Nous sommes actuellement le 05 Juin 2020, 16:45

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 43 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 08 Janvier 2020, 15:11 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4085
Disons que l'approche à le mérite de ne pas être orientée avec une thèse du style "qu'est-ce que je pourrais bien écrire pour casser le développement personnel"... :mrgreen: ; et de garder une certaine forme de recul, et de respect aussi (parce qu'après tout, je ne vois pas bien comment on peut décemment reprocher aux gens de vouloir aller mieux... :think: ).

Même si du coup, dans l'absolu, à part partir sur une sorte de description, un peu en surface d'ailleurs, j'ai du mal à saisir vraiment le fil rouge de la pensée de l'auteur, de voir où il veut en venir (et ça me perturbe un peu, mais bon).
Mais il y a quand-même des choses intéressantes.


Par contre, la dernière phrase, je la trouve violente...

Citer:
Il s’agirait sans doute de réinvestir la part tragique de l’existence et d’accepter une vie moyenne aux horizons finis.


En gros, les gars vous avez une vie pourrie, et bien autant s'y habituer et voilà...
Pour le coup, même les plus dark des poètes romantiques ne sont pas allé jusque-là puisque l'idée c'était de trouver de la beauté dans le tragique de l'existence... Là, exit la beauté et les soleils noirs de la Mélancolie : non, la vie c'est juste médiocre et moyen. (et dans l'absolu, je trouve ça bien pire que tragique, quand on y réfléchit bien)

Du coup, je trouve assez malvenu/étrange de faire une critique (même constructive, encore que j'ai pas vu où menait la construction) d'un "courant de pensée" (même s'il est fortement protéiforme et très mal défini, on est d'accord) qui tend à aider les gens à essayer d'aller mieux (même si ça peut être maladroit, ou raté, ou pas toujours adapté à toutes les personnes et toutes les situations), et conclure comme ça. Pouf. Vous êtes moyens et votre vie est médiocre et le restera. Pouf.
Ah ben, merci et bonne année aussi... XD

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 08 Janvier 2020, 22:05 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6381
Localisation: Massif central. Par là.
Chimère a écrit:
Même si du coup, dans l'absolu, à part partir sur une sorte de description, un peu en surface d'ailleurs,

Je trouve pour ma part qu'il apporte pas mal de choses intéressantes, notamment les fondements historiques du développement personnel, la perception que les "consommateurs" de développement personnel se font de ce courant, leurs critères d'évaluation a anteriori et a posteriori... C'est souvent frappé au coin du bon sens, voire évident quand on y réfléchit bien, mais c'est la première fois que je le vois écrit noir sur blanc.

Chimère a écrit:
Citer:
Il s’agirait sans doute de réinvestir la part tragique de l’existence et d’accepter une vie moyenne aux horizons finis.


En gros, les gars vous avez une vie pourrie, et bien autant s'y habituer et voilà...

Je ne l'interprète pas comme cela. Plus haut dans l'interview, Nicolas Marquis mentionne plutôt les rêves de grandeur promis par le développement personnel : tu dois réaliser tes pleins potentiels, et en faisant cela tu peux devenir un milliardaire/l'artiste que tu as toujours voulu être/l'employé du mois/une mère de famille modèle/un vieil ermite taciturne et plein de sagesse...
Sauf qu'à quelques remarquables exception, ce genre de destin ne s'offre pas à la majorité des gens, qui auront des vies "normales" pas particulièrement remarquables. Il y a des portes qui sont fermées, quoi que l'on fasse, et il faut aussi savoir l'accepter.

Quant aux drames qui nous arrivent, ils n'ont pas toujours de signification et il n'est pas toujours possible de rebondir dessus (allez proposer à des parents qui ont perdu leur gamin de tirer de l'énergie positive de ce qui leur arrive, pour voir !). Comme le disent les anglophones : shit happens, sometimes. Il faut juste faire avec, du mieux qu'on peut — lorsque cela est possible...

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 09 Janvier 2020, 09:51 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4085
Citer:
Sauf qu'à quelques remarquables exception, ce genre de destin ne s'offre pas à la majorité des gens, qui auront des vies "normales" pas particulièrement remarquables. Il y a des portes qui sont fermées, quoi que l'on fasse, et il faut aussi savoir l'accepter.


Je pense que c'est un peu un faux procès parfois fait au développement personnel (même si je peux reconnaître qu'il peut être légitime, notamment pour certains ouvrages "à l'américaine", et que, clairement, il y a de très bons ouvrages de développement personnel, comme il y en a de très mauvais mais bon... je me dis que pour être juste, on ne peut pas tous les mettre dans le même sac), parce que dans l'absolu, le "plein potentiel d'être humain" est un potentiel intrinsèque à chaque être humain... c'est ce que l'on EST. Point. Ce n'est pas ce que l'on FAIT. Et les deux n'ont pas nécessairement à être corréler...
On peut être une personne vide, peu aimante, perverse etc... en ayant un destin hors du commun, en ayant du pouvoir etc... (il n'y a qu'à allumer la télé pour s'en rendre compte... :mrgreen: ). Comme on peut rayonner d'amour et de lumière pour autrui et être pleinement en étant juste balayeur de rue... ça n'a rien à voir.

On peut être la meilleure version de soi-même n'importe où, n'importe quand, et peut importe ce que l'on fait, parce que c'est ce que l'on est qui compte...

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 10 Janvier 2020, 12:58 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1942
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Petite critique sur la forme pour commencer : qu'on emploie l'écriture inclusive, comme le fait cet article, je n'y vois aucun problème. Ça, en revanche, j'ai plus de mal à l'accepter :
Citer:
Depuis leur essor, qu’on les perçoivent comme symptômes d’un malaise culturel


Sinon, j'ai trouvé cet article plutôt intéressant, quoiqu'assez verbeux. On aurait pu assez bien le raccourcir de moitié sans réellement perdre d'information.
J'ai bien aimé la conclusion, cela dit.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Mars 2020, 12:23 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 09 Août 2010, 13:17
Messages: 114
Localisation: Nantes
Bonjour à tous,

J'ai assisté il y a un mois à une conférence de Julia De Funès (citée en page 2) sur la notion de bonheur en entreprise et les non-sens qui en découlent.

Elle y évoque le coté indéfinissable du bonheur, différent pour chaque individu,
Le coté obligatoire du travail : la majorité de la masse salariale est contrainte d'avoir un salaire pour vivre, se rapprochant indirectement de la notion d'esclavagisme,
La volonté entrepreneuriale d'imposer la valeur bonheur à cette somme de collaborateurs contraints,
Le création de postes dédiés : chief happiness officer, parmi d'autres,
Et les dérives que ça entraine.

Bref, Julia de Funes ne fait pas l'unanimité, on est d'accord ou pas, peu importe, ça donne matière à réflexion et en ça, c'est déjà bien. Je ne vous invite pas à acheter ses bouquins mais à aller la voir si vous avez l'occasion, à l'occasion.

_________________
Dernière édition par nirfosca le Ven Décembre 21, 2012 15:61, édité 666 fois.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Mars 2020, 13:01 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1942
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Intéressant.

Nirfosca a écrit:
Le création de postes dédiés : chief happiness officer, parmi d'autres,

Ça existe vraiment ?? :wtf:

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Mars 2020, 13:24 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 09 Août 2010, 13:17
Messages: 114
Localisation: Nantes
Oui, la preuve, elle t'envoie même un cœur. :love:

Image

fiche métier

_________________
Dernière édition par nirfosca le Ven Décembre 21, 2012 15:61, édité 666 fois.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Mars 2020, 13:50 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1942
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Au temps béni de mon lycée, j'avais dû rédiger un texte sur une société "idéale" mais pas tant que ça. J'avais inventé la brigade des "Commissaires Sourires", dont le rôle était d'apporter la joie aux citoyens un peu rétifs ou chafouins. (Les citoyens les plus critiques étaient envoyés dans des "Camps du Rire", car je savais être subtil à l'époque).

Il va sans dire que je suis atterré de voir que quelqu'un m'a carotté mon idée et que ça existe pour de vrai. :|



Niforsca a écrit:
Oui, la preuve, elle t'envoie même un cœur. :love:

:lol:

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Mars 2020, 17:50 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 3358
Hé Nirfosca ! Salut ! D'où tu sors comme ça ? Je savais même pas que tu étais inscrit ici... :clap: :mrgrin:

Je vois un remarquable (double ?) oxymore dans l'expression 'chief happiness officer'. Et vous ? ^^


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Mars 2020, 20:47 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 09 Août 2010, 13:17
Messages: 114
Localisation: Nantes
DragoMath a écrit:
Hé Nirfosca ! Salut ! D'où tu sors comme ça ? Je savais même pas que tu étais inscrit ici... :clap: :mrgrin:


Salut DragoMath,
Je cherchais un vieux post que j’avais rédigé ici sur le gouf de Cap-Breton il y a un paquet d’années pour le transférer à ma femme. Sans succès, du ménage semble avoir été fait depuis, et 2000 de mes messages visiblement supprimés. Qu'importe ce n’est pas une grande perte :D

_________________
Dernière édition par nirfosca le Ven Décembre 21, 2012 15:61, édité 666 fois.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 43 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze