Nous sommes actuellement le 27 Juillet 2017, 19:49

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Les maîtres fous
MessagePublié: 05 Avril 2017, 18:53 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 550
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Connaissez-vous le film Les Maîtres fous de Jean Rouch ? Tourné en 1955 au Ghana, il a été critiqué par les communistes qui y voyaient un manifeste colonialiste, par la droite qui y voyait de l'anticolonialisme primaire, et quelques années après par le Ghana indépendant qui le prenait comme une insulte à sa modernité.



C'est néanmoins un film assez intéressant qui montre ce que je qualifierai, faute de mieux, d'hystérie collective : au son d'une musique lancinante, un groupe de personnes se retrouve comme possédé, chacun dansant, agissant, jouant des rôles, l’œil vide et la bave aux lèvres. Le film se termine dans une sorte d'apothéose de l'étrange où un chien est sacrifié et dévoré. Ce moyen-métrage est surtout étonnant à voir dans le sens où il montre la rapidité à laquelle des gens, bien embrigadés dans un mouvement sectaire qu'ils ont eux-même créés, tombent dans le bizarre et semblent perdre toute conscience, agissant à peu près tous ensemble de manière coordonnée dans leur délire (au sens premier du terme). La présence du caméraman ne les dérange apparemment pas.

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'une mise en scène, cela ressemble vraiment à la "possession spontanée" (si je puis dire) d'un groupe de personnes.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Les maîtres fous
MessagePublié: 05 Avril 2017, 22:24 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3001
Citer:
Le film se termine dans une sorte d'apothéose de l'étrange où un chien est sacrifié et dévoré.


Ahem.
Peut-être intéressant sur le fond, mais je vais passer mon tour... Les animaux, c'est ma limite. :shifty:

_________________
L'amour, quel autre mot pourrait donc venir donner une enveloppe verbale adaptée de nos spiritualités à l'intime accord qui compose la nature des choses et au rythme grave et grand qui réalise tout l'univers.
Stéphane Mallarmé


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Les maîtres fous
MessagePublié: 09 Avril 2017, 13:12 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Octobre 2011, 14:19
Messages: 780
Assez marrant de lire que Jean Rouch avait été critiqué par les communistes pour ce film, alors que, cinq ans auparavant, il avait tourné Afrique 50, documentaire à charge contre la colonisation et interdit pendant vingt ou trente ans.

J'essaie de me rappeler si je n'avais pas vu ce documentaire sur un DVD regroupant d'autres films de Rouch, mais ça ne me dit rien au moment du visionnage.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze