Nous sommes actuellement le 21 Novembre 2019, 04:06

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 468 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 43, 44, 45, 46, 47  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 11 Octobre 2019, 22:45 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1739
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
@Chimère : Étant émotionnellement sous-équipé, ce serait vraiment le dernier de mes soucis XD

En revanche, je maintiens que toute expérience de ce genre ne peut se finir que par le ressentiment et l'esprit de corps dirigé contre ceux qui ne rentrent pas bien dans le rang (et j'ai eu suffisamment de cours de sociologie des organisations pour savoir que les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux, et que les règles informelles prennent bien vite le pas sur les règles édictées).

Spoiler :
Je m'étais notamment fait cette réflexion en visitant l'éco-quartier Vauban de Fribourg, qui proclame haut et fort la liberté absolue de tous ses habitants, ainsi que ses valeurs d'ouverture et de tolérance. Dans ce quartier, il y a de nombreuses activités facultatives (cours de yoga, poterie, fournils collectifs — ainsi que l'organisation des visites de certains appartements pour montrer comment ils sont trop écolos tavu) ; et si la tolérance est officiellement de mise, ceux qui n'y prennent jamais part, ainsi que d'autres personnes (omnivores, possesseurs d'un véhicule motorisé, etc) sont, pour le dire pudiquement, loin d'être les mieux intégrés.
(Comme le confirmait entre autres à demi-mot un article sur lequel je n'ai pas réussi à remettre la main).

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 11 Octobre 2019, 22:56 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3923
Citer:
je maintiens que toute expérience de ce genre ne peut se finir que par le ressentiment et l'esprit de corps dirigé contre ceux qui ne rentrent pas bien dans le rang



C'est ce que je pense aussi.
D'ailleurs, même pas besoin d'aller si loin : il n'y a qu'à voir les réactions violentes, verbalement ou physiquement parfois, que peut générer la " "différence" (peu importe laquelle, d'ailleurs, juste penser différemment de la majorité, ça suffit) chez certaines personnes.
Alors quand la critique, puis le rejet, se trouve confortés par des idéaux qui se veulent positifs... les dérapages semblent d'autant plus "acceptables". :think:

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 11 Octobre 2019, 23:02 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1739
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Chimère a écrit:
Alors quand la critique, puis le rejet, se trouve confortés par des idéaux qui se veulent positifs... les dérapages semblent d'autant plus "acceptables". :think:

Je pense que c'est central dans la compréhension du phénomène, et c'est vraiment ça le plus terrible. "On n'est pas intolérants, vu qu'on a raison..."
:/

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Octobre 2019, 08:28 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 3253
:think: Mmmh.
C'est la fête à l'habitat écolo, ici ! Doivent avoir les oreilles qui sifflent... :mrgreen:

Il y a quelque temps, vu que j'étouffais dans ma situation (logement gratuit contre services chez une vieille dame complètement ....*censuré*.....), je rêvais de partir, mais ne pensais pas avoir les sous pour le faire. J'ai donc cherché des places dans des colocations.
Chaque candidature faisait l'objet d'une intense période de réflexion : 'est-ce que tu es sûre que c'est une bonne idée ? Tu vas te plaire là-dedans ? Ça ne va pas dégénérer au bout de deux semaines ?' Le résultat de ces réflexions était toujours 'ça m'étonnerait que ce soit pire qu'ici'.

Vous (à peu près tout le monde sauf Ar Soner...?) avez l'air de dire que c'est débile d'essayer ça. Mais ceux qui essaient ont des tas de bonnes raisons : le prix bien sûr (dans le cas de locations partagées), la peur de la solitude, mais aussi l'envie de vivre selon ses opinions même extrêmes, l'envie de démontrer quelque chose au monde, l'envie de voir si on peut vivre autrement et mieux que la norme imposée, ...Et perso, je trouve ça extrêmement courageux. Même si par ailleurs, je suis une solitaire, je déteste les conflits, je me méfie des groupes et de leurs dynamiques souvent malsaines, etc., j'étais vraiment prête à essayer aussi, et pas seulement pour échapper à ma vieille dame *censuré* !

Chimère a écrit:
Comité d'enquête et d'arbitrage
C'est moi où ça sonne stalinien ?... :mrgreen:

Non, ça me paraît très raisonnable. Qui a lu Les Chasseurs de Mammouths de Jean Auel et ne s'est pas énervé contre l'absence de réaction des Mamutoi devant le conflit complètement irrationnel entre Jondalar et Ayla ? Comme le dit Ar Soner, il vaut mieux diagnostiquer et mettre à jour un conflit naissant ou en cours au lieu de l'ignorer et de le laisser prendre des proportions nuisibles !

Citer:
«Ici, je n'ai aucune obligation»

Là, je suis d'accord avec votre levée de boucliers. Je ne pense pas que les habitats écolo permettent à quiconque de <déféquer> sur la table commune ou dans le lit d'autrui s'il lui en prend l'envie...!

Chimère a écrit:
Je veux dire : je ne crois pas que nous soyons faits pour vivre H24 les uns avec les autres, à tout le temps voir leurs têtes, à tout le temps parler, à tout le temps argumenter sur "comment ça va pas ce matin" etc...

Il me semble pourtant que c'est ce qu'on fait depuis des millions d'années ? ^^

Chimère a écrit:
Du coup, partir du principe que tout le monde peut vivre ainsi, et que tout les autres seront prêts en retour à accepter les caractères et les personnalités des autres, et que tout ira bien dans le meilleur des mondes possibles... quand on voit, rien que sur le lieu de travail par exemple, comment une broutille, ou des questions très terre à terre (comme l'attribution des congés, d'un bureau etc...) peuvent prendre de proportions cauchemardesques... j'avoue, je suis TRÈS dubitative. :shifty:

Je ne pense pas que c'est ce que disent ces communautés. Ils disent simplement : 'C'est possible, il faut que ce soit possible, on va essayer pour voir'. Si ça ne l'était pas, personne ne pourrait travailler 40 ans dans la même entreprise... ou même chercher du travail !!!!! C'est difficile, OK, ô combien ! mais pas impossible.

Pochel a écrit:
l'éco-quartier Vauban de Fribourg, qui proclame haut et fort la liberté absolue de tous ses habitants, ainsi que ses valeurs d'ouverture et de tolérance. Dans ce quartier, il y a de nombreuses activités facultatives (cours de yoga, poterie, fournils collectifs — ainsi que l'organisation des visites de certains appartements pour montrer comment ils sont trop écolos tavu) ; et si la tolérance est officiellement de mise, ceux qui n'y prennent jamais part, ainsi que d'autres personnes (omnivores, possesseurs d'un véhicule motorisé, etc) sont, pour le dire pudiquement, loin d'être les mieux intégrés.

C'est horriblement triste et enrageant. Ils n'ont pas pensé à créer un comité d'enquête et d'arbitrage pour dire à chacun et tous 'Hé les copains, vous déconnez, là !' ? :|


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Octobre 2019, 14:08 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1739
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
DragoMath a écrit:
Vous (à peu près tout le monde sauf Ar Soner...?) avez l'air de dire que c'est débile d'essayer ça.

Je n'ai jamais dit ça, et je connais des gens qui sont très heureux en colocation. Tout ce que je disais, c'est que personnellement, ayant essayé différents types de colocations, je n'y ai jamais trouvé mon bonheur (mais je ne m'étendrai pas là-dessus car ce serait HS).

DragoMath a écrit:
(logement gratuit contre services chez une vieille dame complètement ....*censuré*.....

Complètement *censuré*, c'est-à-dire...? :mrgreen:

DragOmath a écrit:
C'est horriblement triste et enrageant. Ils n'ont pas pensé à créer un comité d'enquête et d'arbitrage pour dire à chacun et tous 'Hé les copains, vous déconnez, là !' ?

Je trouve aussi. Cela dit, même si un tel comité d'arbitrage existait, je crains franchement qu'il ne puisse vraiment régler ce problème... Ce genre de dynamiques de groupe contourne, par définition, les règles imposées ; et l'inclusion ou l'exclusion de certains membres se fait malheureusement au nom de normes intériorisées mais rarement écrites. On pourrait forcer l'intégration, mais je ne suis pas sûr que cela ait un impact réel sur la façon dont les membres de la communauté se perçoivent les uns les autres.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Octobre 2019, 15:33 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6187
Localisation: Massif central. Par là.
Chimère a écrit:
A 10km du village ? (non parce que la maison de rêve pour moi, elle est au moins à cette distance raisonnable et parfaitement saine du reste du monde... :mrgreen: )
[...]
Du coup, partir du principe que tout le monde peut vivre ainsi, et que tout les autres seront prêts en retour à accepter les caractères et les personnalités des autres, et que tout ira bien dans le meilleur des mondes possibles...

Bien évidemment, il est très douteux que l'éco-village ou la vie communautaire (ou même juste "semi-communautaire") soient des formats qui puissent convenir à tout le monde. Il y a des gens comme toi qui ne sont juste pas faits pour cela et qui ne s'y adapteraient jamais ; c'est une question de caractère, et il n'y a pas à le regretter ni à le reprocher.

En revanche, je voulais insister sur le fait qu'il y a autant de types d'habitats partagés qu'il y a de groupes fondateurs d'habitats partagés. Certains sont d'influence anarcho-libertaire, d'autres sont plus bobo-écolos, et enfin certains sont des avatars modernes du mouvement hippie ; certains sont créés par des groupes d'amis qui se connaissent depuis toujours, d'autres par des inconnus se rassemblant autour d'une envie commune ; certains sont ouverts aux nouveaux venus, là où d'autres préfèrent rester pénards entre eux.

Bref, il y a vraiment de tout. Et de fait, pour avoir été impliqué dans la création d'un lieu de vie de ce type (qui a finalement pris une forme différente, mais je ne vais pas vous raconter ma vie :P ), je pense qu'il y a des conditions qui rendent ce mode d'habitat possible même pour des ours semi-asociaux comme moi (parce que si vous me parlez de « vie communautaire » comme ça à brûle-pourpoint, je suis comme vous : je fuis).
Après, oui, s'engager dans un projet d'éco-village, c'est forcément un peu un acte de foi. On n'a pas de garantie que ça va marcher sur le long terme. C'est exactement comme un couple, mais je ne crois pas que cette perspective empêche les gens de se lancer dans la vie à deux... :mrgreen:

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Octobre 2019, 17:16 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 3253
Pochel a écrit:
Complètement *censuré*, c'est-à-dire...? :mrgreen:

C'est-à-dire complètement, mon chérichéri !
(aperçu rien que pour toi : méchante et chtarbée)

Ar Soner : :clap:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Octobre 2019, 18:14 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3923
Citer:
Il me semble pourtant que c'est ce qu'on fait depuis des millions d'années ?


Ouais mais y'en a un paquet que ça peut envoyer chez un psy... :think: (je parle en connaissance de cause...)


Et puis, certes on vit forcément en collectivité, mais je trouve ça très différent de travailler dans un collectif, de faire ses courses, avoir des loisirs etc... dans un collectif, et de vivre en collectif.
Au boulot, je me dis que je suis payée pour rendre des comptes, payée pour porter un masque même parfois... c'est comme ça, c'est le jeu. Mais mon chez-moi (appart pour le moment, maison peut-être un jour), je le vois vraiment comme un refuge, le lieu où je suis à l'abri, et où je peux me sentir à peu près en paix.

Personnellement, j'ai toujours trouvé que le truc le plus difficile et douloureux dans la vie c'est vraiment les relations avec les autres. C'est complexe, éprouvant, et finalement "vampirisant"... :think:
A côté de ça, j'ai toujours trouvé les relations avec les animaux d'une simplicité et d'une douceur toutes apaisantes, rassérénantes...
Je ne crois pas que j'arriverai à me sentir bien si je devais vraiment vivre au sein d'un groupe, surtout bâti avec une logique qui impose de toujours rendre des comptes. De devoir penser selon une certaine façon et agir en conséquence etc...

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Octobre 2019, 08:59 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5007
Localisation: Großostn
Après, le besoin de vivre isolé c'est une chose, mais la réalité physique en est une autre. Je me souviens que plus tôt sur ce topic tu avais indiqué être incapable de bricoler ou globalement de fabriquer quelque chose de tes dix doigts : est-ce que c'est compatible avec une vie isolée du monde, dans une petite ferme avec des animaux, où l'on est censé faire l'essentiel des choses soi-même ?

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Octobre 2019, 17:26 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3923
C'est pas faux. :shifty:

Bon, après, tant que je peux compter sur 2 ou 3 personnes de confiance qui viennent me voir de temps en temps, ça ira... :mrgrin:
(d'ailleurs, j'ai une vie sociale, hein, je vous rassure c'est juste que j'aime autant que ma vie sociale ne soit pas trop envahissante... :mrgrin: )



Au pire je me fais tout livrer... 8-)

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 468 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 43, 44, 45, 46, 47  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze