Nous sommes actuellement le 28 Septembre 2020, 03:49

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
MessagePublié: 21 Octobre 2019, 23:29 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1830
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Citer:
L'homéopathie, tous comme les placebos, peuvent soigner ou faire du bien à ceux qui y croient.

Pas seulement, a priori, puisqu'Ar Soner disait justement que :
Citer:
on sait bien que l'effet placebo peut se manifester même chez les gens qui ont été préalablement informés de la vraie nature du remède qu'on leur administre.

Ce que je trouve personnellement intrigant.

Et je crois que Pochon avance une piste très intéressante (piste — du reste — également avancée par des sociologues très sérieux), à savoir:
Citer:
Les médecins homéopathes peuvent ajouter à leur crédit qu'ils ont bien souvent des capacités relationnelles et d'écoute supérieures à ceux des médecins scientifiques.

Ce qui me donne envie de vous recommander au passage la lecture du texte d'Isabelle Stengers, Le médecin et le charlatan, tiré du livre Médecins et sorciers (par contre, je vous préviens, il paraît que le texte de Tobie Nathan dans le même livre est une daube. :think: :mrgreen: )

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Octobre 2019, 08:38 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4195
Citer:
Néanmoins, les médecins homéopathes, pour attentifs qu'ils soient, sont bien souvent sectaires et vindicatifs.


Hum...
Parce que l'Ordre des Médecins ne l'est pas lui, sectaire et vindicatif ?...
Dès que l'on touche à leur pré carré, surtout s'il s'agit de médecins alternatives ou non homologuée par les grands labos pharmaceutiques, ces vieux machins se mettent à hurler dans tous les sens... :roll:
A l'image des associations anti-sectes, sous couverts de protéger le citoyen lambda (qui est bien capable de se protéger tout seul pour peu qu'on le laisse faire) de dangereux mouvements sectaires dévoreurs de cerveau, j'ai l'impression qu'ils sont surtout là pour défendre une forme d'idéologie scientiste-matérialiste-paternaliste complètement obsolète, à contre-courant des mouvements de fond actuels... :think: (il n'y a qu'à voir les charges contre l’ostéopathie, l'arrivée de la méditation ou de l'hypnose dans les hôpitaux etc...)


Citer:
Néanmoins, l'homéopathie ne devrait pas être remboursée par la sécurité (ou alors, je demande à ce qu'elle commence à rembourser les fromages & vins qui guérissent immanquablement mes rhumes*, ou encore mes promenades au bord de mer qui renforcent mon système immunitaire).


Ben... ce qu'il y a d'intéressant dans cette remarque, c'est justement le fait de prendre le "malade" et sa thérapie comme un tout, et pas juste de soigner des symptômes.
C'est ce que je trouve intéressant comme approche dans les thérapies alternatives... Je pense qu'en effet, le corps ne peut pas aller bien si l'esprit ne va pas bien, et inversement.


Citer:
- Pour inciter les gens à ne pas se "droguer" avec des vrais médicaments, qui sont loin d'être anodins pour la santé, d'autre part (le Français moyen étant un gros consommateur de médicaments).


Quand on voit les dégâts que peuvent faire des médicaments jugés pourtant anodins comme des anti-douleur, et distribuer jusqu'à maintenant à la pelle et sans plus de précautions que ça, ou des anti-dépresseurs et autres lâchés presque comme des bonbons par des généralistes pas plus au courant que ça, il y a en effet de quoi se poser des questions... :think:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Octobre 2019, 09:16 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6479
Localisation: Massif central. Par là.
Lamart a écrit:
L'homéopathie n'a pas plus d'efficacité qu'un placebo, donc l'homéopathie n'a pas d'efficacité en soit. Pour que l'homéopathie soit un "vrai remède" il faudrait que ses effets soit significativement au dessus de ceux d'un placebo.


Je ne dis pas le contraire.
L'homéopathie n'a pas d'efficacité en elle-même, mais le fait est qu'elle marche dans le sens où elle va effectivement apporter du bien-être au patient. Tout comme le collier d'améthystes, le gri-gri, ou la visite chez le magnétiseur marchent eux aussi, essentiellement pour de la bobologie (maux de têtes, traitement de la douleur) ou pour les troubles psychosomatiques (problèmes dermatologiques de type eczéma, dépression).
Or, la médecine générale, c'est essentiellement de la bobologie. Raison de plus pour prendre cela en considération — ou comme le disait un médecin dont j'ai oublié le nom : « il ne serait pas rationnel de ne pas prendre en compte l'irrationnel ».

Metronomia a écrit:
Citer:
on sait bien que l'effet placebo peut se manifester même chez les gens qui ont été préalablement informés de la vraie nature du remède qu'on leur administre.


Ce que je trouve personnellement intrigant.

Cela s'explique par le fait que l'effet placebo mis en jeu par l'homéopathie n'est pas juste une question de croyances (comme certains peuvent le laisser penser, en polarisant le débat entre pro- et anti-homéopathie), mais plutôt une sorte de conditionnement pavlovien : le système nerveau anticipe les effets attendus de la consultation ou du médicament, en initiant les voies métaboliques normalement stimulées par lesdits consultation/médicament. C'est un processus qui n'est que partiellement conscient.
C'est pour cette raison que la croyance ne rentre pas tellement en compte, mais que les situations (se retrouver en cabinet médical, discuter avec un médecin) ou les gestes (la prise de médicament) pèsent au moins autant dans la balance pour produire du placebo.

Chimère a écrit:
Parce que l'Ordre des Médecins ne l'est pas lui, sectaire et vindicatif ?...
Dès que l'on touche à leur pré carré, surtout s'il s'agit de médecins alternatives ou non homologuée par les grands labos pharmaceutiques, ces vieux machins se mettent à hurler dans tous les sens...

J'ai l'impression que les choses sont plus compliquées que cela : il faut voir par exemple l'acharnement que l'Ordre des Médecins a mis pour protéger le professeur Joyeux, ignorant ou annulant les plaintes portées à son encontre ; ce n'est que tout dernièrement après avoir été mis au pied du mur (suite à l'affaire des essais cliniques sauvages) que l'Ordre a finalement accepté de le poursuivre.

En ce qui concerne l'homéopathie, l'Ordre a toujours cherché à ménager la chèvre et le choux et ça fait moins d'un an que l'organisation commence à se positionner un peu plus nettement contre (mais je ne serais pas surpris que cette nouvelle motivation soit politique, dans la mesure où elle est concomitante à la décision du gouvernement de dérembourser l'homéopathie).

Bref. Oui, ce sont des vieux barbons, mais je ne crois vraiment pas qu'ils soient les rationnalisto-matérialistes que tu décris. Il faut plutôt les voir comme une sorte de syndicat un peu réactionnaire, garant de l'ordre établi et toujours prêt à défendre les médecins contre le reste de la société. :P

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Octobre 2019, 09:41 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1830
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Citer:
Cela s'explique par le fait que l'effet placebo mis en jeu par l'homéopathie n'est pas juste une question de croyances (comme certains peuvent le laisser penser, en polarisant le débat entre pro- et anti-homéopathie), mais plutôt une sorte de conditionnement pavlovien : le système nerveau anticipe les effets attendus de la consultation ou du médicament, en initiant les voies métaboliques normalement stimulées par lesdits consultation/médicament. C'est un processus qui n'est que partiellement conscient.
C'est pour cette raison que la croyance ne rentre pas tellement en compte, mais que les situations (se retrouver en cabinet médical, discuter avec un médecin) ou les gestes (la prise de médicament) pèsent au moins autant dans la balance pour produire du placebo.

Merci pour ces explications parfaitement claires et très intéressantes.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze