Nous sommes actuellement le 18 Juin 2021, 23:09

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 655 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 59, 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 18 Mars 2021, 10:30 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6969
Localisation: Massif central. Par là.
Jérimadeth a écrit:
Je viens de mettre la mains sur cette critique en règle de l'anarcho-primitivisme (de la pensée de Zerzan plus précisément): https://infokiosques.net/imprimersans2. ... article=94

C'est effectivement intéressant, ça met des mots et des arguments factuels sur beaucoup de contrevérités qu'on peut lire émanant des primitivistes et dont on sent intuitivement qu'elles sont erronées. Merci !

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 18 Mars 2021, 12:22 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 150
De ce que j'ai compris Zerzan à pas mal était critiqué, même chez deep green resistance. Mais le texte reste intéressant.

J'ai parcouru un peu le blog de Nicolas. Y a des trucs intéressant mais beaucoup beaucoup d'aveuglement idéologique (et aussi de mépris envers à peu près tout le monde).

https://www.partage-le.com/2020/12/27/l ... as-casaux/ Un critique de la science intéressante par endroit, mais la phrase "Face à la catastrophe qu’elle a assez largement participé à générer, qu’elle continue d’alimenter, et qu’elle continuera d’alimenter, « la science » ne nous sera d’aucune aide." me semble très très discutable (notamment au vu des dommages sur l'environnement existants).

"N’écoutez pas la Science et ses apologistes — ce qui, bien entendu, ne signifie pas : « arrêtez de prendre du doliprane »." est du foutage de gueule. A partir du moment ou tu dézingue tout de la démarche scientifique tu ouvres la porte à tout est n'importe quoi en compensation.

M'enfin quand on écrit un truc comme ça on peut tout écrire:
"Le vaccin, merveilleuse invention suivant celle de la maladie, est un autre produit phare de la glorieuse science et du génie civilisé. Le vaccin permet aux « ressources humaines » de prospérer malgré les conditions terriblement propices à l’émergence et la propagation de maladies infectieuses que leur fait le Progrès, à les déposséder de tout pouvoir sur le déroulement de leurs propres existences, et donc de tout contrôle sur la nature et l’horizon dudit Progrès, à les agglutiner dans des espaces toujours plus restreints, dans des complexes toujours plus populeux — villes, métropoles, mégalopoles, mégapoles —, à concentrer pareillement, à leur côté, pléthore d’autres animaux également domestiques — chiens, chats, etc. —, à les faire circuler toujours plus rapidement et massivement de long en large à travers le globe, de même que transite le bétail des animaux dits d’élevage — ressources non humaines cultivées dans d’autres complexes prévus à cet effet —, à perturber toujours plus en profondeur toujours plus de milieux naturels, de biomes, afin d’y exploiter ou d’en extirper de toujours plus nombreuses ressources, libérant au passage toutes sortes d’agents pathogènes possiblement infectieux, etc.

Les apologistes de la science et de la vaccination ont bien raison. Si l’on souhaite que ce merveilleux état de choses perdure, si l’on souhaite perpétuer la magnifique aventure humaine que constitue la civilisation industrielle, il se pourrait que la vaccination soit essentielle. Sans vaccination, les « ressources humaines » risqueraient de se dégrader sous le coup de diverses maladies infectieuses (de même que sans vaccination, ou a minima sans médicaments pharmaco-industriels — antibiotiques, etc. —, les autres animaux d’élevage, porcs, poulets, etc., ne survivraient pas à leur agglutination), ce qui menacerait d’enrayer tout le fonctionnement de la mégamachine."



https://www.partage-le.com/2020/12/30/c ... as-casaux/ est bien perché vers la fin aussi.

https://www.partage-le.com/2020/10/08/p ... e-reponse/ et une réponse à Pierre Madelin, plus précisement à une interview de ce dernier dans le journal "Marianne".
Ici ce trouve une autre interview de Madelin, chez "Ballast", plus complète: https://www.revue-ballast.fr/pierre-mad ... desertion/

On notera qu'une définition du terme "culture" donné par Nicolas en commentaire est immédiatement invalidé par un des participants de la discussion.

N-Et d’ailleurs, peut-être les civilisations ne sont-elles pas des cultures. Peut-être qu’on devrait réserver le terme « culture » aux sociétés dans lesquelles tous les membres (ou à peu près) participent (ou peuvent participer) à l’élaboration des us et coutumes, etc., tandis que civilisation désignerait les sociétés dans lesquelles les us et coutumes, etc., sont imposés par en haut, par diverses forces, à la populace.

et réponse

A-Dans le livre Triste Tropique, il me semble que Levi Strauss, quand il décrit la façon complexe dont sont organisés les couples chez les Bororo, ca n’a pas l’air d’être une culture dans le sens ou tout le monde serait d’accord avec, mais plus des mythes que les gens reproduisent, avec une certaine soumissions à ces mythes. Du coup je suis pas sur que la « culture » soit une chose partagée par tous, mais surtout imposée de manière un peu inconsciente. Ni par le haut, ni par le bas, mais simplement par croyance en ce mythe (et peut être aussi par manque de créativité de ceux qui y croient). Au final on peut penser que la croyance dans les mythes dépasse la capacité de les questionner. (Et même quand on les questionne ça ne veut pas dire qu’on soit capable de faire autrement — en tout cas collectivement).

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 18 Mars 2021, 12:47 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 150
En faite le problème de la vision du monde de Nicolas c'est qu'elle est intenable.

Il affirme par exemple qu'il est souhaitable de revenir à de petites sociétées. Des société à taille humaines, démocratique, égalitaires, etc... Avec en plus une promotion de la diversité ethnique humaine (c'est pas un mal en soi), et une critique de l'eurocentrisme/occidentalocentrisme.

Oui.

Mais dans le même temps il écrit "de même que ceux qui se soucient de la liberté, de l’égalité, de la joie et de la dignité humaines, ont à combattre leurs principaux ennemis : le capitalisme, l’industrialisme, la technologie (c’est-à-dire le développement technique de la société industrielle capitaliste), les technologies autoritaires plus généralement, la Science (l’institution de recherche formée par et pour la société capitaliste), l’État, c’est-à-dire aussi la démesure, la délégation institutionnalisée et obligatoire du pouvoir individuel, etc. " et porte d'autre jugement moraux sur notre société qui détruit et aliène les humains. etc... (le discours anar classique).

Sauf que ces idées morales là sont le produit de la société occidentale, du siècle des lumière, de l'universalisme, etc...
Dans un monde de diversité ethnique maximal, si la tribut A est cannibale, mais la tribut B non, ben y a pas moyen d'être d'accord. Et est il morale de condamné des gens à subir toute leur vie l'oppression parce qu'ils sont nés dans le mauvais groupe humain (pour reprendre les attaques morales de l'ami Nicolas).

Le monde parfait de Nicolas n'est tenable que si TOUT les groupes humains partage les mêmes présupposer moraux. ce qui est impossible sans coercition.

En fait ce discours n'est tenable que si on pose comme principe une nature humaine "bonne" aliéné. Tout comportement de domination ne pouvant être """naturel""" (et peut importe si certains groupes de chimpanzés sont aux aussi structurer hiérarchiquement).

De même quand on affirme (dans un article qu'il a traduit): "Dans son sens premier, l’expression « bon sauvage » fournit un excellent moyen de comprendre l’histoire de la santé et de la longévité humaines. La longévité et la santé dont jouissaient tous les chasseurs-cueilleurs en tant que groupe semblent comparables à celles dont bénéficiaient les élites les plus riches et puissantes que les sociétés agraires aient jamais produites. Si vous faites partie des élites de la civilisation, alors les chasseurs-cueilleurs pourraient ne pas avoir grand avantage sur vous en termes de santé ou de longévité, sans, pour autant, être à la traîne. Comparés à la majorité des humains, cependant, « les sauvages sont vraiment bons »"

Ce pose la question pourquoi les être humains ont accepté un mode de vie qui leur était défavorable, et pourquoi pendant 10000 ans, à quelques exceptions, ne l'ont-ils pas abandonner.
Cette logique ne tient que si l'on suppose le complot d'une caste maléfique pour adopter l'agriculture et qu'on suppose une aliénation de 10000 ans. Aliénation juste brisé par quelques penseurs isolé.

De même la "préservation de la vie sur Terre pour elle-même" est critiquable. La Terre est un astre condamné d'avance, et la vie avec elle. Il est très probable que l'humanité disparaisse, et qu'une foie disparue il ne reste plus rien d'elle au bout de quelques millions d'années. De la même façon les nouvelles formes de vie qui apparaitront dans le futur de la Terre sont elles aussi condamnées au néant avant même d'être nées.


Enfin je ferais bassement remarquer que pour qq'un qui éructe en permanence sur la "démocratie", il ferais bien de repenser sa sale habitude de se mettre en rogne avec quiconque ne partage pas absolument tout ses points de vue, et de les insulter de toutes les manières possibles. Ainsi que celle qui consiste à mépriser les "aliénés".

En conclusion: lisez l'interview de Madelin pour Ballast, elle est pas mal.

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 18 Mars 2021, 14:04 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 150
Sinon un penseur contemporain intéressant au sujet de la question du démantèlement de l'industrie est Alexandre Monnin. Il est prof (à la base il est philosophe) dans un école de commerce, à Clermont ferant, où il a crée un Master de design pour l’anthropocène.

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 18 Mars 2021, 17:29 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 150
J'ai trouvé ça : https://rebellyon.info/Nicolas-Casaux-e ... -par-21327
Un article de l'auteur de "Comment la non-violence protège l'état" sur la vision de Nicolas des personnes trans.

Alors, je suis très critiques du mouvement queer et trans, mais si Nicolas à bien exprimé un truc comme "après ça, Nicolas fait un saut pour le moins étonnant. Qui, selon lui, est à l’avant-garde de la guerre des États contre la planète et ses habitant.es ? Les queers et les personnes trans… et il justifie cela en disant que : « les dirigeants politiques et corporatistes de la civilisation industrielle ont trouvé un allié et un atout dans le courant trans et queer » qui vont les aider à « atteindre leur objectif assumé de liquidation de l’espèce humaine »."

Alors il est bien en train de planer qq part dans la mésosphère.

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Mars 2021, 00:05 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 150
Juste, un article paru sur "le partage". Pas de Casaux, une traduction.

https://www.partage-le.com/2020/10/16/n ... ohn-gowdy/

Soulève des interrogations plus qu'intéressantes sur les effets du changement climatique, et la possibli fin de l'agriculture à laquelle il pourrait mener.

Je l'ai lu un peu en diagonal par contre.
Y a vraiment des fois où je me dis que j'aurais préférer naitre à une autre période de l'histoire, rien que pour préserver ma santé mentale...

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Mars 2021, 11:12 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2807
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Houlà, ça fait beaucoup de références d'un coup, il faudra que je me pose plus tard pour tout lire.

Jérimadeth a écrit:
Y a vraiment des fois où je me dis que j'aurais préférer naitre à une autre période de l'histoire, rien que pour préserver ma santé mentale...

Ça va, Jérimadeth...? :|
Tu viens de te faire reconfiner, en plus, non...?

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Mars 2021, 12:45 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 150
Merci de ta sollicitude Pochel.
On est pas encore totalement reconfiner en IDF.

Disons que je vois de moins en moins de sens au monde, et à mes études. :think:

Disons que les écrits de Casaux sont entrer en résonance avec des idées que j'avais déjà. Mais contrairement en lui je n'idéalise pas les sociétés du paléolithique. Ces écrits ont été assez durs à lire, et j'ai du me mettre hors travail aujourd'hui. Car trop déprimé.
Puis j'y pensé, mais les société de chasseur-ceuilleurs qu'on a observé, sont comme nous des société de l'Holocène, donc d'un climat régulier et prévisible.
A une époque comme le dernier age glacière, marqué par une grande versatilité du climat, je doute que la vie est été si paisible.

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Mars 2021, 13:55 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2807
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Hm... ce n'est pas très joyeux, ce que tu écris... :|
Tu fais quoi comme études, si je peux demander ? En tous cas, je comprends assez bien le sentiment que tu décris... on vit clairement dans un monde qui va droit dans le mur, et il n'y a rien d'heureux à cela... (même si, contrairement à toi, j'avais tendance à y voir un point positif : à quoi bon réussir mes études / trouver un travail / préparer ma retraite si toute la société s'effondrera de toutes façons depuis dix ans ?).
En tous cas, s'il y a quelque chose qu'on puisse faire pour toi, n'hésite pas !... :|

Bien d'accord avec toi sur l'holocène sinon.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Mars 2021, 14:35 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 150
Non ça ne me dérange pas d'en parler. Je fais des études de psychologie cognitive, je suis en Master 2.
Mais j'ai du opter pour un M2 en 2 ans, à cause de mon mentale qui vacille.

J'aurais juste aimer vivre dans un monde où on peut vivre plus ou moins tranquillement, sans avoir à se poser la question tout les trois matins de comment les êtres humains qui existeront dans 300 ans vivront.
Puis je suis aussi fatigué de vivre dans un monde où les gens, dans leur majorité, ne font pas l'efford de penser contre eux et contre leur croyance. Même si ça à surement été toujours le cas...

Si je vois surtout tout en noir c'est parce que j'ai tendance à considéré que la vie humaine n'a pas vraiment de sens, et que je vive ou pas cela ne fait pas de grande différence.

(Sinon trouver ça: http://www.bopsecrets.org/French/primitivism.htm
Débat entre anarchistes, dont un critique sèchement le primitivisme.)

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 655 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 59, 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze