Nous sommes actuellement le 08 Mars 2021, 10:00

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 22 Février 2021, 19:24 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4495
Citer:
Les personnes extrémistes seraient moins capables de réaliser des tâches mentales complexes
Repéré par Juliette Thévenot — 22 février 2021 à 16h12

Des scientifiques ont établi un lien entre les idéologies extrémistes des individus et leurs capacités cognitives.

Temps de lecture: 2 min — Repéré sur The Guardian

Le lieu de vie, l'âge, le genre ou encore le milieu social ne seraient pas les seuls facteurs qui permettraient d'expliquer pourquoi un individu épouse plus qu'un autre des positions extrémistes. Le cerveau et ses fonctions auraient aussi un rôle à jouer, selon un article du quotidien britannique The Guardian.

Des scientifiques de l'université de Cambridge se sont demandé si les fonctions cognitives (la mémoire, le langage, le raisonnement, l'intelligence, la prise de décision, l'attention, la résolution de problèmes, la perception et l'apprentissage) façonnaient les différentes idéologies du monde, telles que les croyances politiques, nationalistes et dogmatiques.

Pendant deux semaines, plus de 330 participants basés aux États-Unis et âgés de 22 à 63 ans, ont réalisé 37 tâches neuropsychologiques et 22 enquêtes de personnalité. Les tâches, telles que la mémorisation de formes visuelles ou des exercices de rapidité, ont été conçues pour être neutres, dénuées de marqueurs politiques et émotionnels, indique The Guardian. Selon l'étude, publiée dans la revue scientifique Philosophical Transactions of the Royal Society B, les idéologies refléteraient bien la prise de décision cognitive.

Un problème de perception et de traitement des preuves
L'étude montre notamment que les personnes ayant des positions extrémistes seraient moins performantes dans la résolution de tâches intellectuelles complexes. Et pour cause, les extrémistes ont tendance à penser le monde en noir et blanc, selon le Dr Leor Zmigrod du département de psychologie de Cambridge.

«Les individus ou les cerveaux qui luttent pour traiter et planifier des séquences d'actions compliquées peuvent être plus attirés par des idéologies extrêmes ou des idéologies autoritaires qui simplifient le monde», explique l'autrice principale de l'étude, en ajoutant que les extrémistes ont souvent plus de mal à gérer leurs émotions et sont donc plus impulsifs.

Concernant les participants sujets au dogmatisme, c'est-à-dire qui rejettent catégoriquement le doute et la critique, les équipes de recherche ont constaté qu'ils avaient en réalité un problème avec la perception et le traitement des preuves. «Par exemple, lorsqu'on leur demande de déterminer si des points se déplacent vers la gauche ou vers la droite, il leur faut plus de temps pour traiter cette information et prendre une décision», illustre le Dr Zmigrod.

Autre conclusion de l'enquête: les individus qui partagent des idées politiques conservatrices ont plus tendance à adopter une stratégie lente et prudente, contrairement aux libéraux qui ont une approche plus rapide et moins précise. La «signature psychologique» de l'extrémisme dans son ensemble est un mélange de psychologie conservatrice et dogmatique, concluent ainsi les scientifiques.

Cette étude, qui a examiné seize orientations idéologiques différentes, pourrait permettre d'identifier et d'aider les personnes les plus vulnérables à la radicalisation, rapporte The Guardian.


http://www.slate.fr/story/201820/extremistes-moins-capables-taches-mentales-compliquees-capacites-cognitives-ideologie-etude

Jmets ça là parce que c'est le topic où on cause le plus politique dans le titre, donc bon... :mrgreen:

J'ai bien conscience que je n'ai pas lu l'étude en entier... mais je suis toujours gênée aux entournures avec ce genre d'études qui partent du postulat qu'on peut mettre les gens en "boîte"... Surtout quand elles ont pour conclusion une forme d'autosatisfaction qui consistent à se dire "moi je ne suis pas extrémiste, je suis donc intelligent/intelligente, je ne fais pas partie de ces gens-là, qui eux sont bêtes comme l'étude le prouve..." :|


Citer:
Par exemple, lorsqu'on leur demande de déterminer si des points se déplacent vers la gauche ou vers la droite, il leur faut plus de temps pour traiter cette information et prendre une décision», illustre le Dr Zmigrod.


Mauvais exemple : je suis dyslexique et pas bien latéralisée (j'ai toujours eu du mal avec ma gauche et droite, il faut souvent que je pense à "la main avec laquelle j'écris" pour me repérer), donc je pense que c'est typiquement le genre de questions où j'aurais mis plus de temps à répondre que la moyenne, mais pas pour la raison attendue dans l'étude...

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 23 Février 2021, 10:35 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2678
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Je suis circonspect aussi, Chimère. Dans mon cas, c'est plutôt le point sur les stratégies qui me chagrine. Moi qui suis quelqu'un de gauche (ou tout du moins qui s'est toujours considéré comme étant de gauche), j'adopte quasiment systématiquement des stratégies lentes et prudentes quand il s'agit de faire des choses...

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 23 Février 2021, 10:58 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6874
Localisation: Massif central. Par là.
Je me suis permis de diviser le sujet, l'article de Slate n'ayant qu'un vague rapport avec la zététique et la politique.

Cela étant dit, je serais très curieux de jeter un oeil à l'étude d'origine... car telle qu'elle est retranscrite par Slate, elle se heurte à une question fondamentale : c'est quoi un "extrémisme", et sur quelles bases objectives le définit-on ? Un macroniste qui s'accrochera à tout prix à l'idée qu'il faut privatiser les services publics parce que cela améliorera supposément leur qualité (alors qu'on sait très bien que ce n'est pas le cas) est-il plus dogmatique qu'un communiste qui a pour objectif la confiscation des moyens de production ? D'un petit vieux qui vote extrême-droite car il ne se retrouve plus dans les évolutions qu'a connu son pays en 50 ans, et d'un militant no-border qui estime que les êtres humains devraient avoir une liberté de circulation totale et non-entravée, lequel des deux est le plus irrationnel ?
On est face à une question qui relève de la morale, et échappe donc complètement au domaine scientifique.

Et c'est sans oublier que les gens ne sont jamais ou bien à 100% dogmatiques/conservateurs incapables de pensée complexe, ou bien à 100% libéraux ouverts d'esprits, les choses sont plus complexes que cela. Une personne peut avoir des points de vue très fins, complexes et nuancés sur des thématiques précises (sur l'histoire antique, par exemple), et se révéler avoir des opinions de gros beauf ignorant sur d'autres (sur l'homosexualité, là encore tout à fait par exemple... toute ressemblance avec une personne que j'aurais eu l'occasion de croiser serait purement fortuite :ugeek: ).

Et le tout dernier point me laisse encore plus circonspect :

Citer:
Cette étude, qui a examiné seize orientations idéologiques différentes, pourrait permettre d'identifier et d'aider les personnes les plus vulnérables à la radicalisation, rapporte The Guardian.

Je pense qu'il y a effectivement des types de profils qui vont rendre les personnes plus susceptibles de se radicaliser ou d'adhérer à des thèses extrémistes... Mais je suis également convaincu que le contexte général ambiant joue un rôle encore plus important dans le passage à l'acte ou la radicalisation. Tous les jeunes hommes qui ont envie d'aventure et de prouver leur valeur à la face du monde ne partent pas faire le djihad en Syrie ; un internaute méfiant ne va pas diffuser des fake news complotistes uniquement parce qu'il trouve qu'il y a des trucs louches ou non élucidés dans les évènements de l'actualité.
S'attaquer aux personnes plutôt qu'au contexte social et politique, c'est encore une fois une approche très dépolitisante visant à faire reposer toute la responsabilité sur les épaules des individus plutôt que sur le système... et je suis convaincu que ça ne résous absolument pas le problème, voire ça ne fait que l'aggraver encore plus, les mêmes causes ayant les mêmes effets.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 23 Février 2021, 11:29 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 322
Les cognitivistes ont encore frappé. Toujours la même thèse pseudo scientifique inlassablement ressassée selon laquelle le cerveau et ses fonctions cognitives expliquent tout. Autant dire que je partage totalement les doutes et les remarques formulées sur cet article par Ar Soner...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 23 Février 2021, 11:45 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4495
Citer:
Une personne peut avoir des points de vue très fins, complexes et nuancés sur des thématiques précises (sur l'histoire antique, par exemple), et se révéler avoir des opinions de gros beauf ignorant sur d'autres (sur l'homosexualité, là encore tout à fait par exemple... toute ressemblance avec une personne que j'aurais eu l'occasion de croiser serait purement fortuite :ugeek: ).


Là, il faut un nom... :mrgreen:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 23 Février 2021, 11:46 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2678
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Ar Soner a écrit:
Autant dire que je partage totalement les doutes et les remarques formulées sur cet article par Ar Soner...

Moi aussi. Ce sont de très justes remarques et réflexions, que j'aurais pu avoir également si je n'avais pas immédiatement tenté de tout ramener à moi et d'invalider l'article à l'aide d'une anecdote personnelle. De toutes façons, j'ai toujours été un peu gêné par le concept d’extrémisme, et je ne suis en effet pas certain de voir ce que les macronistes les plus durs (et que l'on classe pourtant au centre, c'est-y-pas ridicule), ont de différent dans leur dogmatisme, par rapport aux extrêmes gauche ou droite. Mais après, c'est toute la question de la répartition gauche/droite des opinions politiques qui est à revoir ; et s'il ne fait aucun doute que cette classification est dépassée (pour peu qu'elle eût jamais convenu), la remettre en cause outrepasserait largement les limites de ce sujet.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 23 Février 2021, 12:16 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6874
Localisation: Massif central. Par là.
Chimère a écrit:
Là, il faut un nom... :mrgreen:

Je pourrais te le donner, mais vu que tu ne le connais pas, ça ne t'aiderait pas beaucoup. :P

Spoiler :
C'est une personne rencontrée via un ami commun, qui savait notre intérêt partagé pour l'Histoire et s'est dit qu'il y avait moyen que le courant passe bien entre nous. Après discussion, il s'avère assez vite que le type a effectivement une connaissance encyclopédique des religions monothéistes de l'Antiquité, et notamment de l'histoire du judaïsme/christianisme (il a appris à lire le syriaque et l'araméen, et s'est penché sur les différences entre les textes hébreux massorétiques et les autres versions anciennes de l'Ancien Testament). En quelques mots comme en cent : le gars est objectivement impressionnant, malgré quelques opinions un peu "non orthodoxes" sur des questions plus liées à l'archéologie.
Par contre, dès qu'on aborde les questions de société... Crévindiou. On aurait cru un chroniqueur de CNews qui aurait un peu trop fréquenté La Manif pour Tous. J'ai eu droit à la totale : l'homosexualité est une déviance et le signe d'une civilisation occidentale décadente, les gays sont forcément des personnes frustrées auxquelles il "manque" quelque chose dans leur vie, les études sociologiques auraient démontré que les enfants issus de couples homosexuels étaient toujours malheureux/inadaptés, etc. Et le pire, c'est qu'on ne peut pas lui répondre sans se faire traiter à demi-mot de gauchiste SJW qui essaye de défendre le politiquement correct.

Bref, autant dire que je suis sorti de nos échanges complètement lessivé.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 23 Février 2021, 23:24 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 69
patto a écrit:
Les cognitivistes ont encore frappé. Toujours la même thèse pseudo scientifique inlassablement ressassée selon laquelle le cerveau et ses fonctions cognitives expliquent tout. Autant dire que je partage totalement les doutes et les remarques formulées sur cet article par Ar Soner...


C'est assez caricatural comme vision du cognitivisme. Désolé Patto, j'aime bien tes intervention mais là non :( .

J'ai eu un cours de psychologie du radicalisme/extrémisme il y a quelque mois. Premier trucs que le gars nous a dit
1: les gars ( les terroristes) sont pas des malades mentaux.

2: Faut sortir d'une vision moralisatrice du sujet avec les gentils démocrates/personne à gauche d'un côté, et les méchants terroriste/complotiste/ nazis.

Faudrait que je vous retrouve mes cours, mais y a beaucoup de choses qui entre dans le radicalisme. Cognitive mais aussi dans le rapport aux autres et à la société, la personnalité, etc...

Et oui cette article de Slate est vachement caricatural.

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze