Nous sommes actuellement le 22 Octobre 2021, 06:44

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 29 Septembre 2021, 16:40 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 528
Intéressant article en français pêché dans le National Geographic sur la soi-disant momie extraterrestre découverte au Chili, dans le désert d'Atacama :

Le mystère de la ''momie extraterrestre'' d'Atacama élucidé par une analyse ADN

Les chercheurs espèrent que cette nouvelle découverte permettra de clore le débat sur les origines d'Ata, un nouveau-né naturellement momifié mis au jour dans le désert chilien.

Image

Image

"Le débat a commencé à animer la communauté scientifique en 2003, lorsque les restes naturellement momifiés d'Ata ont été mis au jour près d'une ville fantôme du désert d'Atacama, au Chili. Un homme d'affaires espagnol, Ramón Navia-Osorio, a acheté cette momie et en 2012 a autorisé un médecin du nom de Steven Greer à l'étudier par le moyen de rayons X et via la tomodensitométrie pour analyser son squelette.

Greer est le fondateur de The Disclosure Project, qui « cherche à divulguer la vérité sur les OVNIS, l'intelligence extraterrestre et les systèmes d'énergie et de propulsion avancés », selon son site Web.

Ata n'est pas plus grand qu'un fœtus humain. Mais un radiologue qui a analysé les images estime que les os d'Ata étaient à peu près aussi mûrs que ceux d'un enfant de six ans.

À l'époque, Greer a également fourni des échantillons de la moelle osseuse d'Ata à l'immunologiste Garry Nolan de l'Université Stanford de Palo Alto, en Californie. L'équipe de Nolan a séquencé l'ADN d'Ata et a conclu que son matériel génétique était bien celui d'un être humain. Mais il ne pouvait pas expliquer comment une si petite personne pouvait présenter des caractéristiques physiques si inhabituelles.

« Une fois que nous avons compris qu'il s'agissait d'un être humain, l'étape suivante consistait à comprendre comment un humain pouvait prendre cette forme », explique Nola.

Nolan a alors travaillé avec des chercheurs en génétique de Stanford et avec l'équipe du biologiste computationnel Atul Butte de l'Université de Californie à San Francisco pour analyser le génome d'Ata. Selon les résultats de leurs recherches, des mutations sont présentes dans sept des gènes d'Ata, tous relatifs à la croissance humaine. Nolan pense maintenant que cette combinaison de mutations a causé des anomalies squelettiques graves chez Ata, ce qui expliquerait cette croissance osseuse inhabituellement précoce. Selon l'étude Ata est probablement un fœtus mort-né ou mort peu après la naissance.

Mais ceux persuadés qu'Ata est un extraterrestre n'en démordent pas, quelles que soient les nouvelles révélations scientifiques.

« Nous ne savons pas ce que c'est, mais ce n'est certainement pas un être humain » dit Greer, qui a été mis au courant des nouvelles recherches.

Pour la majorité des scientifiques, en revanche, il est temps d'enterrer la controverse sur Ata à la lumière des nouvelles analyses.

[...]
L'article en entier, c'est ici : https://www.nationalgeographic.fr/scien ... nalyse-adn


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Septembre 2021, 05:58 
Carbure au Cacao, à toute berzingue !
Carbure au Cacao, à toute berzingue !
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 16 Août 2017, 10:21
Messages: 761
Localisation: Sous ton Lit !
Extrait d'une source que j'ai trouvé.

Code:
Le peuple Mangbetu, qui vit aujourd'hui principalement au nord-est de la République démocratique du Congo, a dominé cette partie de l'Afrique centrale au 19e siècle. Chez eux, la coutume de l'élongation crânienne porte le nom de Lipombo, et marque l'appartenance aux classes supérieures de la société, un signe d'élégance à la cour royale. Pour obtenir une telle forme, on bandait les crânes des enfants dans des tissus serrés. Cette coutume aurait survécu jusqu'à la conquête du Congo par les Belges, qui en auraient interdit la pratique.


Bref, dans tous les cas, sa boite cranienne me fait froid dans le dos. :-?

_________________
Sometimes you gotta say "What the fuck" Make your move.
[Risky Business]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Septembre 2021, 07:36 
Membre
Membre
Hors-ligne

Inscription: 14 Septembre 2021, 18:21
Messages: 6
StarVolante a écrit:
Bref, dans tous les cas, sa boite cranienne me fait froid dans le dos. :-?


Si c'est un bébé mort-né ou un fœtus, sa boîte crânienne n'a peut-être pas eu le temps de s'ossifier correctement, et les parties "molles" (bon appétit) se sont peut-être rétractées durant la momification ?

Je ne sais pas si c'est possible.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Septembre 2021, 11:07 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 528
Personnellement, la lecture de l’article a suscité en moi cette autre interrogation.
Loin de moi l'idée de verser dans une vision anthropocentrique de l'univers mais je me demande si l’existence d’êtres humains extraterrestres, si vous me permettez cette expression saugrenue, est concevable, je veux dire l’existence de créatures vivant sur d’autres planètes et ayant les mêmes caractéristiques génomiques que l’être humain « terrestre », à quelques variations ou mutations près. Ces variations génomiques s’expliqueraient du fait des conditions de vie physiques et environnementales particulières régnant sur la planète en question et pourraient donner naissance, par exemple, à des sortes de « cousins » humains d’une taille exceptionnellement petite.
Bien entendu, ma question est purement académique et au cas d’espèce je ne saurais formuler, au regard des données factuelles existantes, l’hypothèse que la momie d’Acatama puisse correspondre à un tel « humain extraterrestre »…


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Septembre 2021, 18:09 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4637
Je pense, pour ma part, qu'au-delà d'une histoire de gènes, c'est plus les nécessités du milieu et celles d'avoir certaines fonctions inhérentes à organisme vivant pour le rester, qui font l'apparence et les capacités du dit être vivant.
Il faut donc pouvoir alimenter cet organisme (air, ou échanges gazeux, nourriture solide ou pas etc...) et sans doute éliminer les déchets produits pas cette alimentation (à moins qu'il puisse les "brûler" ou les faire disparaître d'une façon ou d'une autre), se déplacer, se reproduire et... éventuellement, à voir si la pyramide des besoins de Maslow pourrait s'appliquer à des organismes d'une autre planète ou d'un autre monde.
Mais une fois tout cela rempli, je suppose qu'à peu près tout est possible.

Cela dit, tout ça n'implique pas de facto l'impossibilité de formes d'êtres humanoïdes, voir proches de l'humain. ça veut juste dire qu'on peut avoir beaucoup beaucoup plus d'imagination que ça... :mrgreen:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 01 Octobre 2021, 08:31 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 4185
Précisément.
Citer:
on peut avoir beaucoup beaucoup plus d'imagination que ça... :mrgreen:

Je dirais même plus : on doit avoir beaucoup plus d'imagination que ça !

Partager une "géométrie" générale (p.ex. organismes locomoteurs en bas et préhensiles en haut), d'accord. C'est une simple question de logique - sauf si les ET vivent au plafond de cavernes !! Mais à part ça, on peut tout imaginer... et ya probablement même des trucs qu'on peut pas imaginer. ^^


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 01 Octobre 2021, 10:27 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 528
Mon interrogation ne portait pas sur l'infinie variété des formes de vie possibles dans l'univers, qui est une évidence pour moi. Je me demandais si, justement, au sein de cette infinie variété, il existe quelque part d'autres créatures "humaines", au sens strictement génomique du mot, du moins à quelques variations ou mutations près. Ma question est précise et demanderait une réponse moins vague que : "on peut tout, ou on doit tout imaginer"...Évidemment je suis conscient que personne n'est encore en mesure d'y répondre, mais le fait est que je me la pose.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 01 Octobre 2021, 11:28 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4637
Citer:
Je me demandais si, justement, au sein de cette infinie variété, il existe quelque part d'autres créatures "humaines", au sens strictement génomique du mot, du moins à quelques variations ou mutations près.


Comme je le disais, dans le mesure où les possibilités sont quasi-infinies, je ne vois pas spécialement de "bonne raison" pour que des créatures humanoïdes, ou proches de l'humain, n'aient pas vu le jour ailleurs... :think:
Je me dis que si nous avons évolués comme nous l'avons faits, c'est pour une multitudes de raisons environnementales (et peut-être d'autres, allez savoir :mrgreen: ), qui, si elles se retrouvent ailleurs, pourraient conduire peu ou prou au même résultat. :think:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 01 Octobre 2021, 12:25 
Membre
Membre
Hors-ligne

Inscription: 14 Septembre 2021, 18:21
Messages: 6
Si on part du principe que l'univers est infini, la probabilité qu'une autre espèce humaines génétiquement identique existe est non nulle... Et encore mieux, il y a une probabilité non nulle que des individus parfaitement identiques à ceux qui on vécu sur Terre jusqu'à ce jour soient apparus/apparaissent quelque part !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 02 Octobre 2021, 07:50 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 4185
Citer:
Je me demandais si, justement, au sein de cette infinie variété, il existe quelque part d'autres créatures "humaines", au sens strictement génomique du mot, du moins à quelques variations ou mutations près. Ma question est précise et demanderait une réponse moins vague que : "on peut tout, ou on doit tout imaginer"...

Perso, la question que je me pose à ce sujet, c'est 'quelle est la probabilité pour que ça arrive ?'... J'oscille entre 1 / (un certain nombre de) trillions et 1/(un certain nombre de) quadrillions.
Pour résumer, ma réponse précise est donc : non.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze