Nous sommes actuellement le 22 Novembre 2019, 04:03

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 25 Février 2013, 14:19 
Mars attacks
Mars attacks
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 02 Février 2009, 20:34
Messages: 1535
Citer:
Après Elon Musk, le fondateur de SpaceX qui veut établir une colonie sur Mars, c’est au tour du millionnaire Dennis Tito de faire le buzz sur Internet. Le premier touriste spatial à avoir séjourné une semaine à bord de la Station spatiale internationale n’a rien trouvé de mieux que de promettre un voyage à destination de Mars dès 2018.

Dennis Tito vient de créer une société baptisée Inspiration Mars Foundation, afin de réaliser une mission habitée sur Mars permettant de faire le voyage aller-retour vers la planète en seulement 501 jours. Le lancement est prévu en janvier 2018. Un projet très ambitieux si l'on constate que dix ans ont été nécessaires à SpaceX pour réussir le développement et le lancement d’une capsule vers l'ISS, et que la Nasa elle-même n'envisage pas de mission habitée avant 2030.

Le millionnaire s’est associé avec Taber MacCallum et Jane Poynter (deux anciens de Biosphere 2) de Paragon Space Development, une société qui fabrique des systèmes de survie, d'assistance et de protection pour les environnements extrêmes et l'espace, ainsi qu’avec Jonathan Clark, un chercheur en médecine au National Space Biomedical Research Institute (États-Unis). Le projet de Dennis Tito sera dévoilé le 27 février, et nous sommes curieux de savoir comment il compte s’y prendre pour le réaliser en 2018. Il existe bien des scénarios de voyages humains à destination de Mars, mais les réaliser dans des délais aussi courts nous semble impossible, d’autant que le financement ne sera vraiment pas une partie de plaisir.

Le scénario le plus récent de la Nasa estime à 200 milliards de dollars le coût d’une mission de sept astronautes à destination de Mars avec un arrêt sur la Lune. Pour la Mars Society, le scénario de la Nasa est trop complexe. Avec le projet Mars Direct, elle propose un trajet direct depuis la Terre avec un équipage de seulement quatre astronautes pour un coût ramené à 100 milliards de dollars.


http://www.futura-sciences.com/fr/news/ ... 018_44805/

Mouai..moi j'y verrais bien encore un buzz commercial.
Mais bon, c'est pas interdit de rêver hein.

_________________
ne jamais renoncer


Dernière édition par aigledusud le 23 Avril 2013, 10:37, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Février 2013, 15:09 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 08 Juin 2011, 11:19
Messages: 57
Localisation: Paris
il y a également http://mars-one.com/en/

qui tente une colonisation d'ici 2023, il est même possible de candidater. Un peu sceptique aussi sachant que les 2/3 de l'équipe dirigeante sont néerlandais (je n'ai rien contre la Hollande mais bon... étonnant cette sur représentation totale sur un projet privé censé être totalement international).

Beaucoup de vente de goodies. ça peut être une bonne méthode de financement dans certains domaines, mais honnetement le crowdfunding à base de mugs et T shirt pour la colonisation spatiale ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 23 Avril 2013, 10:36 
Mars attacks
Mars attacks
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 02 Février 2009, 20:34
Messages: 1535
Citer:
NEW YORK (AFP) - Mars One, société hollandaise à but non-lucratif, a invité lundi des volontaires à soumettre leur candidature pour un aller simple vers la planète rouge en 2022, où ils seront filmés en format téléréalité, a-t-elle annoncé lors d'une conférence de presse à New York.

Le non-retour réduit considérablement le coût de la mission dont la première, avec quatre astronautes, est estimée à six milliards de dollars, ont expliqué sans sourcilier les responsables de Mars One.

Tout le monde peut être candidat, la seule condition est d'avoir au moins 18 ans et de parler suffisamment bien anglais.

Les principales qualités attendues des candidats sont "leur capacité d'adaptation, la ténacité, la créativité et la compréhension des autres", a souligné Norbert Kraft, le directeur médical de Mars One.

Les quatre premiers volontaires devraient se poser sur Mars en 2023 après un voyage de sept mois. Leur arrivée et leurs premiers pas pour tenter d'établir une colonie sur la planète rouge donnera lieu à une émission de télé-réalité, a expliqué Bas Lansdorp, fondateur de Mars One lors de la conférence de presse.

Mars One a déjà reçu "10.000 courriers électroniques de personnes venant de plus de cent différents pays qui sont intéressées pour cette mission", a-t-il dit.

Au total, Mars One recherche 24 volontaires ou six groupes de quatre qui effectueront le trajet en aller simple à deux ans d'intervalle, le premier devant partir en 2022.

Mars One compte sur la couverture médiatique du projet pour lever des fonds et en financer une bonne partie.

"A la différence de la couverture télévisée des jeux Olympiques, Mars One entend maintenir l'intérêt des médias mondiaux durablement depuis la sélection des astronautes, leur entraînement, le lancement et l'arrivée sur Mars", a expliqué Bas Lansdorp.

Ce projet fait de nombreux sceptiques mais a néanmoins reçu le soutien du lauréat néerlandais du Nobel de physique en 1999, Gerard't Hooft, présent à la conférence de presse.

Jusqu'à présent il n'y a eu que des missions robotiques sur Mars, toutes menées avec succès par la Nasa, la dernière en date de 2,5 milliards de dollars étant celle de Curiosity qui s'est posé sur la planète rouge en août 2012.

Le projet de Mars One fait face à de nombreux obstacles. Outre l'incapacité de revenir sur la Terre pour les astronautes, ces derniers devront vivre dans de petits habitats, trouver de l'eau, produire leur oxygène et cultiver leur propre nourriture.

Or Mars est un grand désert dont l'atmosphère est surtout constituée de dioxyde de carbone et où la température moyenne est de - 63 degrés celsius.

Les astronautes devront aussi subir des radiations cosmiques dangereuses pendant leur voyage.

Enfin, il n'existe pas encore de fusée et de capsule pour transporter ces volontaires.


http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/ ... -mars.html

Le projet "semble" se préparer..
Ce que je trouve bizarre, est qu'il n'y a personne qui parle du côté "éthique" du projet.
Car envoyé 24 personnes, sans retour possible, et dans le cadre d'une émission de télé de surcroît me laisse assez sceptique.
Pourtant je suis vraiment le premier à penser qu'une mission sur Mars est une chose exatraordinaire, mais de cette manière là :think:
Et vous qu'en pensez-vous?

_________________
ne jamais renoncer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 23 Avril 2013, 15:55 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5007
Localisation: Großostn
Je suis complètement atterré (sans mauvais jeu de mots). Déjà que je ne suis pas spécialement chaud pour aller fonder une colonie sur Mars à but scientifique étant donné les risques humains encourus et les perspectives que ça ouvre si jamais ça se passe très bien, mais si en plus c'est pour une émission de télé-réalité...

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Avril 2013, 01:02 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Octobre 2011, 14:19
Messages: 965
Et ça n'est pas un canular ? :eh:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Avril 2013, 07:18 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5007
Localisation: Großostn
J'espère que c'en est un. :shifty:

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Avril 2013, 10:27 
Monomaniaque psychorigide
Monomaniaque psychorigide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 10 Février 2011, 19:40
Messages: 1274
Herr Magog a écrit:
Je suis complètement atterré (sans mauvais jeu de mots). Déjà que je ne suis pas spécialement chaud pour aller fonder une colonie sur Mars à but scientifique étant donné les risques humains encourus et les perspectives que ça ouvre si jamais ça se passe très bien, mais si en plus c'est pour une émission de télé-réalité...


Je ne suis pas vraiment d'accord. Créer une colonie martienne, c'est merveilleux, épicétou... :P
... mais pas dans le but d'en faire une émission de télé-réalité, bordel ! :evil:

_________________
There was a little toolshed where he made us suffer, sad Satan.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Avril 2013, 11:34 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 09 Août 2010, 13:17
Messages: 109
Localisation: Nantes
Je pense que ce sera sans doute très intéressant. Je pense aussi que le terme de tv réalité subit la mauvaise réputation des machins déplorables de TF1/W9/M6...

Un ensemble de caméras qui filmeraient le quotidien d'un groupe de chercheurs tendant à créer et développer un environnement habitable auto-géré dans un contexte inédit serait certainement très enrichissant.
Je crois que ça ne me dérangerait pas de payer 1€99/mois pour avoir cette chaine dans mon bouquet TV.

_________________
Dernière édition par nirfosca le Ven Décembre 21, 2012 15:61, édité 666 fois.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Avril 2013, 16:20 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5007
Localisation: Großostn
Le problème c'est que justement, ce ne sera pas un groupe de chercheurs, selon cette annonce. Ils disent bien :

Citer:
Tout le monde peut être candidat, la seule condition est d'avoir au moins 18 ans et de parler suffisamment bien anglais.


Et même s'il ne s'agissait que de scientifiques, je ne pense pas qu'il soit très sain que tout le monde puisse assister à leurs moindres faits et gestes. Encore, qu'il s'agisse d'observateurs pour des conditions de sécurité ou de communication, ça se comprend. Mais tout le monde... c'est le meilleur moyen de faire perdre les pédales à quelqu'un, même au meilleur d'entre nous. Et qu'on perde les pédales à son entreprise, ça passe, mais sur une petite colonie sur Mars, ça peut très vite devenir une véritable catastrophe. Et s'ils meurent tous, que fera la chaîne de télé ?

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Avril 2013, 18:39 
Membre
Membre
Hors-ligne

Inscription: 30 Novembre 2009, 23:14
Messages: 435
Localisation: Zanzibar
Faudrait déjà que l'Homme sache aller sur la lune régulièrement...

_________________
There is no spoon.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze