Nous sommes actuellement le 08 Mars 2021, 10:02

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La légende des anges de Mons
MessagePublié: 18 Février 2021, 20:03 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 322
J’ai découvert cette légende urbaine tout à fait incidemment en lisant un recueil de nouvelles du fameux écrivain gallois Arthur Machen (1863-1947), spécialisé dans le fantastique et notamment le folklore du « petit peuple » (fées, lutins, farfadets …) ; recueil intitulé « Le peuple blanc » et paru en 1970 dans l’excellente collection de poche (quoique défunte depuis des lustres) Marabout Fantastique. J’ai trouvé utile de vous en parler ici car elle fait opportunément écho aux récents échanges qui se sont déroulés sur le présent forum au sujet des faux souvenirs et de la valeur heuristique du témoignage. De quoi s’agit-il ?

Le 23 août 1914, date du premier combat mené contre les Allemands par le corps expéditionnaire britannique à Mons, en Belgique, et alors que les deux armées s’affrontent, les Anglais se retrouvent encerclés et complètement débordés par la supériorité numérique et le "courage insensé" des Allemands, au point qu’ils se voient acculés à une manœuvre de retraite quasiment sans espoir de survie. C’est alors que serait apparu dans le ciel Montois un bataillon d’anges armés d’arcs à flèches venus prêter main forte aux soldats britanniques pris en étau entre l’armée allemande installée à l’est de Mons et celle occupant la ville. Appuyés par ces combattants divins, l’armée britannique réussit alors à échapper aux troupes allemandes stationnées dans la ville de Mons et ainsi se replier vers ce qui deviendra le front de la Marne.

L’origine de cette légende ? Une nouvelle d’Arthur Marchen intitulée « Les Archers » publiée un mois après cet épisode guerrier dans le London Evening News (le 29 septembre 1914) ; une nouvelle qui « raconte qu’un soldat britannique, lors d’une bataille contre des soldats allemands, invoqua saint Georges. Aidés d’archers revenus directement de la bataille d’Azincourt, le saint patron de l’armée britannique mit en déroute l’armée allemande. L’auteur stipula, peu de temps après la parution de son œuvre, qu’il s’agissait d’une pure fiction qu’il avait écrite afin de soutenir le moral de ses compatriotes.
La rumeur se propagea rapidement en Angleterre. Durant les mois qui suivirent, de nombreux articles et ouvrages parurent relayant les témoignages de soldats ayant participé à la Grande Retraite. La légende prit diverses formes. Les anges apparus aux troupes britanniques étaient présentés de différentes manières : nuage lumineux, cavalier, chevalier ailé, etc. Des revues spiritualistes s’emparèrent du phénomène, tout comme l’Eglise protestante. Des sermons racontant la légende et l’intervention divine furent diffusés sur le front comme à l’arrière. Des artistes peignirent le phénomène et des œuvres musicales furent composées. La légende avait véritablement imprégné la société britannique, avec le soutien probable des autorités qui y voyaient un moyen de soutenir l’effort de guerre."
(source : https://www.paperblog.fr/7261639/les-anges-de-mons/)

Comme l’écrit joliment le traducteur et préfacier de la nouvelle, dans le recueil précité, « les lecteurs ont voulu croire à sa véracité. Machen a reçu un abondant courrier de soldats affirmant avoir été témoins de cette intervention surnaturelle. Il a été très frappé par cette anecdote à laquelle il fait souvent allusion. Cette propagation de rumeurs correspondant aux aspirations inconscientes de la foule a été étudiée dans de multiples occasions mais nous en avons là un exemple frappant. Machen, qui cherche à nier, est traité d’impudent. La légende est née, il est dépassé par elle, mais il est devenu célèbre."

Voilà de quoi rallier les sceptiques de tout bord pour qui, décidément, le degré de véracité d’un témoignages ne saurait avoir une valeur infinie…


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 18 Février 2021, 23:42 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4495
Mais si je te suis bien (désolée si je pige pas tout, on va dire qu'il est tard et que les semaines sont longues... :mrgreen: ) la nouvelle a été publiée après que Machen ait reçu toutes ses lettres de soldats ?... Donc, les soldats n'avaient pas connaissance de cette nouvelle au moment où ils ont vécu cette bataille ?... :think:


Après, moi ce genre d'histoires, ça me fait vraiment me poser des questions sur la validité, justement, de notre conception de l'univers et de la réalité en soi. Et, quelque part, la thèse de l'univers holographique ne me semble pas si dingue... Ou est-ce que ce que l'on voit est à l'extérieur de nous-même, ou à l'intérieur ? Ou peut-être un peu des 2 ? Ou complétement les 2 en même temps ?... :think:

Est-ce que la pensée collective de soldats apeurés ne pourraient pas créer ce genre de "mirages" ou d'égrégores ? d'une manière ou d'une autre ?

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Février 2021, 09:25 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 322
Chimère a écrit:
Mais si je te suis bien (désolée si je pige pas tout, on va dire qu'il est tard et que les semaines sont longues... :mrgreen: ) la nouvelle a été publiée après que Machen ait reçu toutes ses lettres de soldats ?... Donc, les soldats n'avaient pas connaissance de cette nouvelle au moment où ils ont vécu cette bataille ?... :think:



Bonjour Chimère,

Non c'est le contraire, et c'est tout l'intérêt de cette histoire. Machen a publié cette nouvelle un mois seulement après ce fait de guerre, juste pour soutenir le moral des troupes, comme si c'était un reportage, dans le style docu-fiction. Et c'est là que les choses ont dérapé : il a commencé à recevoir des lettres de soldats, à l'appui de son récit, ayant été soi-disant témoins de cette intervention surnaturelle, des soldats qui après coup ont voulu croire à cette intervention...puis la rumeur s'est emballée, les soi-disant témoignages ont afflué, et elle a échappé à tout contrôle au cours des mois suivants. Machen a eu beau clamer que son "reportage" était une fiction, peine perdue...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Février 2021, 11:24 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2678
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Oh, c'est très étonnant comme histoire ! Et c'est vrai que ça illustre de façon implacable les phénomènes psychologiques qui sous-tendent la formation de faux souvenirs, d'autopersuasion... Ce qui m'étonne aussi, c'est qu'on ait pu croire si tard aux archanges vengeurs, mais bon, c'est vrai que c'était la même époque que Fatima, et j'imagine que le stress et les conditions psychologiques que vivaient ces hommes était tout bonnement inimaginable pour nous.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Février 2021, 09:30 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 3981
C'est très intéressant en effet. Et si ça pouvait arriver à l'époque de l'écrit sur papier, avec les moyens modernes de communication, ce genre de choses ferait une flambée... l'a déjà fait ? :eek:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 28 Février 2021, 12:07 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 69
Pour rebondir sur l'étonnement de Pochel. A l'époque de la grande guerre le monde paysan était encore assez vivant, et avec lui son folklore. Le résultats c'est que la première guerre a été le dernier grand événement historique à faire l'objet de "légendes": cloches perdues dans un lac qui auraient sonnées en 1913 pour avertir du malheurs futur, etc.... Sans compter l'explosion des doctrines occultes après la guerre.
Dans le fond que les gens est crus à cette histoire d'anges n'est pas si surprenant.

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 28 Février 2021, 15:41 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 3981
Pas bête, Jérimadeth ! (et ça rime :mrgreen: )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze