Nous sommes actuellement le 18 Juin 2019, 06:28

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 27 Juin 2013, 14:04 
Mars attacks
Mars attacks
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 02 Février 2009, 20:34
Messages: 1535
Citer:
C’est énorme ! Sergio Canavero, un neurologue italien, a publié une étude dans la revue Surgical Neurology International où il affirme qu’il est maintenant possible de greffer des têtes humaines ! Oui, toute la tête ! Vous pourriez ainsi vivre avec votre tête sur un autre corps. Et voici comment l’opération va se dérouler…

Comme l’explique sur son blog, l’excellent journaliste Pierre Barthélémy de Passeur de Sciences, le neurologue italien reprend à son compte les travaux du chirurgien américain Robert White qui était parvenu en 1970 à transplanter la tête d’un singe sur le corps d’un autre singe… décapité. Seul problème : le singe était tétraplégique.

En bref, le gros problème si on veut transplanter une tête sur un autre corps, c’est la moelle épinière. Si on la sectionne, on finit en fauteuil roulant. C’est comme ça. Sauf que cette fois, Sergio Canavero explique qu’il est possible de reconnecter la moelle épinière si elle a été « tranchée net par un instrument chirurgical » et « qu’on remette en contact les deux sections en contact dans un mélange de deux polymères ». Des expériences réalisées sur des cochons d’Inde et des chiens ont pu montrer l’efficacité du procédé.

Donc, voici comment se déroulera l’opération. Le receveur sera une personne tétraplégique ou ayant un cancer sans métastase au cerveau. Le donneur sera une personne du même sexe, de la même corpulence mais en état de mort cérébral. On refroidit la tête du receveur, et on coupe tout ce qu’il faut sauf la moelle épinière. On sectionne en même temps la moelle épinière sur le donneur et sur le receveur. Puis, il faut immédiatement remettre en contact les deux moelles épinières avec le mélange de polymères. Et enfin, on peut s’occuper de remettre le reste en contact (artères, trachées etc.)

Bien sûr, pour qu’une telle opération puisse réussir, il va falloir que les chirurgiens se fassent la main sur des primates ou des humains. Mais le plus fou est de penser que si la greffe réussit, la personne pourra alors se déplacer et même se reproduire. C’est-à-dire, que le corps d’une personne décédée pourra alors donner naturellement naissance à un enfant. Étrange, non ?


Source: Gizmodo
http://www.gizmodo.fr/2013/06/27/greffe ... 2-ans.html

Euuh, je sais pas trop quoi en dire ou en penser en fait.
:s

_________________
ne jamais renoncer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Juin 2013, 15:25 
Ornithorynque consterné
Ornithorynque consterné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 16 Mai 2010, 16:44
Messages: 1179
Localisation: Dans une rivière australienne
J'ai vu ça ailleurs, aussi. Ça me semble très peu crédible : tout "rebrancher", ça peut être - pardonnez l'expression - un véritable foutoir, d'autant plus que ça peut varier de personne à personne... S'il y a des gens qui veulent tester ça, ils auront bien mérité leur grade de savant fou.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Juin 2013, 15:39 
Mars attacks
Mars attacks
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 02 Février 2009, 20:34
Messages: 1535
Je me suis dit pareil, y-a pas plus de détails que ça sur le comment.
Peut-être encore un gars qui veut se démarquer de la communauté scientifique, car y-a pas grand chose de probant à son sujet..

_________________
ne jamais renoncer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Juin 2013, 18:35 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 5949
Localisation: Massif central. Par là.
Idem que les autres : c'est bien joli sur le papier, mais dans la pratique, ça doit être un bordel monstrueux...
La moelle épinière n'est pas un ensemble de tissus homogènes, notamment la section extérieure qui comporte des paquets d'axones de neurones. Penser qu'il suffit de poser l'une sur l'autre deux sections de moelle épinière en badigeonnant les extrémités avec un gel pour refaire fonctionner la machine, c'est de la naïveté.
Et encore, on ne parle pas des complications post-opératoires inhérentes à ce genre d'opération : risque d'infection grave, prise de médicaments à vie pour lutter contre la réaction immunitaire à la greffe...


Bon, après, on ne dispose que d'un article issu de la presse à sensation pour se faire une idée de l'affaire... Et très manifestement, le journaliste qui a rédigé la dépêche de gizmodo.fr ne comprenait pas grand chose à ce qu'il écrivait (j'aime beaucoup le "mélange de polymères" qui revient comme un leitmotiv alors que dans le fond, c'est une information qui n'a guère d'importance si on n'explique pas l'utilité de ce mélange).

Il est très probable que l'article scientifique publié dans le Surgical Neurology International est plus détaillé. Je subodore qu'il est également beaucoup plus prudent dans sa formulation, ça ne serait pas la première fois que des journalistes déforme le contenu d'une publication scientifique juste pour le plaisir de faire des gros titres...
Le blog de Pierre Barthelemy, dont je vous conseille la lecture et qui est mentionné dans l'article, donne d'avantage d'information (et de crédibilité) à propos de ce projet chirurgical.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Juin 2013, 20:24 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1339
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Au delà des considérations scientifiques, je me demande surtout comment gérer ce possible d'un point de vue éthique.

Je n'ose imaginer le traumatisme des gens qui pourraient, du jour au lendemain, se voir affublés d'une nouvelle tête.
Le problème se pose déjà avec les greffes de visages, et les témoignages sont unanimes: psychologiquement, c'est très, très lourd à vivre... Alors toute la tête... Je n'ose imaginer.

Sans compter qu'il faut (par exemple) penser à des "détails" comme la pilosité. Quid d'un(e) blond qui se retrouverait avec une tête de brun(e)?
Et puis, je ne sais pas... Un corps, c'est une harmonie/un tout. Le "rendu" final doit quand même être vraiment bizarre.

Perso, je me demande si je ne préférerais pas rester handicapée ou malade. :wtf:

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Juin 2013, 20:43 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 4922
Localisation: Großostn
Metronomia a écrit:
Au delà des considérations scientifiques, je me demande surtout comment gérer ce possible d'un point de vue éthique.

Je n'ose imaginer le traumatisme des gens qui pourraient, du jour au lendemain, se voir affublés d'une nouvelle tête.

Il n'est pas question de greffer un cerveau dans une tête mais une tête sur un corps, du coup ce serait plutôt la tête qui serait surprise de se voir affublée d'un nouveau corps... contrairement à une greffe de visage, ou là du coup il y a "différence de provenance" entre le visage et le cerveau. :P

Citer:
Sans compter qu'il faut (par exemple) penser à des "détails" comme la pilosité. Quid d'un(e) blond qui se retrouverait avec une tête de brun(e)?
Et puis, je ne sais pas... Un corps, c'est une harmonie/un tout. Le "rendu" final doit quand même être vraiment bizarre.

J'imagine que si ça venait à se faire, ils prendraient en compte ce genre de détails. Mais à mon avis ce n'est pas demain la veille !

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Juin 2013, 20:46 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Octobre 2011, 14:19
Messages: 965
Un blond avec une tête de brun, il y a pire comme "inadéquation" : du moment que l'on ne greffe une tête d'homme sur un corps de femme ou l'inverse... A moins que l'on ait affaire avec des transsexuels pressés...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Juin 2013, 20:59 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1339
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Suis-je donc vraiment la seule que ça heurte d'imaginer avoir, du jour au lendemain, une tête qui n'est pas la sienne :?:
Je veux dire, il faut se réapproprier un physique qui n'est pas le sien et qu'on n'a pas choisi. Bien sûr, personne ne choisit jamais la tête avec laquelle il nait mais là, en changer en cours de route... Ça me paraît tellement... étrange. Et puis, pour peu que le donneur soit un vrai laideron, ça devient carrément dramatique. :lol:

En plus, je ne peux m'empêcher de penser à des trucs comme le fait que des gens statistiquement moins représentés (ex: les nains) n'auraient pas les mêmes chances de recevoir une tête qui leur sied.

Et oui, il est clair qu'une différence de pilosité, comme ça, ça n'a pas l'air bien grave. Sauf que je suis persuadée que ça ferait partie des "détails" qui pourraient traumatiser le greffé, en plus de tout le reste.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Dernière édition par Metronomia le 27 Juin 2013, 21:03, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Juin 2013, 21:01 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Octobre 2011, 14:19
Messages: 965
Encore une fois, il s'agit de greffer une tête sur le corps, rien de plus (si j'ose dire).

Personnellement, si l'on peut me réserver un corps d'environ 1 mètre 80 au lieu de mon mètre 70... :shifty:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Juin 2013, 21:09 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1339
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Citer:
Encore une fois, il s'agit de greffer une tête sur le corps, rien de plus (si j'ose dire).

Du coup, je suis désolée, je dois être débile mais il y a surement un truc que je ne pige pas. J'ai du lire de travers car je ne comprends pas ce que vous voulez dire.

On parle bien de gens malades qui recevraient la tête d'un autre? Ou je suis complètement à côté de la plaque? (Désolée, suis surement un peu fatiguée.) :oops:

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Dernière édition par Metronomia le 27 Juin 2013, 21:12, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze