Nous sommes actuellement le 30 Octobre 2020, 20:49

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 12 Août 2013, 15:31 
Mars attacks
Mars attacks
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 02 Février 2009, 20:34
Messages: 1535
Citer:

Une équipe de scientifique est arrivée à créer de faux souvenirs dans la mémoire de souris.

L'étude. Pourra-t-on un jour reconnaître les vrais souvenirs des illusions ? Une étude d'une équipe internationale de scientifique du Massachusetts Institute of Technology (MIT) laisse espérer un grand pas en ce sens. Dans la revue Science, les chercheurs ont publié les résultats de travaux dignes d'un scénario de science fiction : ils sont parvenus à implanter des faux souvenirs dans la mémoire de souris. Comment ? Pourquoi faire ? Décryptage.

Une semaine contre la vivisection
© MAXPPP
Comment ont-ils fait ça ? Les chercheurs n'ont pas (encore) découvert les secrets de la télépathie. Ils ont tout simplement placé les rongeurs dans une première boite, "A", dans laquelle il n'y avait aucun danger, puis dans une seconde boîte, "B, où ils ont réactivé la mémoire de la boite A en envoyant des pulsions lumineuses sur les cellules de l'hippocampe des animaux. Ils ont, dans le même temps, provoqué un léger choc électrique sous leurs pattes, créant un lien entre cette expérience désagréable et le souvenir réactivé de la boite A. Quand ces animaux ont ensuite été replacés dans la boite A, où rien de néfaste ne s'était réellement passé, les chercheurs ont constaté que ces animaux étaient effrayés. De plus, quand ces souris ont été placées dans un autre environnement totalement nouveau, ces scientifiques ont pu réactiver à volonté les cellules de l'hippocampe associées à ce faux souvenir désagréable de la boite A.

Que s'est-il passé ? L'équipe avait préalablement programmé les cellules cérébrales dans lesquelles se trouvent les engrammes, ces traces laissées dans le cerveau par tout évènement passé, pour qu'elles puissent répondre à des pulsions lumineuses. C'est pour cela que les souvenirs de la boite "A" ont pu être activés en même temps que la sensation désagréable de la décharge électrique. La nature a ensuite fait le reste. "Les humains sont des animaux très imaginatifs et tout comme ces souris une expérience déplaisante peut être attachée à une autre expérience antérieure à laquelle la personne pense au même moment, créant ainsi un faux souvenir", commente le professeur Tonegawa, prix Nobel médecine en 1987.

À quoi sert l'étude ? Cette expérience permet, avant tout, de faire avancer la connaissance du fonctionnement de la mémoire. Selon Xu Liu, l'un des auteurs de cette recherche, le mécanisme de formation de faux souvenirs serait similaire à la méthode d'un psychanalyste faisant ressortir par la persuasion un souvenir enfoui d'une expérience traumatisante dans l'enfance qui est souvent fictive. "La mémoire est en fait très dynamique et est modifiée à chaque fois que nous nous souvenons de quelque chose", détaille le scientifique. "Quelquefois nous nous en rendons compte, mais la plupart du temps nous n'en sommes pas conscients, ce qui explique pourquoi les gens sont convaincus de l'exactitude de leur souvenir", ajoute le chercheur.

Cassez : comment la justice a basculé
© REUTERS
Des applications concrètes ? Les scientifiques inscrivent aussi leur démarche dans le but d'apporter quelque chose à la société. Ils rappellent ainsi, dans leur étude, que nombre de procès ont été troublés par des faux témoignages. En effet, les trois-quarts des 250 premiers accusés aux Etats-Unis blanchis par une analyse ADN avaient été victimes de témoins visuels dont la mémoire des faits était fausse, assurent les chercheurs. Déceler le mécanisme de création des faux souvenirs pourra, espèrent-ils, permettre de départager les vrais témoignages des faux. "Des études sur les humains basées sur le comportement et les techniques d'imagerie par résonance magnétique n'ont pas permis de déterminer les régions de l'hippocampe et les circuits neuronaux responsables de la création de faux souvenirs", explique Susumu Tonegawa, l'un des auteurs. "Ces expériences sur ces souris représentent le premier modèle animal dans lequel la formation de faux et de vrais souvenirs peut être étudiée au niveau des engrammes ".

Toutefois, la route est longue. Car imaginaire et réel se ressemblent au sein du cerveau. "Les données montrent que la mémoire fictive est tout aussi efficace que la vraie mémoire pour déclencher des réponses affectives. Et dans les deux cas, ce sont les mêmes circuits neuronaux qui sont impliqués. La frontière entre le réel et l'imaginaire s'efface", commente ainsi Pierre-Marie Lledo, chercheur en neurosciences au CNRS et à l'Institut Pasteur cité lundi par Le Figaro.

Se débarrasser des faux souvenirs ? "La prochaine étape dans les recherches sur la mémoire se concentrera sur les mécanismes permettant d'effacer de mauvais souvenirs", a également indiqué Xu Liu. Toutefois, il faudra être patient, car les travaux vont continuer à s'effectuer sur des souris. "De telles expériences sur des humains sont éthiquement inconcevables", prévient ainsi Xu Liu.



http://www.europe1.fr/France/Implanter- ... t-1608223/

Total Recall ?

_________________
ne jamais renoncer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Août 2013, 17:16 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6517
Localisation: Massif central. Par là.
L'original, ou le remake avec Colin Farell ? 8-)


Je suis moyennement convaincu par l'étude : le phénomène observé chez les souris pourrait simplement s'expliquer par un conditionnement de type Pavlovien ou un "traumatisme" qui entraînerait une peur récurrente chez les souris. Bref, il n'y a pas vraiment de preuve qu'on ait créé de faux souvenirs au sens strict du terme.

Sans oublier que l'article est très laconique (comme souvent), et qu'il n'explique pas grand chose. Par exemple :
Citer:
où ils ont réactivé la mémoire de la boite A en envoyant des pulsions lumineuses sur les cellules de l'hippocampe des animaux.

Comment ? Je veux dire, comment savoir qu'on réactive les souvenirs de la boite A en stimulant l'hippocampe, et pas n'importe quel autre souvenir de la vie de la souris ?
Autre chose : comment la stimulation lumineuse de cellules (aveugles, par définition) de l'hippocampe est-elle supposée réactiver un souvenir ? :think:

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Août 2013, 19:34 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Octobre 2011, 14:19
Messages: 966
Il y a peut-être encore moins compliqué pour créer de faux souvenirs : dans le film Valse avec Bachir d'Ari Folman (et tout le film parle de la mémoire), il est fait mention de l'expérience suivante : on montre à des personnes différentes photos de leur enfance avec une fausse photo (on a incrusté leur silhouette dans une scène de fête foraine).
Les sujets ne reconnaissent pas la fausse photo dans un premier temps, mais, quand ils reviennent pour la suite de l'expérience quelques semaines plus tard, ils commencent à raconter cette journée à la fête foraine dans tous ses détails ! :shock:

J'essaierai de retrouver les sources de cette scène et l'étude en question. Mais cela rappelle aussi toutes ces histoires de souvenirs de traumatismes retrouvés "grâce" à l'hypnose, qui, en fait, n'ont jamais eu lieu.
A priori, on pourrait donc envisager qu'il est possible de créer de faux souvenirs simplement grâce à la persuasion ou d'autres techniques de manipulation mentale plus ou moins poussée... :think:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Août 2013, 19:53 
Ornithorynque consterné
Ornithorynque consterné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 16 Mai 2010, 16:44
Messages: 1201
Localisation: Dans une rivière australienne
Il y a eu des tas de livres écrits dessus, d'ailleurs... En fait, c'est un problème pris très au sérieux par de nombreux psychologues. (tapez faux souvenirs dans Google)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Août 2013, 08:17 
Mars attacks
Mars attacks
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 02 Février 2009, 20:34
Messages: 1535
Ar Soner a écrit:
L'original, ou le remake avec Colin Farell ?

Celui avec Schwarzinator :mrgrin:

_________________
ne jamais renoncer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Août 2013, 10:10 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 29 Novembre 2012, 14:24
Messages: 106
Le meilleur !

_________________
42


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Août 2013, 21:54 
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 29 Juin 2013, 00:13
Messages: 19
Citer:
Comment ? Je veux dire, comment savoir qu'on réactive les souvenirs de la boite A en stimulant l'hippocampe, et pas n'importe quel autre souvenir de la vie de la souris ?
Autre chose : comment la stimulation lumineuse de cellules (aveugles, par définition) de l'hippocampe est-elle supposée réactiver un souvenir ?


Ils associent deux "traces" d'événements laissées dans leur cerveau sans rapport dont une "mauvaise" ; la boite A, et la petite décharge. Il les stimulent en même temps, du coup le cerveau de la souris associent les deux pour créer un "faux souvenir". J'appellerais ça plutôt une "suggestion dirigée" ... Du coup quand on replace la souris dans la boite A, son cerveau associe les deux "traces" et elle a les jetons.

A mon avis, pour savoir quelle "trace" ils fallait utiliser, il est dit que les scientifiques les ont programmées. Peut-être que chacune est différente ...

Et pour la stimulation lumineuse, j'ai trouvé ça sur le net (http://www.rtflash.fr/notre-cerveau-gar ... re/article) "Pour mieux comprendre par quels mécanismes la nicotine agit sur ces neurones, les chercheurs suédois ont utilisé une nouvelle technique, l'optogénétique, qui consiste à stimuler certains neurones grâce à la lumière. A l'aide de cette méthode, ils ont pu modifier la sélection et la transmission de l’information dans l’hippocampe de souris et modifier, in fine, les capacités d’apprentissage et de mémorisation. Ils ont aussi montré que ces "cellules gardiennes" étaient capables, sous l'effet de la stimulation lumineuse, de se connecter directement aux cellules de l’hippocampe alors que, normalement, ce type de cellules ne laissent transiter que les flux d'informations "longue distance" et ne modifient pas les informations circulant dans le réseau de proximité."

Du coup je suppose que les scientifiques savaient quelle stimulation exacte il fallait pour faire se rappeler à la souris la "trace" de la boite A.

Ca me semble assez clair, j'insiste sur assez :)

_________________
"Rock'n'Roll ain't noise pollution" - AC/DC


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 20 Août 2013, 21:02 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6517
Localisation: Massif central. Par là.
Gibrockson a écrit:
Ils associent deux "traces" d'événements laissées dans leur cerveau sans rapport dont une "mauvaise" ; la boite A, et la petite décharge. Il les stimulent en même temps, du coup le cerveau de la souris associent les deux pour créer un "faux souvenir". J'appellerais ça plutôt une "suggestion dirigée" ... Du coup quand on replace la souris dans la boite A, son cerveau associe les deux "traces" et elle a les jetons.

Tu reformules le fonctionnement de l'expérience, mais ça ne répond pas vraiment à ma question...

Comment cibler précisément le souvenir de la boîte A pour l'associer à cette décharge, et pas n'importe quel autre souvenir de l'animal (le repas qu'il a mangé il y a une heure, les congénères qu'il a reniflé, bref, n'importe quoi) ?
Il n'existe pas à l'heure actuelle de "carte de la mémoire" dans le cerveau. On sait toutefois depuis quelques temps ( (A. Damasio en parle déjà dans ses livres qui ont été publiés il y a une dizaine d'années) qu'un souvenir n'est pas stocké en unique endroit, genre « un neurone = un souvenir », et que c'est davantage les interactions d'une multitude de neurones entre eux qui vont jouer un rôle dans le stockage des informations... Mais là encore, les mécanismes précis ne sont pas encore clairement établis à ce jour.

Ce que je crains avec ce type d'expérience, c'est qu'en lieu et place d'un faux souvenir, on étudie en réalité un conditionnement. L'animal a subi une décharge électrique dans la boîte B ; le placer dans une autre boîte (même si celle-ci est inoffensive) suscite une réaction de crainte, la souris se souvenant de sa précédente mésaventure étant survenue dans un environnement similaire. :think:

Gibrockson a écrit:
Et pour la stimulation lumineuse, j'ai trouvé ça sur le net (http://www.rtflash.fr/notre-cerveau-gar ... re/article) "Pour mieux comprendre par quels mécanismes la nicotine agit sur ces neurones, les chercheurs suédois ont utilisé une nouvelle technique, l'optogénétique, qui consiste à stimuler certains neurones grâce à la lumière...

La clé est effectivement l'optogénétique, c'est la donnée qu'il me manquait pour comprendre le fonctionnement de l'expérience. :)

Un neurone est une cellule aveugle ; il est illusoire de penser pouvoir le stimuler avec de la lumière. L'optogénétique consiste à modifier les neurones par transgénèse, en leur insérant un gène codant une protéine photosensible, de façon à les rendre sensibles à une stimulation lumineuse. Des fibres optiques dans le cerveau de l'animal, et hop ! Le tour est joué.
C'est ce qui a été réalisé dans le cas de l'expérience qui nous occupe.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 20 Août 2013, 22:00 
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 29 Juin 2013, 00:13
Messages: 19
Je vois ce que tu veux dire ; et bien je dois dire qu'on en apprend tous les jours !

_________________
"Rock'n'Roll ain't noise pollution" - AC/DC


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze