Nous sommes actuellement le 14 Décembre 2018, 02:02

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
MessagePublié: 29 Novembre 2017, 19:02 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Octobre 2011, 14:19
Messages: 960
Mise à jour: notre savant fou aurait donc réalisé son projet... sur des cadavres (bon Dieu, j'ai l'impression de lire un résumé d'un film de la Hammer ou d'une BD Elvifrance) :

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/la-premiere-greffe-de-tete-humaine-postmortem_118451

http://www.newsweek.com/first-human-head-transplant-corpse-sergio-canavero-714649

La pratique de cette opération sur des cadavres est présentée comme une "répétition" avant un essai sur des sujets vivants, mais le protocole de cette première opération est évidemment sujet à caution : quid de la circulation sanguine, par exemple ?

Finalement, cette histoire semble montrer un certain paradoxe : à l'époque où certains rêvent d'immortalité via le transfert de nos mémoires dans des corps robotiques ou dans le cyberespace, peut-être que le XXIIème siècle sera en fait celui des Frankenstein, Docteur Moreau et autres Herbert West ! :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 29 Novembre 2017, 19:40 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3532
Je suis toujours plus que circonspecte sur ces expériences, plus philosophiquement, éthiquement et métaphysiquement sur ces expériences (ce n'est pas parce que la science le permet que de toute façon c'est "bien" au sens le plus platonicien du terme). :think:

Et je pense d'ailleurs que même si c'est scientifiquement possible... on n'est pas au bout des mauvaises surprises possibles. On est quand-même un peu comme des enfants de 4 ans qui jouent avec de la nitroglycérine et des allumettes sur le tapis du salon avec toutes ces histoires... :think: (ouais non, définitivement, l'Histoire a démontré qu'on ne pouvait accorder qu'une confiance très relative en l'être humain... :mrgreen: . Ou qu'on pouvait lui accorder toute confiance pour mettre en pratique les plus mauvaises idées, c'est selon... ).


Sinon, pour avoir une vague idée de ce types d'enjeux (même si c'est pas exactement le sujet, mais ça touche quand-même à tous les sujets types progrès scientifiques appliqués à l'Homme et transhumanisme), en tout cas abordés par la fiction, il y a une excellente série qui est passée sur Arte : Transfert... Je n'ai pas eu le temps de tout regarder, mais j'ai hâte de finir. :)

_________________
Plus on s'approche de la lumière, plus on se connaît plein d'ombres.
Christian Bobin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 29 Novembre 2017, 21:29 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 5692
Localisation: Massif central. Par là.
Il est relativement "normal" qu'une équipe chirurgicale rôde son protocole sur des cadavres, avant de passer sur le patient. Ça serait même l'inverse qui serait plutôt embêtant...

Chimère a écrit:
Et je pense d'ailleurs que même si c'est scientifiquement possible... on n'est pas au bout des mauvaises surprises possibles. On est quand-même un peu comme des enfants de 4 ans qui jouent avec de la nitroglycérine et des allumettes sur le tapis du salon avec toutes ces histoires... :think:

Comme vous tous, je ne suis pas très enthousiasmé par cette expérience de « greffe de tête », qui me semble être une simple prouesse purement chirurgicale mais qui ouvre peu de perspectives médicales.
Cela étant dit, l'argument que tu utilises* m'apparaît peu pertinent dans le cas présent : cette technique est tellement à la marge de la médecine et in fine concernera tellement peu de personnes que je doute qu'elle soulève beaucoup de soucis pratiques, en dehors des considérations philosophiques et éthques.

* Qui s'apparente à un argument de la pente glissante (« on ne sait pas quels seront les problèmes amenés par cette nouveauté, on ferait donc mieux de s'abstenir »), un type d'argument qui peut être utilisé pour tout et n'importe quoi (le mariage gay, l'IVG ou les OGMs), ce qui le rend finalement caduque.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 29 Novembre 2017, 23:51 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3532
Mouais enfin... je trouve que ce n'est tout de même pas très comparable, je vois une sacrée différence d'échelle et de contexte personnellement...
On ne parle pas du droit à disposer de son corps et de sa vie par des adultes consentants, et qui n'emporte pas spécialement de conséquences autres que pour les principaux intéressés, mais de greffer une tête (enfin, à mon sens le plus important : greffer un cerveau) sur un autre corps... Un peu comme pour les clones, je pense qu'imaginer se retrouver avec la "même personne d'origine" est une illusion...
Et puis bon, les OGMs, même si on prouve qu'ils ne sont pas dangereux en soit (ce qui reste à prouver, je pense qu'on manque quand-même de recul pour en être sûr), on peut considérer que par ricochet, les choix qu'ils entraînent sont eux plus que dommageables (à la fois pour la biodiversité et pour l'économie humaine).

Alors peut-être que cette histoire de tête restera à la marge... ou pas.
Et j'englobais dans ma remarque aussi tout ce qui tourne autour du transhumanisme, qui sont à la mode et qui n'apporteront pas grand-chose de positif à mon sens... Enfin, au départ, sans doute qu'on aura des utilisations positives en mode "wahou on sauve des vies, c'est super", et après, ça va déraper, parce que ça dérape toujours... L'atome c'était super scientifiquement au début, ça pas de doute, et une respiration plus tard, paf ! Hiroshima...
(et pour moi, Orwell et Huxley ont juste raison : plus les humains maîtrisent une technologie puissante, plus ils s'en servent contre leurs semblables pour les asservir, créer des castes, et assouvir de bas instincts...)

_________________
Plus on s'approche de la lumière, plus on se connaît plein d'ombres.
Christian Bobin


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 28 Avril 2018, 22:28 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Octobre 2011, 14:19
Messages: 960
Alors, on dévie un peu du sujet, mais pas tant que ça :

https://www.laprovence.com/actu/en-direct/4948133/des-chercheurs-ont-maintenu-en-vie-des-cerveaux-de-cochons-sans-corps.html

Citer:

Des chercheurs ont maintenu en vie des cerveaux de cochons sans corps

Par La Provence (avec AFP)

Des chercheurs aux États-Unis ont annoncé avoir réussi à maintenir en vie pendant 36 heures des cellules du cerveau de cochons décapités, tout en reconnaissant les problèmes éthiques posés par ce type de technique, selon la revue américaine MIT Technology Review.

L'équipe du neuroscientifique Nenad Sestan, de l'université de Yale aux États-Unis, a mené des expériences sur 100 à 200 cerveaux de cochons obtenus auprès d'un abattoir, indique un article publié dans le MIT Technology Review cette semaine, rapportant une présentation de ces travaux par le chercheur le 28 mars lors d'une réunion organisée par les Instituts nationaux américains de la santé (NIH).

Les chercheurs de Yale soulignent avoir réussi à rétablir la circulation dans ces cerveaux de cochons, en les alimentant en oxygène grâce à un système de pompes et de poches de sang artificiel maintenu à la température du corps.

Grâce à ce système, appelé BrainEx, des milliards de cellules de ces cerveaux ont été maintenues en bonne santé et capables d'une activité normale, selon l'article citant la présentation de Nenad Sestan.

Rien ne prouve pour autant que ces cerveaux aient retrouvé une forme de conscience, le chercheur lui-même s'étant dit "convaincu" du contraire, selon la même source.

Ces travaux n'ont pour le moment pas fait l'objet de publication dans une revue scientifique, précise le chercheur.

Ces découvertes pourraient permettre des avancées notamment sur la façon de rétablir la micro-circulation, c'est-à-dire l'oxygénation des petits vaisseaux sanguins, y compris dans le cerveau, poursuit l'article. Elles pourraient offrir aussi des espoirs pour faire avancer la recherche sur les traitements de certains cancers et de la maladie d'Alzheimer.

Cette technique pose cependant de nombreux problèmes éthiques, soulevés par Nenad Sestan lui-même, indique le MIT Technology Review. Au cas où elle serait tentée sur des humains, la personne dont le cerveau serait maintenu en vie garderait-elle notamment des souvenirs, une identité ou des droits?

Dans une tribune publiée mercredi dans la revue Nature, 17 chercheurs dont Nenad Sestan ont demandé une réglementation spécifique pour les guider dans leurs expériences sur le cerveau humain.



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 29 Avril 2018, 08:18 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 2791
C'est normal, tout est bon dans le cochon.

(l'humour est la politesse des désespérés...! :sick: )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Avril 2018, 15:24 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2014, 13:16
Messages: 414
Ça me rappel une nouvelle de Lovecraft...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze