Nous sommes actuellement le 25 Novembre 2020, 15:22

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 14 Août 2010, 09:04 
Grand matou
Grand matou
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 29 Juillet 2008, 20:26
Messages: 6447
Citer:
Les extrêmophiles inspirent la traque de la vie extraterrestre
Par Rémy Decourt, Futura-Sciences


Pendant deux semaines, deux chercheurs britanniques, installés au Spitzberg, sont partis à la recherche des organismes dits extrêmophiles, capables de prospérer dans des conditions difficiles. L'idée de ce projet Amase est de mettre au point des techniques de recherche de la vie utilisables par la Nasa et l'Esa dans le Système solaire, sur Mars ou ailleurs.

Pour comprendre comment la vie pourrait exister sur d’autres planètes et satellites du Système solaire, deux chercheurs britanniques, Liane Benning, de l’Université de Leeds et Dominique Tobler, de l’Université de Glasgow, se sont rendus sur l'archipel du Spitzberg, une région connue pour être une des plus froides de la Terre.

Ce site présente en effet certaines analogies avec les dépôts de glace et de givre qui recouvrent les pôles martiens ou d’autres objets glacés du Système solaire comme les satellites Europe ou Encelade. Il peut donc être utilisé pour préparer l’exploration robotique et humaine de Mars.

Benning et Tobler ont mis sur pied leur expédition (du 6 au 20 août) dans le cadre du programme Amase (Arctic Mars Analog Svalbard Expedition). Le but est de comprendre comment neige et glace de cette région ont été colonisées par des organismes subsistant avec très peu d’éléments nutritifs dans un environnement caractérisé par de grandes fluctuations de température et des niveaux élevés de rayonnement UV. L’objectif est de déterminer quelles sont les stratégies adoptées par ces organismes extrêmophiles pour y survivre. En comprenant cela, on pense augmenter nos chances de détecter et découvrir des formes de vies primitives sur d’autres objets du Système solaire.

Image

Deux chercheurs, dont le professeur Benning, s’apprêtent à prélever des échantillons du glacier Friedrichbreen (Amase 2009). © Juan Diego Rodriguez-Blanco


Tester les instruments sur des cas réels

Pour y parvenir, les deux chercheurs vont passer leur temps à prélever des échantillons, avec le souci de ne pas les contaminer, dans les champs de neige près de la station de recherche de Ny-Alesund. Ils ne seront pas analysés sur place mais au Royaume-Uni. Benning et Tobler veulent également déterminer le taux de mortalité et le nombre de cellules vivantes, réaliser un catalogue de la biodiversité de la région, étudier la géochimie locale et d'analyser l'ADN des micro-organismes.

Ils utiliseront une panoplie d’instruments scientifiques qui seront soumis à des tests de performance et de fiabilité car, si la vie existe ailleurs dans le Système solaire, il est vraisemblable qu’elle le soit en très petite quantité (un petit nombre de cellules dans une région très vaste). Autrement dit, les instruments que l’on utilisera dans le futur devront être très sensibles de façon à détecter des indices qui seront très faibles, voire à l’état de traces.

En s'appuyant sur les avancées acquises ces dix dernières années sur nos connaissances des différents chemins pris par la vie terrestre, on s'aperçoit que la vie est beaucoup plus robuste qu'on ne le pensait, repoussant les limites au sein desquelles elle peut s'épanouir. Notre planète abrite en effet des organismes, dits extrêmophiles, qu'on pensait ne pas pouvoir exister il y a encore seulement quelques années...

On a observé des organismes dans des milieux acides, avec des pH pratiquement nuls aussi bien que dans des environnements très basiques. Certains prolifèrent dans des eaux très salines, dans les boues saumâtres ou dans les glaces des pôles. D’autres s’acclimatent très bien à des températures de 110°C, sans lumière ou résistent à des radiations qui tueraient 50.000 fois un humain, voire, comme les inénarrables tardigrades, au vide spatial.


Source : FS

_________________
:binocle: Sage à ses heures, idiot le reste du temps.
Horaire inconnu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 17 Août 2010, 07:32 
Mars attacks
Mars attacks
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 02 Février 2009, 20:34
Messages: 1535
Logique je dirais.

_________________
ne jamais renoncer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 17 Août 2010, 08:35 
Désinscrit
Désinscrit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 15 Juillet 2009, 11:02
Messages: 771
je comprends pas ce que veut dire le titre

_________________
"Sa famille était tellement recomposée qu'aucun de ses deux parents n'était son géniteur."
"Il était tellement peu sûr de lui qu'il a fixé un gps sur son boomerang"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Août 2010, 19:44 
Mars attacks
Mars attacks
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 02 Février 2009, 20:34
Messages: 1535
"Les extrêmophiles donne une raison de croire en la possibilité d'une vie extraterrestre"
Quelques chose de ce genre je dirais.

_________________
ne jamais renoncer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 20 Août 2010, 09:42 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6569
Localisation: Massif central. Par là.
Plus compréhensible : "les formes de vie terriennes adaptées aux conditions de vie extrêmes donne une raison de croire en la possibilité d'une vie extraterrestre".

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 20 Août 2010, 13:01 
Désinscrit
Désinscrit
Hors-ligne

Inscription: 09 Mars 2010, 17:34
Messages: 574
Il est absolument impossible d'exclure des vies extraterrestres, au moins dans notre galaxie. C'est infiniment réduit en parlant de l'Univers, même connu.

Si maintenant, nous nous basons sur les principes des vies terrestres pour extrapoler une ou des existences terrestres, nous sommes dans l'expectative totale.

Excepté nos études incomplètes sur les espèces terrestres, dont nous connaissons un faible pourcentage, comment pouvons-nous imaginer ce qui se passe dans les espaces intersidéraux ou intergalactiques.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Août 2010, 18:36 
Mars attacks
Mars attacks
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 02 Février 2009, 20:34
Messages: 1535
Je pense que c'est à l'image des extrêmophiles qui sont eux même très résistant et laisse penser que même dans certaines conditions improbables tout semble possible.
Et je pense d'ailleurs que dans les décennies à venir nous nous rendrons compte que Mars n'est pas si différente que la Terre pour ça.

_________________
ne jamais renoncer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 23 Août 2010, 13:07 
Désinscrit
Désinscrit
Hors-ligne

Inscription: 09 Mars 2010, 17:34
Messages: 574
Personnellement, ce qui m'amuse ce sont des titres pompeux comme " exobiologiste " et j'en passe, comment, nous petits humains qui n'ont jamais posé le pied nulle part dans le système solaire, sauf peut-être sur la Lune.

Ayant eu seulement recours à des sondes archaïques et malhabiles, pouvons-nous nous donner un titre aussi pompeux. Exo ceci ou cela.

Nous ne connaissons même pas notre propre planète, comment pouvons-nous sur des " photos " en fausses couleurs, établir des critères sur la vie extraterrestre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Août 2010, 08:49 
Mars attacks
Mars attacks
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 02 Février 2009, 20:34
Messages: 1535
C'est pas faux...mais si nous ne faisons aucunes hypothèses nous n'avancerons jamais.
Là on avance dans le noir certe, mais on avance.
Après les nom.. :roll: c'est comme "Politologue" ..

_________________
ne jamais renoncer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Août 2010, 12:11 
Désinscrit
Désinscrit
Hors-ligne

Inscription: 09 Mars 2010, 17:34
Messages: 574
Le 23/08/2010, sur Fr2, j'ai visionné l'émission pseudo-scientifique présentée par les frères Igor et Grichka Bogdanoff, " A deux pas du futur ".

La deuxième partie était consacrée à la possibilité de vies extraterrestres simples ou intelligentes, soit au moins à notre niveau ou plus.

À cette occasion, des exobiologistes ont donné leurs avis, tous différents, dans un Univers contenant au moins 100 milliards de galaxies, il y a de quoi avoir des opinions divergeantes.

Au moins, l'un d'eux affirme plus ou moins, qu'il n'y aurait de la vie intelligente ou supposée telle, soit l'humanité, que sur la Terre et nulle part ailleurs.

Nous serions " la graine " qui va ensemencer l'Univers, j'avoue que j'ai comme un doute. D'autres disent que des civilisations auraient des millions voir des milliards d'années d'avance sur nous.

Certains calculent qu'ils devraient y avoir dans notre galaxie dans les 360 et quelques planètes et jusqu'à plus ou moins 37.000 planètes égales à la Terre, peut-être même que la vie intelligente serait identique ou presque à la Terre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze