Nous sommes actuellement le 24 Juin 2018, 17:39

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: L'escalier de st Joseph
MessagePublié: 30 Juillet 2016, 12:28 
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 14 Juillet 2009, 09:12
Messages: 538
Citer:
L’escalier de la chapelle de Lorette, au Nouveau-Mexique, est connue pour les deux mystères (si ce n’est plus !) qui l’entourent, à savoir l’identité de la personne qui l’a construit et l’énigme de sa structure. Personne n’arrive vraiment à comprendre comment cet escalier tient debout sans aucun support central. Et il y a peut-être un troisième mystère : bien qu’il soit attesté que l’escalier est construit en bois d’épicéa, personne n’a réussi à déterminer de quelle sous-espèce d’épicéa il s’agit, et encore moins comment le bois est arrivé jusqu’à la chapelle.

En 1852, la chapelle de Notre-Dame-de-Lumière (inspirée de la Sainte-Chapelle à Paris) fut construite sur ordre de l’évêque de Santa Fe, Mgr Jean-Baptiste Lamy. Elle fut placée sous la responsabilité des Sœurs de Lorette, qui étaient sur le point de s’installer dans la région en provenance du Kentucky pour ouvrir une école de filles.

Un problème inattendu : aucun moyen escalier pour accéder de la nef au chœur situé à l’étage

Quand la chapelle fut prête, les ouvriers se heurtèrent à un problème inattendu : il n’y avait aucun moyen d’accéder de la nef au chœur situé à l’étage. C’était une fâcheuse erreur de plans, une erreur que l’architecte ne pouvait plus résoudre puisqu’il était déjà mort. Quand les sœurs insistèrent pour qu’on construise un escalier, les ouvriers dirent que c’était impossible, et que construire une échelle classique prendrait trop de place. Ils finirent par conseiller aux Sœurs de détruire le chœur.

À la place, les sœurs décidèrent de prier une neuvaine à Saint Joseph, le saint patron des artisans, pour lui demander une solution.

À la fin de la neuvaine, d’après des témoignages transmis de génération en génération depuis la moitié du XIXe siècle, un homme se présenta à la porte de la chapelle, et dit qu’il pouvait construire un escalier à une condition : qu’on le laisse travailler tranquille et que personne ne vienne le voir.

Une escalier construit en trois mois dans le secret le plus total

L’inconnu s’enferma dans la chapelle pendant trois mois avec une scie, une équerre et quelques autres outils basiques, et disparut sans laisser de traces à peine son ouvrage terminé, sans même avoir réclamé de récompense pour son travail.L’escalier, qui fait près de 6 m de haut, fait deux tours complets autour de son axe avant d’atteindre le chœur. Il a été construit sans aucun clou ni colle, et ne comprend aucune forme de support central. La construction en elle-même est qualifiée d’ « impossible ». D’après certains, elle aurait dû s’effondrer dès la première utilisation, même si l’on suppose que la spirale centrale de l’escalier est assez étroite pour servir elle-même de support central.

En tout état de cause, il n’y avait à l’origine aucune attache au mur. C’est seulement en 1887, c’est-à-dire dix ans plus tard, que l’on ajouta la rampe et que la spirale extérieure fut fixée au pilier le plus proche.

L’énigme de l’identité du menuisier jamais élucidée

D’après la tradition, l’énigme de l’identité du menuisier n’a jamais vraiment été élucidée et il n’y a aucun rapport de livraison permettant de percer le mystère la provenance du bois. Pendant ces trois mois, on n’a vu personne entrer ou sortir de la chapelle.

Comme le menuisier avait tourné les talons avant que la Mère supérieure ait pu le payer, les sœurs de Lorette décidèrent d’offrir une récompense à quiconque permettrait de l’identifier, mais personne ne s’est jamais présenté. Du coup, la construction de l’escalier est depuis lors attribuée à saint Joseph lui-même !


A votre avis cela mérite un article sur l'encyclo ou pas ? :shifty:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'escalier de st Joseph
MessagePublié: 30 Juillet 2016, 12:37 
Banni
Banni
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Juillet 2009, 11:49
Messages: 2349
C'est débunké depuis un moment:
Citer:
Explications du mystère[modifier | modifier le code]
À la fin des années 1990, Mary Jean Straw Cook, auteur de Loretto: The Sisters and Their Santa Fe Chapel (2002, Museum of New Mexico Press) aurait retrouvé l'identité du constructeur de l'escalier. Il s'agirait de François-Jean Rochas, un Français expert dans le travail du bois qui aurait vécu dans la région de Santa Fe. En plus de découvrir des indices qui liaient Rochas à un entrepreneur français œuvrant dans cette région, Cook a découvert une notice nécrologique de 1895 dans le journal The New Mexican qui nommait explicitement Rochas comme le constructeur de l'escalier de la chapelle. Selon Cook, Rochas avait 27 ans en 1878 au moment où l'escalier fut construit. Pourtant, les sœurs ont affirmé avoir rencontré un homme âgé.

Une étude de 2007 explique que l'escalier1 est probablement non sécurisé par sa forme hélicoïdale qui le fait osciller comme un grand ressort. Cependant, même si plusieurs escaliers en colimaçon n'ont recours à aucun pilier central, cet escalier contiendrait un support central caché constitué d'une pièce en bois tourné possédant un petit rayon de courbure. De plus, l'ouvrage prendrait appui sur l'un des piliers qui retient le triforium. Il serait construit en bois d'épicéa.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chapelle_ ... st.C3.A8re


Ce que ne montrent jamais certains sites:
Image

Pas le temps de trop chercher mais vraiment débunké.

_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'escalier de st Joseph
MessagePublié: 11 Août 2016, 21:00 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 5357
Localisation: La ville aux cent clochers
NEMROD34 a écrit:
Ce que ne montrent jamais certains sites:

Plus encore que l'attache au mur, cette photo montre bien la pièce de bois centrale (la spire à l'intérieur de l'escalier) qui sert de support à l'escalier. Si elle est taillée dans un bois suffisamment solide, il ne fait aucun doute que l'escalier peut tenir le coup (même s'il doit probablement ne pas être hyper stable et osciller un peu, comme le dit l'article Wikipédia).

skinner67 a écrit:
A votre avis cela mérite un article sur l'encyclo ou pas ? :shifty:

Oui, ça le mérite ! Mais mon planning d'articles est bouclé pour les 3 - 4 prochains mois, je le crains... :shifty:

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'escalier de st Joseph
MessagePublié: 12 Août 2016, 09:42 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 2397
Mmmh.
Tout ceci me donne envie de faire des recherches sur les méthodes de construction d'escaliers.

J'ai bossé à une époque dans une propriété où se trouvait un escalier sur voûte sarrasine. (j'ai 45 millions de photos, si vous souhaitez zyeuter...!)

Non seulement il s'agit là d'une méthode ingénieuse et très esthétique, mais déjà même le nom est beau ! :P


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'escalier de st Joseph
MessagePublié: 12 Août 2016, 18:49 
Banni
Banni
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Juillet 2009, 11:49
Messages: 2349
Je veux voir et j’espère que tu as la connexion qui va avec, l'espace de stockage, et l'électricité gratos ! :mrgreen:

_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'escalier de st Joseph
MessagePublié: 14 Août 2016, 07:12 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 2397
Non, en fait, pour la cage d'escalier, je n'ai que 448 photos. Mais puisque tu demandes : joli choix de deux photos, heh heh heh.

Image
Ouaip. La rampe en métal, les marches assez larges, les tomettes provençales dessus, et tout ça sur trois étages. On a même rajouté du ragréage et du parquet. En chêne. Support : ben... pas grand chose !!!
Le propriétaire voulait changer la rampe, mais on a fait expertiser le truc (c'est ainsi que je sais que c'est une 'voûte sarrasine' !) et l'expert a dit Niet, le reste OK, mais la rambarde en place contribue à la rigidification et à la solidité de l'ensemble, elle doit rester.

I kid you not pour les trois étages :
Image

Alors, hein, St-Joseph, pouet pouet. De la roupette de Sansonite, moi j'vous dis.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'escalier de st Joseph
MessagePublié: 14 Août 2016, 08:42 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2014, 13:16
Messages: 393
Classe !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'escalier de st Joseph
MessagePublié: 14 Août 2016, 22:04 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 5357
Localisation: La ville aux cent clochers
DragoMath a écrit:
Support : ben... pas grand chose !!!

Le mur, quand même, non ?
Ton escalier sur voûte sarrasine est beaucoup plus massif que l'escalier de St Joseph (qui est essentiellement en pin, donc un bois pas très lourd), je ne pense pas qu'il supporterait son propre poids sans un appui (par exemple au moyen de mortaises dans le mur).

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'escalier de st Joseph
MessagePublié: 15 Août 2016, 05:39 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 2397
Oui, bien sûr le mur, mais... c'est tout. Avec la fixation de la rampe au sommet.

Ce qui m'étonne, c'est le poids qui repose sur le porte-à-faux : les marches font environ 1 m de large, bois, tomettes, ragrégage, colle, parquet, plâtre (4 couches !), et la rampe en métal tout au bout. Et je vous assure que quand on dévale l'escalier à toute berzingue, ça ne bouge pas.

:love:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze