Nous sommes actuellement le 17 Juin 2019, 14:11

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 103 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 7, 8, 9, 10, 11
Auteur Message
 Sujet du message: Re: "Ça" au cinéma en 2013
MessagePublié: 05 Janvier 2018, 18:08 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Octobre 2011, 14:19
Messages: 965
Ah ben, tiens, je l'ai regardé en famille la semaine dernière (ouais, pour Noël, chez moi, on a regardé It , Les Evadés de l'an 2000 ET La Mélodie du Bonheur et The Party - amis psychanalistes, bonjour !)

J'en ai un avis... Pas exactement mitigé, mais "partagé" : d'un côté, c'est un bon film ("bon" en termes de techniques, rien à redire) ; de l'autre, les scènes d'horreur m'ont paru outrancières...
Mais c'est peut-être un effet psychologique : on sait que le passage du texte à l'image change la "perspective" de représentation que l'on se fait d'une action, d'un évènement...
De plus, le fait que cette adaptation propose une narration plus linéaire que le livre, sans les passages d'une époque à une autre, d'un point de vue à un autre, m'a fait perdre mes repères (oui, je sais, c'est très paradoxal) : je ne me souviens plus si la découverte de ce qu'est Pennywise est plus progressive, comment sont racontées les rencontres des Ratés avec ce monstre...

Bon, ben, plus qu'à relire le bouquin...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: "Ça" au cinéma en 2013
MessagePublié: 28 Mai 2019, 17:35 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 5948
Localisation: Massif central. Par là.
Une scène coupée de Ça devait montrer la première rencontre de Pennywise avec des colons américains, au début du 17ème siècle. Sur le papier, ça avait de la gueule, et ça faisait davantage le lien avec le Ça-entité venue d'une autre dimension (aspect qui est très peu développé dans le film) :

http://www.ladbible.com/entertainment/film-and-tv-transcript-from-deleted-it-scene-has-been-released-20171015

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: "Ça" au cinéma en 2013
MessagePublié: 03 Juin 2019, 20:49 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 4921
Localisation: Großostn
À force de reparler de tout cela je me suis décidé à relire Ça (après avoir relu plusieurs King : Simetierre, Cujo, La Part des Ténèbres... faudra que je relise à l'occasion Bazaar également, il était d'une certaine façon assez proche de Ça sur plusieurs aspects). Ben je pense qu'il reste bel et bien mon King préféré. Il est d'une force, je trouve ! Il me touche énormément.

Les personnages peuvent être aussi bien touchants qu'énervants à certains moments, ou glaçants (je pense à Hockstetter notamment, parfaite description du tueur en série en puissance... il y manquerait que l'énurésie et la pyromanie). La fin des derniers chapitres est d'une puissance, ça m'a fait monter la petite larmichette.

Il y a aussi bien sûr ce côté très lovecraftien : l'entité supérieure quasi-divine qui vient des tréfonds de l'espace lointain, qui vit dans les égoûts suintants et méphitiques et qui rend fou quiconque la regarde sous sa forme réelle.
D'ailleurs y a un passage qui m'a fait un peu rigoler sur le coup quand Beverly termine sa visite à Mrs Kersh : à ce moment-là il tient une grappe de ballons dans la main sur lesquels sont marqués Je viens du lointain espace (en VO I come from outer space j'imagine). D'ailleurs, la scène de vision lors de la cérémonie de la petite fumée, dans laquelle Ça arrive sur Terre, est aussi un passage vraiment très chouette.

Bref, je garde définitivement Ça dans mon panthéon de mes romans les plus appréciés, avec d'autres comme Méridien de Sang de McCarthy ou La Maison au Bord du Monde d'Hodgson. C'est clair.

Je me dis aussi qu'il faudrait que je me trouve une version du roman en une seule partie (je l'ai en poche en deux tomes) et en anglais, pour essayer de choper des subtilités qui ont dû être perdues dans la traduction.

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 103 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 7, 8, 9, 10, 11

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze