Nous sommes actuellement le 26 Octobre 2020, 11:45

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2
Auteur Message
MessagePublié: 24 Août 2010, 16:25 
Mars attacks
Mars attacks
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 02 Février 2009, 20:34
Messages: 1535
Tout est question de probabilité, plus il y a d'étoiles plus y a de chance d'y avoir des systèmes planétaires, et plus il y a de système planétaires plus une chance d'y trouver une trace de vie même sous forme de bactérie est grande.
Dans tout ces calculs une chose me choque.
Nous n'avons absolument aucun moyen de savoir le nombre potentiel de système tel que l'on l'entend.
Alors sur quoi ce baser, ben rien ou bien si une pseudo estimation.
Mais ça reste tout de même bancal.

_________________
ne jamais renoncer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Août 2010, 11:59 
Désinscrit
Désinscrit
Hors-ligne

Inscription: 09 Mars 2010, 17:34
Messages: 574
Si j'ai bien compris certains exobiologistes, la base de recherches est fondée sur le système de la vie terrestre.

J'ai plus que l'impression que bien malgré lui, l'homme cherche une planète identique à la Terre, voire des êtres intelligents correspondants à sa morphologie et son niveau de civilisation.

Notamment, qu'il ne peut y avoir une vie évoluée, sans la présence d'eau, d'une atmosphère respirable et où l'eau reste en l'état.

Il est vrai, que nos biotopes terrestres, semblent admirablement résistants et adaptés à l'occupation de la planète Terre. La nature est puissante et finit toujours par reprendre ses droits.

On peut donc imaginer, que la Terre peut servir d'étalon, à certains exobiologistes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Août 2010, 14:56 
Banni
Banni
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Juillet 2009, 11:49
Messages: 2349
Citer:
Si j'ai bien compris certains exobiologistes, la base de recherches est fondée sur le système de la vie terrestre.
Il est difficile de faire de la science autrement puisque c'est le seul modèle dont on dispose.
Faire autre chose c'est de la spéculation et là il n'y a plus aucune limite, c'est bien ce qui sépare la science de la croyance.

_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Août 2010, 15:10 
Désinscrit
Désinscrit
Hors-ligne

Inscription: 09 Mars 2010, 17:34
Messages: 574
Oui, mais certains exobiologistes ont largement dépassés la science pour sombrer dans la spéculation pure et dure.

Beaucoup n'hésitent pas à envisager sérieusement, des êtres vivants sur des planètes où la verdure n'existe pas, mais est dans les spectres des bleus ou des rouges, voire des noirs.

Comment envisager une planète dans une nuit insondable ou des plantes du noir absolu survivent, ainsi que des animaux, voire plus.

Nous sombrons dans la science-fiction, cela est dur pour nous, civilisations du Soleil et de l'eau, d'imaginer une planète où règne la nuit perpétuelle.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Août 2010, 15:42 
Banni
Banni
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Juillet 2009, 11:49
Messages: 2349
Dans ce cas ce n'est pas trop spéculer on a bien de la vie auprès de sources extrêmement chaudes sans la moindre lumière, on serait dans ces modèles.
Justement la vie sur terre est déjà extrêmement étonnante et suffit à imaginer scientifiquement de la vie à plein d'endroits.
Je pense que c'est plus les pro-het qui s'excitent avec les exoplanètes, ils comprennent mal quand on parle de "semblable à la terre", ils voient déjà les vallées verdoyantes et tout, on en est loin!
On parle de planète tellurique, avec une certaine masse, dans la bonne zone etc, mais c'est pas pour autant une soeur jumelle de la terre comme beaucoup trop le croient.

_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Août 2010, 07:54 
Banni
Banni
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Juillet 2009, 11:49
Messages: 2349
Lu ici:
http://ufologie.net/indexf.htm
Citer:
2010: ON PARLE TOUJOURS DE POSSIBLE VIE SUR TITAN:

Ce sont de bien curieuses considérations que font les exobiologistes en 2010 à propos de Titan.

On en trouve un rapport sur le site web du magazine français de vulgarisation scientifique "Science et Avenir" en juin 2010 à:
http://www.sciencesetavenir.fr/actualit ... titan.html
sous le titre "De la vie sur Titan?"

L'article dit que la sonde Cassini a découvert sur titan d'une part un manque d'acétylène, et d'autre part que l'hydrogène "disparaît près de la surface".

Or Chris McKay, de la NASA et de Heather R. Smith, de l'International Space University à Strasbourg, avaient en 2005 supputé que des organismes pourraient peupler les vastes lacs d'hydrocarbures situés près des pôles de titan, que ces microbes ne respireraient pas de l'oxygène mais de l'hydrogène et tireraient une grande partie de leur énergie de la consommation de molécules d'acétylène.

Ce qui justement est ce qui a été observé, et qui donc aurait "mis en émoi le (tout petit) monde des astrobiologistes" et en "effervescence" "certains spécialistes de la vie extraterrestre" tandis qu'un autre dit que "l'explication biologique ne peut être que le dernier choix après que toutes les hypothèses non biologiques aient été écartées", ce qui ne semble pas pouvoir se faire sans une nouvelle mission vers Titan pour récolter d'autres données.

Ce qui me frappe dans cette histoire est qu'en principe, les températures extrêmement basses sur Titan ne permettraient pas la vie. Titan a été classiquement décrit comme une "Terre au congélateur", où atmosphère et matériaux pour la vie sont présents, mais où la température exclurait l'apparition de la vie. Pourquoi envisage-t-on alors tout de même une vie sur Titan? Alors que le même argument de la température sert souvent à "exclure" de la vie sur Mars, où les températures allant du -60°C au +15°C sont pourtant d'une incroyable clémence comparées aux quelques -179°C de Titan? Faut-il alors envisager des formes de vies se passant entièrement d'eau liquide? Doit-on étendre la notion de "zone habitable" autour d'autres étoiles à des valeurs bien plus larges?

_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze