Nous sommes actuellement le 29 Février 2020, 02:24

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
MessagePublié: 20 Septembre 2019, 19:11 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6280
Localisation: Massif central. Par là.
A la lecture de l'article, je crains un ouvrage qui soit très "orienté" par le point de vue de militante de l'auteure.

Le problème ne serait donc pas qu'elle ne soit pas neutre (comme elle l'avoue honnêtement) dans le traitement de son sujet, mais bien qu'elle soit pas objective. Pour faire une comparaison : le couple Pinçon-Charlot n'est clairement pas neutre lorsqu'il va enquêter sur le mode de vie des ultra-riches (puisque ce sont deux marxistes), mais il reste suffisamment objectif dans son analyse pour produire du savoir fiable et de qualité.

Or, ce que raconte Heide Goettner-Abendroth ne correspond absolument pas à ce que j'ai pu lire à propos des Mosuo/Naxi ou des Touaregs (parce que contrairement à ce qu'elle affirme, il y a eu pas mal de choses qui ont été écrites à leur sujet :P ).
J'ai l'impression qu'elle utilise la matrilinéarité de ces sociétés (qui ne signifie absolument pas que le pouvoir politique ou religieux revienne aux femmes, ni que celles-ci soient égales des hommes au quotidien et devant la loi coutumière !) comme prétexte pour leur plaquer dessus la vision très idéalisée d'un système matriarcal pacifique, égalitaire, démocratique, sexuellement libéré... qui n'a vraisemblablement jamais existé (dixit les ethnologues).

Ce ne serait pas la première fois qu'un ouvrage militant essaye de se faire passer pour une étude scientifique : je pense notamment à Caliban et la Sorcière, un livre considéré comme une Bible incontournable par beaucoup de féministes actuelles bien que son contenu soit à la frontière de la pseudoscience.*
Il faudrait bien sûr que je lise l'ouvrage de Goettner-Abendroth pour me faire un avis définitif, mais j'avoue craindre de me retrouver devant un travail du même acabit (et la fiche Wikipédia de l'auteure ne faire rien pour me rassurer...).


* La thèse de Caliban est que la grande vague de chasse aux sorcières du début de la Renaissance en Europe s'expliquerait par la naissance du capitalisme (patriarcal of course) qui a nécessité l'asservissement des femmes pour pouvoir prendre son essor ; les femmes rétives à cet asservissement ou menaçant la structure du pouvoir auraient fini sur le bûcher.
La thèse n'est pas complètement absurde (la Renaissance voit effectivement un recul des droits et de l'autonomie des femmes par rapport au Moyen-Age)... mais l'auteure a fortement tendance à s'asseoir sur les faits, à tordre les preuves historiques et à ne considérer que les éléments allant dans son sens.

Chimère a écrit:
Bon, ce qui me gêne à titre personnel, c'est cet accent mis sur la maternité... comme si le "plus beau rôle" de la femme était de pondre des mioches... :mrgreen:

C'est assez courant chez les militantes de la « 3ème vague du féminisme » et les éco-féministes : là où les vagues féministes antérieures ont essayé de libérer les femmes des contraintes de l'enfantement et de la maternité (vus comme des freins à leur émancipation), ces mouvements plus récents essayent de se les réapproprier et de les célébrer en tant qu'éléments propres au féminin.

Je suis également un poil dubitatif — notamment parce que chez les écoféministes cela vire souvent au truc New-Age et à l'essentialisation (« la femme est l'incarnation de la Terre-mère nourricière avec laquelle elle est en contact via son cycle mensuel basé sur les mouvements lunaires »)... Mais bon, étant un homme, je ne suis sûrement pas bien placé pour les juger. :P

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Septembre 2019, 17:34 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1824
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Ayant de grandes lacunes en anthropologie et n'ayant pas non plus envie de pinailler chacune des phrases de l'article, je me contenterai d'une remarque :

Citer:
La paix, elle le révèle, est l’un des ciments des sociétés matriarcales. Elles ne laissent jamais un conflit perdurer et travaillent à plusieurs à sa résolution.


...des sociétés matriarcales, ou bien des ethnies minoritaires ? Comment voulez-vous qu'une société de quelques dizaines de milliers de personnes puisse faire la guerre contre qui que ce soit, dans un monde où les États détiennent le monopole de la violence légitime ? Sans compter que rien que les Iroquois, qui sont cités parmi les civilisations étudiées, sont quand-même plutôt réputés pour leur valeur guerrière (ils caressaient le projet d'exterminer jusqu'au dernier tous les Français et tous les Hurons — ce qui, j'en conviens, est une manière de "ne pas faire durer le conflit").

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze