Nous sommes actuellement le 17 Septembre 2019, 03:16

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: L'affaire Kenneka Jenkins
MessagePublié: 27 Janvier 2019, 19:30 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3821
Citer:
Kenneka Jenkins, retrouvée dans le congélateur : les résultats de l’autopsie dévoilés
Paris Match | Publié le 09/10/2017
Clémentine Rebillat

Kenneka Jenkins a été retrouvée morte la semaine dernière. Kenneka Jenkins a été retrouvée morte la semaine dernière.

Les autorités ont dévoilé les causes de la mort de Kenneka Jenkins, retrouvée sans vie dans le congélateur d’un hôtel de Chicago le mois dernier.

Pour les autorités, le doute n’est plus permis. Kenneka Jenkins a bien succombé à un accident. Les résultats de son autopsie ont été dévoilés ce week-end. La jeune femme de 19 ans est morte après avoir ingéré une grande dose d’alcool ainsi que plusieurs médicaments dont un censé calmer l’épilepsie et la migraine. Elle s’est retrouvée dans le congélateur d’un hôtel de Chicago – où elle faisait la fête avec des amis – et a perdu la vie suite à une hypothermie.


«L’alcool et le topiramate, combinés, augmentent l’effet de chacun. Le topiramate, comme l’alcool, peuvent provoquer des étourdissements, des troubles de la mémoire, des troubles de la concentration, une mauvaise coordination, une confusion et un jugement altéré», indique le communiqué du médecin légiste. La première piste, celle selon laquelle Kenneka s’est rendue d’elle-même dans le congélateur, pensant qu’il s’agissait d’un ascenseur, semble donc se confirmer. Durant plusieurs semaines, la mort de cette jeune femme a provoqué de nombreuses interrogations. Malgré des images de vidéosurveillance la montrant en état d’ébriété, incapable de marcher droit, de nombreuses personnes estimaient qu’elle avait en réalité été tuée.

De nombreuses rumeurs au cours de l'enquête
Sur Internet, de nombreux anonymes ont promis de faire justice à celle dont ils sont persuadés qu’elle a été tuée. Les noms des personnes présentes au cours de cette soirée ont même été dévoilés sur les réseaux sociaux. Beaucoup de ces accusations sont basées sur une vidéo diffusée en direct depuis l’hôtel peu de temps avant la disparition de la jeune femme. Vue plus de 4 millions de fois depuis, elle montre une femme – une employée de l’hôtel selon les amis de Kenneka - avec des lunettes de soleil, parler face à la caméra. Dans le reflet de ses lunettes, à l’autre bout de la chambre, se trouverait Kenneka, assise, indique le «Chicago Tribune». Dans les commentaires de cette vidéo, certains affirment que la jeune femme crie à l’aide, d’autres qu’elle est attaquée voire violée. Mais le quotidien américain précise que la conversation est à peine audible et qu’une musique joue en bruit de fond. Le 14 septembre, la police a fait savoir que 12 personnes avaient été interrogées et étaient impliquées «d’une façon ou d’une autre dans cette affaire».

Quant à la famille de Kenneka, elle a longtemps cherché à comprendre comme elle avait pu se retrouver dans ce congélateur. «Il reste donc de sérieuses questions. Comment a-t-elle atterri dans ce congélateur et pourquoi cela a-t-il pris plus d’une journée la retrouver ?», ont demandé les avocats de ses proches à l’époque en conférence de presse. «Je veux la voir entrer dans ce congélateur, pour de vrai», a lancé sa mère le même jour.


https://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/Kenneka-Jenkins-retrouvee-dans-le-congelateur-les-resultats-de-l-autopsie-devoiles-1366538

https://parismatch.be/actualites/societe/78918/petits-meurtres-entre-internautes

https://rsf.org/fr/actualites/assassinat-du-blogueur-americain-zachary-stoner-la-piste-professionnelle-ne-doit-pas-etre-exclue


Oui, je cite ParisMatch, mais vu le peu de sources françaises sur le sujet... bah je vais ce que je peux avec ce que j'ai (et in fine, l'article belge est pas si mal).
Donc... l'affaire Kenneka Jenkins, intéressante à plus d'un titre, je dirais...
D'une part, l'affaire en elle-même : une jeune adolescente disparaît lors d'une grosse fête organisée dans un grand hôtel de Chicago... l'alcool coule à flot, les drogues en tout genre circulent, la musique est sans doute assourdissante, les gamins éméchés se filment avec leurs portables, bref, le décor est planté et facilement imaginable.
Là où ça se corse c'est quand la jeune Kenneka disparaît et... est retrouvée plus de 24 heures plus tard, morte, vraisemblablement de froid dans une chambre froide des cuisines de l'hôtel...
La police conclue à un "banal" accident...
Mouais. S'il n'y a pas eu crime, il y a au moins de graves négligences, que l'on pourrait qualifier de criminelles, de la part du personnel de l'hôtel... Laisser une adolescente dans cet état déambuler dans un hôtel, jusque dans les cuisines, bah... c'est au minimum de la non assistance à personne en danger.

Et d'autre part, le traitement de l'affaire... internet s'en empare, et tout à chacun devient détective... Les vidéos circulent, pour le meilleur car certaines peuvent effectivement être troublantes et... pour le pire, jusqu'à la théorie du complot...

Bref, l'affaire Jenkins n'est pas seulement une affaire à mon sens assez mystérieuse (la théorie de l'accident ne répond pas à toutes les questions, comme dans l'affaire Elisa Lam, à laquelle elle fait furieusement penser)... elle est aussi très révélatrice du fonctionnement de l'internet, à tous les niveaux...

(et j'ajouterai : étonnant qu'on est pas encore vu un film ou une série s'emparer de cette histoire)

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'affaire Kenneka Jenkins
MessagePublié: 28 Janvier 2019, 07:55 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 3175
Pour le film, c'est probablement juste une question de patience...
(y a-t-il (eu) un film sur Elisa Lam ?)

Triste, consternant, enrageant, de A jusqu'à Z. Pardon, mais c'est tout ce que je trouve à dire !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'affaire Kenneka Jenkins
MessagePublié: 28 Janvier 2019, 10:06 
Monomaniaque psychorigide
Monomaniaque psychorigide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 10 Février 2011, 19:40
Messages: 1236
Chimère a écrit:
S'il n'y a pas eu crime, il y a au moins de graves négligences, que l'on pourrait qualifier de criminelles, de la part du personnel de l'hôtel... Laisser une adolescente dans cet état déambuler dans un hôtel, jusque dans les cuisines, bah... c'est au minimum de la non assistance à personne en danger.


La négligence commence peut-être bien avant. Aux Etats-Unis, il est illégal de vendre de l'alcool à une personne de moins de 21 ans. En théorie, elle n'aurait même pas dû se retrouver dans cet état. Après, on ne sait pas si ce point est la faute des barmans eux-même: ils sont censés vérifier l'âge des clients qui paraissent jeunes, mais si elle a donné une fausse carte d'identité ou si l'alcool a été acheté pour elle par des amis majeurs...

_________________
There was a little toolshed where he made us suffer, sad Satan.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'affaire Kenneka Jenkins
MessagePublié: 28 Janvier 2019, 15:38 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6073
Localisation: Massif central. Par là.
Chimère a écrit:
Bref, l'affaire Jenkins n'est pas seulement une affaire à mon sens assez mystérieuse (la théorie de l'accident ne répond pas à toutes les questions, comme dans l'affaire Elisa Lam, à laquelle elle fait furieusement penser)...

Je dois sûrement être bien trop terre à terre mais j'avoue ne pas trop voir où se trouve le mystère dans cette histoire : une adolescente boit plus que de raison, elle est tellement stone qu'elle ne trouve plus le chemin vers sa chambre d'hôtel (des vidéos prises par des caméras de surveillance la montrent complètement hagarde, titubant pendant plus d'une heure dans les couloirs) et elle trouve le moyen de s'enfermer dans une chambre froide, où elle décède du combo fatal [médicaments + alcool + hypothermie].
L'hypothèse des violences qu'elle aurait subi avant sa mort ne repose sur pas grand chose — des spéculations, des vidéos non sourcées à l'interprétation discutable (voici celle dont il est question dans l'article)... on est en plein dans de la théorie du complot. Et de toute façon, si violences il y a eu, l'autopsie devrait le montrer sans aucun problème.

L'affaire Elisa Lam est plus intéressante, puisqu'Elisa avait été retrouvée noyée dans une citerne, et surtout un certain nombre de vidéos la montraient adopter une comportement assez étrange quelques heures avant son décès.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'affaire Kenneka Jenkins
MessagePublié: 28 Janvier 2019, 20:20 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3821
Ben, déjà moi je me demande :
1) comment se fait-il que personne n'ai réagi justement au fait qu'elle déambulait visiblement stone dans les couloirs ? Personne ne regardait les vidéos de surveillance ? Aucun employé de l'hôtel/vigile ne l'a croisée ? Et j'ajouterai ne l'a croisée au point qu'elle se retrouve dans les cuisines de l'hôtel, qui sont pas le lieu le plus facilement accessible d'un hôtel pour un client...
2) comment elle a ouvert/refermé la porte de la chambre froide ? Apparemment la police argue qu'elle l'aurait confondu avec un ascenseur... soit... mais à la base, les ascenseurs s'ouvrent quand on appuie sur un bouton... alors que les portes de chambres froides s'ouvrent avec 1 ou 2 battants, généralement très lourds, et dotés en principe de systèmes de sécurité conçus justement pour ce type d'accident n'arrivent pas (soit des systèmes qui bloquent les portes, soit des systèmes d'alarmes, il me semble qu'en France en tout cas, c'est obligatoire pour ce genre de matériel)... Comment a-t-elle fait pour ouvrir les dites portes dans son état ? Et comment se fait-il que les portes se soient refermées sur elles "comme ça" ?


Citer:
L'hypothèse des violences qu'elle aurait subi avant sa mort ne repose sur pas grand chose — des spéculations, des vidéos non sourcées à l'interprétation discutable (voici celle dont il est question dans l'article)... on est en plein dans de la théorie du complot. Et de toute façon, si violences il y a eu, l'autopsie devrait le montrer sans aucun problème.


Pas forcément, un viol peut ne pas laisser de traces visibles et/ou distinctes d'un rapport sexuel consenti, elle a pu subir des violences qui ne laissaient pas de traces et/ou qui se sont effacés dans le temps et/ou qui ont été rendues inexploitables par le séjour en chambre froide...
Je ne pense pas que s'interroger sur la qualité de l'enquête et des suites judiciaires données soit une question de "complot"...
Il faut préciser (je ne sais pas si c'est dans l'article) que la mère de Jenneka a été appelée par la meilleure amie de sa fille la nuit même de sa disparition, qu'elle a alerté la direction de l'hôtel, puis la police et qu'à chaque fois la réponse a été la même "Ne vous inquiétez pas madame, votre fille s'est trouvé un amoureux/cuve dans une chambre, elle réapparaîtra quand elle aura moins mal aux cheveux"... Jenneka a été retrouvé seulement 24h plus tard environs, le lendemain de sa disparition...

Donc, je ne peux pas affirmer que la piste criminelle s'impose (là où, effectivement, elle me semble quasi-certaine dans l'affaire Elisa Lam), et je ne l'affirme d'ailleurs pas, mais au minimum, je trouve que la mort de cette jeune fille ne peut être qualifiée d'accident : elle résulte d'une chaîne d'incompétences et d'actes de personnes qui n'ont pas fait le job pour lequel elles étaient payées, des employés et la direction de l'Hôtel aux policiers... Et je ne peux pas m'empêcher de penser que d'une part ils cherchent à se défausser et n'assument pas leurs actes, et d'autre part, que la question de savoir s'ils avaient agi de la même manière si Jenneka avait été une jeune fille blanche n'est pas absurde... :eh:

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'affaire Kenneka Jenkins
MessagePublié: 29 Janvier 2019, 13:43 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6073
Localisation: Massif central. Par là.
Chimère a écrit:
1) comment se fait-il que personne n'ai réagi justement au fait qu'elle déambulait visiblement stone dans les couloirs ?

Les vidéos montrent qu'elle déambulait dans les couloirs entre 2h20 et 3h30 du matin. L'hôtel était certainement complètement désert à cette heure-là (à part peut-être une personne à la réception, et encore).
En outre, les hôtels américains sont souvent gigantesques — rien à voir avec nos petits Kyriad ou Novotel. Il est possible de tourner en rond dans leurs couloirs labyrinthiques pendant un petit moment sans croiser personne, surtout aussi à une heure pareille.

Chimère a écrit:
2) comment elle a ouvert/refermé la porte de la chambre froide ?

La réponse dépend en partie du modèle de chambre froide, que nous ne connaissons pas.

Les chambres froides que j'ai eu l'occasion d'utiliser dans des restaurations collectives ne posaient pas de problème particulier à l'ouverture ou à la fermeture (il s'agit effectivement de grosses portes en métal mais qui s'ouvrent sans aucun effort — et c'est fort heureux quand on a les bras chargé ou qu'on tire un transpalette). En revanche, il y avait effectivement une alarme qui permettait d'alerter l'extérieur en cas d'enfermement à l'intérieur.
Je sais cependant que les histoires de personnes restant enfermées dans des chambres froides sont légions (voir récemment : (1) (2)), ce que veut dire que ce n'est pas systématique (en France, seules les chambres froides supérieures à 10m3 ont cette obligation), ou que les systèmes de sécurité peuvent parfois dysfonctionner.
On peut imaginer qu'il y ait eut un truc de ce genre dans l'affaire Kenneka Jenkins.

Il ne faut pas oublier non plus qu'il s'agissait d'une personne qui n'était pas dans son état normal (comme Elisa Lam, d'ailleurs, ça fait un autre point commun). Qui sait ce qui a pu lui passer dans la tête ? Peut-être Kenneka avait-elle chaud à force de tituber dans les couloirs, et la chambre froide lui a paru comme un paradis de fraicheur ; elle s'y est posée pour en profiter, s'est évanouie sous l'effet des substances diverses qu'elle avait prise et l'hypothermie a malheureusement fait le reste.
A défaut d'avoir des témoins ou un enregistrement vidéo, on ne saura probablement jamais à coup sûr ce qui s'est passé, mais il me semble vraiment important de garder à l'esprit que Kenneka n'était probablement plus capable de penser rationnellement ce soir-là — raison pour laquelle elle a déambulé pendant aussi longtemps dans l'hôtel, avant de finir dans la cuisine de ce dernier, puis dans sa chambre froide.

Chimère a écrit:
Pas forcément, un viol peut ne pas laisser de traces visibles et/ou distinctes d'un rapport sexuel consenti, elle a pu subir des violences qui ne laissaient pas de traces et/ou qui se sont effacés dans le temps et/ou qui ont été rendues inexploitables par le séjour en chambre froide...

Il n'empêche : un viol laisse des traces (l'agenda de Kenneka Jenkins durant le samedi soir précédant sa mort est bien connu et il laisse peu de place à des rapports sexuels consentis), de même que la plupart des violences coercitives (si on a cherché à l'enfermer de force dans la chambre froide, par exemple)...

... quand à la chambre froide, c'est précisément l'environnement idéal pour conserver toutes les traces de violence et de sévices sur un corps (rappelle moi où l'on conserve les cadavres dans les hôpitaux, déjà ? :mrgreen: ).

Bref, je persiste et signe : s'il y a eu violence, l'autopsie devrait normalement le montrer. Soutenir le contraire oblige à développer une montagne d'arguments ad hoc ne reposant sur aucune preuve sérieuse.

Chimère a écrit:
je trouve que la mort de cette jeune fille ne peut être qualifiée d'accident : elle résulte d'une chaîne d'incompétences et d'actes de personnes qui n'ont pas fait le job pour lequel elles étaient payées, des employés et la direction de l'Hôtel aux policiers... [...] et d'autre part, que la question de savoir s'ils avaient agi de la même manière si Jenneka avait été une jeune fille blanche n'est pas absurde... :eh:

Sur ce point-là, je te rejoins : la mort de Kenneka Jenkins, et la découverte très tardive de son cadavre, s'expliquent probablement par un mélange de « la faute à pas de chance » et de négligence de la part des services de l'hôtel et de la police. Seule l'enquête permettra de déterminer quelle est la part de chacune de ces deux dynamiques.

En revanche, voir dans l'affaire Kenneka Jenkins une nouvelle manifestation du racisme systémique états-uniens me laisse plus circonspect. C'est possible, mais impossible à démontrer a posteriori (il aurait fallu faire une expérience similaire au même moment mais à l'autre bout des USA, et avec une jeune fille blanche, pour voir si l'hôtel et la police se seraient davantage bougés les fesses pour la retrouver), de fait je serais assez prudent avant d'affirmer quelque chose de ce genre. Rasoir d'Hanlon oblige, je préfère envisager la bêtise avant de considérer la malveillance...

Chimère a écrit:
Donc, je ne peux pas affirmer que la piste criminelle s'impose (là où, effectivement, elle me semble quasi-certaine dans l'affaire Elisa Lam),

Moui mais il n'y a pas le moindre indice qui indique une piste criminelle dans l'affaire Elisa Lam, même après plusieurs années d'enquête.
Le seul mystère dans cette histoire est la façon dont la victime a pu accéder au toit sans se faire remarquer, puis accéder au réservoir d'eau de l'hôtel, mais là encore des hypothèses tout simple (défaillance du système de sécurité) l'expliquent très bien.
Et le « pourquoi » (pourquoi Elisa Lam a-t-elle décidé de se déshabiller pour aller faire trempette dans le réservoir ?) ne sera peut-être jamais connu, mais la simple erreur humaine reste l'hypothèse la plus probable. La jeune fille avait des tendances schizophréniques, et les vidéos de ses derniers instants montrent un comportement pour le moins « bizarre » ce qui pourrait suggérer qu'elle était en pleine bouffée schizophrénique. Et comme je le disais plus haut : va savoir ce qui peut passer dans le tête des gens quand ils sont dans cet état-là !

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'affaire Kenneka Jenkins
MessagePublié: 29 Janvier 2019, 15:37 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1458
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Je suis globalement d'accord avec ce qui a été écrit ci-dessus, à ceci près:

Citer:
Il n'empêche : un viol laisse des traces.

Pas forcément, c'est bien le problème...

Voir par exemple ce qui est dit ici:
http://www.centrelavi-ge.ch/index.php?q ... -reflexion

Citer:
Idée reçue

Une femme ne peut pas être violée contre sa volonté. Si elle ne s’est pas défendue, c’est donc qu’elle était consentante. Un viol laisse forcément des traces physiques.

Réalité

La femme se soumet par crainte des conséquences ou est paralysée par la terreur et la peur de mourir.

Elle craint généralement, si elle se défend, que l’agresseur devienne plus violent et finisse par la tuer, ce qui explique que la majorité des viols ne laisse pas de traces physiques.

Lors de relations d’emprise, que celle-ci soit psychologique, morale ou économique, la peur est installée depuis longtemps et la contrainte physique n’est souvent plus nécessaire.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'affaire Kenneka Jenkins
MessagePublié: 29 Janvier 2019, 16:12 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6073
Localisation: Massif central. Par là.
OK, je me suis effectivement mal exprimé : un rapport sexuel (consenti ou non) a fortes chances de laisser des traces. A plus forte raison que pour des raisons pratiques, si rapport il y a eu, il n'a pu se produire qu'une poignée d'heures avant que Kenneka ne s'enferme dans la chambre froide.
Les vidéos montrent Kenneka avec ses amis vers 0h30, puis titubante (et seule, mais manifestement pas paniquée) dans les couloirs de l'hôtel vers 2h20 ; elle est dans la cuisine de l'hôtel, et on peut raisonnablement supposer que c'est à ce moment-là qu'elle s'est enfermée dans la chambre froide.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'affaire Kenneka Jenkins
MessagePublié: 29 Janvier 2019, 22:52 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3821
Citer:
Sur ce point-là, je te rejoins : la mort de Kenneka Jenkins, et la découverte très tardive de son cadavre, s'expliquent probablement par un mélange de « la faute à pas de chance » et de négligence de la part des services de l'hôtel et de la police. Seule l'enquête permettra de déterminer quelle est la part de chacune de ces deux dynamiques.


Personnellement, j'exclue la "faute à pas de chance"... si les personnes concernées avaient fait leur boulot correctement, ben ça ne serait pas arrivé, point. Sans compter la responsabilité de ses amis, d'ailleurs, qui l'ont perdu de vue alors qu'elle n'était pas dans son état normal.
Je trouve ça un peu facile de se défausser derrière le fait qu'elle n'était pas dans son état normal et qu'effectivement, des tas d'idées des plus absurdes lui sont passés par la tête, et de ne pas chercher plus loin...

Citer:
Les vidéos montrent qu'elle déambulait dans les couloirs entre 2h20 et 3h30 du matin. L'hôtel était certainement complètement désert à cette heure-là (à part peut-être une personne à la réception, et encore).


Et il n'y avait personne pour les regarder les dites vidéos et donner l'alerte ?...
Le gars qui était sensé le faire matait un match de base-ball ?... :think:

Citer:
... quand à la chambre froide, c'est précisément l'environnement idéal pour conserver toutes les traces de violence et de sévices sur un corps (rappelle moi où l'on conserve les cadavres dans les hôpitaux, déjà ? :mrgreen: ).


Certes, mais je suppose qu'il doit y avoir une question de température, aussi... On ne congèle pas les corps pour conserver les traces, justement parce que le processus de congélation/décongélation abîme les tissus... :think:


Citer:
Moui mais il n'y a pas le moindre indice qui indique une piste criminelle dans l'affaire Elisa Lam, même après plusieurs années d'enquête.
Le seul mystère dans cette histoire est la façon dont la victime a pu accéder au toit sans se faire remarquer, puis accéder au réservoir d'eau de l'hôtel, mais là encore des hypothèses tout simple (défaillance du système de sécurité) l'expliquent très bien.


Tu oublies le passage où elle est monter sur le réservoir, s'est déshabillée, a plongé dans l'eau puis s'est noyée... et a refermé la porte du réservoir, porte extrêmement lourde, alors qu'elle n'avait pas pieds, puis a rangé l'échelle, avant de faire disparaître son téléphone portable dont elle ne se séparait jamais... :think:

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'affaire Kenneka Jenkins
MessagePublié: 30 Janvier 2019, 14:35 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6073
Localisation: Massif central. Par là.
Chimère a écrit:
Personnellement, j'exclue la "faute à pas de chance"... si les personnes concernées avaient fait leur boulot correctement, ben ça ne serait pas arrivé, point.

Peut-être... Ou pas. C'est impossible à déterminer juste comme ça, au doigt mouillé. L'enquête devrait permette de déterminer s'il y a vraiment eu des manquements aux règles de sécurité au niveau de l'hôtel (est-ce que, par exemple, la chambre froide n'était pas sécurisée comme elle aurait dû l'être réglementairement) ; et si l'hôtel et les forces de police ont réellement fait traîner l'investigation alors que les éléments dont ils disposaient auraient dû les inciter à se dépêcher.

Vouloir à tout prix identifier un coupable et exclure d'emblée l'hypothèse d'une simple conjonction de malchances (comme le disent les anglophones : shit happens) me semble peu prudent, si ce n'est dangereux. Ça revient à adopter un mode de pensée proche du complotisme (c'est d'ailleurs p'têt pour cette raison-là que personne sur Internet ne semble envisager sérieusement la possibilité d'un accident dans l'affaire Kenneka Jenkins).
La justice anglo-saxonne fonctionne beaucoup de cette façon, tu me diras, mais ce n'est clairement pas sa plus grande qualité selon moi.

Chimère a écrit:
Et il n'y avait personne pour les regarder les dites vidéos et donner l'alerte ?...
Le gars qui était sensé le faire matait un match de base-ball ?... :think:

C'est un hôtel, pas un bâtiment ultra-sécurisé ou une prison. J'imagine que les caméras sont plutôt installées pour assurer un contrôle a posteriori (pour identifier un voleur si un vol est déclaré auprès de la direction de l'hôtel, par exemple), et je doute qu'il y ait un salarié qui les surveille en permanence.

Chimère a écrit:
Certes, mais je suppose qu'il doit y avoir une question de température, aussi... On ne congèle pas les corps pour conserver les traces, justement parce que le processus de congélation/décongélation abîme les tissus... :think:

On ne sait pas trop quelle était la température de la chambre froide de l'hôtel quand Kenneka s'y est enfermée. Mais même une chambre froide à froid positif (comme un frigo, aux environs de 0 - 4 °C) peut tuer quelqu'un, surtout si cette personne est déjà affaiblie, déshydratée sous l'effet de l'alcool.

En revanche, plusieurs sources (comme celle-ci) précisent que la chambre froide était équipée d'un système d'ouverture depuis l'intérieur. Kenneka aurait dû normalement pouvoir en sortir (à moins d'imaginer que les portes aient été bloquées depuis l'extérieur par quelqu'un le temps que Kenneka décède, mais aucun élément ne vient appuyer cette idée).

Chimère a écrit:
Tu oublies le passage où elle est monter sur le réservoir, s'est déshabillée, a plongé dans l'eau puis s'est noyée... et a refermé la porte du réservoir, porte extrêmement lourde, alors qu'elle n'avait pas pieds, puis a rangé l'échelle, avant de faire disparaître son téléphone portable dont elle ne se séparait jamais... :think:

On en avait parlé ici : les photos du toit de l'immeuble montrent que les réservoirs sont accessibles depuis une plateforme, il est possible d'y faufiler.
Pour le reste, on peut imaginer n'importe quoi : Elisa avait pu bloquer la porte du réservoir avec une barre ou quelque chose, mais l'objet a sauté, enfermant la jeune fille dans le réservoir ; ou un employé a pu refermer la porte par la suite. Pareil pour les fringues : elles ont pu être emportées par le vent, jetées par mégarde...
Il y a plein d'hypothèses qui permettraient d'expliquer cela assez simplement. L'idée d'une tierce personne qui aurait tué Elisa ne s'appuie sur aucune preuve tangible ; à l'inverse, tous les éléments dont on dispose (les caméras de surveillance, les déclarations des employés de l'hôtel, l'autopsie du corps) semblent indiquer qu'Elisa était seule dans les heures précédents sont décès.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze