Nous sommes actuellement le 21 Juillet 2024, 05:44

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 513 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 48, 49, 50, 51, 52  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 09 Mars 2024, 12:52 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 3443
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Vu un film dont j'apprends par ailleurs avec surprise qu'il a été baptisé Egō en français (Pahanhautoja en VO). L'histoire racontée est celle d'une famille instagrammable parfaite, ou tout du moins en apparence — dans laquelle une mère tyrannique et pourtant certainement pas au-dessus de tout soupçon pousse, entre autres, sa fille pré-adolescente jusque dans ses derniers retranchements afin qu'elle gagnât un concours de gymnastique. La fille couve un œuf qui, à un moment, donne naissance à une créature mi-humaine mi-oiseau, laquelle externalise en quelque sorte la frustration de la fille, en blessant par exemple sa concurrente en gymnastique ou en tuant le chien insupportable des voisins. La créature s'humanise de plus en plus, jusqu'à remplacer entièrement la fille, tuée par la mère dans un moment d'égarement.

J'ai bien aimé ce film car il ne cherche pas à expliquer métaphoriquement ce qu'il se passe : il est facile d'interpréter la créature comme une projection de la psyché de la fille, mais jamais il n'est indiqué que c'est de cela dont il s'agit vraiment. L'histoire tient en haleine jusqu'au bout, et les personnages sont extrêmement justes. Je ne le recommanderais pas à tout le monde ; mais, personnellement, j'ai apprécié le regarder.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 09 Mars 2024, 17:15 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5700
Ouh, je note... :D ça à l'air pas mal, et peut-être en avais-je entendu parlé au moment de la sortie, mais là comme ça, ça ne me dit rien...


Sinon, moi j'ai pas fait dans l'originalité... le dernier film que je suis allée voir, c'est Dune deuxième partie.
Et je ne vais pas être non plus originale : c'est ENCORE mieux que le premier. C'est beau, c'est bien réalisé, Chalamet réussi l'exploit sur la fin de passer de sympathique à un-peu-flippant-quand-même, bref vivement le 3... :shifty:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 13 Mars 2024, 09:40 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 3443
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Vu Poor Things ("pauvres créatures") de Yórgos Lánthimos, et j'ai beaucoup aimé. Les mots me manquent pour décrire ce film, qui est une expérience totale, alignant des idées, des personnages, des décors uniques et jamais vus auparavant. Je ne saurais même pas dire pourquoi j'ai aimé ce film. Je pense que le choc même face à quelque chose d'aussi différent l'a rendu pour moi passionant. Je recommande et je serais très heureux d'avoir de vos retours si jamais vous l'avez vu également.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 13 Mars 2024, 10:49 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5700
J'ai vraiment bien aimé aussi.
C'est effectivement assez différent de ce que l'on voit habituellement sous bien des aspects, et en même temps c'est assez ancré dans les problématiques contemporaines (notamment sur la place des femmes, la notion d'émancipation personnelle etc...), et c'est visuellement très ludique et novateur.
Et Emma Stone est juste géniale. :)

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 13 Mars 2024, 13:26 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 7324
Localisation: Massif central. Par là.
Chimère a écrit:
Sinon, moi j'ai pas fait dans l'originalité... le dernier film que je suis allée voir, c'est Dune deuxième partie.
Et je ne vais pas être non plus originale : c'est ENCORE mieux que le premier. C'est beau, c'est bien réalisé, Chalamet réussi l'exploit sur la fin de passer de sympathique à un-peu-flippant-quand-même, bref vivement le 3... :shifty:

J'avais adoré le premier (pour ne pas dire que je m'étais pris une mini-claque — agréable, la claque, bien évidemment ! :D ) et Dune 2 est LE film que j'attends le plus depuis des années.
J'espère que j'arriverai à trouver quelqu'un pour babysitter mon petit monstre, car j'intuite que c'est un film qui gagne à être vu au cinéma. Sur un écran TV, avec un système sonore bof, ça ne doit clairement pas être pareil...

Pochel a écrit:
Vu Poor Things ("pauvres créatures") de Yórgos Lánthimos, et j'ai beaucoup aimé.

Heureusement que vos critiques à Chimère et toi sont excellentes, car j'ai lu les grandes lignes du script et qu'on dirait un croisement horrible entre Frankenstein et La Servante Ecarlate...

_________________
Close the world, open the next


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 13 Mars 2024, 15:14 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5700
Citer:
Sur un écran TV, avec un système sonore bof, ça ne doit clairement pas être pareil...


En effet...
L'ambiance sonore et les musiques participent pas mal de l'intensité émotionnelle du film... :think:

Citer:
Heureusement que vos critiques à Chimère et toi sont excellentes, car j'ai lu les grandes lignes du script et qu'on dirait un croisement horrible entre Frankenstein et La Servante Ecarlate...


C'est vrai que pitch de base fait beaucoup penser au mythe de Frankenstein et de son monstre... mais Bella, c'est un peu le monstre de Frankenstein à l'envers. Si au départ, parce qu'elle n'en a pas les moyens intellectuels, elle subit la situation, peu à peu elle s'en affranchit, jusqu'à reprendre sa liberté et sa vie en main. Je ne vais pas tout détailler, mais c'est justement tout le parcours, et sa symbolique, qui est intéressant dans le film (et comment certains personnages, en voulant la remettre dans une situation soumise finissent par se retrouver "prisonniers" d'une manière ou d'une autre à leur tour).

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 20 Avril 2024, 17:49 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5700
Vu Civil War...

Le moins qu'on puisse dire c'est que c'est une claque...
Personnellement, j'ai trouvé ce film remarquable en tout point : intelligent, bien réalisé (avec une alternance de scènes brutales et de scènes belles, presque poétiques), prenant, bien joué. Un rappel nécessaire, je pense, à la fois du travail et du rôle des journalistes dans notre société, mais aussi de là où les dissensions qui secouent les USA (mais aussi tous les pays occidentaux, finalement) peuvent nous mener.
Parce que le plus remarquable dans ce film c'est bien à quel point il est plausible... On se surprend à se dire "si ça doit se passer, ça se passera sûrement comme ça".

J'ai lu que mal de spectateurs reprochaient le manque de contexte et le fait "qu'on ne comprend rien" aux tenants et aboutissants du film... J'ai envie de dire qu'il faut être attentif quand on regarde un film... :wtf:
Déjà, visiblement, le propos du film n'est pas là, dans savoir qui sont les bons ou les méchants etc... mais n'empêche du contexte, il y en a, même s'il est peut-être entre les lignes (trop, visiblement, pour certains)...

Spoiler :
- le Président est montré dès le début préparent un discours rappelant fortement la rhétorique de Trump
- on apprend lors d'une conversation entre 2 personnages qu'il en est à son 3ème mandat (y'a donc un petit souci), et qu'il a dissout le FBI... si ça, ça sent pas le président néo-libéral populiste... En plus, il est rapidement comparé à des dictateurs connus.
- les "Forces de l'Ouest", la principale force sécessionniste, possèdent visiblement des armes, des véhicules, des hélicos etc... venant nécessairement de l'armée... on en déduit donc qu'une partie non négligeable de l'armée s'est retournée contre son propre gouvernent. D'ailleurs, à la toute fin du film, on apprend que le président n'est plus protégé que par des agents de la CIA et ce qu'il reste de la Garde Nationale.
- ces Forces de l'Ouest comprennent, entre autres, la Californie : l'état américain le plus puissant, et généralement vu comme pro démocrate, plus ouvert, et berceau de la tech etc...
- a la fin du film, elles sont clairement positivement présentées...
On en déduit donc que le Président qui a été renversé était un populiste, une sorte de mélange de Trump et d'autres, et qu'une grande partie des Etats plus libéraux (ou plus puissants) a fait sécession.
Même si a priori, il a plusieurs autres factions rivales, les Forces de l'Ouest semble être la principale. Moi ça me paraît à peu près clair.

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 27 Mai 2024, 19:06 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5700
Furiosa - Mad Max

On reste dans la même ambiance que pour Fury Road... un désert rouge, des moteurs délirants dans tous les sens, des personnages un peu beaucoup barrés, mais j'ai trouvé que là où Fury Road était une sorte de pur délire visuel, Furiosa laisse la place à une histoire plus construite, plus profonde, voire même émouvante par moment. Avec, évidemment, toujours des scènes d'action à couper le souffle, ne vous en faites pas... :mrgreen:

Si on savait, dans le premier film, que Furiosa avait probablement souffert dans son existence... on imaginait pas encore à quel point. Cette jeune femme à qui des hommes cruels et mégalomanes ont juste tout prix reste encore et toujours debout, elle ne lâche jamais rien... je trouve que c'est vraiment une figure de résilience et de survie, une des personnage féminin les plus forts du cinéma moderne. Elle me fait beaucoup penser à Béatrix Kiddo/La Mariée dans Kill Bill...
Oui leur moteur est d'abord la vengeance et la colère, mais en un sens elles réclament surtout justice... et si on ne peut pas le rendre ce qu'on leur a pris, contrairement aux hommes, elles ne tuent pas par excès d'ego, avidité, folie ou cruauté, mais dans une certaine idée de justice (là où, de toute façon, la justice institutionnelle ne peut rien. Ou n'existe pas/plus), de réparation.
Au fond, elles ne veulent rien tant que déposer les armes, elles cherchent la rédemption... mais ce sont bien les hommes qui la leur refusent, les poussant dans leurs retranchements. Mal leur en prend et le bras armé du Karma fini toujours par frapper. :mrgreen:

Et mention spéciale à Chris Hemsworth qui est décidément parfait en méchant un peu beaucoup dingue...


Sinon, rien à voir mais hier soir, France 2 a diffusé en clair l'excellent La Nuit du 12 de Dominik Moll...
Je l'avais adoré à sa sortie en salles, et je l'ai re-adoré en le revoyant. C'est vraiment à la fois un superbe film policier, dans la droite ligne des grands polars français, et en même temps avec une dimension sociale qui dit quelque chose de notre époque, sur la place des femmes dans la société, sur le rapport aux féminicides dans leur ensemble. Réaliste, authentique, mais aussi avec une dimension onirique (une photo et une lumière chaude et dorée tellement parfaite, les magnifiques paysages de Saint Jean de Maurienne), presque fantastique par moment, dans la manière de filmer.
Avec des personnages de flics touchants, dans leur maladresse, leur pugnacité, leur désespoir et ce regard à la fois dépassé et empathique devant les affres d'une société malade...(et leurs difficultés matérielles, aussi : "C'est la lutte du bien contre le mal... mais avec une photocopieuse qui marche pas !" ).

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 06 Juin 2024, 10:00 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5700
https://www.leparisien.fr/culture-loisirs/cest-une-honte-la-communaute-scientifique-sinsurge-apres-la-sortie-du-film-sous-la-seine-sur-netflix-05-06-2024-7WOUPTZ4ABHRNOH4A6MYH4XZPE.php

Citer:
« C’est une honte. Je suis tombé de l’armoire en voyant la bande-annonce », s’emporte Nicolas Ziani. « Sous la Seine », la dernière « méga » production de Netflix est en ligne depuis 9 heures, ce matin et suscite nombre de commentaires sur les réseaux sociaux. Il faut dire que le pitch de ce blockbuster à la française avec Bérénice Bejo en appât, propose un scénario pour le moins original. Paris terrorisée par un gang de requins mako, fortement inspirés du grand blanc des « Dents de la mer », en plein milieu d’une épreuve de triathlon en eau vive rappelant terriblement une épreuve des JO à venir…


Pour le fondateur du Groupe Phocéen d’Étude des Requins, le postulat de ce film d’action spectaculaire, étrillé par le Parisien n’est rien moins qu’un scandale. « C’est de l’apocalypse cognitive. C’est quasiment de la fake news. On importe une problématique qui n’a jamais existé dans l’Hexagone », s’insurge le scientifique à l’égard de ce requin meurtrier. Le dernier « En eaux troubles » mettant en scène Jason Statham est presque plus cohérent », réagit Nicolas Ziani, spécialisé en ichtyologie marine, furieux. Les dents de l’amer en quelque sorte.

« Il existe bien sûr des espèces euryhalines, comme les requins gris qui se sont adaptés à de l’eau saumâtre, pas tout à fait de l’eau douce, comme dans le Gange », nous confirme le spécialiste. On appelle « euryhalines » les espèces qui supportent des variations de salinité et de température. Le requin bouledogue bien connu des Réunionnais peut lui aussi naviguer entre eau salée et eau « douce » et peut parfois attaquer l’homme, qu’il confond souvent avec des tortues ou des veaux de mer. Mais cela reste une exception au genre.

« Il ne survivrait pas deux jours dans les eaux de la Seine »
« Mais le grand requin blanc est une espèce extrasensible, il ne survivrait pas deux jours dans les eaux de la Seine même sans pollution. Cela n’a rien à voir avec l’exemple récent du Béluga », s’émeut encore Nicolas Ziani. « Ce film donne une image de catastrophisme qui est de l’ordre de la démence. Il n’a aucune crédibilité scientifique même s’il entoure son sujet d’un vague message écologique presque de l’ordre de la propagande », s’inquiète cet amoureux transi des squales.

Le scientifique note que le grand requin blanc est en danger d’éradication, et en particulier sa déclinaison « hexagonale », aperçu que trop rarement sur nos côtes. Le dernier exemple date de l’été 2022 près de l’embouchure du Rhône d’ailleurs et pas de la Seine.

Le film de Xavier Gens véhicule un message alarmant scientifiquement comme le soulignent d’autres spécialistes auprès de nos collègues de Numerama. « Le danger du requin est très surestimé, précise Typhaine Coste, médiatrice scientifique à l’Aquarium de Paris. Par exemple, en 2023, 69 attaques de requins ont été recensées et seulement 10 ont été mortelles et, tout ça, dans le monde entier ». De quoi relativiser le danger en effet. Même son de cloche pour Nicolas Ziani. « Dans le biotope hexagonal, il existe 75 espèces de requin qui ne représentent aucun danger pour l’homme », assure-t-il encore.

Ce dernier ironise même sur un budget colossal de 20 millions d’euros qui aurait pu servir la cause des requins au lieu de la desservir. « La recherche pour mieux connaître nos requins hexagonaux est à l’agonie pendant ce temps-là », conclut-il, la dent dure.


Je mets ça là, comme on a déjà échangé sur des sujets similaires...

J'avoue, je comprends un peu ce que veux dire le scientifique (même si clairement, d'une point de vue cinématographique, Les Dents de la Mer reste un must en matière de mise en scène horrifique, et qu'il y a un paquet de films de genre qui s'en inspirent, encore maintenant) mais... franchement... est-ce qu'il croit sincèrement qu'il y a des gens pour croire "réellement" qu'il peut y avoir des requins dans la Seine ?... :wtf: (que l'on risque furoncles et gastro-entérites à barbotter dedans, oui, sans aucun doute, mais des requins... :crazy: )
Moi rien que le pitch, je me suis dis que c'était une série Z (a priori, pas terrible, mais bon, que le film soit bon ou mauvais, c'est même pas la question. Parce qu'un nanar mauvais, ça peut être marrant aussi, à prendre au second degré), un nanar sur une histoire improbable, voire limite parodique.
Le gens ne savent donc plus faire la différence entre une fiction, une histoire qu'on s'invente sans autre finalité que "tiens ça sera marrant/ça ferait bien peur/bien pleurer comme histoire" et la réalité biologique/scientifique première ? :think:

Qu'on fasse tout ce foin, et de plus en plus d'ailleurs, pour tout et n'importe quoi, autour de création... me fait surtout craindre pour la liberté de créer, d'imaginer, de tourner, d'écrire etc... et je trouve ça assez effrayant en fait. Pour ma part, le caractère de "démiurge" d'un auteur ou d'un cinéaste me semble au contraire plus précieux que tout. Parce que c'est ce qui nous permet, encore, de penser "en dehors des boîtes", et je n'en peux plus de ces gens qui veulent qu'on pense "dans des boîtes". (et je ne parle pas que de science, je parle de morale, de politiquement correct, de bienséance etc... Heureusement que de grands créateurs, auteurs, et mêmes hommes politiques, penseurs, ou même scientifiques justement etc... on su, à un moment donné, penser "hors de la boîte"... ).

J'en peux plus aussi de cette recrudescence de "1er degré" aussi. Tout à l'air sérieux, grave, politique, binaire... pffffiou. A croire qu'il n'y en a qui ne connaissent plus l'ironie, le second degré, l'onirisme, la métaphore, la dimension du mythe... ce fil tendu quelque part dans un espace indéfini entre le "vrai" et le "faux", le "peut-être pas tout à fait vrai, bien au contraire", le "vrai à un niveau de lecture, faux à un autre, ou inversement"... ces incertitudes de brouillard un peu grisonnant, qui nous laisse de l'air et de la liberté dans nos esprits, justement parce qu'on ne sait plus quoi penser qui serait "juste" au regard des autres, de l'extérieur, de la société...

Depuis quand une fiction peut être qualifiée de "fake news" ?... ce n'est pas une "news" du tout. C'est une histoire. ça sort de la tête de quelqu'un et c'est juste là pour ça : créer et stimuler l'imagination des autres.
A ce moment là, Harry Potter aussi, c'est une fake news : si vous tentez de sauter d'une fenêtre à califourchon sur un balai, vous risquez fort de vous éclater la tronche sur le trottoir. :think: (d'ailleurs, c'est amusant l'origine du mythe de la sorcière et du balai tout ça).
Jouer avec ce qu'on l'on connait, pour l'amener ailleurs, c'est justement le principe du genre fantastique... Personne n'a dit à Bram Stocker que son Dracula était une fake news, ou à Mary Shelley que le Docteur Frankenstein ne pouvait pas créer un monstre avec des bouts de cadavres, en vrai... :eh:


Quand au budget, je comprends l'idée mais bon... les fonds n'ont juste rien à voir les uns avec les autres non plus. (et puis, est-ce qu'on reproche aux films Marvel de coûter des centaines de millions de dollars par films, alors qu'on aurait pu faire des tas d'autres choses avec cet argent ? A ce moment là, c'est la totalité du fonctionnement de l'industrie cinématographique qu'on peut remettre en cause. On peut le faire, mais c'est un autre débat...)

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 07 Juin 2024, 19:22 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 1166
Localisation: Sur ta rétine
Je partage ton agacement, Chimère, devant cette obsession du réalisme, de l'exactitude scientifique et du sens littéral de la part de certains commentateurs vis-à-vis des oeuvres de fiction. On avait déjà évoqué le sujet, ici, il y a deux ans à propos du film Prometheus (cf. la scène de la césarienne). Marre de ces donneurs de leçons savants qui se déchaînent à la première occasion contre un film quand ils y trouvent le moindre détail, la moindre séquence irréaliste ou scientifiquement inexacte. Et qui prolifèrent sur Youtube, soit dit en passant, depuis quelques années...
Autant que je sache, le film Sous la Seine ne se présente pas comme un documentaire animalier ayant vocation à être diffusé dans les écoles et collèges. Pffhhhh...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 513 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 48, 49, 50, 51, 52  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze