Nous sommes actuellement le 24 Juin 2021, 09:40

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 05 Mai 2021, 09:45 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4592
Citer:
L'INCROYABLE DESTIN DE L'HOMME QUI A MIS SA TÊTE PAR ACCIDENT DANS UN ACCÉLÉRATEUR DE PARTICULES
De Tiphaine Elsener - Posté le 4 mai 2021 à 15h21 dans Science


Avez-vous déjà entendu parler du scientifique Anatoli Bugorski ? Si la réponse est non, nous nous devons de vous raconter l'histoire passionnante de ce chercheur en physique, qui a réalisé une expérience hors du commun, et ce, bien malgré lui.


LE CONTEXTE HISTORIQUE
Nous sommes en pleine Guerre Froide, et l'Union Soviétique investit beaucoup dans le domaine de la recherche et de l'énergie nucléaire. À cette époque, dans le domaine de la recherche scientifique, nous savons déjà que lorsque deux protons entrent en collision dans un accélérateur de particules, ces derniers se transforment en muons, et en différentes autres particules.



En 1978 précisément, Anatoli Bugorski, un chercheur et physicien russe de 36 ans, observe une expérience au sein de l'accélérateur de particules le plus puissant de Russie. En voulant vérifier l'état d'une pièce de l'accélérateur qui avait mal fonctionné, le chercheur russe verra sa vie prendre un tout nouveau tournant.

L'ACCIDENT DE ANATOLI BUGORSKI
M. Bugorski passe sa tête à l'endroit-même où le faisceau de protons était projeté au sein de l'accélérateur de particules, et ce, dans le but de vérifier l'état de la pièce défectueuse. Ce qu'il ignore, c'est que la machine, bien qu'elle semble en panne, fonctionne toujours, et que tous les mécanismes de sécurité sont tombés en panne. D'ordinaire, nous savons que 500 à 600 rads (Radiation Absorbed Dose, une ancienne unité de mesure de la dose de radiation absorbée par une cible) suffisent à tuer une personne. Or, le faisceau de protons (qui est entré au niveau du crâne de Bugorski, et qui est ressorti au niveau de son nez), mesurait quant à lui 200 000 rads en entrant, et en ressortant, en faisait 300 000.




Que s'est-il alors passé pour M. Bugorski ? Ce dernier n'a eu le temps de voir qu'un éclair aveuglant ("plus brillant que mille soleils" selon ses propres termes). Bugorski n'a ressenti aucune douleur. Il n'a d'ailleurs pas dit un mot concernant cet événement, et ce n'est que le lendemain qu'il a été emmené dans une clinique de Moscou, puisque le côté gauche de son visage avait beaucoup gonflé, au point d'être complètement tuméfié. Pour les médecins, Bugorski allait mourir dans les deux ou trois semaines qui allaient suivre.

LES CONSÉQUENCES DE L'ACCIDENT
Au cours des jours qui ont suivi l'accident, la peau du chercheur située à l'arrière de sa tête et sur son visage (jusqu'à côté de sa narine gauche) s'est détachée (laissant entrevoir le chemin qu'avait parcouru le fameux faisceau). L'intérieur de la tête du chercheur a aussi continué à se consumer, puisque tous les nerfs de la partie gauche de son crâne ont disparu en l'espace de deux ans. Oui, vous avez bien lu : le chercheur n'a pas succombé suite à cet incroyable accident. Malgré le fait que la partie gauche de son visage ait été paralysé, Bugorski a survécu, et mieux encore : il est resté un être humain au fonctionnement psychologique normal, pouvant même poursuivre des recherches scientifiques. Le chercheur a cependant connu quelques conséquences particulières suite à cette expérience.


Durant les douze premières années qui ont suivi l'accident, Bugorski faisait quelques crises d'ordre neurologique, mais rien de trop handicapant. Elles constituaient d'ailleurs les seules preuves neurologiques du fait que le chercheur avait vécu quelque chose d'unique au monde. En vieillissant, le côté droit du visage de Bugorski a pris de l'âge, alors que son côté gauche s'est totalement figé.

Même 19 ans après l'accident, le chercheur ne parviendra qu'à plisser la moitié de son front. Bugorski nota aussi une perte de l'audition du côté gauche.

L'ACCIDENT TENU SECRET
Si l'histoire de Bugorski n'est pas aussi connue que l'on pourrait le penser, et bien qu'elle soit tout à fait exceptionnelle, c'est à cause du fait que tout ce qui touchait à l'énergie nucléaire durant la Guerre froide était tenu secret en Union soviétique. Le chercheur a ainsi dû respecter un délai d'une dizaine d'années (et la dislocation de l'URSS) avant de pouvoir parler ouvertement de ce qui lui était arrivé. Durant ce laps de temps, Bugorski se rendait deux fois par an, environ, dans une clinique de radiothérapie de Moscou, afin d'y être examiné, et d'échanger avec d'autres victimes d'accidents nucléaires.




De son côté, Bugorski se considère comme une heureuse exception. Depuis que son sort n'est plus secret, le chercheur cherche à se mettre à disposition des chercheurs occidentaux. Bugorski a toujours pensé qu'il pouvait être un brillant sujet d'études. Ce dernier a en effet affirmé, au cours d'une précédente déclaration :

Je suis, en fait, le résultat d'un test involontaire lié à la guerre des protons. La capacité humaine de survie a été mise à l'épreuve.

Bugorski est toujours en vie au moment où cet article est écrit, et a atteint l'âge honorable (notamment après un tel accident) de 78 ans.



https://hitek.fr/bonasavoir/anatoli-bugorski-accelerateur-particules-faisceau-protons_1174

Je vous partage cette histoire que je trouve assez insolite.
Je ne savais qu'on pouvait passer sa tête dans accélérateur de particules. Et je ne savais pas que techniquement on pouvait y survivre.


Par contre, je suis un peu déçue de constater que ça ne donne aucun super-pouvoir. Même pas un petit. :shifty:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Mai 2021, 11:31 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 4074
Je dirais même : je croyais fermement qu'il est absolument impossible de passer sa tête dans un accélérateur de particules. Même russe. Même en 1978.
J'avoue d'ailleurs que je le crois toujours...! Comment est-ce possible ? on commence par 'vérifier une pièce défectueuse' et on finit par 'tous les systèmes de sécurité en panne'...

Ah, c'est un peu plus précis ici :
Citer:
Le 13 juillet 1978, dans le cadre de son travail de doctorat à l'Institut de physique des hautes énergies (en) de Protvino, Bugorski vérifiait un équipement défectueux sur le synchrotron à protons U-70 lorsque les mécanismes de sécurité ont disjoncté. Bugorski était penché au-dessus de l'équipement lorsqu'il s'est coincé la tête dans le faisceau de 76 GeV . Il aurait vu un éclair « plus brillant que mille soleils » mais ne ressentait aucune douleur1.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Anatoli_Bougorski
et encore plus ici :
https://en.wikipedia.org/wiki/Anatoli_Bugorski

Une petite explication :
https://www.skeptical-science.com/peopl ... celerator/
Citer:
The speculation is this (and it makes sense) …
That the beam was narrowly focused likely helped, however. Most radiation exposure affects the whole body, meaning that whole organ systems are affected. In Bugorski’s case, only his brain received any exposure to the radiation, keeping the damage concentrated to that area. He may have just been lucky, and the beam missed important areas of his brain, or perhaps proton beams affect the body differently than other sorts of radiation.

Traduction sur demande !

Note aux chercheurs en physique nucléaire : évitez les centres d'études atomiques dans des villes commençant par Pro- :
https://en.wikipedia.org/wiki/Harold_McCluskey
XD

La résilience de l'être humain m'étonnera toujours...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Mai 2021, 10:24 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2808
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Oh, c'est étonnant comme histoire !

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 08 Mai 2021, 09:53 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 150
Ben je crois que le superpouvoir du gars c'est justement de s'en être sortie sans "trop" de problème. :think:

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 08 Mai 2021, 10:37 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 4074
Très juste ! XD


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze