Nous sommes actuellement le 25 Mars 2023, 11:24

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 329 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 28, 29, 30, 31, 32, 33  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 24 Janvier 2023, 20:56 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5263
Clairement, je pense que j'aurais fait comme toi Lamart, je serais allée le cherche directement. Il aurait fallu un contingent de CRS pour m'arrêter...


Citer:
Qu'aurait donc fait la SNCF si au lieu d'un chat, c'était un voyageur handicapé mental qui, échappant brusquement à la vigilance de son accompagnant(e), avait eu l'idée loufoque (pour le commun des mortels, mais pas forcément pour lui...) d'aller se coucher sous le TGV ?


J'ai pensé la même chose... C'est un cas de figure toujours possible. Et dans ce cas là, les choses se seraient passées autrement, évidemment qu'ils auraient fait ce qu'il y avait faire (et qui n'est visiblement pas très compliqué).
Là, on a eu un chef de gare qui a dit "c'est qu'un chat, rien à faire", et ils cherchent des excuses maintenant...

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Janvier 2023, 16:15 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 7125
Localisation: Massif central. Par là.
J'avoue être partagé, vis à vis de cette histoire de chat.

D'un côté, je pense que la communication de la SNCF a été merdique. Les chargés de relation publique auraient dû prendre davantage le temps d'expliquer le pourquoi du comment plutôt que de se contenter d'un laconique « on est navrés mais on pouvait pas et pis c'est tout ».

Parce que de l'autre côté, je comprends pourquoi personne à la SNCF n'a pris la peine d'aller récupérer le chat. L'incident a eu lieu à Montparnasse un 2 janvier, en pleine heure d'affluence des TGV ; on n'est pas dans une petite gare TER du fin fond de la Creuse.
Bloquer en gare pour une durée indéterminée le TGV sous lequel se trouvait le chat, et empêcher l'arrivée du train de la voie d'en face (pour pouvoir accéder à l'entrevoie), c'était probablement le meilleur moyen pour la SNCF de mettre un boxon pas possible dans son planning de gestion des train... De quoi perturber le trafic de la gare pour tout le reste de la journée. Je ne mentionne pas la gestion du mécontentement de plusieurs milliers de personnes (un TGV à Montparnasse, c'est 600 passagers ; faites le calcul du nombre de personnes si vous retardez 2, 3, voire 4 ou 5 TGV...). Ni le coût du remboursement de leurs tickets.

patto a écrit:
Qu'aurait donc fait la SNCF si au lieu d'un chat, c'était un voyageur handicapé mental qui, échappant brusquement à la vigilance de son accompagnant(e), avait eu l'idée loufoque (pour le commun des mortels, mais pas forcément pour lui...) d'aller se coucher sous le TGV ?

C'est ce qu'on appelle un accident de personne, un cas d'extrême urgence. Et ce sont des pompiers qui gèrent ça : la grande majorité du personnel SNCF en gare n'a pas l'autorisation d'intervenir sur les voies ferrées.
Quant au fait d'aller ramper sous un train pour essayer d'y récupérer un animal apeuré qui a toutes les chances de s'enfuir et de ne pas se laisser faire, sans même prendre en compte le fait que c'est extrêmement dangereux, personne ne veut aller ramper sous un train : c'est absolument dégueulasse. Les agents spécialisés qui s'occupent des attelages ont des tenus renforcées, avec casque, gants et tout.

_________________
Close the world, open the next


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Janvier 2023, 16:34 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5263
Du coup... si on peut faire intervenir les pompiers pour un accident de personne (enfin, j'ose espérer que la SNCF ne roulerait pas volontairement sur un enfant, ou même adulte pas dans sont état normal, qui se serait mis sous un train à l'arrêt)... on aurait pu le faire pour un chat.
Pour un humain, j'ose encore espérer que la SNCF n'aurait pas fait l'odieux calcul perte de temps/remboursement des passagers par rapport à une vie humaine.

Et dans l'absolu, aller ramper sous truc crade pour aller chercher mon chat, je le fais. Des fringues, pour le coup, ça se remplace. (il y a plein de reportage de bénévoles qui rampent dans des égouts, des trous divers et variés pour aller chercher des animaux, donc c'est bien la même chose)

Donc, on en revient au présupposé de départ : ils ont pensé que ce n'était qu'un chat. Donc que sa vie ne valait pas la peine de trop se casser la tête ou de perdre des sous.
De même que ça ne valait pas trop la peine de faire preuve du minimum syndical de bienveillance et de respect vis à vis des propriétaires du chat... (des folles à chat, on s'en fiche de toute façon... symboliquement, c'est même pas neutre...), sans aucun égard pour le traumatisme psychologique que peut engendrer le fait de voir mourir son animal sous ses yeux d'une manière aussi violente (pour tout maître d'un animal, quel qu'il soit, c'est clairement le pire cauchemar qui peut arriver).
Et ces personnes étant des clientes AUSSI, elles auraient aussi du être traitées avec un minimum de respect. Le même respect, du reste, que la SNCF prétend avoir user vis à vis des autres passagers du train, qu'il ne fallait pas mettre en retard. (donc, on se dit, y'a des clients respectables et d'autre pas ? Deux poids deux mesures ? Sans parler du fait que le reste du temps, des retards il y en a pour un oui ou un non, et là, bizarrement, on se pose pas tant de questions...).

Et pour ma part, mon avis demeure donc parfaitement clair : leur choix a été immonde et reste injustifiable d'un point de vue éthique.
Qu'ils se débrouillent avec le légitime mécontentement du public, leur conscience et la justice (puisque 30 Millions d'amis a déposé plainte, donc j'espère qu'ils se feront, au moins symboliquement, taper sur les doigts).

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Janvier 2023, 18:47 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 7125
Localisation: Massif central. Par là.
Chimère a écrit:
Donc, on en revient au présupposé de départ : ils ont pensé que ce n'était qu'un chat

De ce point de vue là, oui, c'est indéniable. La SNCF suit une logique spéciste et ne considère pas un chat comme une personne, puisque dans le cas contraire, la procédure "d'accident de personne" aurait été déclenchée (avec immobilisation du trafic, appel des secours compétents et tout le toutim).

Est-ce qu'on peut le lui reprocher ? Est-ce que la vie d'un chat et le non-traumatisme de ses propriétaires justifie qu'on retarde/bloque plusieurs milliers de personnes (avec des conséquences potentiellement vraiment emmerdantes pour eux : derrière ces milliers de gens, il y a autant d'histoires personnelles avec des passagers qui auraient loupé leur correspondance, auraient manqués des RV importants...) et le perte financière liée à cette perturbation ?

Très sincèrement, je n'ai pas la réponse à cette question, mais je trouve les choses plus complexes qu'un simple "SNCF = infâmes salopards".

Chimère a écrit:
Sans parler du fait que le reste du temps, des retards il y en a pour un oui ou un non, et là, bizarrement, on se pose pas tant de questions...

J'ai l'impression que les retards sur les TGV sont peu nombreux et en général assez minimes (de 5 à 15 minutes, rarement plus). Et c'est potentiellement une partie du trafic ferroviaire parisien qui aurait été perturbé un jour de retour de vacances.
Là encore, on ne parle pas d'une ligne TER de campagne sous financée dans laquelle les retards seraient la norme.

_________________
Close the world, open the next


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Janvier 2023, 19:05 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5263
Citer:
Est-ce que la vie d'un chat et le non-traumatisme de ses propriétaires justifie qu'on retarde/bloque plusieurs milliers de personnes (avec des conséquences potentiellement vraiment emmerdantes pour eux : derrière ces milliers de gens, il y a autant d'histoires personnelles avec des passagers qui auraient loupé leur correspondance, auraient manqués des RV importants...) et le perte financière liée à cette perturbation ?


Dans un train, il n'y a pas non plus d'urgences vitales.
Sérieusement, un retard de train oui c'est pénible, très clairement. Mais il n'y a jamais rien que ne soit pas rattrapable (un rendez-vous, ça se reprend. Surtout que je pense qu'à peu près tout le monde a bien conscience que prendre le train, c'est toujours des délais aléatoires... XD ).
Pas au point de mourir, ou si on se place du côté des propriétaires du chat, pas au point de voir mourir son chat dans des conditions horribles sous ses yeux (personnellement, à part la mort d'une personne très proche famille ou ami, bah je vois pas... :eh: ).
Donc le choix qui a été fait, personnellement j'ai tranché, et je le trouve profondément injuste. Et cruel.


Citer:
J'ai l'impression que les retards sur les TGV sont peu nombreux et en général assez minimes (de 5 à 15 minutes, rarement plus). Et c'est potentiellement une partie du trafic ferroviaire parisien qui aurait été perturbé un jour de retour de vacances.


Bah... je prends plus autant le train qu'à une période, mais la dernière fois que je l'ai pris, cet été, bah au départ de la gare de Lyon, j'ai eu genre 2 heures de retard, pour une histoire technique.
Et de mémoire, j'ai souvent eu des retards quand je prenais le FGV Dijon/Lyon/Montpellier. Je ne sais pas s'il y a UN trajet aller-retour où il n'y a pas eu un loupé dans un sens ou dans l'autre...

Il n'y aurait pas fallu si longtemps que ça pour récupérer le chat, et ce n'était sans doute pas plus dangereux que n'importe quelle vidéo Youtube d'un mec qui sauve un loup d'un piège à mâchoire, de ceux qui sortent un cheval de trait d'un trou d'eau, qui plongent dans un lac gelé pour sauver un chien etc...
Il y a des gens qui font preuve de compassion et qui prennent des risques par abnégation et bonté d'âme, ils savent très bien les risques qu'ils prennent, mais ils le font parce que c'est juste... et ceux qui se contentent d'une logique comptable sans affect.
Donc oui, à un moment, sur ce coup-là, je pense qu'on peut quand-même se permettre de juger le comportement de la SNCF.

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Janvier 2023, 20:15 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 7125
Localisation: Massif central. Par là.
Chimère a écrit:
Dans un train, il n'y a pas non plus d'urgences vitales.
[...]
Donc le choix qui a été fait, personnellement j'ai tranché, et je le trouve profondément injuste. Et cruel.

C'est un sorte de dilemme du tramway, il n'y a pas de bonne réponse : certains mettront la vie du chat au dessus du dérangement de milliers de personnes et d'une grosse perte financière, d'autres feront l'inverse.

Cela étant dit, j'ai lu que le conducteur du TGV n'avait pas été informé de la présence du chat sous son train (par la régie, ou par les contrôleurs) ; s'il l'avait été, il aurait pu démarrer plus en douceur, et peut-être sauver la vie du chat.
C'est regrettable que cette possibilité-là au moins n'ait pas été tentée, et sur ce point spécifique, je trouve qu'il y a eu un dysfonctionnement quelque part à un maillon de la chaine de prise de décision. En ce qui concerne le choix de ne pas arrêter une partie du trafic, je suis moins sûr.

Chimère a écrit:
Il n'y aurait pas fallu si longtemps que ça pour récupérer le chat, et ce n'était sans doute pas plus dangereux que n'importe quelle vidéo Youtube d'un mec qui sauve un loup d'un piège à mâchoire, de ceux qui sortent un cheval de trait d'un trou d'eau, qui plongent dans un lac gelé pour sauver un chien etc...

S'il y avait eu un accident quelconque, avec le sauvetage improvisé du chat se terminant par une personne coincée sous le TGV, écrasée par un micro-mouvement de roue, happée par un autre train... J'imagine les gros titres des journaux.

_________________
Close the world, open the next


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 26 Janvier 2023, 20:48 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5263
Citer:
C'est un sorte de dilemme du tramway, il n'y a pas de bonne réponse : certains mettront la vie du chat au dessus du dérangement de milliers de personnes et d'une grosse perte financière, d'autres feront l'inverse.


Mouais. Personnellement, je comprends assez mal qu'on relativise le caractère sacré de la vie, fût-ce celle d'un chat.

Une vie, ça ne se rattrape pas, ni ne se remplace. C'est absolument unique. L'argent, le dérangement, le matériel... au final, ça se remplace, on fait autrement, on en retrouve, voire on s'en passe etc...
Ce chat était absolument unique, comme le lien d'affection qui le liait à ses propriétaires. ça n'arrivera jamais plus. ça ne se rattrapera plus jamais.

Pour être honnête, si j'avais été dans ce train, j'aurai tenu exactement le même discours...


Citer:
S'il y avait eu un accident quelconque, avec le sauvetage improvisé du chat se terminant par une personne coincée sous le TGV, écrasée par un micro-mouvement de roue, happée par un autre train... J'imagine les gros titres des journaux.


ça aurait été mon chat, j'y serai allée (enfin, j'ose espérer que j'aurai été dans un état psychologique me permettant d'y aller. Mais je pense que oui.), peu importe les conséquences.

Et puis les gros titres... là, on peut pas dire qu'ils soient terribles non plus. Mais je trouve pas ça très cher payé, de toute façon.

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Février 2023, 12:07 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5263


https://www.youtube.com/watch?v=rgafgQITdy0


Une petite vidéo sur l'histoire d'un opossum aveugle, qui vit quand-même sa meilleure vie.

La dame a raison, au début les opossums peuvent avoir un côté "moche", mais quand on regarde bien, ils sont tellement attachants et adorables. :love:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 09 Février 2023, 13:18 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5263


https://www.youtube.com/watch?v=89_Hg7SEbTE


Quelques choses dont on parle de plus en plus dans le monde cynophile... l'hypertype de certaines races.
Qui consiste, comme l'explique très bien la véto dans la vidéo, à faire naître des chiens littéralement handicapés ou malades pour des critères esthétiques ou "amusants". (c'est sûr que c'est fun d'être handicapé ou malade... :roll: )

C'est clairement absurde, mais au final, si les éleveurs sont responsables, les acheteurs de chiens le sont aussi, en se tournant vers ce genre de races "à la mode".
Alors que pour revenir à des races simplement en bonne santé, il suffirait de ne plus acheter ces chiens, et de pousser éleveurs et sociétés canines et clubs de races à revoir les standards (ce qui me semble plus simple et moins sévère que d'interdire des races. Quand on regarde certaines races sur de vieilles photos, on voit qu'elles n'avaient pas du tout le même aspect).

Quand on s'extasie devant un mignon rigolo bouledogue sur Insta, on n'imagine pas être en face d'un chien qui a de fortes chances d'être en souffrance, rien que par le fait d'exister... :| Donc c'est important d'en être conscient...

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Février 2023, 09:52 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5263
https://reporterre.net/Comment-sauver-les-oiseaux-des-griffes-de-votre-chat


Puisqu'on en parlait dans l'autre topic...

Je suis en partie d'accord avec l'article sur la solution du collier à grelots : il y a des chats qui ne le supportent pas (imaginez avoir des grelots qui tintent à vos oreilles H24...), et d'autres qui réussissent à ne pas le faire sonner. En plus, les colliers pour chats peuvent se transformer en pièges mortelles s'ils s'accrochent à des branches ou autres quand le chat escaladent (en principe, il y a un élastique qui sert de sécurité, mais un élastique vieillissant/de mauvaise qualité perd de son élasticité).

Sinon, les conseils sont globalement bons. Moi j'ajouterai plusieurs points :

- le caractère fondamental du jeu, notamment chez les jeunes chats et/ou les chats joueurs (le mien à 10 ans et aime toujours jouet avec ses cannes à pêche). Il faut penser à renouveler le stock de jouets, proposer des nouveautés et prendre le temps de bien regarder ce que le chat préfère. (il y en a pour tous les goûts, de la boulette de papier alu à des souris automatiques lasers... :mrgreen: ).

- la qualité de la nourriture : il est prouvé, aussi, qu'une nourriture suffisamment riches en bonnes protéines etc... incite moins le chat à chercher d'instinct ce qu'il "manque" à son organisme comme nutriment essentiel dans la nature. Donc, exit les marques à pas cher en supermarché (en plus, c'est super mauvais pour les reins de votre chat, et c'est juste bon pour les poules).
Et exit les marques vegan aussi. C'est la nouvelle mode, mais pour les chats, qui sont des carnivores stricts (encore plus que les chiens), c'est littéralement n'importe quoi à mon sens. Autant prendre un lapin nain et ne pas empoisonner un chat à petit feu... :|

- observer son chat : je sais qu'encore souvent à la campagne, un chat fait sa vie et basta. Mais, en dehors du fait qu'en vrai un chat peu aimer interagir et être proche de son humain autant qu'un chien (si on le laisse exprimé ça et qu'on le prend pas pour une plante verte), observer son chat permet de savoir quelles sont ses périodes d'activités, ou s'il est un peu chasseur, juste traqueur (il y a pas mal de chats qui font "semblant", ou qui s'arrêtent aux papillons), contemplatif ou très chasseur (et statistiquement, je dirais que c'est quand-même plus les minettes qui entrent dans cette catégorie), et quelles sont ses proies favorites (les chats sont souvent spécialisés dans une catégorie de proie).
ça peut permettre de visualiser quels sont ses circuits de balades, et donc éventuellement d'aménager les coins pour ne pas trop le mettre en situation de facilité s'il chasse.
Il faut aussi repérer si on a des espaces chez soi où les oiseaux peuvent nicher, et surveiller autant que possible les moments où les petits sortent des nids et sont vulnérables. Eviter de laisser son chat sortir à ces moments-là/endroits-là, le virer quand il y va etc...
Et en dernier recours, ne pas avoir peur de jouer au rugby avec une boule de nerf de 5 kilos et des blessures légères aux mains, mais c'est pour la bonne cause... XD

- stériliser son chat. C'est aussi prouvé (et expérimenté) que dans une large mesure (surtout chez les matous), la stérilisation rend le chat moins enclin à la vadrouille, à la bagarre et la chasse. Et en plus, ça évite la surpopulation féline, que votre matou parfume son territoire qui est aussi votre salon, revienne larder de cicatrices et d'abcès super relou à soigner etc...

Bref, c'est pas de la science exacte, et parfois on fait ce qu'on peut (notamment quand on récupère des chats adultes qui ont eu leurs vies et leurs habitudes), mais si on est un minimum responsable comme propriétaire de chat, on arrive à limiter les dégâts. Voir les à les réduire à néant (mais ça, ça dépend du chat. Le mien ne chasse pas parce qu'à Dijon, le jardin est trop petit. Et parce qu'en bon chat d'appartement, bah il est nul à la chasse. On va pas se mentir. :shifty: )

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 329 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 28, 29, 30, 31, 32, 33  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze