Nous sommes actuellement le 01 Octobre 2020, 14:34

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 19 Octobre 2012, 20:06 
Ornithorynque consterné
Ornithorynque consterné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 16 Mai 2010, 16:44
Messages: 1201
Localisation: Dans une rivière australienne
Citer:
Elle est à peine plus grande que la Terre et elle gravite autour d'une des étoiles d’Alpha du Centaure, c’est-à-dire le système stellaire le plus proche de nous, à seulement 4,3 années-lumière. Cette exoplanète découverte par l’instrument Harps, de l’ESO, est notre voisine à l’échelle astronomique !

On la cherche depuis un siècle et les scénaristes du film Avatar l’ont choisie : une hypothétique planète rocheuse gravitant autour d’Alpha du Centaure, cette belle étoile visible dans le ciel de l’hémisphère sud et si proche du Soleil. Par la méthode de la parallaxe, les astronomes du XIXe siècle ont compris qu’elle était l’étoile la plus proche de nous, mais tout de même « à 10.000 milliards de lieues de notre séjour terrestre » écrivait Camille Flammarion dans son livre L’astronomie populaire (1890), soit 4,3 années-lumière.

Depuis, la vision d’Alpha du Centaure s’est affinée et on a découvert un système triple, avec deux étoiles proches l’une de l’autre, Alpha du Centaure A et B, à 4,36 années-lumière, et une troisième, Alpha du Centaure C ou encore Proxima du Centaure, à 4,22 années-lumière.


Vue d'artiste du système planétaire le plus proche du nôtre. À droite, l'exoterre, à peine plus grosse que notre planète. Elle tourne en 3,2 jours autour de son étoile, Alpha du Centaure B (Alpha Centauri B en latin) à seulement 6 millions de km, ce qui en fait assurément un monde invivable. Au loin, le compagnon de l'étoile, Alpha Centauri A, très semblable au Soleil, avec un type spectral G2. De type K1, Alpha Centauri B est juste un peu moins lumineuse que notre étoile. Loin, mais pas immensément loin, le Soleil (Sun). © ESO
Alpha du Centaure : le système où les planètes étaient probables

Fantasmant autour de ces voisines, des astronomes et des auteurs de science-fiction ont imaginé que pourrait s’y trouver une planète rocheuse propice à la vie. C’est cette possibilité d'une exoterre autour d'Alpha du Centaure qu’évoquait Futura-Sciences après les simulations numériques effectuées par Javiera Guedes, de l’université de Santa Cruz, pour modéliser l’évolution du système au cours de sa formation. Résultat étonnant : dans toutes les variantes du modèle (différant par les hypothèses de départ), des planètes se formaient et dans 40 % des cas naissait une petite planète rocheuse semblable à la Terre.

Juste après la « planète aux quatre soleils », c’est donc elle qui vient d’être découverte autour d’Alpha du Centaure B, une étoile semblable à notre Soleil, par une équipe internationale, regroupant des astronomes français, portugais et suisses. Parmi eux, on trouve les célèbres Michel Mayor et Didier Queloz, découvreurs en 1995 de la première exoplanète connue, 51 Pegasi B. À l’époque, Didier Queloz était un étudiant en thèse et l’histoire se répète : aujourd’hui c’est un thésard, Xavier Dumusque, qui apparaît comme le premier signataire de l’article paru aujourd’hui 17 octobre dans la revue Nature.


Trois années d'observation, trois fois par nuit...

Les résultats viennent de l’instrument Harps (High Accuracy Radial velocity Planet Searcher), un spectrographe installé derrière le télescope de 3,6 m de l’observatoire de La Silla au Chili et appartenant à l’ESO. Ce chercheur d’exoplanètes utilise la méthode des vitesses radiales, en mesurant très précisément les variations de teintes (du spectre d’émission) quand l’étoile avance ou s’éloigne par rapport à nous, sous l’effet gravitationnel dû au mouvement d’une planète en orbite.

Dans le cas de la planète orbitant d’Alpha du Centaure B, cette variation de vitesse n'est que de 1,8 km/h nous apprend l’ESO, mais l’instrument est suffisamment précis pour l’avoir détecté. Il a tout de même fallu accumuler trois années d’observations, de 2008 à 2011, à raison de trois par nuit pour extraire ce minuscule signal du « bruit », c’est-à-dire distinguer parmi les multiples variations spectrales celle, rythmique, correspondant à un possible corps en orbite. Un peu plus grosse que la Terre, cette planète tourne autour d’une étoile juste un peu plus petite et moins brillante que le Soleil. Mais elle n’est pas pour autant habitable : orbitant en 3,2 jours (c’est donc la durée de l’année sur ce monde), elle n’est qu’à 6 millions de km de son étoile, quand la Terre se trouve à 149 millions du Soleil et Mercure à 58 millions. Il doit donc y faire vraiment très chaud…

La découverte n’est cependant pas si surprenante car, après environ 750 exoplanètes repérées, on sait désormais que les systèmes planétaires se forment assez facilement autour des étoiles et qu’il doit exister dans notre galaxie des milliards de planètes rocheuses semblables à la Terre. Leur présence est cependant difficile à détecter quand – comme notre planète –, elles tournent beaucoup plus loin de leur étoile. Mais elles n’attendent qu’une petite augmentation de nos moyens de mesure…

Source : http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/une-planete-autour-dalpha-du-centaure-donc-pres-de-chez-nous_41984/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Octobre 2012, 18:03 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6479
Localisation: Massif central. Par là.
anty28 a écrit:
Mais elle n’est pas pour autant habitable : orbitant en 3,2 jours (c’est donc la durée de l’année sur ce monde), elle n’est qu’à 6 millions de km de son étoile, quand la Terre se trouve à 149 millions du Soleil et Mercure à 58 millions. Il doit donc y faire vraiment très chaud…

Ah, bah, tu m'en diras tant ! :P

Cela dit, c'est marrant (bien que prévisible) qu'on trouve une planète dans le système d'Alpha du Centaure, vu que ce groupe d'étoiles est fréquemment mentionné dans la littérature et le cinéma de science-fiction...

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Octobre 2012, 19:22 
Grand matou
Grand matou
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 29 Juillet 2008, 20:26
Messages: 6447
Je crois que c'est justement sa proximité qui la rend populaire en science-fiction : quitte à imaginer un voyage vers un autre système solaire (ou la visite d'extraterrestres venus d'un autre système solaire), autant choisir le plus proche. :)

_________________
:binocle: Sage à ses heures, idiot le reste du temps.
Horaire inconnu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 04 Novembre 2012, 10:22 
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 14 Juillet 2009, 09:12
Messages: 587
Néanmoins, quand vous voyez la série des "Mondes d'Aldébaran" (dont je vous conseille la lecture), ce n'est pas ce système là que l'auteur avait choisi pour situer les planètes habitables mais le système d'Aldébaran, de Bételgeuse et d'Antarès. :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 04 Novembre 2012, 11:52 
Monomaniaque psychorigide
Monomaniaque psychorigide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 10 Février 2011, 19:40
Messages: 1345
Techniquement, la Pandora d'Avatar n'est pas une planète mais sur le satellite d'une géante gazeuse nommée Polyphème (qui ressemble de façon troublante à Jupiter photoshoppé en bleu :D ).

_________________
C̵̲̮̑̌̿̄̅t̷̡̠͚̱͈̺̝͌̎̚ḧ́̓͐͑ͬͩͫͣ͏̙͚̗͇u̴̥͚̞͂ͤ̇ͨ͞l̹̯͉̯̣͌̆̌ͯͦ̽̔ḩ͈̤̺̅͋͗̇u̦͚͕̗̪͕̺̓̊ͥ̌̓͛̀̄́ ̨̣̳̬͇̙͎̩ͤ͗͛ͭ̍̄̅̇̂͘͜F̜͚̘̟̬̤̓͂̈́̋͗͞h̴͌͑̊͗̊͏̙̺͔͓͍̺t̮̻͇͔̭̫̬̻͐͆̂̉ͪ̇ͩ̚a͇͒ͤͭ͛̃͞g̻͆͆̔ñ̢̩̩͔̰̫̐́͝


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Novembre 2012, 14:35 
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 04 Février 2011, 18:42
Messages: 378
skinner67 a écrit:
Néanmoins, quand vous voyez la série des "Mondes d'Aldébaran" (dont je vous conseille la lecture), ce n'est pas ce système là que l'auteur avait choisi pour situer les planètes habitables mais le système d'Aldébaran, de Bételgeuse et d'Antarès. :lol:


Il c'est ressassement rattraper en expliquant que les systéme était situer autour d'étoile proche d'Aldébran, Bételgeuse et Antarés que ces nom ont était donné au système par le grand public.
La première série était pas mal du tout après c'est partit un peux en... Heuuu vrille. Enfin a voir pour les bestioles extraterrestre ou Léo ne manque jamais d'imagination. (Par contre les modes, comportements, design et technologie de la fin du XXII eme siècle ressemble énormément a celle de la fin du XX eme.) :mrgreen:

_________________
L'humain me fascine, il est à la fois le pire des démons et le meilleur des anges.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Janvier 2013, 23:18 
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 14 Juillet 2009, 09:12
Messages: 587
Citer:
Léo ne manque jamais d'imagination


Je plussoie: à ce sujet j'aime particulièrement l'oiseau-tigre et les iums.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze