Nous sommes actuellement le 27 Juillet 2017, 19:50

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 15 Février 2017, 01:31 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 08 Décembre 2016, 10:55
Messages: 29
La recherche a commencé en 2009 lorsque Nate Cira, alors un étudiant de premier cycle à l'Université du Wisconsin, faisait des expériences sans rapport. Au cours de cette expérience, Cira a déposé plusieurs gouttelettes de colorant alimentaire sur une lame de verre stérilisée et a été étonnée quand elles ont commencé à se déplacer.

Cira a répliqué et étudié ce phénomène seul pendant deux ans jusqu'à ce qu'il devienne un étudiant diplômé à Stanford, où il a partagé cette observation curieuse avec Prakash.

Le professeur est vite devenu accroché par le puzzle, et a recruté un troisième membre à l'équipe: Adrien Benusiglio, un stagiaire postdoctoral au Laboratoire Prakash.

Ensemble, ils ont passé trois ans à effectuer des expériences de plus en plus raffinées pour apprendre comment ces minuscules gouttelettes de colorant alimentaire se sentent et bougent.

Dans les cellules vivantes, ces processus de détection et de motilité sont connus sous le nom de chimiotaxie.

"Nous avons découvert comment les gouttelettes peuvent présenter des comportements similaires à la chimiotaxie artificielle", a déclaré Prakash.

Comme l'explique l'article de Nature, le fait essentiel est que la coloration alimentaire est un fluide à deux composants. Dans de tels fluides, deux composés chimiques différents coexistent tout en conservant des identités moléculaires distinctes.

Les gouttelettes de cette expérience étaient composées de deux composés moléculaires trouvés naturellement dans la coloration alimentaire: l'eau et le propylène glycol.

Les chercheurs ont découvert comment les interactions dynamiques de ces deux composants moléculaires ont permis aux gouttelettes inanimées d'imiter certains des comportements des cellules vivantes.


Source : https://goo.gl/dyYRdv


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 15 Février 2017, 10:29 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 550
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Mais ce ne sont pas juste des vibrations...?
Je m'explique : première expérience, laboratoire ; un laborantin se déplace d'un pas lourd, et provoque des vibrations de la lamelle sur laquelle se trouvent les gouttes, lesquelles remuent en conséquence.
Surprise, consternation, émoi de Cira. L'eau pourrait-elle se déplacer de son propre chef ? Il faut creuser ça.
L'expérience se poursuit alors avec pour but de faire se déplacer d'autres gouttelettes sur diverses surfaces, et, à l'instar des ouijaïstes qui font bouger leur bidule sans en avoir conscience tant leur foi est grande, les deux larrons provoquent inconsciemment de micro-déplacements (en tremblotant un peu, en faisant des vibrations, en soufflant dessus, ...) de l'eau étudiée, ce qui les conforte dans leur analyse.
Enfin, ayant une certaine culture scientifique, il ne se disent pas "haha c'est rigolo lol xptdr", mais ils tentent d'expliquer le phénomène, et de le relier à la Science avec un grand S, donnant par-là même à la théorie de Jacques Benveniste une postérité inattendue.
Et voilà ;)

(Si des gens qui s'y connaissent mieux que moi me lisent, qu'ils se sentent libres de corriger mes approximations).

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 15 Février 2017, 15:15 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 1825
Je me range à ton côté, Pochel. 'Dansante' parce que le rapprochement entre gouttes est d'autant plus rapide si l'on danse la polka piquée juste à côté.

Sans blague maintenant, moi ça me fait penser aux goutelettes de mercure...?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 16 Février 2017, 10:10 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 5032
Localisation: La ville aux cent clochers
Je pense qu'il n'y a absolument pas besoin d'avoir recourt à l'hypothèse des vibrations pour expliquer les mouvements des gouttes, ceux-ci s'expliquent très bien et assez simplement par des phénomènes de tension de surface et d’interactions électriques.
D'ailleurs, cela a fait l'objet d'une étude dans Nature, qui est une revue scientifique plutôt sérieuse (cf. le lien à la fin du message de FHP, qui donne pas mal d'infos supplémentaires).

Pochel a écrit:
L'eau pourrait-elle se déplacer de son propre chef ?

Justement, c'est là le truc : il ne s'agit pas d'eau, mais de mélanges aqueux possédant des propriétés physico-chimiques particulières. ;)

_________________
"Do not let your children wander near old cemeteries," experts say ; "they would become strange cackling little things.''


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze