Nous sommes actuellement le 23 Septembre 2020, 00:24

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 10 Juillet 2017, 16:08 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4195
Citer:
Dans le nord de la France, des chiens soignent des malades mentaux

Effet "anti-dépresseur", enrayement du processus d'isolement... côtoyer, promener et s'occuper des canins engendrerait de nombreux bénéfices pour les patients.

A l'hôpital psychiatrique d'Amiens, dans le nord de la France, la liste des soignants comprend... des chiens. Depuis 2010, le centre Philippe Pinel pratique la cynothérapie, un soin sur prescription visant à soigner les malades mentaux avec ces canidés.

Golden retriever dans une main, cavalier King Charles dans l'autre, Priscillia, 27 ans, promène "Zoé" et "Fatou" sous les arcades de cet hôpital impressionnant du 19e siècle en briques rouges. "J'adore les chiens, c'est sympa", lance-t-elle, guillerette.

"Priscillia souffre de psychoses infantiles. Quand je l'ai prise en charge, elle n'avait comme rapport au monde que la souffrance, elle se scarifiait, se brûlait... Après une séance de cynothérapie, tout cela a disparu, c'était spectaculaire", assure William Lambiotte, infirmier cynothérapeute qui a introduit l'activité dans l'hôpital.

"Elle s'est ouverte aux autres, elle est devenue coquette, elle a retrouvé la valorisation qu'elle n'a jamais eue", ajoute M. Lambiotte, également éducateur canin.

Effet "anti-dépresseur", enrayement du processus d'isolement, diminution du stress, adaptation à la vie sociale... côtoyer, promener et s'occuper des canins engendrerait de nombreux bénéfices pour les patients.

L'hôpital Philippe Pinel, qui compte environ 300 malades et quatre chiens, est l'un des rares établissements en France à recourir à la cynothérapie pour aider des patients soignés en psychiatrie. Le centre hospitalier de Mulhouse (est) propose lui aussi cette activité. La pratique existe aussi dans d'autres pays, notamment en Europe du Nord et au Canada.

"Les chiens sont aussi indispensables qu'inexplicables. Pourquoi des malades qui ne reconnaissent pas leur propre famille, reconnaissent, "Fatou", "Zoé" ou "Evie" ? Je ne l'explique pas", avoue M. Lambiotte.

"Evie" - un autre cavalier King Charles - sur les genoux, l'infirmier anime chaque semaine un groupe de parole d'une dizaine de malades. A tour de rôle, chacun dit ce qu'il a sur le coeur: "Mon père est mort", lance ainsi Karim avant de s'éclipser; "moi, ma cousine est vivante", poursuit Sylvie, alors que Jean-Claude raconte sa visite du château de Versailles.

"On a remarqué que la présence d'un chien lors des groupes de parole attirait davantage de patients, mais surtout libérait la parole plus facilement", explique, en blouse blanche, M. Lambiotte.

- 'Un médicament comme un autre' -

Depuis la création de l'activité à l'hôpital Philippe Pinel, 259 patients de six à 98 ans et porteurs de 97 diagnostics différents ont été pris en charge, et 54 médecins sont désormais "prescripteurs de cynothérapie".

"On a commencé à utiliser ce type de thérapie pour des patients qui avaient du mal à s'ouvrir sur l'extérieur. Le patient replié sur lui-même se focalise sur l'animal qui le rassure, et arrive ainsi à faire abstraction du milieu persécutif environnant pour se confronter à la réalité", explique le Dr Cyril Guillaumont, chef d'un pôle de l'hôpital.

Ainsi, "petit à petit, ces patients sortent de leur chambre, du service, de l'hôpital. On constate comment l'animal a pu être le traitement qui leur a permis de s'ouvrir", ajoute-t-il.

A l'image de Stéphane, 43 ans, un patient atteint de schizophrénie qui pique-nique avec "Zoé" à ses côtés dans la cour de l'hôpital.

"Quand on m'a demandé de le prendre en charge, il vivait nu et seul dans sa chambre, il avalait tout, des fourchettes, ses draps qu'il coupait en lanières... Puis il a vu les chiens et ça lui a sauvé la vie, l'ingestion de corps étrangers s'est arrêtée du jour au lendemain", témoigne M. Lambiotte.

Cette thérapie "permet aussi de diminuer chez certains patients les traitements psychotropes administrés jusqu'alors. L'effet d'apaisement apporté par l'animal rend les patients plus calmes et de ce fait-là, il n'y a pas besoin d'être dans une escalade thérapeutique", affirme le Dr Guillaumont.

Finalement, "c'est un médicament comme un autre: il y a une évaluation initiale, une prescription avec l'accord du patient et un effet thérapeutique qui est évalué", conclut-il.


http://www.ladepeche.fr/article/2017/07/10/2609978-nord-france-chiens-soignent-malades-mentaux.html



...Certes, on ne parle pas de "médicaments" au sens premier et matériel du terme, mais quand-même, dans le cas présent, comme dans d'autres - il n'y avait pas de sujet sur la zoothérapie, c'est pas mal d'en ouvrir un - la présence d'animaux (est-il besoin de préciser bien traités et dont les besoins sont respectés) auprès des humains, enfants ou adultes, malades ou pas, apporte de nombreux bienfaits, voire même un peu plus...

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 10 Juillet 2017, 17:41 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 620
Des bienfaits constatés également pour l'autisme, le syndrome post-traumatique, les démences séniles ... on parle d'une libération accrue d'ocytocine, hormone de bien-être, lors des papouilles avec l'animal.

_________________
"Tout croire et ne rien croire sont deux solutions également commodes, qui l'une comme l'autre nous dispensent de réfléchir." H. Poincaré


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 10 Juillet 2017, 18:19 
Banni
Banni
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Juillet 2009, 11:49
Messages: 2349
Avec des chats ça marcherait pas ...

:monocle:

_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 11 Juillet 2017, 08:18 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2014, 13:16
Messages: 414
Le titre est quand même fort accrocheur :?

Sinon, j'ai une bonne amie qui est éducatrice dans un centre d'accueil d'urgence pour enfants placés par les juges. Elle va régulièrement au refuge avec des gamins turbulents ou violent, ils brossent et promènent les chiens, et ça les apaise, ils parlent de leurs problèmes...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 11 Juillet 2017, 10:43 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4195
C'est toujours un peu le cas, avec la presse... :think:

Cela dit, en l’occurrence, on parle de maladies psychiques, donc des maladies dont on ne "guérit" jamais, et dont les médicaments ne servent qu'à contenir les symptômes et permettre au malade sinon de vivre avec à peu près correctement, au moins ne plus être dangereux pour lui-même et les autres...

Donc, techniquement, quand un mec qui mangeait ses draps en vient à ne plus les manger et à pouvoir se promener avec un chien... ben, quand-même, on est dans le "soin". Peut-être pas le "soin" au sens matériellement médical du terme... mais bon. Encore faudrait-il s'accorder sur ce qu'on entend par "maladie" et par "guérir" ?... :think:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 11 Juillet 2017, 11:18 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 620
Chimère a écrit:
Donc, techniquement, quand un mec qui mangeait ses draps en vient à ne plus les manger et à pouvoir se promener avec un chien... ben, quand-même, on est dans le "soin".

Ne serait-ce qu'au niveau digestif ...

_________________
"Tout croire et ne rien croire sont deux solutions également commodes, qui l'une comme l'autre nous dispensent de réfléchir." H. Poincaré


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 11 Juillet 2017, 11:43 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 3392
Citer:
"Les chiens sont aussi indispensables qu'inexplicables. Pourquoi des malades qui ne reconnaissent pas leur propre famille, reconnaissent, "Fatou", "Zoé" ou "Evie" ? Je ne l'explique pas", avoue M. Lambiotte.

Est-ce si inexplicable ? Les chiens ne demandent rien et ne font pas de coups en vache (ha, ha). Pour des patients en mal de relations avec autrui, ça doit être... reposant ? Inoffensif ? ... safe ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 11 Juillet 2017, 16:41 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4195
... Cela dit, ceci ne concerne pas que les patients ou les malades mentaux, hein...
Je trouve les chiens, ou les chats ou les animaux en général de bien meilleure compagnie que bien des humains... :think:


Cela dit, oui, je pense que tu as en grande partie raison : je pense que les personnes atteints de telles maladies psychiques souffrent autant du regard d'autrui et des considérations de la société que de la maladie en elle-même (et m'est avis que les rapports sociaux et la façon dont la société en général conçoit et traite ces personnes est en soit un cause de leur mal).
Les chiens n'ont pas de jugement, ils ne font pas de calculs, ils sont enthousiastes et bienveillants de nature (pour la plupart, et si ce n'est pas le cas... ben j'ai tendance à penser que l'homme n'y est pas pour rien...), et aussi, peut-être que la relation qu'ils permettent au malade d'ouvrir rappelle ce qui est lui n'est pas "malade" : notamment la part d'enfance (surtout si la personne a eu un chien enfant), du coup peut-être que ça fait fonctionner d'autres "zones cérébrales" - ou quelque chose dans ce goût-là, chuis pas neurologue non plus :mrgreen: -, plus saines, et donc facilite la mémorisation... :think:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 11 Juillet 2017, 17:14 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 620
DragoMath a écrit:
Les chiens ne demandent rien et ne font pas de coups en vache (ha, ha).

De plus, ils sont ponctuels et très polis : ils ne posent jamais de lapins ni ne traitent de noms d'oiseaux ...

_________________
"Tout croire et ne rien croire sont deux solutions également commodes, qui l'une comme l'autre nous dispensent de réfléchir." H. Poincaré


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Juillet 2017, 10:20 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 3392
D'accord avec vous deux.
Les chiens sont d'anciennes bêtes sauvages, mais c'est quand même surtout 'l"éducation" (!) des humains qui les rendent méchants. Si on respecte leur manière d'établir et de maintenir des relations pacifiques (ne pas regarder dans les yeux, pas de gestes brusques, etc.) ils sont gentils, épicétou.
Ceci vaut aussi pour les pitbulls et les rottweilers...!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze