Nous sommes actuellement le 18 Juin 2019, 07:55

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 18 Mars 2019, 11:42 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1339
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Voici un article que je trouve particulièrement intéressant. D'abord, parce qu'il me semble qu'il expose très clairement les problématiques auxquelles est confrontée la science aujourd'hui, et aussi parce qu'il montre assez précisément les limites du cadre scientifique, sans oublier pour autant de parler des apports fondamentaux des sciences:

https://lejournal.cnrs.fr/articles/la-s ... e-en-crise

J'ai particulièrement aimé le passage sur les lobbies, dont on voit bien l'habileté à produire des études scientifiques qui ne sont pas [scientifiquement] contestables, mais qui peuvent en réalité devenir des armes puissantes pour faire diversion. Ce n'est pas nouveau, mais je trouve que c'est exposé ici de façon limpide.

Et je trouve très intéressante la question posée sur la réplicabilité, l'une des notions centrales des protocoles scientifiques, et dont l'auteur rappelle qu'elle ne serait peut-être pas le critère ultime.

En gros, et pour résumé, l'auteur propose des explications à cette "crise" autant qu'une remise en question de la science qui me semble aussi saine que souhaitable.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Mars 2019, 13:21 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 5949
Localisation: Massif central. Par là.
Merci pour cet article très intéressant. J'aime bien les pistes que l'auteur propose pour identifier les laboratoires ou personnalités qui produiraient de la science « orientée », dans le but de favoriser un lobby ou une cause quelconque.

Au delà de cet aspect « crise de confiance avec le grand public », ce n'est pas un secret pour grand monde que le monde scientifique ne se porte pas très bien et ce n'est qu'une question de temps — la situation se dégradant année après année — avant qu'il n'apparaisse clairement aux yeux de tous que le roi est nu (comme pour beaucoup de services publics, j'ai envie de dire).
Entre le manque de financement qui fait revoir les projets à la baisse et oblige les chercheurs à courir après l'argent au détriment de leurs travaux de recherche ; ou la course à la publication (le fameaux « publish or perish ») qui conduit à saturer le marché de l'information scientifique avec une masse d'articles sans intérêts ou n'étant que des redites d'articles plus anciens... Les raisons de s'inquiéter sont nombreuses.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Mars 2019, 14:55 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1339
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Ar Soner a écrit:
Merci pour cet article très intéressant. J'aime bien les pistes que l'auteur propose pour identifier les laboratoires ou personnalités qui produiraient de la science « orientée », dans le but de favoriser un lobby ou une cause quelconque.

Oui, j'ai bien aimé aussi l'argument qui consiste à dire que:
Citer:
lorsque sur une échelle de cinq ou dix ans, un chercheur, un think tank, un laboratoire ou une institution ne produit que de la preuve négative, de la réfutation de preuves scientifiques, sans jamais isoler une cause nouvelle ou conduire à des prédictions inédites, on peut lui attribuer une démarche dénégatrice.

C'est une règle simple et qui peut constituer un premier indice assez fiable (même si tout est toujours à affiner ensuite).
J'essaierai de garder ça à l'esprit, désormais.

Ar Soner a écrit:
Entre le manque de financement qui fait revoir les projets à la baisse et oblige les chercheurs à courir après l'argent au détriment de leurs travaux de recherche ; ou la course à la publication (le fameaux « publish or perish ») qui conduit à saturer le marché de l'information scientifique avec une masse d'articles sans intérêts ou n'étant que des redites d'articles plus anciens... Les raisons de s'inquiéter sont nombreuses.

Complètement. Et tu peux ajouter à la course à la publication et aux problèmes de financements le problème de l'édition et des modèles économiques de certaines revues, désormais tristement qualifiées (à raison) de "prédatrices". Ça aussi, c'est un vrai enjeu pour la production et la diffusion de la connaissance.

Dernier exemple en date: des chercheurs de mon établissement ont manifesté récemment leur étonnement (et leur mécontentement) car, après qu'ils aient soumis des articles à une revue assez en vue en ce moment, ils ont eu la surprise de recevoir un refus - poli mais catégorique - au seul motif que « l'établissement auquel [ils] appartiennent n'est pas "affilié à l'association qui finance le travail [de la revue en question]" ». En gros, le seul critère ici est le critère financier, pas celui de l'intérêt scientifique. L'ironie étant que des papiers considérés assez unanimement comme très médiocres n'ont eu, quant à eux, aucun problème à se voir publiés, puisque les chercheurs en question dépendaient bien d'un établissement qui cotise à l'association en question...

On n'est vraiment pas au bout de nos peines, comme tu dis... :?

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Mars 2019, 14:24 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1561
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Article passionnant et inquiétant... dont je ressors assez déprimé. Quelle misère...

Metronomia a écrit:
Dernier exemple en date : des chercheurs de mon établissement ont manifesté récemment leur étonnement (et leur mécontentement) car, après qu'ils aient soumis des articles à une revue assez en vue en ce moment, ils ont eu la surprise de recevoir un refus - poli mais catégorique - au seul motif que « l'établissement auquel [ils] appartiennent n'est pas "affilié à l'association qui finance le travail [de la revue en question]" ». En gros, le seul critère ici est le critère financier, pas celui de l'intérêt scientifique. L'ironie étant que des papiers considérés assez unanimement comme très médiocres n'ont eu, quant à eux, aucun problème à se voir publiés, puisque les chercheurs en question dépendaient bien d'un établissement qui cotise à l'association en question...

Et ça, surtout, quelle tristesse... :|

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Mars 2019, 18:39 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1339
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Citer:
Article passionnant et inquiétant... dont je ressors assez déprimé. Quelle misère...

Oui... Et encore, on n'a pas tout évoqué ici, mais il y a des tas d'autres raisons de se faire beaucoup de souci. La liste est longue comme un jour sans pain.

On pourrait par exemple parler des réductions drastiques du nombre de postes dans la recherche et des non-réponses apportées par le gouvernement à cette problématique.

On pourrait également évoquer une mesure qui devrait inquiéter tout le monde, à savoir l'augmentation des frais d'inscription pour les étudiants étrangers, qui se fait évidemment au détriment des étudiants les plus précaires.

Et quand des étudiants décident de profiter de la venue de Frédérique Vidal et Blanquer dans leur établissement pour faire connaître leur mécontentement, voilà que la police décide de s'en mêler et d'empêcher ces derniers de s'exprimer (dans la vidéo, j'aime particulièrement le plan à 3'00, où un étudiant décide de lire coûte que coûte l'allocution qu'il avait préparée, même si aucun ministre n'est là pour l'écouter, et où un gros plan est fait sur le buffet qui se tient en même temps juste derrière la vitre... Notons quand même au passage - car il faut bien rire un peu tout de même - la superbe banderolle "Pronoctic Vidal engagé". :mrgreen: ).

Non, vraiment, je suis désolée Pochon, mais je ne vois aucune bonne nouvelle à partager... Et encore, on n'a pas non plus parlé de l'état de délabrement de plus en plus caractérisé de nos universités... De quoi être vraiment triste et dépité. Et en colère.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Mars 2019, 10:56 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1561
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
C'est en effet un état des lieux bien sombre que nous avons ici... Bien bien sombre...
Sans jouer les millénaristes de bas étage, je pense que tout ceci accompagne assez bien la déliquescence de notre société.
:|

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Mars 2019, 12:06 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1339
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Oui... :|

A toi qui est nantais d'origine, j'aurais également pu te mettre ce lien-ci.

Bon allez, promis, j'arrête... Demain. :mrgreen:

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Mars 2019, 12:25 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 1561
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Oh misère...

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Mars 2019, 13:30 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3696
A propos des BU, ça me rappelle une vieille anecdote de mes années d'étudiante...

En fac de Droit, je ne sais pas si vous le savez, mais généralement les grandes maisons d'éditions, notamment des codes (genre Dalloz, Litec et autres) envoient (envoyaient ? je ne sais pas si ça se fait toujours, cela dit, ça ne m'étonnerait pas, Droit ça fonctionne un peu comme Médecine, c'est un petit monde à part...) gratuitement les codes (civil, pénal etc... etc...) chaque année aux professeurs de fac.
Et toujours, je ne sais pas si vous savez, mais un code, ça coûte une blinde (entre 40/45 € minimum pour les courants, et jusqu'à plus de 100 € si vous voulez une édition annotée qui va bien... donc en vrai, ça tourne entre 60 et 70 €), sachant qu'il faut en changer souvent tous les ans (ça dépend des réformes, et je vous passe les fois où on en aurait besoin 2 fois par an), et que quand on est étudiant en droit ben, il en faut facilement 5 ou 6 en mise de départ... (autant dire qu'en vrai on les achète pas tous et pas tous les ans, parce qu'avec les autres bouquins, c'est un vrai budget...).
Ben y'avait un vieux prof de droit civil (paix à son âme, je pense, vu comme ça date... XD ) qui donnait systématiquement les codes qu'il recevait à la BU et les rachetait pour lui...
Je crois que ce n'est pas tous les profs qui faisaient ça... :mrgreen:

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Mars 2019, 13:44 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1339
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Très classe de la part de ce professeur (et en effet, les Dalloz and co, ça coûte une fortune)! C'est d'ailleurs un peu ce que propose le maître de conférence nantais à la fin du message que j'ai posté plus haut... Mais bon, dire que c'est un pis-aller est un euphémisme.

Mais ne nous inquiétons pas, Valérie Pécresse a la solution: https://twitter.com/CPUniversite/status ... 7793727489

:|

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze