Nous sommes actuellement le 23 Octobre 2020, 01:36

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 22 Novembre 2010, 11:46 
Voie de la sagesse
Voie de la sagesse
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 07 Avril 2009, 10:21
Messages: 1892
Localisation: Alsace
Citer:
D'ici à 2013, le Soleil devrait atteindre un pic d'activité succédant à une période d'accalmie. Orages magnétiques et éruptions solaires représenteront alors des risques accrus pour les satellites placés en orbite à haute altitude. Des risques qui doivent être pris en compte par les constructeurs.

L'activité du Soleil évolue selon des cycles de onze ans. Il suffit d'observer ses taches, des zones plus sombres et moins chaudes, pour déterminer ce niveau d'activité. Plus elles sont nombreuses, plus l'astre est actif.

D'ici à 2013, le Soleil devrait atteindre un pic d'activité. Les satellites de télécommunication positionnés à 36.000 kilomètres d'altitude, mais aussi ceux du GPS en orbite à 20.000 kilomètres d'altitude, risquent alors d'être les plus touchés. Comme l'explique Philippe Calvel, responsable du service d'expertise des radiations spatiales et nucléaires de la société Thalès cité par l'AFP, les satellites sont conçus pour supporter trois différentes sources de radiations spatiales : les ceintures magnétiques autour de la Terre, les éruptions solaires sporadiques, et les rayons cosmiques très énergétiques. Lors d'un cycle de onze ans, quatre ou cinq "éruptions majeures dont on voit les effets sur nos satellites" sont observées, précise-t-il.

Au cours de ces éruptions, des protons très énergétiques venant du soleil touchent les panneaux solaires des satellites, risquant d'accélérer le vieillissement de l'équipement électronique, ou d'engendrer des erreurs dans les mémoires ou microprocesseurs. Les "éjections de masse coronale", c'est-à-dire de particules comme les protons, les électrons et les noyaux d'hélium issus de la couronne solaire, représentent elles aussi un danger. Les particules chargées propulsées par ces tempêtes "vont mettre le bazar au niveau du champ magnétique terrestre", explique en effet Philippe Calvel.

Deux satellites ont déjà été victimes de telles décharges électrostatiques, Anik-E2, en janvier 1994, et Galaxy 15, en avril 2010. "Ce sont deux cas de pannes franches qu'on a tous en tête et les deux sont dues à des éjections de masses coronales", indique ce spécialiste. Pour éviter que de tels incidents se reproduisent, ces risques sont pris en compte lors de la conception des satellites. Leurs panneaux solaires peuvent par exemple être surdimensionnés pour limiter les risques dus aux décharges électrostatiques, tandis que les composants électroniques sont parfois protégés par des blindages et des matériaux isolants. "On ne sélectionne que des technologies et des composants capables de survivre dans l'espace et qui tiennent aux radiations, c'est la condition numéro 1", assure Philippe Calvel.


Source : http://www.maxisciences.com/satellite/s ... 10546.html

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
(Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Novembre 2010, 12:39 
Mars attacks
Mars attacks
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 02 Février 2009, 20:34
Messages: 1535
Je ne pense pas qu'il est trop de crainte à avoir de ce côté-ci.
J'imagine assez mal, les ingénieurs envoyer des satellites sans avoir au préalable étudier le sujet.

_________________
ne jamais renoncer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Novembre 2010, 13:22 
Sceptique sarcastique
Sceptique sarcastique
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 15 Septembre 2010, 13:38
Messages: 383
Localisation: Sud Ouest
Il me semble par ailleurs qu'une sonde est prévue pour orbiter le soleil au plus près (à l'échelle spatiale le "au plus près") dans les années à venir, donc le phénomène doit être largement connu et maîtrisable.
J'entends par "maîtrisable" le fait de savoir en minimiser les effets.

_________________
Ce n'est pas aux vieux singes qu'on apprend à construire des limaces.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze