Nous sommes actuellement le 18 Juin 2021, 21:59

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 28 Décembre 2020, 15:27 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 150
Vous l'aurez compris au titre nous allons ici parler d'ouvrage critique de cette discipline qu'est la psychanalyse. Que j'ai croisé et étudié durant une bonne partie de ma licence de psychologie. Oui, mais comme nous somme entre gens de bonne compagnie et cultivé on ne parlera pas ici des livres d'Onfray.

Bon, donc deux ouvrage assez bien:

-L'auto-destruction du mouvement psychanalytique, Dupont: permet de bien comprendre l'état lamentable du milieu en France. L'auteur est un psychanalyste, donc à vu les choses de l'intérieur. Par contre il est peut critique de la psychanalyse en générale, de ce fait il idéalise les premiers temps, notamment l"idée que Freud aurait laisser ses disciples penser par eux même.

-apprendre à philosopher avec Freud, Borch-Jacobsen: Une mine d'or. Le livre permet de voir exposer clairement les idées principale de Freud. En évitant le charabia souvent pratiqué en France. Il m'a permis de confirmer pas mal de conclusions auxquelles j'étais parvenu en étudiant les texte freudien. Par exemple: le fait que Freud était lamarkiste.

Si vous avez vous aussi des ouvrages la-dessus, n'hésiter pas à les donner.

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Décembre 2020, 13:14 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6969
Localisation: Massif central. Par là.
L'AFIS (Association Française pour l'Information Scientifique) a fait de la lutte contre la psychanalyse un de ses chevaux de bataille et elle a produit pas mal de choses à ce sujet :

https://www.pseudo-sciences.org/+-Psychanalyse-+

Comme souvent avec l'AFIS, les critiques peuvent être parfois assez orientées (voire carrément de mauvaise foi), mais ça vaut néanmoins le coup d'être regardé.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Décembre 2020, 21:40 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 2565
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Je suis désolée car je fais une incursion sur ce topic pour poser quelques questions, et non pour répondre au message initial.

Je voulais juste savoir si quelqu'un ici était capable de me renseigner sur les tarifs communément pratiqués par les psychologues clinicien-ne-s et si la négociation était à la fois possible et courante? En bonus, si vous avez les réponses à mes questions précédentes, sauriez-vous me dire ce qu'il faut penser d'un-e praticien-ne qui n'ouvre pas la disucssion sur une possible négociation? J'imagine que les psy sont très réflexifs, a fortiori sur ces sujets-là, et que ce sont là des choses qui sont complètement réfléchies et pesées ?

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Décembre 2020, 21:53 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2807
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Absolument aucune idée, désolé.

Mais ce genre de questions m'inquiète — tout va bien, Metronomia...?

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 30 Décembre 2020, 22:01 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 2565
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
C'est très gentil de t'en inquiéter, Pochon. Je te réponds sur le topic des bêtises, du coup. ;)

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 31 Décembre 2020, 09:34 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 408
Ar Soner a écrit:
L'AFIS (Association Française pour l'Information Scientifique) a fait de la lutte contre la psychanalyse un de ses chevaux de bataille et elle a produit pas mal de choses à ce sujet :

https://www.pseudo-sciences.org/+-Psychanalyse-+

Comme souvent avec l'AFIS, les critiques peuvent être parfois assez orientées (voire carrément de mauvaise foi), mais ça vaut néanmoins le coup d'être regardé.


Je vais aller regarder le site mais je me demande si tout n'a pas déjà été dit contre la psychanalyse depuis la parution de l'ouvrage collectif "Le livre noir de la psychanalyse" en 2005. Un véritable brûlot mais remarquablement argumenté autant qu'il m'en souvienne...Le seul problème avec ce genre de bouquin, c'est qu'à la fin tu ne peux t'empêcher de te demander, quelle que soit la justesse et la pertinence des arguments avancés par les uns et les autres : "Pourquoi tant de haine" ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 31 Décembre 2020, 10:40 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4592
Citer:
"Pourquoi tant de haine" ?



C'est un peu ça...
Même si on ne peut pas nier que la psychanalyse traîne quelques casseroles et qu'elle s'est complétement plantée sur certaines choses (je pense par exemple à son approche des troubles autistiques), on ne peut pas nier non plus ses apports dans la compréhension de l'esprit humain, des relations humaines et dans le fait qu'elle a apporté de l'aide et une meilleure compréhension d'elle-même à certaines personnes.

On a l'impression, en la matière, d'avoir surtout affaire à une bataille d'écoles de pensées et d'ego, où les uns et les autres règlent des comptes et font un concours de celui qui a le plus raison. Ou de qui a la plus grande... :mrgreen:

Alors que l'important, dans l'histoire, c'est bel et bien la thérapie, le fait de pouvoir aider des personnes à se sentir mieux, à mieux se comprendre, à mieux vivre, à mieux interagir avec les autres, à mieux surmonter certains traumatismes etc... et en la matière, je pense qu'il y a des aides à saisir partout.
C'est juste une question de "quelle thérapie est plus adaptée à telle personne". Certains auront besoin de la psychanalyse, d'autres de thérapies brèves etc...
Mais il faut avoir l'humilité de reconnaître qu'une seule thérapie ne peut pas correspondre à 100% des personnes, et l'empathie de partir du principe que c'est le soin apporté à chaque individu qui compte. Pas de faire "briller" sa chapelle ou son quant à soi...

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 31 Décembre 2020, 12:19 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 150
Metronomia a écrit:
Je suis désolée car je fais une incursion sur ce topic pour poser quelques questions, et non pour répondre au message initial.

Je voulais juste savoir si quelqu'un ici était capable de me renseigner sur les tarifs communément pratiqués par les psychologues clinicien-ne-s et si la négociation était à la fois possible et courante? En bonus, si vous avez les réponses à mes questions précédentes, sauriez-vous me dire ce qu'il faut penser d'un-e praticien-ne qui n'ouvre pas la disucssion sur une possible négociation? J'imagine que les psy sont très réflexifs, a fortiori sur ces sujets-là, et que ce sont là des choses qui sont complètement réfléchies et pesées ?


100 euro la scéance environ. Pour la négociation, je crois que même les psychanalyste ne sont pas flexible là dessus. Ce qui change en fonction des orientations théoriques c'est plutôt si il se font payer en liquide ou pas.

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 31 Décembre 2020, 12:30 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 2565
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
100 euros la séance en moyenne?? Tu es bien sûr? Ca me paraît énorme...

Je sais bien que les psychothérapies sont souvent réservées aux plus privilégiés, mais là, tout de même, ça me semble hors de toute proportion: qui pourrait se payer ça, hormis les très aisés?

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 31 Décembre 2020, 12:30 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6969
Localisation: Massif central. Par là.
patto a écrit:
Le seul problème avec ce genre de bouquin, c'est qu'à la fin tu ne peux t'empêcher de te demander, quelle que soit la justesse et la pertinence des arguments avancés par les uns et les autres : "Pourquoi tant de haine" ?

L'argument ne me convient pas trop, notamment parce qu'il peut facilement permettre de balayer d'un revers de la main les arguments invoqués et de rejeter la responsabilité de la controverse sur les personnes ayant formulés les critiques. Ce n'est pas l'homéopathie qui repose sur des bases scientifiques frelatées, c'est vous qui avez un problème avec tout ce qui échappe à la médecine conventionnelle. Ce n'est pas mon interprétation radicale de l'Islam qui pose souci, c'est vous qui êtes islamophobes. Etc.
C'est une sorte d'argument joker, ultime parce que non-réfutable, raison pour laquelle les pseudo-sciences y sont souvent recours.

En ce qui concerne la psychanalyse, il ne faut pas oublier qu'elle était une icône indéboulonnable en France, très influente dans le vaste domaine des sciences comportementales, alors que son fond théorique relève essentiellement de l'escroquerie intellectuelle. La France était (et est encore ?) un des rares pays du monde à ne pas la considérer comme autre chose qu'une pseudo-science, d'ailleurs.
C'est probablement la raison pour laquelle les critiques de la psychanalyse peuvent parfois se montrer particulièrement acerbes.

Ce qui ne veut pas dire que dans un cadre thérapeutique, la psychanalyse ne puisse pas réellement fonctionner et apporter un bienfait à des patients qui suivraient une thérapie. C'est un peu comme l'homéopathie : il suffit d'un niveau Collège en chimie pour comprendre pourquoi scientifiquement, c'est du flan, mais il n'empêche que l'homéopathie peut effectivement soulager certains maux.

La question n'est donc pas tellement : « est-ce que ça marche ? », mais plutôt : « quel impact cette discipline a sur la société et sur les autres domaines scientifique ? ». Concrètement : est-ce que cette discipline véhicule des conceptions fausses au sein de la société, est ce-qu'elle est défendue par un lobby, est-ce qu'elle exerce une influence positive ou négative sur le travail des autres sciences, et ainsi de suite.
En ce qui concerne la psychanalyse, j'ai du mal à cerner les apports positifs qu'elle aurait apporté à la compréhension de l'esprit humain ou des relations humaines ; j'avoue n'en voir aucun, là comme ça à brûle-pourpoint, mais je ne suis pas du tout un spécialiste. A l'inverse, un certain nombre idées très répandues au sein de la culture populaire viennent de la psychanalyse, bien qu'elles soient extrêmement, heu, discutables : le complexe d'Oedipe, les topiques psychiques (Moi/Surmoi/Ça)...

Chimère a écrit:
On a l'impression, en la matière, d'avoir surtout affaire à une bataille d'écoles de pensées et d'ego, où les uns et les autres règlent des comptes et font un concours de celui qui a le plus raison. Ou de qui a la plus grande...

Sachant que l'histoire de la psychanalyse relève justement en grande partie de la bataille entre différentes écoles de pensée, et de la querelle entre personnes pour savoir qui a la plus grande (et sachant qu'on parle ici de psychanalyse, je pense que cette expression est à interpréter de façon tout à fait littérale :mrgreen: ), ta remarque ne manque pas de sel...

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze