Nous sommes actuellement le 17 Août 2019, 21:35

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 18 Mars 2019, 15:40 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 3146
Je suis d'accord avec Chimère à propos de De l'Amour à la Haine. Quand on a bien, bien les boules après une déception amoureuse... (Je rêvais de le découper en tranches avec un fil à couper le beurre amélioré. Et il s'agissait d'un rêve éveillé !)
Ça me fait penser à cette chanson que j'aime bien :

https://www.youtube.com/watch?v=eSxoxqDB0OI
Aaaaah. La Mano Negra... Soupir nostalgique !

Et à celle-ci, qui montre bien que nous les dames ne sommes pas en reste :

https://www.youtube.com/watch?v=Gw7gNf_9njs
(la vidéo illustre exactement les paroles, mais je peux fournir une traduction si nécessaire !)
(pardon, ce n'est pas du rap !))

Quant à MC Solaar, ... j'aime bien la chanson postée par Ar Soner, même si apparemment il est vraiment difficile d'échapper aux créatures féminines de rêve qui se trémoussent et font des papouilles...!
Pom Pompidou... :lol: :lol: :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 18 Mars 2019, 15:59 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1401
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Citer:
Je suis d'accord avec Chimère à propos de De l'Amour à la Haine. Quand on a bien, bien les boules après une déception amoureuse...

J'entends bien ça. Le problème, c'est que dans la réalité, celles qui meurent tous les trois jours de la violence d'un (ex-)conjoint, ce sont bien les femmes. (Je crois en plus que les chiffres seraient probablement sous-estimés car il me semble avoir lu qu'ils ne prendraient en compte que les conjoints "officiels"/connus - mais c'est à vérifier). Celles qui se font traiter de s*****s à tout bout de champ en société, dans la rue, etc., ce sont bien les femmes. Celles qui se font mettre des mains aux fesses dans le métro et emmerder au moindre pas dehors, ce sont encore les femmes. (J'imagine que tout le monde connaît cette vidéo tristement célèbre: https://www.youtube.com/watch?v=3DmcJ9NI7qk)

Ce que je veux dire par là, c'est que là encore, on n'est pas sur un pied d'égalité et qu'il y a bien là quelque chose de systémique (ce qui ne veut pas dire qu'aucun homme ne meurt sous les coups de sa conjointe, mais c'est statistiquement nettement moins endémique - même si je ne doute pas que les chiffres d'hommes violentés doivent être assez largement sous estimés).

Du coup, ces chansons qui traitent de sa***es les filles qui auraient l'outrecuidance de quitter leur compagnon et qui les menacent de mort contribuent ouvertement, selon moi, à diffuser la culture du viol et la violence à l'égard des femmes. Parce qu'un homme qui chante ça, ça n'a pas du tout le même impact que l'inverse. Ça contribue juste à diffuser encore un peu plus tous les clichés sexistes, à les normaliser (et donc à entretenir cette violence).

Edit: C'est aussi à Fuzati que l'on doit par exemple des punchlines telles :
Citer:
"Hélas ! Tout le monde te saute comme la préface"
. Je note chez lui comme une obsession a propos des femmes qui se feraient sauter à tout bout de champ (mais pas par lui, ce qui ne le rend manifestement pas très content). On a aussi eu ça:
Citer:
La vie a de belles lèvres mais méfie toi de ses morsures, mieux vaut être seul qu'avec une conne qui claque son salaire en chaussures
. Car, comme chacun sait, une femme, à part dépenser des sous dans des paires de chaussures, ça ne sait pas vraiment se distinguer autrement.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 18 Mars 2019, 17:13 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 3146
Je suis bien d'accord qu'il devrait y avoir plus de mecs qui se font latter et insulter par leurs nénettes, et aborder dans la rue...
Heu. Non. Attends.
Il faut qu'il y ait moins de nénettes qui... (*)
Mais ce n'est pas en le passant sous silence que...
Ptin. On est pas sorti(e)s de l'auberge, les copin(e)s...

(*) J'ai bien une solution à ça : arts martiaux pour toutes dès l'école primaire. Le problème, c'est qu'il y a aussi des filles / femmes violentes, et que si en plus on leur apprend à utiliser leur violence à bon escient...........................................
Arrêtez le monde, je veux descendre...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 18 Mars 2019, 17:15 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1401
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Citer:
Je suis bien d'accord qu'il devrait y avoir plus de mecs qui se font latter et insulter par leurs nénettes, et aborder dans la rue...

:lol:

(Bon, tu m'as bien fait marrer, mais au cas où, je préfère préciser: c'était pas du tout le sens de mon propos, hein! :mrgreen: Le sens était de dire que ce type de chansons/de productions ne sont pas anodines et ont des conséquences indirectes, là où, si des femmes venaient à chanter des choses un peu similaires - d'abord j'ai l'impression qu'elle le font moins ou en tout cas pas tout à fait de la même façon - ça n'aurait de toute façon pas les mêmes conséquences - dieu merci!).

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 18 Mars 2019, 19:22 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6027
Localisation: Massif central. Par là.
Je vous propose de revenir à du hip-hop/électro inclassable, totalement non violent à l'égard des femmes mais particulièrement brutal vis-à-vis des clichés sur notre beau pays :


https://www.youtube.com/watch?v=StDyK4Up0gI

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 18 Mars 2019, 19:59 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3784
Citer:
Du coup, ces chansons qui traitent de sa***es les filles qui auraient l'outrecuidance de quitter leur compagnon et qui les menacent de mort contribuent ouvertement, selon moi, à diffuser la culture du viol et la violence à l'égard des femmes. Parce qu'un homme qui chante ça, ça n'a pas du tout le même impact que l'inverse. Ça contribue juste à diffuser encore un peu plus tous les clichés sexistes, à les normaliser (et donc à entretenir cette violence)


J'entends bien...
Cependant, je suis assez - très - libérale dès lors qu'il s'agit d'art... C'est pas à un artiste de définir ce qui est "bien" ou "mal", un artiste s'exprime, parfois c'est "joli", parfois c'est pulsionnel et ça tâche un peu, ça ne fait pas plaisir mais ça fait partie de la liberté de création.
Je pense que, comme le souligne Drago, ce genre de choses changeront quand les filles elles-mêmes se rebelleront contre cet ordre établi et rendront coup pour coup, ne baisseront plus les yeux, porteront plainte et... chanteront qu'elles trucident leur ex à la tronçonneuse... XD (du reste, je trouve que ça bouge quand-même : au cinoche, il y a de plus en plus de filles qui sont bien bad-ass, qui assument leur puissance quel qu’elle soit... et de filles qui chantent des textes engagés et qui remettent en cause les clichés etc...).

Après, les rapports humains resteront toujours compliqués, surtout les rapports amoureux, ça met en jeu beaucoup trop de sentiments complexes et de ressorts narcissiques puissants pour que ça soit facilement apaisé... :think:

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 18 Mars 2019, 20:30 
Monomaniaque psychorigide
Monomaniaque psychorigide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 10 Février 2011, 19:40
Messages: 1228
Metronomia a écrit:
Le problème, c'est que dans la réalité, celles qui meurent tous les trois jours de la violence d'un (ex-)conjoint, ce sont bien les femmes. (Je crois en plus que les chiffres seraient probablement sous-estimés car il me semble avoir lu qu'ils ne prendraient en compte que les conjoints "officiels"/connus - mais c'est à vérifier).

[...]

Ce que je veux dire par là, c'est que là encore, on n'est pas sur un pied d'égalité et qu'il y a bien là quelque chose de systémique (ce qui ne veut pas dire qu'aucun homme ne meurt sous les coups de sa conjointe, mais c'est statistiquement nettement moins endémique - même si je ne doute pas que les chiffres d'hommes violentés doivent être assez largement sous estimés).


La mortalité masculine due à la violence conjugale est estimée à un mort tous les quinze jours d'après les chiffres de 2016. C'est nettement moins que la mortalité des femmes mais ça reste étonnamment élevé.

***

Et sinon, on ne peut pas dire que Mc Solaar fasse du rap, vu que ce qu'il fait, c'est de la bonne musique.

Spoiler :
Image

_________________
Ad Inferna Per Aspera
Abyssus Abyssum Invocat


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 18 Mars 2019, 20:34 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1401
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
J'ai écouté 2 fois le titre de Soviet Suprem (que je découvre). Les paroles m'ont bien fait rigoler. :mrgreen:

Citer:
Cependant, je suis assez - très - libérale dès lors qu'il s'agit d'art... C'est pas à un artiste de définir ce qui est "bien" ou "mal", un artiste s'exprime, parfois c'est "joli", parfois c'est pulsionnel et ça tâche un peu, ça ne fait pas plaisir mais ça fait partie de la liberté de création.

Ca pourrait donner lieu à une discussion intéressante mais je vais essayer de faire court dans la réponse, car on verse dans le hors sujet.
Je comprends le raisonnement. Pour ma part, je trouve que l'art n'est jamais apolitique. Partant de là, quand tu fais une création qui contient des scènes ou paroles qui peuvent choquer, eh bien tu en assumes les conséquences, un point c'est tout. Les hommes qui écrivent ce type de paroles savent très bien ce qu'ils font et doivent donc s'attendre à ce que les féministes réagissent. Tant mieux! Mais ca engage aussi le débat (vaste) sur la liberté d'expression et ses limites. Je pense que l'art ne devrait pas non plus servir de prétexte et de couverture à la diffusion d'idées nauséabondes.
Citer:
Je pense que, comme le souligne Drago, ce genre de choses changeront quand les filles elles-mêmes se rebelleront contre cet ordre établi et rendront coup pour coup, ne baisseront plus les yeux, porteront plainte et... chanteront qu'elles trucident leur ex à la tronçonneuse... XD (du reste, je trouve que ça bouge quand-même : au cinoche, il y a de plus en plus de filles qui sont bien bad-ass, qui assument leur puissance quel qu’elle soit... et de filles qui chantent des textes engagés et qui remettent en cause les clichés etc...).

Tu le dis toi même: je pense que de plus en plus de femmes réagissent et, comme dit, c'est tant mieux. Dénoncer des paroles de chansons ouvertement violentes et misogynes, c'est une première réaction en soi et ça me semble un bon début. Quant au fait de porter plainte, là encore ça ouvre potentiellement un débat très vaste et intéressant mais complètement HS. Mais, en quelques mots, malheureusement, porter plainte: 1/ est loin de suffire le plus souvent; 2/ permet rarement à la victime d'obtenir gain de cause; 3/ surtout quand les policiers en face n'ont pas été formés correctement à reccueillir ce type de plainte. Bref, ça demande beaucoup d'énergie, de courage, de volonté pour un résultat souvent nul et une expérience au bout du compte encore plus traumatisante.

Citer:
Après, les rapports humains resteront toujours compliqués, surtout les rapports amoureux, ça met en jeu beaucoup trop de sentiments complexes et de ressorts narcissiques puissants pour que ça soit facilement apaisé... :think:

Ah ça, oui, on est d'accord. Mais enfin, il me semble qu'entre nourrir de la rancoeur envers un(e) ex et proférer des menaces de mort, il y a quand même - dieu merci - tout un panel de réactions possibles. Et j'ai tendance à croire que si on éprouve des choses à ce point violentes, alors c'est soi même qu'il faut questionner: il faut essayer de comprendre pourquoi on en arrive là. Accuser l'autre de tous les maux de la terre juste après une rupture est humain, et même peut-être inévitable les tous premiers temps, mais de là à lui souhaiter du mal... C'est encore autre chose. Et puis au bout d'un moment, si ces sentiments persistent, je pense que c'est quand même problématique (et possiblement pathologique) non seulement pour l'autre mais aussi pour soi.

Psychopompos: très intéressant, merci! Je l'ignorais complètement. A-t-on le détail de ces chiffres?* Car, je me demande: est-ce que l'on sait si les hommes battus en question le sont essentiellement par des femmes ou est-ce qu'il y a aussi des couples homosexuels concernés? Ce qui me fait penser qu'il pourrait être intéressant au passage d'aller regarder aussi du côté de la violence conjugale dans les couples lesbiens. Mais je ne sais pas s'il existe beaucoup de données là-dessus?

*Sachant en plus qu'il arrive que des femmes tuent leur conjoint parce qu'elles étaient justement victimes de violence et qu'elles ne voyaient plus d'autre issue.

Edit: My bad, je viens de voir ton lien. Je file le lire.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 18 Mars 2019, 20:40 
Monomaniaque psychorigide
Monomaniaque psychorigide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 10 Février 2011, 19:40
Messages: 1228
Metronomia a écrit:
Psychopompos: très intéressant, merci! Je l'ignorais complètement. A-t-on le détail de ces chiffres? Car, je me demande: est-ce que l'on sait si les hommes battus en question le sont essentiellement par des femmes ou est-ce qu'il y a aussi des couples homosexuels concernés? Ce qui me fait penser qu'il pourrait être intéressant au passage d'aller regarder aussi du côté de la violence conjugale dans les couples lesbiens. Mais je ne sais pas s'il existe beaucoup de données là-dessus?


D'après l'article que j'ai posté un peu plus tard en éditant mon message :

Citer:
Au sein des couples « officiels » (conjoint, concubin, pacsé ou ex), l'étude des Directions générales de la police et de la gendarmerie et de la Délégation aux victimes dénombre 138 décès en 2016 : 109 femmes ont été victimes de leur compagnon ou ex-compagnon, 28 hommes victimes de leur compagne ou ex-compagne, et un homme victime de son compagnon.

[...]

Sur les 28 femmes auteurs d'homicides commis sur leur conjoint, 17 d'entre elles étaient victimes de violences de la part de leur partenaire.


(My Bad moi aussi, j'avais lu l'article en diagonale avant de poster le lien)

_________________
Ad Inferna Per Aspera
Abyssus Abyssum Invocat


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Hip-hop, rap et subversion
MessagePublié: 18 Mars 2019, 21:24 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1401
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Pour en revenir au sujet, et pour rendre hommage aux femmes - pour la transition - je vous propose ce morceau d'Aaliyah qui fut un gros tube en 2001:



Aaliyah était très talentueuse et prometteuse. Elle est malheureusement décédée l'année l'année de ce gros succès dans un accident d'avion, sur le tounage de son dernier clip.

Le morceau en question est produit par l'incontournable Timbaland, qui a quand même le don de transformer en or à peu près tout ce qu'il produit. Même quand il touche à la pop, il transforme les citrouilles en carosses (j'ai pris l'exemple de Britney Spears mais ça marche aussi avec Justin Timberlake).

Le morceau Toxic, qu'est-ce qu'on a pu l'écouter avec mon meilleur copain, à l'époque. C'est plein de bons souvenirs. ^^

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 42 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze