Nous sommes actuellement le 20 Août 2019, 12:53

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePublié: 08 Août 2019, 08:23 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3784
Citer:
Le mystère des attaques «acoustiques» de Cuba en 6 hypothèses
Shannon Palus — Traduit par Jean-Clément Nau — 8 août 2019 à 7h00

Cette énigme médicale touchant des membres de l'ambassade américaine restant sans réponse, nous avons décidé de classer chaque scénario potentiel, du moins probable au plus plausible.

En novembre 2016, un diplomate américain fraîchement arrivé à la Havane a dit entendre un étrange son à l'extérieur de son domicile, selon une enquête de ProPublica. Le son était aigu, et si fort qu'il a dû fermer ses fenêtres. Au départ, le phénomène n'avait rien d'inquiétant: il n'en souffrait pas vraiment. Au fil des mois, d'autres diplomates on dit entendre le même bourdonnement (qui a été enregistré par Associated Press), et se sont plaints d'otites, de pertes auditives, de maux de tête, de nausée et de troubles du sommeil.

Une grande partie des maux décrits ressemblaient aux symptômes de la commotion cérébrale, mais aucune des personnes concernées n'avait reçu de coup sur la tête. Et aucun médecin ne parvenait à remonter la piste des troubles observés.

Depuis, des enquêtes fédérales, des équipes de recherche et nombre de journalistes ont tenté de découvrir l'origine de cette étrange affection, qui a touché plusieurs dizaines de diplomates pendant plus d'un an et demi à Cuba. Ce mystère a ouvert la porte à mille et une théories du complot mettant en scène des espion·nes équipé·es d'armes capables de détruire les cerveaux à grand renfort d'ondes invisibles.

En dépit de tous ces efforts, aucune preuve solide n'a été mise au jour. À dire vrai, l'intégrité structurelle des preuves assemblées avoisine celle de la gelée de groseille. Il faudra peut-être attendre plusieurs années (et de nombreuses études complémentaires) pour connaître la vérité, si nous la connaissons un jour: la science est une discipline aussi lente qu'itérative, qui hésite souvent à couronner les vainqueurs; un processus des plus frustrants, comme le montre cette affaire.

«Il faudrait pouvoir étudier un grand nombre de nouveaux malades pour parvenir à une conclusion définitive –un scénario que personne n'appelle de ses vœux», écrivait récemment Benedict Carey dans les colonnes du New York Times (en évoquant une nouvelle étude comparant les cerveaux des diplomates à ceux d'un groupe de contrôle). Conclusion de ladite étude? «Oui, il s'est bel et bien passé quelque chose. Mais on ne sait pas quoi!».

Cette absence de certitudes n'a pas empêché les journalistes de relayer les hypothèses des scientifiques, des équipes de recherche et des hauts fonctionnaires –ou d'exposer leurs propres théories. Quelle est la véritable cause des attaques acoustiques de Cuba? Dressons la liste des scénarios les plus populaires, en les classant –de manière bien peu scientifique– du moins crédible au plus probable.


1. Le bourdonnement mystérieux
La première personne à s'être plainte des symptômes (en décembre 2016) a expliqué qu'elle les avait ressentis après avoir entendu le fameux bourdonnement; c'est ainsi que sont nées les premières rumeurs d'«attaques acoustiques» et d'«armes acoustiques», comme l'explique le New Yorker. Ce qui explique sans doute pourquoi les gros titres de la presse américaine parlent encore d'«attaques acoustiques».

Mais ce lien tient sans doute de la coïncidence (même s'il faut admettre que le son était peut-être un leurre). Le phénomène sonore est plus intéressant pour ce qu'il révèle sur la façon dont nous racontons des histoires et relions les informations que pour son intérêt scientifique.

Selon Vanity Fair, le Pentagone a lui-même tenté de développer des armements acoustiques capables de provoquer des douleurs auditives mais il n'aurait pas dépassé la phase expérimentale. Les appareils étaient trop volumineux et ils ne pouvaient blesser les cibles qu'au prix de sons incroyablement forts –plus forts que ceux qu'ont entendus les diplomates. Ces prototypes étaient loin d'être des armes furtives. Ce qui explique pourquoi le FBI avait déjà écarté la piste des armements acoustiques en janvier 2018, toujours selon ProPublica.

2. Micro-ondes
En automne dernier, le New York Times plaçait cette théorie en tête des causes les plus probables, citant des hypothèses de spécialistes ainsi qu'une expérience scientifique datant des années 1960 (selon laquelle les micro-ondes pouvaient parfois être perçues comme des sons). Mais le Washington Post a vérifié ces informations avant de s'inscrire en faux: selon le quotidien, un rayonnement micro-ondes à distance serait beaucoup trop faible pour produire un son ou faire des dégâts. Pour autant que nous le sachions, personne n'a fourré la tête des diplomates dans de l'équipement électro-ménager piégé.

Les personnes qui adhèrent à cette théorie citent des études fallacieuses.
Le quotidien croit toutefois bon de souligner qu'«il est particulièrement dangereux de placer sa tête dans un four à micro-ondes en marche», en précisant que les personnes qui adhèrent à cette théorie citent des études fallacieuses consacrées au caractère prétendument cancérogène des téléphones portables. Un physicien interrogé par le Washington Post explique que, finalement, les adeptes de cette hypoyhèse «ne fournissent aucune preuve».

3. Infection virale
L'hypothèse a été évoquée plusieurs fois mais, comme l'explique cette étude, les diplomates dont il est question n'avaient pas de fièvre –laquelle indique souvent la présence d'un virus. Par ailleurs, si certains virus peuvent effectivement toucher le cerveau, aucun élément ne permet d'affirmer qu'ils seraient capable de provoquer les symptômes observés. L'affaire sera peut-être à l'origine d'une grande découverte biologique, qui sait?

4. Traumatisme antérieur
Si les troubles décrits n'étaient que le fruit de traumatismes antérieurs non traités? Ces dommages sont encore mal compris. Mais les responsables de la récente étude publiée dans le Jama estiment que leurs résultats permettent d'écarter cette hypothèse (les cerveaux des diplomates sont relativement similaires, et relativement distincts de ceux d'un groupe de contrôle).


5. Criquets ou cigales (cause partielle)
En écoutant l'enregistrement du bourdonnement, des scientifiques ont cru reconnaître l'appel du grillon à queue courte, comme l'expliquait Carl Zimmer dans les pages scientifiques du New York Times en janvier dernier (il évoquait alors la prépublication d'une étude comparant l'échantillon à des enregistrements d'insectes dans la nature). Les deux sons n'étaient toutefois pas entièrement identiques –ce qui s'explique peut-être par le fait que le diplomate a effectué l'enregistrement depuis son domicile.



Ramon Pipin
@RamonPipin
Ces attaques acoustiques contre des diplomates américains à Cuba auraient été provoquées par le son d’accouplement de grillons. Cependant la piste Bruel n’est pas écartée...


Cette théorie permettrait d'expliquer le phénomène sonore. Notons qu'il est peu probable que les sons produits par ces criquets soient dangereux. Le biologiste Allen Sanborn (qui avait d'abord cru entendre des cigales en écoutant l'enregistrement) a expliqué à ProPublica (et sans doute au FBI, qui s'est attiré ses services de consultant) que le son produit par ces insectes «n'est pas mauvais pour la santé, à moins d'avoir un spécimen fourré dans le conduit auditif». Peut-être la cause véritable du mal était-elle masquée par le bruit des insectes; mais les deux phénomènes ne sont sans doute pas liés.

6. C'est dans leur tête, tout ça
Cette hypothèse n'est en rien péjorative: les anomalies cérébrales observées par les scientifiques pourraient mettre en lumière l'immense impact du stress et de la contagion sociale sur notre organisme. «Si votre gouvernement vient vous voir pour vous dire: “Vous êtes menacé, on va vous rapatrier dans les meilleurs délais”, et que plusieurs personnes tombent malade juste après… l'hypothèse de la contagion psychologique mérite d'être explorée», résume l'expert Mitchell Valdés-Sosa (qui étudie le mystère pour le compte du gouvernement cubain) dans les colonnes du Washington Post.


Cette théorie dépasse les frontières cubaines. «Un trouble psychogène de masse, c'est un peu un effet placebo inversé», explique le sociologue médical Robert Bartholomew, interrogé par le journaliste Jack Hitt pour Vanity Fair (qui affirme, dans la conclusion de son article, que cette théorie est la bonne). «Il suffit souvent d'avaler un comprimé sucré pour se sentir mieux. Il est également possible de se rendre malade si l'on pense qu'on est en train de couver quelque chose. Les troubles psychogènes de masse touchent le système nerveux et peuvent se faire passer pour tout un tas de maladies.» Dire qu'une maladie n'existe que «dans notre tête» ne veut pas dire qu'elle est «irréelle»: le journaliste Frank Bures l'a bien expliqué dans cet article.


Ramon Pipin
@RamonPipin
Ces attaques acoustiques contre le personnel diplomatique US à Cuba n'ont pas été identifiées. Je penche néanmoins pour l'album d'Indochine.


C'est bien beau tout ça, mais si l'angoisse et le stress peuvent engendrer de la souffrance physique, rien ne permet d'expliquer comment ils auraient pu provoquer les douleurs et les altérations cérébrales (visiblement) subies par les diplomates. Cette théorie laisse comme un goût d'inachevé. Les choses en restent là, parfois; il faut savoir s'en contenter.





http://www.slate.fr/story/180357/attaques-acoustiques-cuba-grande-liste-causes-possibles


Un dossier intriguant, aux frontières des théories du complot... :think:

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze