Nous sommes actuellement le 13 Novembre 2019, 20:51

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 119 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 26 Novembre 2010, 13:53 
Optimiste grognon
Optimiste grognon
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 12 Janvier 2010, 16:16
Messages: 172
Herr Magog a écrit:
Baba Yaga > Tout juste, c'est une histoire contemporaine. C'est toi qui m'a envoyé ce commentaire assassin ? :mrgreen: Il ne fallait pas spécialement se fier aux rues pavées et aux cheminées, ce sont des choses qui existent encore de nos jours...

Quand au langage recherché et un peu désuet, ça c'est ma façon d'écrire... je vais pas me mettre à raconter les choses comme un patachon si je sens que ça ira très mal avec l'idée que je me fais du scénario. En plus, le type qui raconte l'histoire est plutôt de la haute, son vocabulaire avait plus de chances d'être riche. Enfin on sent quand même les influences d'auteurs comme Lovecraft, Poe ou Hodgson qui ont fortement inspiré mon style. :crazy:


J'espère que tu ne l'a pas mal pris 8-) , j'ai été critique, certes, mais pas assassin :ziti: Oui, on sent vraiment l'inspiration 19ème Lovecraft / Poe et c'est çà que j'ai trouvé bizarre pour une histoire qui se passe aujourd'hui. Le style de ta première nouvelle (gagnante de la 1ère édition) était le même mais ca ne m'avait pas dérangé car elle était plus intemporelle.

_________________
J'ai vu de grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion. J'ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l'ombre de la porte de Tannhauser


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Novembre 2010, 13:55 
Sceptique sarcastique
Sceptique sarcastique
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 15 Septembre 2010, 13:38
Messages: 383
Localisation: Sud Ouest
@fathéo: Elles sont dispo en page 8 du topic ;)

_________________
Ce n'est pas aux vieux singes qu'on apprend à construire des limaces.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Novembre 2010, 14:17 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6180
Localisation: Massif central. Par là.
tapioka a écrit:
Désolé pour les "é / er", j'ai beau me relire, je les vois jamais, alors que je ne vois que ça chez les autres. :s
Excusez aussi la pauvreté de mon vocabulaire par rapport aux autres, je ne suis plus trop un lecteur de romans, et ça se ressent dans ces cas là. :oops:

Honnêtement, la "pauvreté de ton vocabulaire" ne m'a pas frappé du tout – en fait, je n'y ai même pas fait attention.
Ton style est juste plus concis et plus incisif que celui d'Alecto ou de Herr Magog. Cela dit, tu arrives malgré tout à installer une ambiance et à créer du suspens - les écueils typiques à éviter quand on adopte ce type d'écriture.

Quand aux fautes d'orthographe... Je n'ai rien remarqué non plus.
(Et si tu regardais les horribles erreurs de concordance des temps passé simple/imparfait qui se sont glissées dans ma dernière nouvelle, tu aurais nettement moins de scrupules... :shifty: )

Ar Soner a écrit:
J'ai du mal à synthétiser, et mon idée était vraiment de juste faire une scène. Le background me semblait complètement inutile puisque je voulais m'essayer à un huis clos en faisant passer quelques émotions. J'avais une idée sur le pourquoi du comment de la bestiole, mais je me voyais pas l'expliquer en 2 lignes, c'est une histoire à part entière. (oui je suis un peu fêlé)

C'est justement le petit twist des dernières lignes que je trouve terriblement frustrant... On aurait voulu en savoir plus.

Baba Yaga a écrit:
Bon, puisque tout le monde en parle, c'est vrai que dans la nouvelle d'Alecto la fin est très abrupte, on se demande un peu qui est ce Prince et quelle est cette malédiction.

Pour le coup, ça m'a moins interpellé dans la nouvelle d'Alecto que dans les deux autres. Peut-être parce que son scénario est moins original (j'ai déjà lu quelque part une histoire similaire, à propos d'une demoiselle apparaissant dans un miroir, et subjuguant celui qui la regarde), et qu'il se suffit davantage à lui-même.
Spoiler :
A la fin du récit, on comprend la raison de la peinture : représenter la dame sur papier et éviter que les héritiers de la riche famille ne soit ensorcelés par sa beauté. On n'en saura pas davantage sur l'origine du miroir, mais dans le fond, ce n'est pas le plus important, non ?


Baba Yaga a écrit:
Je suis d'accord avec Ar Soner. D'ailleurs pour sa nouvelle je m'étais rendu compte qu'il essayait de donner des indices mais malgré tout j'avoue que je n'ai pas vraiment compris (la vieillle dame est prisonnière de sa maison, ou alors c'est un fantôme, c'est çà ?).

Pas exactement... Mais ma nouvelle aurait dû être beaucoup plus longue au départ ; comme j'avais dû la "compacter", les indices n'étaient pas forcément très bien introduits, je le reconnais. Je la ré-écrirai un jour où j'aurai un peu de temps.

Baba Yaga a écrit:
Le champ lexical doit correspondre à l'histoire et dans ton récit ça colle. Par contre ça m'a vraiment géné dans la nouvelle de Herr Magog, qui utilise un vocabulaire et des tournures un peu désuètes pour une histoire qui est, je crois, contemporaine.

Comme il l'a expliqué lui-même ci-dessus, ses nouvelles essayent d'adopter un style d'écriture similaire à celui des auteurs fantastiques du XIXème siècle... C'est en effet parfois un petit peu perturbant quand l'histoire se passe à l'époque contemporaine, mais je vois plutôt cela comme un exercice de style.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Novembre 2010, 14:23 
Sceptique sarcastique
Sceptique sarcastique
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 15 Septembre 2010, 13:38
Messages: 383
Localisation: Sud Ouest
Ar Soner a écrit:
Ton style est juste plus concis et plus incisif que celui d'Alecto ou de Herr Magog. Cela dit, tu arrives malgré tout à installer une ambiance et à créer du suspens - les écueils typiques à éviter quand on adopte ce type d'écriture.

Excuse moi, mais je n'ai pas compris à quoi tu fais allusion quand tu parles des écueils typiques. :think:

_________________
Ce n'est pas aux vieux singes qu'on apprend à construire des limaces.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Novembre 2010, 14:33 
Fée à ses heures perdues
Fée à ses heures perdues
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Août 2009, 20:57
Messages: 74
tapioka a écrit:
@fathéo: Elles sont dispo en page 8 du topic ;)


Merci Tapioka, je me les suis imprimées je lirais ca dans le métro :mrgreen:
Redrum si tu vois mon message, j'aimerais bien lire celui de Herr Magog!

Merci !

Je posterais dès la fin de ma lecture pour donner mon avis.

_________________
Carpe Diem


Le Graal, c’est une vraie saloperie, méfiez-vous. Un jour c’est un vase, une semaine après une pierre incandescente. […] Incandescente, c’est : qui peut accaparer des objets sans resurgir sur autrui.
Seigneur Perceval


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Novembre 2010, 15:04 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6180
Localisation: Massif central. Par là.
tapioka a écrit:
Excuse moi, mais je n'ai pas compris à quoi tu fais allusion quand tu parles des écueils typiques. :think:

Pour reformuler ma phrase : le souci habituel d'une écriture incisive et sans fioriture, c'est qu'elle ne s'attarde pas sur les descriptions... et donc qu'elle ne prend pas le temps de créer une ambiance ou d'installer un suspens. Mais ta nouvelle n'est pas tombée dans ces travers, justement.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Novembre 2010, 17:40 
Chercheuse de ptite bête
Chercheuse de ptite bête
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 06 Août 2009, 09:31
Messages: 1079
Localisation: Paris et parfois plus loin.
Ralala la difficulté de raconter quelque chose dans un cadre précis! :lol:

Personnellement, ton style ne m'a pas déranger Tapioka, mais c'est vrai que j'ai une faiblesse pour les styles inspirés (ce peut être un défaut pour certains, chacun ses goûts) de grands auteurs, de longues phrases bien tournées... :oops:
Ce qui ne veut absolument pas dire qu'un style plus concis me déplait, au contraire, quand il est adapté à l'histoire, elle même conçue dans "l'urgence" un peu comme dans ton récit, cela me va tout à fait. Je pense (mais je me trompe peut être) que tu as utilisé ce style d'écriture pour faire ressentir l'urgence, le stress de la situation et l'angoisse de ce personnage coincé au fond d'un gouffre...

Je lis et apprécie aussi bien Zola, Poe , Maupassant que Caryl Ferrey ou Thierry Chevillard, qui ont des styles très opposés, c'est le moins qu'on puisse dire! :lol:

Moi je suis très descriptive, c'est parfois ennuyeux d'ailleurs... Je sais que l’un d’entre vous m’a reproché que Venise, les masques, c’était du pur cliché, mais justement, Venise EST pour moi un cliché, un magnifique cliché, mais je comprend qu’on puisse trouvé ça ennuyeux, voir kitsch ! (D’ailleurs si vous voulez les illustrations qui vont avec la nouvelle, vous n’avez qu’à demander ^^, vous ne pourrez pas dire que je ne vous fait pas profiter de mes voyages !)

Mais si j'ai le temps, j'écrirais l'histoire du miroir pour moi même car elle est construite dans ma tête!

_________________
Comme ce serait drôle de ressortir parmi ces gens qui marchent la tête en bas ! Les Antipodistes, je crois...

Lewis Carroll in "Alice in Wonderland"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Novembre 2010, 21:40 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5005
Localisation: Großostn
Alecto > Moi ce que je trouve un peu frustrant dans tes textes, c'est la pléthore de termes en langue du pays (tous les termes italiens/noms de lieu, j'en avais aussi vus un certain nombre dans la nouvelle précédente, je crois) que je ne comprends pas, ou les noms de lieux que je ne peux pas me représenter... du coup, par moment, j'ai l'impression de lire et de ne pas comprendre grand-chose... :oops:

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Novembre 2010, 22:45 
Grand matou
Grand matou
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 29 Juillet 2008, 20:26
Messages: 6447
(Je précise avant toute chose que les remarques qui suivent émanent de quelqu'un qui serait bien incapable d'écrire une nouvelle de cette qualité)

Citer:
Alecto > Moi ce que je trouve un peu frustrant dans tes textes, c'est la pléthore de termes en langue du pays (tous les termes italiens/noms de lieu, j'en avais aussi vus un certain nombre dans la nouvelle précédente, je crois) que je ne comprends pas, ou les noms de lieux que je ne peux pas me représenter... du coup, par moment, j'ai l'impression de lire et de ne pas comprendre grand-chose...


Je suis du même avis et, contrairement à Ar Soner, j'ai tendance à préférer les nouvelles les plus courtes. Dans le cas de celle d'Alecto, je n'ai pas été très emballé par la première page et demi, qui sert à introduire les personnages et à planter le décor mais qui met à mon avis trop de temps pour le faire et rentre un peu trop dans les détails géographiques/historiques. Pour moi, l'histoire ne commence réellement que lorsque le mystérieux étranger remet le miroir à Michele et ne devient intéressante que lorsqu'il y aperçoit la femme, ce qui n'arrive que relativement tard dans l'histoire (après la moitié de la troisième page).

Par contre, j'ai vraiment aimé la suite et la fin. Cela ne me dérange personnellement pas de ne pas connaître l'histoire du prince, je trouve que le mystère qui l'entoure contribue au contraire au charme de l'histoire. Ceci dit, si Alecto voulait vraiment développer cet aspect, je pense qu'elle aurait dû condenser la première page et demi pour gagner de la place.

_________________
:binocle: Sage à ses heures, idiot le reste du temps.
Horaire inconnu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Novembre 2010, 00:46 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6180
Localisation: Massif central. Par là.
Herr Magog a écrit:
Moi ce que je trouve un peu frustrant dans tes textes, c'est la pléthore de termes en langue du pays (tous les termes italiens/noms de lieu, j'en avais aussi vus un certain nombre dans la nouvelle précédente, je crois) que je ne comprends pas, ou les noms de lieux que je ne peux pas me représenter... du coup, par moment, j'ai l'impression de lire et de ne pas comprendre grand-chose...


Paul Binocle a écrit:
Dans le cas de celle d'Alecto, je n'ai pas été très emballé par la première page et demi, qui sert à introduire les personnages et à planter le décor mais qui met à mon avis trop de temps pour le faire et rentre un peu trop dans les détails géographiques/historiques.


En ce qui me concerne, c'est exactement l'inverse : j'aime bien les nouvelles qui fourmillent de détails historiques (ou de mots en langues étrangères), pour donner davantage de profondeur à l'histoire et favoriser l'immersion du lecteur... Quitte à ce que ce soit un peu complexe.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 119 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze