Nous sommes actuellement le 30 Octobre 2020, 19:48

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Le lac sous l'Antarctique
MessagePublié: 06 Février 2012, 11:40 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4229
Citer:
Le mystère du lac Vostok, 4 kilomètres sous l'Antarctique

Le mystère du lac Vostok, reposant à 4 kilomètres sous l'Antarctique, s'apprête à être levé selon le Washington Post. Si ce lieu n'est pas unique sur Terre, il est le seul à avoir été aussi longuement et entièrement coupé du monde.

«Si les Russes y pénètrent comme prévu la semaine prochaine, ce sera le cap de plus de 50 années de recherche dans ce qui est considéré comme les pires conditions dans le monde –où la température de surface baisse à 100 degrés sous zéro.»

En 2001, son cas particulier a d'ailleurs fait l'objet du documentaire, Un lac sous la glace, de Jonathan Renouf.

«Ce biotope est le seul de notre planète à être resté totalement à l’écart des évolutions des espèces animales et végétales.»

Après 20 ans de forage à travers plus de 3km de glace et de nombreux prélèvements de carottes glacières, des scientifiques russes sont en effet sur le point de trouver l'entrée de ce monde tenu éloigné de la lumière depuis plus de 20 millions d'années. On est impatient de savoir ce que peut renfermer le Vostok.

«Les scientifiques sont extrêmement heureux à propos des formes de vie qui peuvent être trouvées là-bas, mais sont tout aussi préoccupés par la contamination du lac avec les fluides de forage et les bactéries, et par le risque de dégazage explosif pour ce corps d'eau qui a des concentrations particulièrement élevées d'oxygène et d'azote.»

Avant 1990, on ne connaissait pas l'existence du Vostok. C'est grâce aux avions DC-8 de la Nasa équipés d'un radar laser qui pénètre la glace et d'un compteur de gravité que l'on est aujourd'hui en mesure de découvrir ces lieux enfouis. Un monde enterré plus grand qu'on ne l'imagine selon le Washington Post, et que l'on découvrirait pour la première fois en franchissant les portes du Vostok.

«Atteindre le lac Vostok représenterait le premier contact direct avec ce que les scientifiques savent maintenant d'un réseau de plus de 200 lacs sous-glaciaires en Antarctique dont certains existaient lorsque le continent a été relié à l'Australie et lorsqu'il était beaucoup plus chaud. Ils restent liquides à cause de la chaleur du cœur de la planète.»

Selon le site français de la BBC, ce projet ambitieux dont on dit qu'il révèlera peut-être les origines de la Terre, divise les chercheurs, certains remettant en doute sa pertinence.

«C’est trop cher, cela va prendre trop de temps, et il y a de nombreux autres lacs plus accessibles. Ce projet ne se justifie pas d’un point de vue scientifique.»


http://www.slate.fr/lien/49497/lac-vostok-atlantique-mystere

C'est fascinant... mais il n'y a pas un risque de contaminer cet écosystème resté clos aussi longtemps en forant comme ça ? :think:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Le lac sous l'Antarctique
MessagePublié: 06 Février 2012, 12:28 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 09 Août 2010, 13:17
Messages: 114
Localisation: Nantes
Chimère a écrit:
C'est fascinant... mais il n'y a pas un risque de contaminer cet écosystème resté clos aussi longtemps en forant comme ça ? :think:


Tu n'as pas lu l'article que tu postes ?
Citer:
«Les scientifiques sont extrêmement [...] préoccupés par la contamination du lac avec les fluides de forage et les bactéries»



Complément d'information sur science et avenir (article du 28/01/2012):

Depuis plusieurs semaines, le travail de forage s’est intensifié à la station Vostok, les équipes se relayant pour creuser la glace 24 heures sur 24. Avec la fin de l’été austral une course contre la montre s’est enclenchée. Le 6 février tout le monde doit quitter la station, au-delà de cette date les conditions météorologiques ne permettent plus aux avions de se poser.

http://referentiel.nouvelobs.com/file/1296889.jpg

Risques de contamination

Des formes de vie inconnues, des microbes au métabolisme insoupçonné, pourraient exister dans le lac Vostok. C’est un réservoir unique pour les biologistes et les astrobiologistes. Mais comment l’atteindre sans le contaminer ?

Après des années d’efforts et de demandes renouvelées, l’Institut de recherche pour l’Arctique et l’Antarctique de Saint-Pétersbourg a obtenu le feu vert auprès du secrétariat du Traité de l’Antarctique. Loukine a présenté une nouvelle méthode qui consiste, dans les derniers mètres, à remplacer le fluide de forage à base de kérosène par un fluide à base de silicone, présent comme moins polluant. Une fois la glace entièrement forée, la pression va être réduite dans le tube de forage pour laisser l’eau du lac remonter dans le trou et geler. La saison suivant une carotte sera prélevée dans cette glace.

Difficultés techniques

Evitera-t-on la contamination ? Ce dispositif ne fait pas l’unanimité. «J’ai des doutes sur la qualité biologique des échantillons obtenus», déclare de son côté le glaciologue Jean-Robert Petit, du LGGE de Grenoble, interrogé par Sciences et Avenir (lire Les lacs secrets de l’Antarctique, n°766, décembre 2010).

Il y a fort à parier que les eaux de Vostok resteront encore inviolées jusqu’à la fin de l’année 2011. Selon les dernières déclarations des équipes de la station Vostok à la BBC, le forage a atteint 3700 m et il reste donc environ 50 mètres avant le lac. Cependant les opérations ont été ralenties par des difficultés techniques ces dernières semaines. Le forage avance de moins de deux mètres par jour. Rendez vous le 06 février.





EDIT du jour (06/02/12) (source à vérifier)

Une équipe de chercheurs russes a réussi à atteindre le mystérieux lac Vostok enfoui sous près de quatre kilomètres de glace dans l'Antarctique, après plus de 30 ans de travaux de forage, a annoncé lundi une source proche des milieux scientifiques à l'agence Ria Novosti.

Hier (dimanche), nos scientifiques ont achevé les travaux de forage et atteint la surface du lac à 3.768 mètres de profondeur sous la calotte glaciaire du pôle Sud, a déclaré cette source, sans autres détails.

_________________
Dernière édition par nirfosca le Ven Décembre 21, 2012 15:61, édité 666 fois.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Le lac sous l'Antarctique
MessagePublié: 06 Février 2012, 13:58 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4229
Citer:
Tu n'as pas lu l'article que tu postes ?


En diagonale, visiblement... :shifty:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Le lac sous l'Antarctique
MessagePublié: 06 Février 2012, 17:07 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5111
Localisation: Großostn
C'est le lac où les habitants de Leng vont se dorer la pilule en été, vous croyez ? :mrgreen:

En tout cas, c'est la preuve qu'il existe encore des choses que nous ne sommes pas prêts de connaître comme il faut...

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Le lac sous l'Antarctique
MessagePublié: 06 Février 2012, 20:37 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Octobre 2011, 14:19
Messages: 965
J'aurais envie d'être mauvaise langue et de rétorquer que la contamination des écosystèmes est une spécialité russe, que dis-je ! une tradition ! Il n'y a qu'à se renseigner sur leur manie d'échouer des matériaux ou engins nucléaires et radioactifs en haute mer...

Plus sérieusement, on parle de la contamination de l'écosystème du lac Vostok par l'extérieur, mais serait-il déraisonnable de penser que l'inverse pourrait être tout aussi vrai ?
Bon, cette idée ressemble à un scénario de X-Files, mais rien n'empêche de penser que ce lac renferme des formes de vie microbienne qui pourrait se révéler dangereuses pour les faunes et les flores actuelles, non ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Le lac sous l'Antarctique
MessagePublié: 06 Février 2012, 20:45 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5111
Localisation: Großostn
Avec l'humanité contaminée en 27 heures... 8-)

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Le lac sous l'Antarctique
MessagePublié: 06 Février 2012, 20:46 
Monomaniaque psychorigide
Monomaniaque psychorigide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 10 Février 2011, 19:40
Messages: 1352
Tekeli-li ! Tekeli-li !

_________________
C̵̲̮̑̌̿̄̅t̷̡̠͚̱͈̺̝͌̎̚ḧ́̓͐͑ͬͩͫͣ͏̙͚̗͇u̴̥͚̞͂ͤ̇ͨ͞l̹̯͉̯̣͌̆̌ͯͦ̽̔ḩ͈̤̺̅͋͗̇u̦͚͕̗̪͕̺̓̊ͥ̌̓͛̀̄́ ̨̣̳̬͇̙͎̩ͤ͗͛ͭ̍̄̅̇̂͘͜F̜͚̘̟̬̤̓͂̈́̋͗͞h̴͌͑̊͗̊͏̙̺͔͓͍̺t̮̻͇͔̭̫̬̻͐͆̂̉ͪ̇ͩ̚a͇͒ͤͭ͛̃͞g̻͆͆̔ñ̢̩̩͔̰̫̐́͝


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Le lac sous l'Antarctique
MessagePublié: 06 Février 2012, 20:49 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Octobre 2011, 14:19
Messages: 965
Herr Magog a écrit:
Avec l'humanité contaminée en 27 heures... 8-)


Bah, le temps de contamination est une chose. L'effet de la contamination en est une autre : si le monde se retrouve enrhumé en 27 heures, c'est simplement gênant.
Par contre, si c'est un ancêtre de la Peste bubonique récalcitrant aux vaccins, antibiotiques, médicaments...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Le lac sous l'Antarctique
MessagePublié: 06 Février 2012, 21:21 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5111
Localisation: Großostn
(C'était une référence à The Thing de Carpenter... :shifty: )

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Le lac sous l'Antarctique
MessagePublié: 08 Février 2012, 13:22 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Octobre 2011, 14:19
Messages: 965
Oh.
Pas encore vu. Pour l'instant, je n'ai vu que l'original de 1951.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze