Nous sommes actuellement le 17 Août 2019, 22:33

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 17 Mars 2019, 00:16 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6027
Localisation: Massif central. Par là.
Metronomia a écrit:
Je préfère ne pas poster dans le topic musique car cela prendrait beaucoup trop de place. Par ailleurs, je ne suis pas certaine de l'intérêt que ça suscitera chez vous. Du coup, si ce topic fait un flop, il retombera tout simplement bien vite dans les abysses du forum.

Je me suis quand même permis de fusionner ton topic nouvellement créé avec les messages du Topic en Musique dans lesquels nous échangions nos morceaux de rap et de hip-hop... Je trouve c'est plus logique ainsi, et ça permettra de centraliser dans un unique sujet tout ce qui touche à ces styles musicaux.

Mais comme toujours, toute action de modération est réversible, donc si vous préférez revenir à la configuration de départ (ou avoir un topic spécifique pour discuter de groupes de rap « subversifs » comme TTC et confrères, même si je ne suis pas sûr d'en voir trop l'intérêt), faites moi signe. ;)

Metronomia a écrit:
Veggy: Ah ça, oui, Mc Solaar, c'est très bien (enfin, ce que j'en connais - c'est à dire ses débuts, à savoir l'album Qui sème le vent récolte le tempo - que je dois connaître par coeur - et quelques titres de Prose combat).

Mes deux albums préférés pour ma part son Prose Combat et 5ème As (ce dernier étant un peu ma madeleine de Proust !). Ce que j'apprécie beaucoup avec McSolaar, c'est qu'on sent un vrai plaisir à jouer avec les mots, un peu à la façon d'un poète de l'Oulipo. C'est une chose qui tend se perdre de nos jours (Oxmo Pucino fait un peu ça, aussi... mais je préfère McSolaar :ugeek: ).

Puisqu'on est sur un forum consacré au paranormal, je ne résiste pas à l'envie de poster Da Vinci Claude, qui m'amuse comme un p'tit fou à chaque fois que je l'entend (le clip est sans intérêt par contre) :


https://www.youtube.com/watch?v=s2NYAhUYk1o

Metronomia a écrit:
A l'époque, voulant être moi aussi "branchée", j'ai donc glissé dans ma playlist des groupes tels TTC, le Klub des Loosers, etc.
[...]
Le problème: ça a le plus souvent affreusement mal vieilli. Je réalise que je me sentais "cool" alors que tout ça était en fait très souvent bien glauque et "malaisant" en termes de paroles (=beaucoup de violence symbolique et de misogynie).

J'avais découvert le Klub des Loosers il y a une bonne dizaine d'années, une amie en était fan et m'avait fait écouter leur premier album (Vive la vie). Ce n'était pas trop ma came musicalement parlant, mais je me souviens que j'avais trouvé les textes bien écrits, certes très acides... mais pas spécialement plus misogynes que la vaste majorité des textes de hip-hop. Voire même moins : La femme de fer, par exemple, a des paroles très crue mais absolument pas misogynes, c'est même une déclaration d'amour (à une handicapée !) comme on en entend rarement dans le milieu du rap.

Du Klub des Loosers, j'aime bien notamment Dead Hip-hop, qui dresse un portrait assez méchant du rap français du début des années 2000 (qui ne fut pas la période la plus glorieuse pour ce style musical, dira-t-on pudiquement) :


https://www.youtube.com/watch?v=W6g0D9VJqvM

Par contre, TTC... désolé, y a rien à faire : je trouve que c'est vraiment pourri et qu'il n'y a rien pour sauver ce que fait ce groupe. :shifty: La musique est sans intérêt aucun et les textes, au delà du fait qu'ils pourraient avoir été écrits par un lycéen attardé, sont franchement problématiques (et j'ai rarement employé un euphémisme de ce calibre en plus de 10 ans de présence sur ce forum !).

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 17 Mars 2019, 09:59 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1401
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Ar Soner a écrit:
Ce n'était pas trop ma came musicalement parlant, mais je me souviens que j'avais trouvé les textes bien écrits, certes très acides... mais pas spécialement plus misogynes que la vaste majorité des textes de hip-hop. Voire même moins

L'album Vive la vie contenait pourtant déjà certains textes très misogynes. La trame de l'album était l'histoire d'un mec aigri parce qu'il se prenait beaucoup de vents avec les filles... Ce qui donne rarement des éloges à l'égard des femmes...
Par exemple, je trouve le texte de De l'amour à la haine particulièrement abjecte et violent:
Citer:
Je t'ai tout donné, apparemment même l'envie de me quitter
J'aimerais tant revenir en arrière pour ne jamais t'avoir rencontrée
Tu me reproches de ne faire que des erreurs, c'est vrai, je t'inclus dedans
Je suis sûr qu'à l'école des salopes tu étais assise au premier rang
Je me lave pourtant je demeure couvert de poussière
Normal, puisque pour toi cela fait déjà longtemps que je fais partie des meubles
Sans doute le seul de la maison que tu aimerais d'ailleurs mettre à la rue
Comme je considère que la place d'une fille comme toi devrait être sur le trottoir
Je m'dis c'est bien de la sorte nous resterons toujours près l'un de l'autre
Comme nous nous le promettions à une époque enlacés dans un lit à demi-nus
Je n'en ai pas l'air comme ça, mais sache que je ne t'en veux pas
J'ai juste envie de te masser le cou afin que tu t'endormes d'un sommeil
Tellement profond et paisible que tu ne t'en réveilleras pas
Tu vois, de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas !

Et il faut savoir qu'en 2014 encore, Fuzati récidivait et sortait un album, La fin de l'espèce, avec - de nouveau - des passages misogynes. Si je peux éventuellement comprendre qu'on tombe dans ce travers quand on est jeune et qu'on croit que ça va nous rendre intéressant et subversif, un type misogyne et qui reste bloqué dans le personnage de ses vingts ans à presque quarante ans, ça me fait clairement fuire à toutes jambes.

Du reste, j'avoue trouver le morceau La femme de fer (que je connaissais également) d'un goût très douteux aussi.

Citer:
Par contre, TTC... désolé, y a rien à faire : je trouve que c'est vraiment pourri et qu'il n'y a rien pour sauver ce que fait ce groupe. :shifty: La musique est sans intérêt aucun et les textes, au delà du fait qu'ils pourraient avoir été écrits par un lycéen attardé, sont franchement problématiques (et j'ai rarement employé un euphémisme de ce calibre en plus de 10 ans de présence sur ce forum !).
Comme dit, si je suis parfaitement d'accord avec toi quant aux paroles et que je partage complètement le qualificatif que tu emploies, me concernant, je ne trouve pas que la musique soit "sans intérêt". Mais c'est une question de goût, c'est sûr.

Sinon, pour poursuivre dans les morceaux hip hop/électro bien glauques et malaisants* mais tout de même efficaces en termes de son, on a les fameux Die Antwoord:


*mais ce clip est féministe pour le coup!

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 17 Mars 2019, 10:17 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3784
Citer:
Par exemple, je trouve le texte de De l'amour à la haine particulièrement abjecte et violent:


Je pense qu'il y a bien pire dans de nombreux autres textes... enfin, je dis ça je ne suis pas spécialiste de rap/hip-hop du tout (c'est plutôt la musique de mon frère, moi j'ai toujours eu du mal dès lors qu'il n'y a pas assez de mélodie), mais il me semble que pour le peu que j'en sais, y'a bien pire. Là c'est pas mal tourné (limite c'est drôle par moment)...
ça me fait pas mal penser au titre de Saez "Putains vous m'aurez plus" (que je trouve d'ailleurs encore plus dark, pour le coup... mais que je trouve vraiment très bien écrit et percutant).
C'est pas parce que ça s'adresse à une femme que c'est un problème, dans la mesure où l'inverse est possible aussi (je veux dire une femme qui écrit/pense/montre des horreurs sur le mec qui l'a blessée/trompée, je pense par exemple aux clips de Zazie de "ça fait mal et ça fait rien" ou "Homme sweet homme"...).

Moi j'y vois juste un texte sur la colère et la blessure narcissique d'un amour déçu, c'est un passage normal et humain, je dirais. Le texte cité décrit juste un mécanisme psychologique de défense assez commun en fait... (faut que ça reste un passage par contre... :mrgreen: )
L'écriture c'est aussi fait pour être cash et sortir ce qu'on a comme tempêtes intérieures... par définition, c'est pas toujours politiquement correct...

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 17 Mars 2019, 10:21 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1401
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Citer:
Je pense qu'il y a bien pire dans de nombreux autres textes...

Pour ma part, je ne vois pas ce qu'il peut y avoir de pire que de traiter son ex/une femme de s*****, d'écrire qu'elle n'est bonne que pour le trottoir (les travailleuses du sexe apprécieront) et de terminer avec une menace de mort même pas voilée.
Et Saez est selon moi justement un autre bon exemple de grande misogynie.

Citer:
c'est un passage normal et humain, je dirais.

Humain probablement. Normal, ça reste à voir. Curieusement, j'imagine moins une femme quittée ou à l'amour déçu écrire une chanson d'insultes ou de menaces de mort envers son ex/son mec.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 17 Mars 2019, 10:32 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3784
Franchement ? Quand on est blessé profondément par quelqu'un (que l'on a beaucoup aimé, qu'il s'agisse d'amour et d'amitié), il y a un moment où on peut le traiter à peu près de tout et n'importe quoi... ça veut pas dire que ça durera et/ou qu'on passera à l'acte (sinon, je crois qu'on pourrait mettre en prison à peu près 80 % de la population... :mrgreen: ). Je trouve que le texte décrit assez justement comme on peut se mettre à haïr quelqu'un que l'on a profondément aimé, surtout quand on a un narcissisme fragile (enfin pour moi, je le redis : c'est un mécanisme de défense psychologique tout à fait commun).

Dans la mesure où une femme peut écrire, comme je le disais, le même genre de choses sur un homme... bah ça s'appelle la difficulté des rapport humains. :think:

Pour la menace de mort... bah idem : le titre Eddy de Clara Luciani décrit clairement un meurtre...

https://www.youtube.com/watch?v=YYbcfBtFVQ0

Et où est le souci ?
Nulle part...
C'est marrant que tu parles de subversion dans le titre même du topic, et que tu ne l'acceptes pas à ce niveau là. La subversion c'est la subversion, si vous pas que ça dépasse certaines limites de politiquement correct, ce n'est plus de la subversion. Encore une fois, l'écriture poétique/fictionnelle a aussi une visée thérapeutique et cathartique et la psyché humaine est pleine de ressorts violents et agressifs... autant qu'ils s'expriment sur le papier qu'en réalité... :mrgreen:

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 17 Mars 2019, 10:34 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1401
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Citer:
C'est marrant que tu parles de subversion dans le titre même du topic, et que tu ne l'acceptes pas à ce niveau là.

Je n'ai pas parlé d'interdire les artistes ou oeuvres en question, mais il me semble que j'ai encore le droit de dire ce que j'en pense et de ne pas aimer ces textes?

Du reste, je n'ai pas envie de poursuivre cette discussion, dont je sais par avance qu'elle nous mènera à un cul de sac.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 17 Mars 2019, 10:38 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3784
Citer:
Je n'ai pas parlé d'interdire les artistes ou oeuvres en question, mais il me semble que j'ai encore le droit de dire ce que j'en pense et de ne pas aimer ces textes?


Oui oui, je n'ai pas dit le contraire... ;)
Juste que bah... la subversion, en soit, c'est fait pour choquer et être, parfois, désagréable. C'est le principe même de la chose...

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 17 Mars 2019, 10:54 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1401
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Chimère a écrit:
Juste que bah... la subversion, en soit, c'est fait pour choquer et être, parfois, désagréable. C'est le principe même de la chose...

Oui, et parce que c'est le principe, il n'y a donc rien d'étonnant à ce que des gens y réagissent. J'imagine que c'est d'ailleurs le but. C'est si ça ne faisait réagir personne que ce serait bien triste.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 17 Mars 2019, 11:42 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6027
Localisation: Massif central. Par là.
Metronomia a écrit:
Par exemple, je trouve le texte de De l'amour à la haine particulièrement abjecte et violent:

Ah, oui. Je ne me souvenais pas de ce morceau-là, comme quoi... :shifty:

Orelsan a écrit une flopée de textes très trashs à ses débuts (dont Sale pute, dont vous vous souvenez forcément car il avait suscité une vague de réactions indignées en 2009, d'abord sur Internet, puisque jusque chez certains partis politiques). Ça fait un petit moment qu'il n'a plus rien écrit d'aussi violent, mais je ne saurais pas dire si c'est parce qu'il a personnellement évolué sur ces questions, ou parce que les emmerdements qu'il a eu à l'époque lui ont servi de leçon... :P

Metronomia a écrit:
Comme dit, si je suis parfaitement d'accord avec toi quant aux paroles et que je partage complètement le qualificatif que tu emploies, me concernant, je ne trouve pas que la musique soit "sans intérêt". Mais c'est une question de goût, c'est sûr.

J'aurais dû mieux m'exprimer : je trouve la musique extrêmement indigente (on est presque au niveau d'un simple boîte à rythme qui ferait entendre le même motif pendant tout le long du morceau).
Après, quant à savoir si on aime, ou si on trouve ça dansable, c'est effectivement une histoire de goût. Je préfère personnellement shaker mon booty, pardon, « remuer mon popotin » sur d'autres genres de musique qui sont complètement hors du sujet du présent topic. :mrgreen:

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 17 Mars 2019, 11:53 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1401
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Ar Soner a écrit:
Orelsan a écrit une flopée de textes très trashs à ses débuts (dont Sale pute, dont vous vous souvenez forcément car il avait suscité une vague de réactions indignées en 2009, d'abord sur Internet, puisque jusque chez certains partis politiques). Ça fait un petit moment qu'il n'a plus rien écrit d'aussi violent, mais je ne saurais pas dire si c'est parce qu'il a personnellement évolué sur ces questions, ou parce que les emmerdements qu'il a eu à l'époque lui ont servi de leçon... :P

Exactement. C'est la même chose avec la "Ligue du lol", d'ailleurs. Difficile de savoir si c'est de la vraie repentance ou si c'est parce qu'ils ont compris que ce n'était plus dans l'air du temps. Je veux bien croire à la repentance, ayant moi-même réalisé sur le tard tout ce que ce type de comportements pouvaient avoir de délétères. Mais je ne doute pas non plus du fait que pour certains, c'est uniquement stratégique.
J'imagine que ça dépend des cas. Certains sont sûrement sincères, d'autres non. Et d'autres encore sont peut-être entre les deux. Mais difficile de savoir lesquels au final.

Ar So a écrit:
Je préfère personnellement shaker mon booty, pardon, « remuer mon popotin » sur d'autres genres de musique qui sont complètement hors du sujet du présent topic. :mrgreen:

"On" (en tout cas, moi :mrgreen: ) veut savoir lesquels! :mrgreen:

Spoiler :
PS: En parlant de morceau intitulé "Sale pute", je ne sais pas si tu connais le titre idoine de TTC et Fuzati, justement. Avec celui-là, on touche vraiment le fond et on va même bien au-delà. C'est juste ignoble... Si tu ne connais pas, je te laisse chercher tout seul sur Google. Mais je te préviens, c'est d'une violence particulièrement inouïe. :?

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze