Nous sommes actuellement le 17 Décembre 2017, 16:53

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 10 Novembre 2017, 23:10 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3152
Citer:
Vous éprouvez plus d'affection et d'empathie pour les chiens que pour les humains ? Non, vous n'êtes pas fou, et il y a même une raison scientifique à cela

Derrière votre amour inconditionnel des chiens, une misanthropie patentée se cacherait-elle ? « Plus je connais les hommes, plus j'aime les chiens », disait l'écrivaine Germaine de Staël. Tout comme la femme de lettres, beaucoup sont tentés de se réfugier dans l'inépuisable amour de leurs amis à quatre pattes, pour mieux oublier les travers de notre race, si imparfaite.

En effet, contrairement aux humains, les animaux ont ceci d'avantageux qu'ils ne font pas la guerre, qu'ils ne s'amusent pas à inventer des trucs qui bousillent l'environnement, et qu'ils ne vous réclament pas un pourboire pour vous rapporter le journal le dimanche matin. Ils nous sont fidèles et nous aimeront toujours, qu'importe la situation, le niveau de notre compte bancaire ou la panoplie d'erreurs que l'on a pu commettre. Bref, leur affection est pure, désintéressée.

Oui, mais quand même... Peut-on vraiment dire que le lien qui unit un humain avec son animal de compagnie est du même type et de la même nature que la relation qui peut lier deux homo sapiens qui se respectent ? Peut-on parler d'amitié, lorsque la relation est aussi asymétrique et que l'un des deux protagonistes est dans la position du maître ou du propriétaire ? Vous vous imaginez, vous, commander à votre meilleur pote de s'asseoir ou de faire le beau en échange du reste de croûte de votre pizza ?

Au-delà de ces considérations métaphysiques douteuses, il demeure en tout cas une question autrement plus perturbante : n'est-il pas contre-intuitif de préférer les membres d'une espèce différente à ses pairs ? La nature aurait dû, en toute logique, nous doter d'un instinct de conservation, qui voudrait que l'on favorise d'abord les êtres qui nous ressemblent afin de mieux perpétuer notre espèce... C'est d'ailleurs le cas d'ailleurs chez la plupart des autres espèces animales.

Et pourtant, il suffit de fréquenter un minimum la grande toile du net pour en avoir l'absolue certitude : en général, les gens ont plus d'empathie pour les animaux que pour les autres humains. On ne sait pas trop pourquoi, mais on est plus ému par l'histoire d'un chien battu et maltraité par un maître abusif, que par un bus scolaire brûlé au Nigeria.

Il n'y a qu'à voir les films américains : le monde entier peut s'écrouler, les pires atrocités peuvent se produire, mais le chien du héros ne meurt (presque) jamais. Et lorsqu'il arrive qu'un toutou trépasse effectivement à l'écran, cela provoque en général un véritable déchirement en nous... au point qu'il existe même un site spécialement conçu pour ceux qui pourraient ne pas le supporter : doesthedogdie.com, prévenant les âmes sensibles d'éviter telle ou telle œuvre cinématographique afin de préserver leurs petits cœurs fragiles.

Alors, pourquoi avons-nous tendance à favoriser les chiens au lieu de nos confrères humains ? Pourquoi sommes-nous plus touchés quand on s'en prend à Médor plutôt qu'à n'importe quel pékin moyen ?

Dans une récente étude, des chercheurs en sociologie et en anthropologie suggèrent que nous éprouvons tous, naturellement, plus de peine à être témoins de la souffrance d'un chien que d'un être humain. L'étude en question a été dirigée par les professeurs Jack Levin et Arnold Arluke, deux sociologues de l'université de Northeastern de Boston. Le premier est un spécialiste de la sociologie du crime et de la haine, tandis que le second a publié de nombreux travaux sur les rapports entre les humains et les animaux, et notamment plusieurs ouvrages de référence sur la cruauté animale.

Pour cette étude, les chercheurs ont soumis un panel représentatif de la population à un rapport de police (fictif) d'une attaque à la batte de baseball. Sur les rapports, l'agresseur était non-identifié, mais la photographie de la victime était présentée, et changeait à chaque fois : un enfant âgé d'un an, un bébé chien, un homme adulte âgé d'une trentaine d'années ou un chien adulte de six ans. Le texte, lui, était à chaque fois le même : « En arrivant sur les lieux du drame quelques minutes après l'attaque, un officier de police a découvert la victime avec une jambe brisée, des lacérations multiples, inconsciente. Aucune arrestation n'a pu être faite sur le moment. »

Comme on peut s'en douter, le bébé et le chiot ont obtenu les meilleurs résultats à ce test d'empathie. Naturellement, les personnes testées étaient plus scandalisées par l'agression commise sur ces petits êtres sans défense. Notons tout de même qu'entre les deux bébés, les résultats ont été très similaires, à croire que les personnes sondées ne faisaient pas de différence selon que le bébé soit un humain ou un chien.

En revanche, le chien adulte a récolté un taux d'empathie significativement plus élevé que l'homme adulte. Pour ce dernier, les personnes sondées étaient quasiment indifférentes à son sort.

Pour les chercheurs, il s'agirait avant tout d'une question de vulnérabilité et de dépendance : les animaux, comme les bébés, sont instinctivement considérés comme étant des individus plus faibles, qui ne peuvent pas se défendre par eux-mêmes. Cette réaction instinctive est logique lorsqu'on considère les chiots et les bébés, qui ont effectivement besoin d'être protégés des agressions extérieures en raison de leur fragilité. Là où c'est intéressant, c'est que les chiens adultes sont eux aussi considérés comme des individus dépendants, qu'il faudrait protéger... un peu comme s'ils étaient des enfants ou des bébés.

Il existerait donc une sorte de biais qui nous ferait percevoir les chiens adultes, qu'importent leur race et leurs capacités réelles à se défendre, comme des enfants, de gros bébés dont seule la taille aurait évolué depuis l'âge où ils étaient des chiots.

Les hommes adultes, eux, seraient considérés comme tout à fait aptes à se défendre eux-mêmes, ce qui minimiserait l'empathie dont nous serions capables à leur égard. Dans une logique de pensée qui s'apparente un peu au victim blaming, nous serions même prêts à rejeter la faute de l'agression sur eux, et à les accuser d'incompétence de ne pas avoir su déjouer l'attaque, de ne pas avoir été capables de se défendre proprement.


http://www.demotivateur.fr/article/nous-eprouvons-plus-d-empathie-pour-les-chiens-que-pour-les-autres-humains-11699

Probablement une énième étude sur un sujet de psycho/socio qui vaut sans doute ce qu'elle vaut... mais en même temps, le sujet m'intéresse et je me sens un peu (rien qu'un peu... :mrgreen: ) visée (même si personnellement, je pense que ça vaut pour tous les animaux).

Bon... je n'irais pas jusqu'à dire que je n'ai aucune empathie pour mes "semblables", cela dit, la propension qu'ont les humains à s’entre-tuer, s'autodétruire et détruire tout court pour le plaisir ou presque à quelque chose de lassant... :think: (et je pense que ça joue aussi dans la perception qu'on peut se faire de l'expérience en question : on peut se dire qu'un humain à forcément quelque chose à se reprocher, un chien non...)

_________________
Il ne faut rien d'autre que ce silence de cristal, issu des autres silences, et seul capable de faire vibrer la nuit secrète au point d'entrouvrir une des portes de l'au-delà.
Claude Seignolle, Les Évangiles du Diable


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 11 Novembre 2017, 12:24 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 731
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Ah oui, tiens ?... Intéressant.
Personnellement, je n'aime pas les chiens. J'aurais faussé l'étude :mrgreen:

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 11 Novembre 2017, 15:02 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3152
Tu es plus chat du coup ?
Ou pas du tout animaux ?... :think:


Personnellement, j'ai un chat, mais j'aime tous les animaux, chiens y compris... C'est uniquement pour des raisons de "mode de vie" que je n'ai pas de chien (vivre en ville et travailler à plein temps, je trouve que c'est peu compatible avec le fait de s'occuper d'un chien, qui est moins autonome qu'un chat).

Après, j'avoue que je ne comprends pas trop comment on peut dire "j'aime pas les chiens", ou "j'aime pas les animaux" en général... Je les trouve infiniment de meilleurs compagnie que bien des "humains" en fait. Ils n'ont jamais de double discours, ne mentent pas, vous aiment pour ce que vous êtes, ne vous reprochent jamais rien... Même quand ils sont filous et coquins, c'est toujours naïf et jamais cynique. Et donc c'est plus drôle qu'autre chose.

Les relations humaines sont souvent compliquées, et même quand elles sont enrichissantes en un sens (je suis pas encore complètement misanthrope non plus... :mrgreen: ), elles sont épuisantes, prise de tête et demandent une énergie folle pour être maintenues... Une relation avec un animal, c'est au contraire rassurant,reposant et ressourçant. T'es fatigué, de mauvaise humeur, ton chef te casse les pieds... tu prends ton chien pour aller en balade, il est content rien que de courir après un bâton et d'être avec toi, pour lui tu es l'être le plus génial de la Terre... ou tu te laisses bercer par le ronronnement d'un chat, et ça va toute de suite beaucoup mieux.

Moi je crois surtout que quand on dit qu'on aime pas les chiens, c'est qu'on ne les connait pas en fait... :mrgreen:

_________________
Il ne faut rien d'autre que ce silence de cristal, issu des autres silences, et seul capable de faire vibrer la nuit secrète au point d'entrouvrir une des portes de l'au-delà.
Claude Seignolle, Les Évangiles du Diable


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 11 Novembre 2017, 15:17 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 731
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
J'aime bien les animaux.
J'ai un chat, pour lequel j'éprouve beaucoup d'affections ; j'ai aussi eu pendant longtemps des lapins (pas tous nains) qui m'emplissaient aussi de joie et dont l'intelligence me surprenait — ils réagissaient notamment à leur nom.

Seulement, les chiens, non. Je ne nie pas qu'il y ait de beaux chiens (les plus grands, notamment) ; mais la grande majorité de l'espèce, des petits chiens-rats malingres dégénérés et surexcités à tous ces chiens mutants à la face écrasée ou au corps émacié ne m'inspire que du dégoût. Si l'on ajoute à cela le bruit (les aboiements permanents, surtout des plus petits) et l'odeur (ne nous mentons pas, un chien, ça daube) ; et si l'on prend en plus en considérations l'agressivité de certains, la dangerosité d'autres, et leur incroyable capacité à encrasser les trottoirs de nos riantes cités ; eh bien, on comprendra sans doute mon recul vis-à-vis du prétendu meilleur ami de l'homme :mrgreen:

(tl;dr : les chiens, ça pue ; y'en a des moches ; et ça reste un animal dangereux qui tue encore souvent des gens).

Au moins, un loup, c'est dangereux mais ça ne s'en cache pas !...

Enfin bref, ça c'est pour les chiens, mais dans l'absolu, j'aime beaucoup les animaux. :)


Édit : ces considérations n'engagent que moi, et ne m'empêchent pas de ressentir de l'empathie envers les chiens, et de trouver scandaleux les actes de maltraitance à leur égard, par exemple.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 11 Novembre 2017, 16:05 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3152
Euh... heureusement qu'il n'y a pas que de petits chiens-chiens à sa mémère quand-même... :mrgreen:

Après, pour être honnête, un chien devient mordeur par la faute de l'homme... mauvaise sociabilisation, mauvaise éducation (et pas forcément trop laxiste d'ailleurs... une éducation violente à base de coups rend un chien peureux... donc mordeur), méconnaissance du langage canin, de la psychologie canine, mais aussi la non prise en compte d'une douleur (un vieux chien arthritique un peu sénile pourra avoir la dent facile par exemple), ou de l'espace vital du chien etc... Parfois, le mordu y est aussi pour quelque chose. Quand on creuse un peu, généralement, il y a une raison facilement décryptable qui explique la morsure. Et qui la rendait, de fait, parfaitement évitable.
Je pense qu'on éviterait bon nombre d'accidents si on enseignait dès l'école les bons comportements à avoir vis à vis des chiens et des animaux domestiques en général d'ailleurs, ainsi que les bases de l'éthologie et du bien-être animal.
Je trouve que les gens, donc les enfants, sont de plus en plus déconnectés de ce qu'est un animal, de son fonctionnement, de ces besoins en fait. Et forcément, ça débouche sur des accidents et des formes de "mal-traitance" par ignorance.
Du coup, je pense que ce type de matière devrait être enseignée, et en plus, ça apporterait aussi beaucoup aux enfants sur le plan des relations interpersonnelles humaines : chercher à comprendre le comportement d'un animal nécessite d'essayer de se mettre à la place de l'autre, ce qui n'aura que des répercussions positifs sur les relations entre humains.

Je suis d'accord aussi pour les trottoirs, mais là encore, ce n'est pas la faute des chiens, mais de l'incivilité de leurs maîtres... De nos jours, il y a des sacs à crottes dans toutes les villes, des espaces dédiés dans les parcs etc... donc c'est possible d'avoir des chiens dans une ville et que les trottoirs restent nickel. C'est juste les humains qui sont irrespectueux des autres... :?

Pour l'odeur, bah j'ai jamais trouvé que dans des conditions d'entretien "basiques" un chien sentait plus qu'un cochon d'inde, qu'un cheval, que des poules, ou des vaches etc... Ils ont juste leur odeur mais bon, si le chien est brossé régulièrement, normalement ça ne pue pas.
Un peu comme quand on a un chat en appartement, ça peut puer si on ne change pas la litière quoi... C'est un question d'entretien c'est tout. :lol:

_________________
Il ne faut rien d'autre que ce silence de cristal, issu des autres silences, et seul capable de faire vibrer la nuit secrète au point d'entrouvrir une des portes de l'au-delà.
Claude Seignolle, Les Évangiles du Diable


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Novembre 2017, 11:37 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 731
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
En ce qui concerne les morsures, tu as peut-être bien raison... J'avais pourtant l'impression que ces chiens de chasse qui dévorent les enfants ne faisaient qu'obéir à leur instinct... mais je ne me suis pas assez renseigné sur la question pour pouvoir en juger.
En revanche, je te rejoins tout à fait sur la nécessité d'enseigner aux enfants comment se comporter face aux animaux.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Novembre 2017, 12:07 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3152
Euh... des chiens de chasse qui dévorent des enfants ? Genre ils les confondent avec du gibier... :?
Je crois pas avoir entendu quoique se soit là-dessus... D'ailleurs, en fait, les chiens de chasse type chiens courant sont au contraire réputées pour leur gentillesse.

Par contre, si on prend les statistiques de morsures, les races les plus représentées sont des races également très présentes dans les foyers, comme le labrador (je pense que c'est parce qu'il y a d'une part beaucoup de labradors et que la réputation de douceur et de facilité de caractère de cette race fait que les gens s'imaginent que se sont des peluches qui n'ont besoin d'aucune éducation)... mais je ne crois pas qu'une race soit intrinsèquement plus mordeuse qu'une autre.
Le souci c'est souvent qu'on prend un type de chien inadapté avec nos modes de vie et nos "capacités" de maître...

_________________
Il ne faut rien d'autre que ce silence de cristal, issu des autres silences, et seul capable de faire vibrer la nuit secrète au point d'entrouvrir une des portes de l'au-delà.
Claude Seignolle, Les Évangiles du Diable


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Novembre 2017, 12:55 
Disciple poulpique
Disciple poulpique
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 09 Mars 2010, 20:29
Messages: 509
J'avais lu un article qui citait une enquête il y a quelques années, et qui disait que la race de chien qui avait le plus tendance à mordre, c'était les chihuahuas…
Evidemment une morsure de chihuahuas, est moins dangereuse que celle d'un doberman, donc moins "médiatisée", et on va aussi moins souvent se faire soigner que pour celle d'un plus gros chien.

_________________
Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn


https://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Novembre 2017, 13:31 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 582
Il y a aussi un effet de mode de chiens (labradors, cockers, bergers allemands), qui amène certains éleveurs peu scrupuleux, par appât du gain, à faire n'importe quoi en matière de reproduction, d'où consanguinité, d'où tares physiques (dysplasies, notamment) et mentales/comportementales ...

_________________
"Il y a trois sortes d'hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer." Aristote


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Novembre 2017, 16:46 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3152
En effet.

Citer:
J'avais lu un article qui citait une enquête il y a quelques années, et qui disait que la race de chien qui avait le plus tendance à mordre, c'était les chihuahuas…


ça me semble très possible, les petits chiens ont une mauvaise réputation niveau caractère... après, je pense que là encore tout vient du maître : les petits chiens sont généralement surprotégés (d'où une mauvaise socialisation, ce qui donne des chiens peureux et donc agressifs), ont une éducation souvent laxiste, voire pas d'éducation du tout, et ont souvent une relation exclusive avec leur maître (enfin, souvent maîtresse, pour aller au bout du cliché... qui se vérifie quand-même pas mal). D'où le cocktail détonnant du petit chien aboyeur, acariâtre, capricieux et possessif... :mrgreen:
Ajouter à cela que les dits petits chiens sont souvent des terriers (york, westies etc...) et sont réputés pour être assez têtus et malins...

Mais bon, un chihuahua ou un yorkshire avec une éducation digne de ce nom, qui sort autrement que porté dans un sac à main Vuitton et qu'on ne prend ni pour un bébé ni pour une poupée aura un caractère tout à fait équilibré...

_________________
Il ne faut rien d'autre que ce silence de cristal, issu des autres silences, et seul capable de faire vibrer la nuit secrète au point d'entrouvrir une des portes de l'au-delà.
Claude Seignolle, Les Évangiles du Diable


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze