Nous sommes actuellement le 16 Juin 2019, 21:37

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le mystère du rocher gravé
MessagePublié: 06 Mai 2019, 12:31 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3693
Citer:
Rocher gravé du Finistère: «C'est peut-être du breton, du vieux breton ou du chouan… On ne sait pas trop»
MYSTERE Dans la rade de Brest, un rocher sur lequel a été gravé un mystérieux texte intrigue depuis toujours les habitants du coin. La mairie offre une prime à quiconque le déchiffrera

Thibaut Chevillard Twitter
Publié le 05/05/19 à 17h49 — Mis à jour le 05/05/19 à 21h18

De mystérieuses inscriptions datant du XVIIIe siècle ont été retrouvées sur une roche dans l'anse du Caro
De mystérieuses inscriptions datant du XVIIIe siècle ont été retrouvées sur une roche dans l'anse du Caro — Mairie de Plougastel-Daoulas
Un rocher sur lequel est gravé un étrange texte intrigue les habitants de la presqu’île de Plougastel-Daoulas.
Il pourrait s’agir d’inscriptions datant du XVIIIe siècle. Mais personne n’est parvenu à déchiffrer le fameux message ni même à connaître son auteur.
La municipalité de Plougastel-Daoulas promet 2.000 euros à celui qui réussira à percer le mystère qui entoure cette roche.
Latitude : 48°20’41’’ Nord. Longitude : 4° 26' 37’’ Ouest. L’endroit n’est pas facile d’accès. Il faut emprunter un petit chemin en voiture depuis le hameau d’Illien ar Gwen, sur la presqu’île de Plougastel-Daoulas, dans la rade de Brest (Finistère). Puis, après avoir dépassé la pointe du Corbeau, il reste 700 mètres à parcourir à pied sur la plage en direction de l’anse du Caro. Lors des grandes marées, la mer d’Iroise vient lécher les pieds d’une roche sur laquelle ont été gravées, sans doute au XVIIIe siècle, d’énigmatiques inscriptions qui fascinent et intriguent depuis lors les habitants du coin.

Personne dans la région, pas même les plus anciens, ne connaît la signification de ce texte commençant par les mots « grocar drear diozeevbio » et dont la majorité des caractères est en capitales. « C’est peut-être du breton, du vieux breton ou du chouan… On ne sait pas trop », souffle Michel Paugam, 69 ans. Celui qui est aujourd’hui délégué au petit patrimoine à la mairie de Plougastel-Daoulas s’interroge depuis des années sur le sens de cette inscription et sur l’identité de son ou ses auteurs. « Si quelqu’un a pris la peine de graver une vingtaine de lignes, ce n’est pas pour simplement dire qu’il fait beau à Plougastel », explique-t-il à 20 Minutes.

Opération « mystère Champollion »
Michel Paugam est pourtant entré en contact avec des associations et des chercheurs pour tenter de percer le secret de la roche de l’anse du Caro. Dessus, on distingue aussi des lettres à l’envers, un coeur vendéen ainsi qu’un dessin de voilier. « Cela peut laisser penser que des gens sont venus en bateau ou qu’ils en cherchaient un pour repartir. On peut s’imaginer plein de choses », poursuit-il. Il y a également trois dates : 1786 et 1787 et 1920. Selon la grand-mère d’un habitant, la dernière a été ajoutée au XXe siècle par un soldat russe en garnison dans le fort du Corbeau durant la première guerre mondiale. Les autres dateraient bien du XVIIIe siècle.

De nombreuses personnes se sont déjà penchées sur cette énigme, mais personne n’est parvenue à la comprendre. C’est la raison pour laquelle la municipalité de Plougastel-Daoulas a lancé, début mai, l’opération « mystère Champollion ». Un clin d’œil à l’égyptologue français qui fut le tout premier à traduire les hiéroglyphes au XIXe siècle. Elle propose aux linguistes, historiens, universitaires, étudiants ou passionnés de gagner 2.000 euros s’ils parviennent à déchiffrer l’inscription gravée (non pas dans le bitume) dans la roche. Les participants peuvent envoyer leur dossier jusqu’au 30 novembre. Un jury de cinq personnes les étudiera ensuite et désignera le gagnant.

Depuis que le journal Ouest-France a relaté l’histoire, dans son édition du 2 mai dernier, la municipalité a déjà reçu une cinquantaine d’inscriptions venant de la France entière. C’est « phénoménal », souffle Michel Paugam. Le délégué au petit patrimoine de la mairie de Plougastel-Daoulas « espère fortement » que l’opération de la municipalité permettra, enfin, de percer le mystère de la roche de l’anse du Caro.

Pour obtenir plus d’informations sur le concours : veronique.martin@mairie-plougastel.fr



https://www.20minutes.fr/societe/2511259-20190505-rocher-grave-finistere-peut-etre-breton-vieux-breton-chouan-sait-trop


... avis aux linguistes amateurs, donc... ;)

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Mai 2019, 19:17 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 5946
Localisation: Massif central. Par là.
Phonologiquement, ça pourrait être du breton.

Par contre, c'est quoi du "chouan" ? Un langage codé utilisé par la Chouannerie ?

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Mai 2019, 19:37 
Monomaniaque psychorigide
Monomaniaque psychorigide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 10 Février 2011, 19:40
Messages: 1218
Des hululements transcrits phonétiquement ? :mrgreen:

_________________
Ad Inferna Per Aspera
Abyssus Abyssum Invocat


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 11 Mai 2019, 10:44 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1561
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Ar Soner a écrit:
Par contre, c'est quoi du "chouan" ? Un langage codé utilisé par la Chouannerie ?

Je me posais la question également. C'est peut-être le premier pas vers la dilution de la vérité historique qui fera d'abord passer les chouans pour une société secrète — avant qu'ils ne soient, in fine et tels les Cagots, assimilés à une ethnie distincte, renforçant l'idée d'un "génocide" vendéen et rapportant quelques voix à la bande de de Villiers. Sombre perspective.

L'auteur de l'article a écrit:
Un jury de cinq personnes les étudiera ensuite et désignera le gagnant.

Et comment feront-ils, si on ne sait pas ce que ça signifie ? Ils choisiront la réponse qui va le plus dans leur sens...?
Dans ce cas, je propose également une réponse : c'est le langage codé qu'utilisaient les clephtes quand ils allaient aux champignons. J'attends mon prix.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze