur nos certitudes et nos doutes, celles qui sont capables de condamner un homme. Ou pas...

Les 2 acteurs principaux, Marina Foïs (son personnage de jeune femme hantée par l'affaire aux limites de la folie est totalement de fiction) et Olivier Gourmet (en Eric Dupond-Moretti presque plus vrai que nature) réalisent une partition impressionnante. Rien que pour eux, je dirais que le film vaut le coup d'être vu. Sans compter l’intérêt de l'affaire, et l'éclairage, presque une forme de démarche zététique (je pense que certaines plaidoiries de l'avocat parleraient à beaucoup ici) qui y est apporté : le film n'apporte aucun point final définitif à cette affaire qui n'en aura probablement jamais, Jacques Viguier étant considéré par la justice comme définitivement innocent, et Suzanne Viguier étant à ce jour toujours portée disparue.

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 11 Février 2019, 20:31 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1461
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
J'ignorais que cette affaire avait été portée à l'écran.

Tout comme toi, je suis partagée. Je n'ai plus en tête les détails exacts de l'affaire mais à l'évidence, je pense qu'on peut tabler sur la culpabilité du mari ou de l'amant (car je demeure persuadée que Suzanne Viguier est morte et qu'elle a été assassinée).

D'ailleurs, au départ, j'ai cru à la culpabilité du mari car beaucoup de choses que je lisais semblaient aller dans ce sens. Je crois me souvenir que les attitudes étranges et l'ingérence de l'amant dans l'enquête n'ont été rendus publics que plus tardivement?

Cette affaire me fait un peu penser à celle de Nadine Chabert. Dans les deux cas, une femme disparait alors qu'elle s'apprêtait vraisembablement à divorcer, un mari se retrouve dans le colimateur des enquêteurs (il faut dire que les statistiques en la matière sont assez impitoyables), des enfants défendent le papa envers et contre tout tandis que d'autres (dans le cercle familial et/ou amical) l'acablent. Et à chaque fois, en guise de joker, l'hypothèse de la secte est évoquée (même si peu probable, à mon sens) pour expliquer ces disparitions aussi étranges que soudaines.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 11 Février 2019, 22:09 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3826
Citer:
D'ailleurs, au départ, j'ai cru à la culpabilité du mari car beaucoup de choses que je lisais semblaient aller dans ce sens. Je crois me souvenir que les attitudes étranges et l'ingérence de l'amant dans l'enquête n'ont été rendus publics que plus tardivement?


Oui, dans le film, c'est dans le 2ème procès que ça se passe (car le film suit ce second procès aux Assises d'Albi), et je crois me souvenir que c'était réellement le cas... Durandet a clairement fait n'importe quoi (je crois qu'il a été accusé de subornation de témoins, d'ailleurs, je ne sais plus s'il a été condamné pour ça), mais les policiers l'ont laissé faire aussi (voire lui ont donné des infos qu'ils n'auraient pas du communiquer), du coup, il y a aussi un manque de professionnalisme de leur part.

Au final, même si l'amant n'est pas coupable, son attitude "sur-proactive" dans l'enquête à vouloir a tout prix faire condamner le mari, en se rendant dans la maison a priori avant les flics (notamment avec cet histoire de sac à main qui apparaît comme par miracle...), en appelant les personnes de l'entourage de Suzanne Viguier et en leur disant quoi dire, en essayant de leur mettre dans la tête la culpabilité du mari etc... et bien son attitude a été toute à fait contre-productive puisqu'elle a contribué à brouiller l'enquête, et à rendre des preuves inexploitables, et donc à faire innocenter Jacques Viguier. :crazy:
Bref bravo le veau... :mrgreen:
(ou alors, son attitude est au contraire un aveu de culpabilité, mais du coup, c'est un jeu dangereux et je ne pige pas comment on aurait rien trouver contre lui au bout d'un moment. Ou alors il est très très malin et tordu... :think: )

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 352 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze