Nous sommes actuellement le 05 Juillet 2022, 04:48

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 17 Mai 2022, 07:27 
Membre
Membre
Hors-ligne

Inscription: 28 Mai 2017, 20:36
Messages: 49
Citer:
Observation d’un ovni en 2004 : des marins de l’US Navy témoignent

Le site The Debrief a recueilli les témoignages de plusieurs soldats de la Marine américaine qui ont observé en 2004 un phénomène aérien non-identifié et toujours inexpliqué, 18 ans plus tard.

Ce sont des témoignages exceptionnels qu’est parvenu à recueillir le site The Debrief , spécialisé dans l’actualité aéronautique et spatiale : des marins du porte-avions nucléaire USS Ronald Reagan ont accepté d’évoquer leur rencontre en 2004 avec un objet mystérieux en forme d’orbe au large de la côte Est des Etats-Unis lors d’essais en mer. «Près de deux décennies plus tard, l'incident défie toujours toute explication» note The Debrief.

Fait rare : trois des cinq militaires et ex-militaires parmi la douzaine contactés par The Debrief ont accepté de parler sous leur vrai nom et que leur photo soit publiée, preuve que le sujet des phénomènes aériens non-identifiés est de moins en moins tabou au sein de l’armée américaine.

Le premier des témoins cités est Karol Olesiak, un officier de 3e classe, affecté à la table de navigation du porte-avions. Il était aussi responsable du journal de bord de l’USS Ronald Reagan. Il était attelé à sa tâche consistant à reporter sur la table de navigation les manoeuvres du navire, quand Karol Olesiak a compris qu’il se passait quelque chose à l’extérieur. Mais alors qu’il s’apprêtait à faire un rapport à ses officiers supérieurs, il a réalisé que ces derniers avaient eux-aussi observé l’objet mais n’en tenaient aucun compte. Il a donc décidé de se conformer à leur exemple et de rester à son poste : «Quelque chose ne devient un problème que si les officiers décident que c’est un problème. S’ils ne disent rien, alors ce n’est pas un problème» résume-t-il.

Difficile pourtant de faire abstraction de ce qui se trame à proximité du bâtiment. Olesiak confirme avoir vu un grand objet brillant sphérique et orange, d’un diamètre compris entre 6 et 12 mètres, planant à environ 100 pieds au-dessus du poste de pilotage. Il précise que cet objet était visible à travers les fenêtres, sur le pont, au niveau des yeux. Selon lui, la surface incandescente de l'objet rappelait les descriptions bibliques du «buisson ardent».

«Dans l'église orthodoxe, ils assimilent le buisson ardent à une énergie non brûlée», commente Olesiak. «Quand vous voyez ça, vous êtes fasciné par cette nouveauté. Vous n'avez jamais vu d'énergie négative… mais elle est là. Vous ne savez pas ce que c’est, vous vivez l'expérience de voir quelque chose que vous n'avez jamais vu auparavant.»

Visiblement bouleversé par cet incident, Karol Olesiak a développé une théorie surprenante sur la nature de l’objet qu’il a observé : «Ça regardait les avions atterrir et décoller. Pour moi, même si je n’avais jamais rencontré ça par le passé, c’était quelque chose de naturel, d’organique, quelque chose que nous ne connaissons pas encore mais que nous serons capable de comprendre un jour.»

Le deuxième témoin cité par The Debrief, Derek Smith, a intégré la marine américaine en 2002. Il était vigie et formé à la reconnaissance visuelle des différents appareils aériens, navires et gros mammifères marins.

Lors de son observation, il se tenait sur une passerelle située à une vingtaine de mètres en surplomb du pont. Il était accompagné d’une stagiaire qui a elle aussi accepté de témoigner. La sphère orange leur est apparue planant au dessus et dans l’axe de la piste du porte-avions à une centaine de mètres de distance. «Elle était située face à nous, tribord avant, à environ 70 % de la longueur de la piste. En contrebas, tous les marins avait les yeux braqués sur l’objet.» Il a pu observer la sphère avec des jumelles et qualifie son apparence de «brillante, gazeuse et émettant sa propre luminosité.»

Jeune stagiaire à l’époque, le troisième témoin qui accompagnait Derek Smith, confirme son récit mais souhaite conserver l’anonymat. Elle décrit elle aussi «un objet rond et lumineux planant au-dessus de la piste». Derek lui a demandé de contacter le centre opérationnel mais elle s’est heurtée à un mur de scepticisme : «Est-ce que vous avez fumé du crack?» lui a demandé son interlocuteur. La stagiaire a assisté au départ de l’objet qui a effectué plusieurs manoeuvres «en demi cercles» avant de filer à une vitesse «extrême» et de disparaître dans les nuages. Echaudé, le témoin n’a jamais plus évoqué son observation au cours des 18 dernières années.

Le 4e témoin, Patrick Gokey, s’est enrôlé dans la Marine US en 2003. «J’ai vu cette boule orange, orange vif. Elle semblait onduler tout en conservant sa solidité, un peu à la manière d’un plasma», explique-t-il. Lui aussi a assisté à un départ soudain de l’objet : «Il ne semblait pas bouger du tout alors que nous nous déplacions pendant les opérations aériennes. Il restait avec nous mais on ne pouvait discerner aucun mouvement. Après cette période, il a juste fait trois demi-cercles, et il est parti. En un clin d'œil, il avait disparu. C'était assez bizarre, vous savez» confie-t-il. Quelques heures plus tard, poursuit-il, l’objet est réapparu alors qu’il était affecté à la vigie sur une passerelle située à l’arrière du navire. Patrick Gokey est convaincu que la sphère était contrôlée par une intelligence : «Ses manoeuvres ne pouvaient pas être le fruit du hasard, c’était sous contrôle.»

Le 5e témoin cité par The Debrief a tenu à rester anonyme. De par sa fonction à bord, il était en contact permanent avec les autres vigies dont Derek Smith, la stagiaire et Patrick Gokey. Son supérieur lui a demandé d’aller vérifier ce que «racontaient les vigies à propos d’un ovni». Alors qu’il s’apprêtait à les réprimander, il a aussitôt eu la confirmation que ses coreligionnaires n’avaient pas rêvé : la sphère orange était bien là, en vol stationnaire en face de lui, à environ 70 mètres, au-dessus de la piste : «C'était comme un blob translucide, vraiment translucide» se souvient-il. «On pouvait voir à travers et c'était… comme une lampe magma. Il avait ce même type de mouvement… Ça semblait presque visqueux.»

A l’instar de Karol Olesiak, le 5e témoin s’est interrogé sur le manque de réaction des officiers supérieurs. Pire encore, quand il a voulu consigner l’incident dans un rapport informel, son chef lui a demandé de l’effacer. Cette absence de trace écrite fait qu’aucun des marins contacté par The Debrief n’est en mesure se souvenir de la date exacte de l’incident qui, selon les estimations des journalistes, serait survenu entre le 3 décembre et le 4 mai, période pendant laquelle l’USS Ronald Reagan avait navigué de Norfolk jusqu’à San Diego.

The Debrief évoque plusieurs hypothèses rationnelles pour expliquer cette rencontre (foudre en boule, arme laser, technologie secrète) mais sans aboutir à une conclusion définitive. 18 ans plus tard, le mystère reste entier.
Sources: https://www.parismatch.com/Actu/Insolite/Observation-d-un-ovni-en-2004-des-marins-de-l-US-Navy-temoignent-1805763
Article complet: https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/observation-dun-ovni-en-2004-des-marins-de-lus-navy-t%c3%a9moignent/ar-AAXk550?li=BBoJvSH
Article sur The Debrief (anglais): https://thedebrief.org/incident-aboard-the-uss-ronald-reagan-navy-witnesses-describe-2004-encounter-with-uap/




Alors, d'après vous? Foudre en boule, arme laser, technologie secrète, la réponse D? ^^


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 17 Mai 2022, 09:43 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 752
Allez, je me lance.
Pour moi, il s'agit d'une expérience scientifico-militaire et "sociologique" menée en pleine connaissance de cause par le commandement du navire, à l'insu des personnels subalternes. En clair : une projection holographique, testée à titre de manœuvre militaire de diversion consistant à faire voir à un ennemi potentiel des objets là où il n'y en a pas (*)...je pense qu'elle a été menée intentionnellement de façon à être vue par plusieurs témoins rapprochés afin de tester, justement, du degré de réalisme de l'objet fictif ainsi créé, et du degré de crédibilité accordé par les témoins à la réalité de l'objet.
De ce point de vue, l'expérience s'avère visiblement un succès, quand on lit le compte-rendu qui en est fait par les témoins en question...

(*) il me semble avoir lu quelque part que ce type de projection laser faisait partie de la panoplie des nouveaux "méta-armements" en cours de développement au sein de l'armée américaine.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 17 Mai 2022, 13:36 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4924
Je ne sais pas...
Mais si je ne dis pas que c'est nécessairement autre chose, je trouve que ce genre d'explication est typiquement le modèle explication capillotractée, juste pour ne pas dire "il c'est passé un truc, on ne sait pas ce que c'est, ça nous dépasse". :think:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 17 Mai 2022, 16:35 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 752
Chimère a écrit:
Je ne sais pas...
Mais si je ne dis pas que c'est nécessairement autre chose, je trouve que ce genre d'explication est typiquement le modèle explication capillotractée, juste pour ne pas dire "il c'est passé un truc, on ne sait pas ce que c'est, ça nous dépasse". :think:


https://thedebrief.org/wp-content/uploads/2022/05/Picture9.jpg
Image

En effet, c'est capillotracté. Mais en matière militaire, la "capillotractivité" dépasse souvent la fiction, à tel point qu'on peut dire, hélas, que le génie humain technologique ne s'exprime nulle part ailleurs de manière aussi éblouissante que dans le domaine militaire. Regarde ça :

"L’US Navy a breveté une technologie pour créer des images en vol pour tromper les capteurs infrarouges et autres. Cela s’appuie sur de nombreuses années de recherche sur le plasma laser et offre une méthode révolutionnaire de protection des avions contre les missiles à recherche de chaleur. Il peut également fournir un indice sur la source de certaines observations récentes d’OVNIS par des avions militaires.
[...]
L’ARMÉE AMÉRICAINE
L’une des choses intéressantes à propos des LIPF [NB : effets de plasma induits par laser] est qu’avec un réglage approprié, ils peuvent émettre de la lumière de n’importe quelle longueur d’onde: ondes visibles, infrarouges, ultraviolettes ou même térahertz . Cette technologie est à la base du projet Navy, qui utilise des LIPF pour créer des images fantômes avec des émissions infrarouges pour tromper les missiles à recherche de chaleur.

La Marine a refusé de discuter du projet, mais le travail est décrit dans un brevet de 2018 : « où une source laser est montée à l’arrière du véhicule aérien, et où la source laser est configurée pour créer un plasma induit par laser, et dans lequel le plasma induit par laser agit comme un leurre pour une menace entrante pour le véhicule aérien . »

Le brevet explique ensuite que le laser crée une série de colonnes de plasma en plein air, qui forment une image 2D ou 3D par un processus de balayage tramé , semblable à la façon dont les téléviseurs à rayons cathodiques à l’ancienne affichent une image.

Un leurre unique réduit de moitié les chances qu’un missile entrant choisisse la bonne cible, mais il n’y a aucune raison de s’arrêter à un: « Il peut y avoir plusieurs systèmes laser montés à l’arrière du véhicule aérien [NB : ou d'un navire], chaque système laser générant une« image fantôme » de telle sorte qu’il semble y avoir plusieurs véhicules aériens présents. “

Contrairement aux fusées éclairantes, le leurre LIPF peut être créé instantanément à n’importe quelle distance souhaitée de l’avion [NB : ou du navire], et peut être déplacé à volonté. Tout aussi important, se déplace avec l’avion, plutôt que de tomber rapidement comme une fusée éclairante, offrant une protection aussi longtemps que nécessaire.

L’avion [NB : ou le navire] transportant le projecteur laser pourrait également projeter des leurres pour couvrir d’autres cibles: «Les applications potentielles de cette fusée éclairante / leurre LIP peuvent être étendues, comme l’utilisation d’un hélicoptère déployant des fusées éclairantes pour protéger un cuirassé, ou l’utilisation de cette méthode pour couvrir et protéger un un groupement tactique de navires, une base militaire ou une ville entière. “

Le chercheur principal du brevet est Alexandru Hening. Un article publié en2017 dans le propre magazine informatique de la Marine indique que le Dr Hening travaille sur le plasma induit par laser au Space and Naval Warfare Systems Center Pacific depuis 2012.

“Si vous avez une impulsion très courte, vous pouvez générer un filament, et dans l’air qui peut se propager sur des centaines de mètres, et peut-être qu’avec la prochaine génération de lasers, vous pourriez produire un filament de même un mile”, a déclaré le Dr Henning au magazine, indiquant qu’il devrait être possible de créer des fantômes à des distances considérables.

Les avions fantômes qui peuvent se déplacer à grande vitesse et apparaître sur des imageurs thermiques peuvent sonner quelques cloches. Après des mois de débat, en avril, la Marine a officiellement publié des vidéos infrarouges d’OVNIS rencontrés par leurs pilotes, bien que le Pentagone préfère les appeler “des phénomènes aériens non identifiés”. Les objets dans les vidéos semblent rendre les mouvements brusques impossibles pour les avions physiques, tournent dans les airs et se déplacent à une vitesse phénoménale: toutes les manœuvres qui seraient faciles à reproduire avec une image projetée fantôme.

Il est peu probable que le Pentagone publie des vidéos de leur propre arme secrète dans un double bluff bizarre. Mais d’autres nations peuvent avoir leur propre version. Au début des années 1990, les Russes ont affirmé qu’ils pouvaient produire des «plasmoïdes» lumineux à haute altitude en utilisant des faisceaux micro-ondes ou laser de haute puissance; ceux-ci étaient destinés à perturber le vol des missiles balistiques, une réponse au projet américain “Star Wars”. Rien n’est venu du projet, mais la technologie peut avoir été affinée pour d’autres applications dans les décennies suivantes.

Les missiles à recherche de chaleur développeront sans aucun doute des moyens de distinguer les fantômes de plasma des jets réels, conduisant à un raffinement supplémentaire de la technologie de leurre, etc. Reste à savoir si les humains sont aussi assez intelligents pour reconnaître de tels faux."

Source : http://mufonfrance.com/2020/05/le-laser-de-la-marine-americaine-cree-des-ovnis-a-plasma/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 04 Juin 2022, 12:12 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 3121
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Déjà : très intéressant l'article donné en lien par Patto, j'ignorais totalement qu'on soit désormais capables de faire ça !

Sinon, pour revenir à l'article, même si j'ai franchement du mal à croire à une manipulation de l'armée sur l'armée, je ne sais pas trop que penser des faits non plus. Le premier témoignage semble être très fortement mâtiné de religiosité (et donc à prendre avec des pincettes) ; quant aux autres, la description qu'ils livrent de l'objet qu'ils ont vu est vraiment très étrange, je n'arrive pas du tout à imaginer ce avec quoi ils ont pu se méprendre. Peut-être un phénomène météorologique mal connu...?

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 07 Juin 2022, 14:02 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4924
Citer:
Le premier témoignage semble être très fortement mâtiné de religiosité (et donc à prendre avec des pincettes)


Mmmh. ça ne me semble pas forcément être un argument excluant, ou pas, de facto un témoignage, quel qu'il soit d'ailleurs.

Dans un témoignage, dans un fait relaté, il y a toujours au minimum 3 niveaux de lecture : le "ce que l'on a vu" brut, ce que l'on a pu en comprendre/en percevoir, et la manière dont on va pouvoir le retranscrire en mots et le relater.
Souvent, on confond les 3 choses, en considérant que si un témoignage n'est pas retranscrit de façon assez "convenablement rationnelle", le témoignage peut être écarté. Sauf que se faisant, on confond le mot et la chose. :think:
Or, il est clair qu'à mon sens, on voit au moins autant avec ses yeux, on entend au moins autant avec ses oreilles... qu'avec ses expériences, sa mentalité, ses éventuelles croyances etc... (certaines études ont par exemple démontré que quand on regarde quelques chose, il y a plus "d'informations" traitées par le cerveau que par la rétine. Logique : l'œil ne fait que voir, le cerveau interprète et traite l'information. On voit donc au moins autant avec sa rétine, qu'avec tout ce qu'il y a dans notre cerveau/esprit/mental. L'œil ne fait que transmettre une information brute qui n'a pas de sens, c'est le cerveau/l'esprit/le mental qui le lui donne. De fait : on ne croit donc pas ce que l'on voit. On voit ce que l'on croit. )

Donc, dans les témoignages liés aux Ovnis (et ça vaut à mon sens pour la totalité des témoignages liés au "paranormal", au sens large) , il est clair que les témoins voient quelque chose qu'ils n'ont JAMAIS vu. Et le décrive en fonction de leurs connaissances, expériences, croyances. Un peu comme au Moyen-Âge on décrivait des bateaux volants... pas parce qu'on voyait des trois-mâts voler dans le ciel. Mais parce que c'était le seul référentiel que l'on avait.

Du coup, en matière de témoignages, je pense qu'il ne vaut pas s'interdire d'interpréter l'interprétation... :think:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 14 Juin 2022, 09:26 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 3121
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Ce sont là de très justes remarques et tu as tout à fait raison. Ce que je voulais dire, ce n'était pas que le filtre religieux est, en soi, problématique — car, comme tu le dis, il faut bien que les gens se raccrochent à une certaine vision du monde pour pouvoir exprimer l'inexprimable — mais que ce filtre religieux pût interférer avec l'interprétation. Ça rejoint un peu une conversation qu'on avait eue il n'y a pas très longtemps, à propos des fantômes : si tu me dis que tu as vu une forme vaporeuse visiblement sentiente, transparente, passant à travers les murs d'une vieille bâtisse, et que tu qualifies le phénomène de "fantôme", alors même qu'on ne sait pas si c'en est vraiment un ; mais si tu dis que cette observation confirme l'existence d'une vie après la mort, ça me contrariera nettement plus. Dans le cas qui nous occupe, je trouve que le témoignage de monsieur Olesiak était dangereusement sur le fil entre les deux positions que je viens de décrire !...

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 14 Juin 2022, 20:11 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3002
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Salut les copain-e-s,

Votre échange est très intéressant... Je n'ai plus vraiment le temps de passer en ce moment mais c'est un plaisir de vous lire à chaque fois.

Pochon, ton dernier message me fait me poser une question. Tu dis:

Citer:
mais si tu dis que cette observation confirme l'existence d'une vie après la mort, ça me contrariera nettement plus. Dans le cas qui nous occupe, je trouve que le témoignage de monsieur Olesiak était dangereusement sur le fil entre les deux positions que je viens de décrire !...

Et je me demande: est-ce que l'on ne pourrait pas dire que, parfois, faire l'observation et l'expérience de quelque chose suffit à faire de nous des "sachants", sans que l'on ne soit pourtant en mesure de faire une démonstration de notre nouveau savoir et de pouvoir ainsi le prouver et le partager...

Ce qui ne veut pas dire pour autant que notre nouveau savoir serait faux. C'est juste qu'il serait incommunicable.

Pour illustrer, je vais donner un exemple concret. Dans le cas des NDE, beaucoup d'expérienceurs nous disent qu'ils reviennent de cette expérience en étant persuadés qu'il y a une vie après la mort et que la mort n'est pas la fin. Ils disent qu'ils le savent. Ils le savent parce que leur expérience les en a convaincus au plus profond d'eux-mêmes. C'est dans leurs entrailles. Or, ce nouveau savoir qu'ils ont acquis, ils ne sont pas en mesure de le prouver. Il peuvent partager leur récit, mais il leur est très difficile (impossible?) de revenir avec des preuves et une démonstration implacable. Pour autant, dirais-tu ici que ces expérienceurs affirment quelque chose qu'ils ignorent? Ou plutôt qu'ils nous apprennent peut-être quelque chose que nous, qui n'avons pas fait la même expérience, ne pouvons pas savoir?

Vous vous en doutez, je valide quant à moi plutôt la seconde proposition. Je pense vraiment que ces gens ont fait une expérience qui leur a donné accès à un savoir que je n'ai pas.

Alors, bien sûr, je n'ignore pas que "nos sens nous trompent" et qu'il est tout à fait possible que ces gens aient vécu quelque chose et qu'ils posent sur cette chose une interprétation erronée. Mais pour moi, cette possibilité n'est au fond pas plus probable que celle qui voudrait qu'ils aient réellement acquis un savoir qui n'est pas accessible à tou-te-s.

Et donc, pour en revenir à nos moutons, on pourrait tout à fait imaginer (et c'est d'ailleurs, je crois, assez courant) que des témoins de phénomènes ovnis ressortent de leur observation avec la conviction que nous sommes visités, tout simplement parce que ce qu'ils ont vu ne pouvait aucunement prêter à confusion. Alors ok, ce que dit Chimère est absolument juste: on voit avec son cerveau et on interpréte les choses avec son propre référentiel, ce qui revient à dire aussi que cela peut facilement nous conduire à des erreurs et méprises.
Mais à l'inverse, si on a affaire à des témoins qui ont vu (par exemple) un engin de la taille d'un stade de foot, avec plein de petits hublots lumineux partout, survoler une ville et disparaître d'un coup à la vitesse de la lumière (littéralement ici, pas au sens figuré), la chose la plus rationnelle dans ce contexte ne serait-elle pas - précisément et sans ambiguité - d'en déduire que l'on vient de voir un phénomène non-humain? Car jusqu'à preuve du contraire, aucun être humain sur cette planète n'est capable de créer ce genre d'engins.

Bref, je sais bien que je réinvente la roue et que ce débat n'est pas nouveau du tout mais, que voulez-vous, les années ont beau passer, ça me stimule toujours autant et je crois que je pourrais avoir ce type de discussions jusqu'à la fin des temps. :mrgreen:

Surtout, le fond de mon propos est de dire que malgré le fait que nos sens nous trompent, il me semble super sain de nous souvenir qu'ils savent aussi très bien nous guider et que l'on a le droit de se fier à eux, pusiqu'il y a toutes les fois où ils ne nous trompent pas (on en fait dieu merci l'expérience quotidiennement). Du coup, avec cette optique, il n'y a pas de raison de ne pas croire les témoins par défaut, et de ne pas leur accorder le fait qu'ils sont peut-être (j'insiste quand même sur le "peut-être", car loin de moi l'idée d'affirmer quoi que ce soit) les dépositaires d'un savoir qui nous manque.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze