Nous sommes actuellement le 29 Novembre 2020, 17:52

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 28 Août 2010, 16:55 
Voie de la sagesse
Voie de la sagesse
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 07 Avril 2009, 10:21
Messages: 1892
Localisation: Alsace
Citer:
Genève, Suisse - Le Centre européen de recherches nucléaires (Cern) s'apprête à envoyer vers les États-Unis un instrument de recherche unique. Embarqué à bord de la dernière navette américaine qui sera lancée vers la Station spatiale internationale (ISS), cet outil permettra de mener des recherches sans précédent sur la matière, l'origine et la structure de l'Univers.

C'est mercredi que du haut de ses sept tonnes, le spectromètre magnétique Alpha (AMS) a quitté le Cern. A l'aéroport de Genève, il a été embarqué dans un avion spécialement affrété par l'US Air Force. Jeudi, il devait décoller pour le centre spatial Kennedy, situé en Floride.

L'AMS ne quittera pas ce centre avant le mois de février 2011. Il y subira de nouveaux tests, avant de décoller dans la dernière navette américaine qui se rendra vers l'ISS. Une fois sur place, le spectromètre est censé récolter depuis l'espace des données qui seront recoupées avec celles collectées par le plus grand accélérateur de particules du monde (LHC). En plus de contribuer à la recherche sur la matière noire, matière non-visible dont l'Univers serait constitué à 25%, l'AMS permettra de rechercher l'antimatière aux confins de l'espace.

Comme l'a rappelé James Gillies, un porte-parole du Cern, les scientifiques s'interrogent sur la possible existence d'étoiles totalement composées d'antimatière. Des objets célestes qui ne seraient pas visibles depuis la Terre en raison de la barrière atmosphérique.

Les données collectées par l'AMS seront transmises à Houston aux États-Unis, puis au Cern qui les partagera avec plusieurs centres partenaires d'analyse de physique. Fin 2009, le Cern a relancé son Grand collisionneur de hadrons. Le LHC doit permettre de recréer les conditions de l'Univers juste après le big bang, en faisant s'entrechoquer des protons à une puissance inégalée. Les scientifiques espèrent notamment découvrir l'un des chaînons manquants de la structure fondamentale de la matière, celui qui confère leur masse aux autres particules : le boson de Higgs.


Source : http://www.maxisciences.com/mati%e8re-n ... t8920.html

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
(Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 28 Août 2010, 19:51 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 14 Avril 2010, 19:19
Messages: 227
Localisation: Belgique
Ce qui ne manque pas d'intérêt, l'antimatière est une des nombreuses hypothèses tendant à expliquer l'accélération de l'expansion de l'univers.
Peut-être des surprises ?

_________________
Il n'y a point de sciences exactes.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze