Nous sommes actuellement le 19 Novembre 2019, 21:28

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 468 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32 ... 47  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 28 Octobre 2018, 19:40 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1631
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Citer:
Bref moi je pense qu'oser faire son "coming out" childfree, quelque part, c'est une prise de position politique, par qu'elle permet de faire prendre conscience que c'est un choix totalement légitime et rationnel, et pas une toquade d'ado attardé, et permettre à de jeunes filles et de jeunes garçons d'y réfléchir, et de pouvoir à leur tour, faire un vrai choix. Et pas suivre ce que la "société" estime comme "normal"...

C'est très juste.

Citer:
Quand tu entends les arguments pro-natalistes, il y a souvent une bonne dose d'égoïsme quand-même... genre et qui va payer ta retraite ? Et qui va s'occuper de toi quand tu seras vieille ?... si ça c'est pas égoïste... :shifty:

C'est juste aussi. Comme je le disais, je pense qu'il y a de l'égoïsme un peu des deux côtés. Pour ma part en tout cas, il y a clairement une part d'égoïsme. Je ne la revendique pas, mais je ne la nie pas non plus. Je ne me suis jamais sentie prête à consacrer une énorme partie de ma vie à un petit être dépendant. Forte de cet élément, il m'apparaissait évident que je ne serais pas une bonne maman*. Ce n'est pas la seule raison, mais ça a pesé dans la balance.

*Après, je connais aussi des femmes qui avaient ce discours là et qui, une fois qu'elles ont eu des enfants, parfois un peu par accident, se sont découvert une vraie fibre maternelle. Va savoir, j'aurais peut-être fait partie de celles-là... Ou peut-être pas. J'estime que dans le doute, il vaut mieux - pour l'enfant - que je m'abstienne. :mrgreen:

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 28 Octobre 2018, 19:58 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3923
Il vaut mieux en effet... 8-)
... une des constantes (ou quasi constante, pour être prudente, mais honnêtement, je ne connais pas de cas qui la contredirait), et c'est sans doute la seule, chez les tueurs en série, c'est qu'ils ont eu un lien maternel foiré... (mère toxique, étouffante, castratrice, ne laissant pas le père exister, beaucoup trop présente etc... bref, pas une mère équilibrée quoi). :mrgreen:

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 28 Octobre 2018, 20:01 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1631
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
En effet, c'est un élément qui revient très souvent (et que je ne conteste pas). Après, mon côté féministe me donne envie d'ajouter immédiatement après: "Et les pères dans tout ça?". Il y a de très fortes chances qu'ils ne soient pas eux non plus complètement étrangers au sort de leur rejeton...

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 29 Octobre 2018, 10:52 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3923
Oui, et non.
Disons qu'en l’occurrence, je pense qu'il faut faire la différence entre la construction psychologique/psychopathologique de l'enfant, et l'aspect plus sociétal et féministe de la question... :think:
Je veux dire qu'il y a une réalité psychologique, et même physiologique, qui veut que c'est la mère qui toujours laisse au père la possibilité d'exister en tant que père, ou pas. Parce que psychologiquement, on dit que le père n'est que le père "putatif" de son enfant. Il n'y a rien qui peut contredire (du moins, en l'état actuel de la science... :mrgrin: ) le fait que c'est la mère qui a porte l'enfant pendant 9 mois, et que c'est sa première relation interpersonnelle, avec tout ce que ça peut comporter si celle-ci se passe "mal"...

Si on est dans une configuration où la mère, parce qu'envahissante, castratrice etc etc... ne laisse pas le père exister, le père en soit, ne peut rien faire. Et ce n'est pas une question de partage des tâches ou de charge mentale... C'est beaucoup plus profond et complexe que ça, je pense. :think:

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 29 Octobre 2018, 11:47 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1631
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Qu'il existe un lien incommunicable et privilégié entre la mère et l'enfant du fait que celle-ci l'ait porté pendant 9 mois, je peux tout à fait le concevoir. Quand bien même aucune étude ne viendrait le démontrer de manière fiable, l'hypothèse ne me semble pas délirante, en effet.

De même que l'hypothèse d'une mère violente, omnisciente, omnipotente, défaillante, malsaine, envahissante, défaillante, etc., ne me paraît pas aberrante non plus. Et, à n'en pas douter, ça doit créer de sévères traumatismes chez l'enfant.

La seule chose que je dis, c'est que la configuration que tu décris ne doit probablement pas être l'unique schéma existant si on regarde le passé des serial killers. Peut-être même n'est-ce pas un scénario représentatif statistiquement? (J'avoue ne pas avoir une connaissance précise de la chose: je ne connais pas suffisamment en détails les histoires des serial killers, ni les chiffres et les stats sur la question). Mais je ne vois pas au nom de quoi le père (dans le cas où il est présent au sein du foyer), n'aurait strictement aucune responsabilité dans le devenir de son enfant. En tout cas, de mémoire et dans les trucs que j'ai lu ici et là jusqu'à aujourd'hui, on avait - certes - une mère défaillante la plupart du temps (tout le temps?), mais on n'avait pas un papa angélique et écrasé par une mère castratrice en face. Il me semble bien me souvenir de mauvais traitements de la part des pères ou des beaux pères aussi.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 29 Octobre 2018, 13:17 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3923
Oui oui, aussi.

Mais dans la quasi totalité des cas (en tout cas, pour ce que j'en sais, et aussi en excluant les cas où il n'y a pas de mère... quoiqu'une mère absente est en soit une carence maternelle, voulue ou pas), sachant que je ne connais pas vraiment d'exemple contraire, il y a un "problème" vis à vis de la mère. D'autre part, il y a des "carences", ou de la "sur-affectivité" qui ne sont pas considérées comme telles par l'entourage ou même la société en général, mais qui peuvent quand-même jouer un rôle : une mère surprotectrice par exemple, ça peut être vu comme "mignon"... sauf que suivant les cas, ça peut cacher un truc qui cloche dans la relation mère/enfant.

D'autre part, je ne dis pas que les pères n'ont aucun rôle à jouer là-dedans, effectivement, il y a des cas de père maltraitant dans les serial killer, et pas qu'un peu... Voire de père maltraitant la mère, qui peut être à l'inverse soumise au père, mais dans ce cas, même si ce n'est pas la "faute" de la mère, il n''empêche que le lien mère/enfant est abîmé (ce n'est d'ailleurs pas une histoire de faute de qui que se soit, c'est juste une question de dynamique familiale, d'ailleurs, c'est le plus souvent le cas : c'est toute la dynamique familiale qui est foireuse, le cas d'Ottis Toole est un exemple du genre... XD )...

Juste que d'un point de vue psychologique et de développement psychique, il demeure que c'est la mère qui ouvre la porte, ou pas, au père... tout simplement parce qu'il ne peut pas en être autrement, le père ne peut pas prendre "sa place" si la mère ne le lui permet pas. Tout simplement parce qu'on peut dire tout ce qu'on veut c'est LE lien primordial qui permet tous les autres, parce que c'est nécessairement le premier, et surtout, dès le début de la vie, le lien vital absolu.
Après, on peut discuter sur plein de points de détail, mais je pense que cette réalité est immuable, parce que finalement découlant d'un état de nature (de part la grossesse, et aussi parce qu'un enfant à la naissance ne peut survivre, à l'état de nature, sans sa mère), et que ça, c'est engrammé quelque part très profondément en nous.

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 29 Octobre 2018, 13:20 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1736
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Ar Soner a écrit:
Dans le premier cas, on peut raisonnablement imaginer que la population humaine mondiale se chiffre encore en milliards ; dans le second cas, le chiffre devrait plutôt tourner autour de la centaine de millions (le niveau auquel la population humaine était durant l'Antiquité et le Moyen-Age).

C'est un détail, mais la population humaine au Moyen-Âge fluctuait entre 400 et 500 millions de personnes (ce qui demeure peu comparé à maintenant, mais n'en est pas moins cinq fois plus).

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 29 Octobre 2018, 17:44 
Monomaniaque psychorigide
Monomaniaque psychorigide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 10 Février 2011, 19:40
Messages: 1273
Avant ou après la Peste noire ?

_________________
There was a little toolshed where he made us suffer, sad Satan.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Octobre 2018, 11:15 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6187
Localisation: Massif central. Par là.
Pochel a écrit:
C'est un détail, mais la population humaine au Moyen-Âge fluctuait entre 400 et 500 millions de personnes (ce qui demeure peu comparé à maintenant, mais n'en est pas moins cinq fois plus).

Ce n'était pas très clair, mais lorsque j'écrivais que « le chiffre devrait tourner autour de la centaine de millions », je pensais à une unité plutôt qu'à une grandeur précise.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 03 Novembre 2018, 21:18 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1736
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Psychopompos a écrit:
Avant ou après la Peste noire ?

D'après ce que j'ai pu trouver, la Peste noire n'a eu qu'un impact minime sur la population mondiale.
Après tout, elle n'a jamais tué qu'un tiers des Européens, qui ne pesaient à cette époque pas bien lourd dans la population du monde...

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 468 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32 ... 47  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze