Nous sommes actuellement le 18 Juin 2021, 21:19

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 89 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 5, 6, 7, 8, 9
Auteur Message
 Sujet du message: Re: L'écriture inclusive
MessagePublié: 15 Mars 2021, 11:35 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 2565
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Tu es bien un homme de ta génération patto, pas de doute. :mrgreen:

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'écriture inclusive
MessagePublié: 15 Mars 2021, 11:47 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2807
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Je pense qu'il y a surtout une différence de taille entre la littérature et la communication courante. Employer le point médian (ou des expédients comme la parenthèse) pour signaler le féminin, le pluriel... dans des courriers administratifs, ça ne gêne personne. En revanche, dans un roman, ça deviendrait très vite lourd — et inutile, puisque je pense que le roman vise un idéal artistique et littéraire plus élevé que les débats stériles sur qui exactement est inclus lorsque l'on dit que les élèves étaient joli-e-s.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'écriture inclusive
MessagePublié: 15 Mars 2021, 12:20 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 408
Metronomia a écrit:
Tu es bien un homme de ta génération patto, pas de doute. :mrgreen:


Oui, c'est mon côté "vieux fourneau", ou Bacri selon les moments, que j'assume joyeusement ! :D

Non mais sérieusement, à petite dose je n'ai rien contre l'écriture inclusive, j'en fais moi même usage très souvent dans mes e-mails au boulot.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'écriture inclusive
MessagePublié: 15 Mars 2021, 12:21 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 2565
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Pochon: Autant je comprends ton argument communication vs littérature, autant je trouve que ta dernière phrase n'engage que toi car la représentation des autres dans les romans a d'après moi (et j'en suis persuadée) un très fort impact sur nos sociétés/sur notre imaginaire et sur la manière que l'on a de se percevoir les uns et les autres. Et je trouve personnellement que c'est un objectif très élevé et noble que de vouloir que les femmes soient représentées tout autant que les hommes dans l'inconscient collectif.

Et je peux vous dire q'uen matière de représentation et d'inconscient collectif il y a du boulot, comme en atteste cette vidéo:


_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'écriture inclusive
MessagePublié: 15 Mars 2021, 23:21 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4592
Metronomia a écrit:
Citer:
Et ton autre proposition joli/jolie est parfaitement adaptée. Par contre, à titre perso, je me dis qu'écrire et lire tout un texte (voire un bouquin) avec cette forme doit devenir assez vite fastidieux, non? Ca devient peut-être vite lourd.


Pas plus que le point médian, à mon sens. Au moins, on lit vraiment ce qu'on voit... Du coup, je trouve ça moins prise de tête. :think:


Citer:
Et je trouve personnellement que c'est un objectif très élevé et noble que de vouloir que les femmes soient représentées tout autant que les hommes dans l'inconscient collectif.


Je préfère de très loin que l'on écrive des romans (ou tourne des films etc...) avec des personnages féminins forts et intéressants dedans, plutôt que l'on torture ainsi la langue française... :eh:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'écriture inclusive
MessagePublié: 16 Mars 2021, 09:37 
Monomaniaque psychorigide
Monomaniaque psychorigide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 10 Février 2011, 19:40
Messages: 1601
Chimère a écrit:
Je préfère de très loin que l'on écrive des romans (ou tourne des films etc...) avec des personnages féminins forts et intéressants dedans, plutôt que l'on torture ainsi la langue française... :eh:


Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'écriture inclusive
MessagePublié: 16 Mars 2021, 10:57 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 2565
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Le truc, c'est que ça n'a pas du tout la même incidence de faire des personnages féminins "forts et intéressants" et de banaliser l'emploi du féminin dans les textes. Mais bon, il y a déjà pas mal d'arguments sur ce topic donc je pense que ce serait vain de repartir dans un nouveau débat.

Mais juste pour dire qu'on n'est pas obligé d'être des femmes "fortes et intéressantes". On peut aussi vouloir être juste des femmes parfaitement normales à la vie lambda et je trouve ça important qu'on soit représentées aussi dans l'inconscient collectif sinon, tel que je vois les choses, ça reviendrait à dire que si on n'est pas une femme spéciale/extraordinaire, alors on n'a pas le moindre intérêt.

Chimère a écrit:
Pas plus que le point médian, à mon sens. Au moins, on lit vraiment ce qu'on voit... Du coup, je trouve ça moins prise de tête. :think:

Ok. C'est là que c'est délicat car tout ça est tellement subjectif. Personellement, c'est le contraire, je trouve le point médian moins lourd. Mais je comprends complètement que ce ne soit pas le cas de tout le monde. C'est pour ça que faire varier les formes me semble important et peut être un début de solution.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'écriture inclusive
MessagePublié: 17 Mars 2021, 00:13 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2807
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Une piste de réflexion au passage : si on tient vraiment à accorder les mots au masculin comme au féminin, un artifice typographique ne serait-il pas préférable à tout le reste ? Le problème du point médian comme des parenthèses, c'est qu'ils apportent une rupture dans le mot, et qu'ils gênent la prononciation. On pourrait par exemple juste décider d'ajouter une lettre muette (c'est pas ce qui manque en français) et décider qu'elle représente les deux genres. Et privilégier l'accord de proximité quand on en a l'occasion.

Par exemple :
De jolis garçons
De jolies filles
De joliəs enfants

De beaux paysages
De belles villes
De bəls rivières et lacs

Je ne dis pas que c'est mieux et je ne suis moi-même pas franchement convaincu par ma proposition, mais j'essaye de participer à la réflexion :)

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: L'écriture inclusive
MessagePublié: 17 Mars 2021, 23:54 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4592
En tant que dyslexique : une lettre en plus ? Et comme si c'était déjà pas assez compliqué avec les lettres qui existent déjà... :arrow:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 89 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 5, 6, 7, 8, 9

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze