Nous sommes actuellement le 12 Août 2022, 06:03

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 05 Juillet 2022, 11:50 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 771
Pourquoi retourner sur la Lune ? Entre autres raisons : l'Hélium 3 ! Utilisé dans un réacteur à fusion, cet élément permettrait de produire de l'énergie thermonucléaire sans AUCUN déchet.
Une intéressante vidéo, produite par le journal Le Monde, qui expose toutes les raisons, scientifiques et politiques d'un tel retour. Le passage explicatif sur l'hélium 3, en particulier, se situe à 7mn45.

source : https://www.youtube.com/watch?v=xhzeYAzwRXU



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Juillet 2022, 07:26 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4974
Donc si je comprends bien, après avoir exploité et sucé jusqu'à la moëlle notre pauvre vieille Terre... l'idée c'est de faire la même chose avec la Lune ?...

Il y a de quoi se réjouir, vraiment... :|

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Juillet 2022, 09:24 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 771
Chimère a écrit:
Donc si je comprends bien, après avoir exploité et sucé jusqu'à la moëlle notre pauvre vieille Terre... l'idée c'est de faire la même chose avec la Lune ?...

Il y a de quoi se réjouir, vraiment... :|


Je ne me réjouis pas du tout. Mais l'idée qu'il existe quelque part en abondance un élément chimique permettant de produire une énergie complètement décarbonée et exempte de déchets nucléaires interpelle un peu le vécu, non, en ces temps de réchauffement climatique ?
Et puis, à la différence de notre planète, la Lune est un astre mort...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Juillet 2022, 09:44 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4974
"mort"... c'est juste selon notre propre conception de ce qui est vivant ou pas.
La Lune a tout de même un fort impact sur la Terre, notamment les marées, le magnétisme terrestre etc...
Donc, je ne sais pas si c'est une bonne idée, vu notre forte capacité à foutre le bazar dès que l'on touche quelque chose, d'aller creuser ou faire je sais pas quoi sur la Lune et modifier son équilibre interne. Dont on ne sait rien, au final.
Je me dis que vu le nombre de fois où on a voulu jouer aux plus malins et que l'on s'est pris un copieux retour de flammes, on devrait y réfléchir à 2, voire 3 fois... :think:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Juillet 2022, 11:04 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 771
Chimère a écrit:
...
Donc, je ne sais pas si c'est une bonne idée, vu notre forte capacité à foutre le bazar dès que l'on touche quelque chose, d'aller creuser ou faire je sais pas quoi sur la Lune et modifier son équilibre interne. Dont on ne sait rien, au final.
Je me dis que vu le nombre de fois où on a voulu jouer aux plus malins et que l'on s'est pris un copieux retour de flammes, on devrait y réfléchir à 2, voire 3 fois... :think:


Très bien. Réfléchissons, alors. Réfléchissons-y à 2 fois, 3 fois, 100 fois, mais surtout : ne touchons plus à rien et ne faisons rien. Et tant pis pour les prochaines générations, qui devront s'efforcer de survivre sur une planète transformée en cocotte-minute sous pression, ou en sauna...ça me rappelle les débats houleux qui agitent régulièrement le monde politique (et pas que les écolos) à propos de l'éolien. L'éolien off-shore, moi bêtement, je trouvais ça bien, a priori ça fait ch..r personne, l'éolien en mer, ben non. Il paraît que ça perturbe les poissons, "l'équilibre de l'éco-système marin"...bla bla..."la mise en danger de la bio-diversité"...bla bla...donc, OK. Ne touchons plus à rien.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Juillet 2022, 12:09 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4974
Je comprends ce que tu veux dire.
Mais force est de constater qu'à chaque fois qu'on touche à quelques chose, ben on fait une belle boulette que l'on regrette après.
Je ne suis pas assez optimiste (ou plutôt, je ne suis pas assez humaniste. Ou optimiste vis à vis de ma propre espèce), pour me dire qu'il en serait autrement cette fois-ci.


Citer:
Il paraît que ça perturbe les poissons, "l'équilibre de l'éco-système marin"...bla bla..."la mise en danger de la bio-diversité"...bla bla...


Je ne pense pas que ça soit du "blabla" la biodiversité ou l'équilibre des éco-systèmes. :?
Je pars du principe que de les requins ou les limandes, les baleines, ou les phoques... ou plus simplement toutes les espèces animales ou végétales, quelles qu'elles soient et où qu'elles se trouvent, ont autant le droit de vivre en paix sur cette planète, dans un éco-système qui leur convient et adapté à leurs besoins, que la notre.
Force est de constater que s'il y a une espèce qui prend toute la place, qui se fout allègrement des autres, du moment qu'à elle, ça lui va à peu près (ou à quelques uns, en tout cas), c'est l'espèce humaine.

Donc ouais, des dauphins qui s'échouent parce que leur sonar a été perturbé par des éoliennes marines ou que sais-je ben ça me touche au moins autant (sinon plus, je n'ai pas peur de l'admettre et que ça choque) que des gens qui meurent en Inde ou au Pakistan sous la canicule.
Je ne suis pas du tout corporate de ce point de vue. :roll:

De toute façon, nous sommes l'espèce fauteuse de trouble, donc en fait on a pas trop le droit de se plaindre de la m...rde que l'on a foutu sur cette planète. Donc, il y a des choses, certes, c'est triste, mais si on avait été collectivement et politiquement moins crétins, on n'en serait pas là.
En droit, on dit que "nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes".

Alors je dis pas que j'ai la solution miracle (spoiler alert : en vrai, je crois qu'il y en a pas, de toute façon). Je dis juste, si on pouvait ne pas en rajouter une couche déjà qu'on y est jusqu'au cou, ça serait pas mal.

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Juillet 2022, 13:44 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 771
De toute façon, cette histoire d'hélium 3 reste pour l'instant un beau rêve technologique. La fusion nucléaire n'en est encore qu'à un stade expérimental (à une micro-échelle), et ce n'est pas demain qu'on aura des centrales de production d'énergie de fusion. Et la Lune, ce n'est pas non plus demain qu'on va y retourner : c'est très cher et ça demanderait une grosse mise à jour du programme, techniquement parlant (ceux qui vous disent qu'il suffirait de rebooter les séquences de vol de la période 69-72, hein, à d'autres...). Bref, même avec les moyens d'aujourd'hui, une simple virée aller-retour sur la Lune n'est pas exactement une promenade de santé. Regardez le temps qu'ont mis les Chinois, pour enfin aller s'y poser...cela dit, blague à part, il paraît qu'ils y ont déjà installé une petite "serre" pour y faire germer du soja...
Mais quand bien même : quid de la mise en place d'une unité industrielle d'extraction de l'hélium 3 une fois sur l'astre, et de son convoyage vers la Terre ?
On en reparlera dans 100 ans...enfin peut-être, s'il y a encore des humains en état de parler !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Juillet 2022, 17:02 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3026
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Je vous lis et me sens clairement plus proche du point-de-vue défendu par Chimère. Je n'ai pas énormément de choses à ajouter par rapport à ce qu'elle dit, si ce n'est que pour moi, envisager une colonisation de la lune est de toute façon illusoire à court terme mais aussi et surtout : ça ne résoudrait rien. Cela ne ferait que déplacer le problème(*), et probablement même que ça l'amplifierait, dans la mesure où la solution-tampon de la lune contribuerait certainement à démotiver les meilleures volontés qui seraient encore partantes pour sa casser la tête à réfléchir à de vraies solutions. Pour moi, impossible d'imaginer qu'on fera mieux là haut qu'ici bas, en l'état actuel des choses et des mentalités.

Et puis qui peut croire sérieusement que la solution, c'est la lune sinon rien? Il ne faut pas manquer d'imagination comme ça. D'abord, il existe déjà des tas de solutions bien terrestres à nos problèmes: c'est "juste" qu'on ne se donne pas la peine politique de les mettre en application. Ce qui nous coûtera (et nous coûte déjà) très cher, mais bref. Et je suis persuadée qu'il reste encore tout un tas de solutions à inventer et imaginer. Le truc de la lune est juste un faux dilemme (et accessoirement une solution que je laisse volontiers aux riches milliardaires trop feignants et attachés à eux-mêmes et leur pognon pour imaginer des solutions plus durables et plus respectueuses des autres, du vivant en général et de l'environnement).

(*): Dans un tout autre registre mais selon la même logique, c'est exactement ce qu'on observe dans l'enseignement supérieur en ce moment avec le problème du manque de salles pour accueillir les étudiants: au lieu de financer les locaux dont les universités auraient tant besoin, le distanciel est devenu la réponse magique à tout. Or, plus on se servira de ce pis-aller, moins il se trouvera de bonnes volontés politiques pour résoudre les problèmes de fond (et de fonds, sans mauvais jeu de mots...). Alors déjà qu'il n'y en avait pas beaucoup, de volonté politique, le pire est probablement à craindre pour l'avenir... :roll:

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Juillet 2022, 18:36 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 771
Metronomia a écrit:
Et puis qui peut croire sérieusement que la solution, c'est la lune sinon rien? Il ne faut pas manquer d'imagination comme ça. D'abord, il existe déjà des tas de solutions bien terrestres à nos problèmes: c'est "juste" qu'on ne se donne pas la peine politique de les mettre en application. Ce qui nous coûtera (et nous coûte déjà) très cher, mais bref. Et je suis persuadée qu'il reste encore tout un tas de solutions à inventer et imaginer.


Ce n'est pas du tout ce que dit la vidéo, et ce n'est pas du tout non plus mon propos, qui est plus modeste. La vidéo indique seulement qu'entre autres raisons de retourner sur la Lune, il y a cette possibilité d'y trouver en abondance un élément chimique intéressant pour une production future d'énergie "propre", un élément qui est en l'occurrence très rare sur Terre. Et je trouve que c'est quand même une perspective intéressante, qui n'est en rien opposable ou contradictoire avec le fait de devoir trouver par ailleurs, ici et maintenant, des solutions bien terrestres à nos problèmes, comme tu dis.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Juillet 2022, 18:42 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3026
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
@Patto: je répondais en fait à vos messages, et non à la vidéo, que je n'ai pas (encore) eu le temps de regarder, excuse moi. Je faisais écho au message de 11h07 dans lequel, en réponse à Chimère qui émettait bien légitimement de grosses réserves à l'égard d'une nouvelle "expédition lune", tu semblais dire : "Ok, alors ne faisons rien". Comme si ça devait être la lune ou rien. Mais tant mieux si j'ai mal compris (j'ai bien moins de temps qu'avant pour venir ici lire et commenter et j'ai sûrement réagi trop vite). Par ailleurs, je comprends tout à fait qu'on n'aime pas le fatalisme et qu'on veuille trouver des solutions, quelles qu'elles soient. C'est juste qu'ici, je n'étais pas d'accord avec la l'option lune évoquée.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze