Nous sommes actuellement le 03 Octobre 2022, 09:01

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 60 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 09 Février 2022, 23:16 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3055
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Merci pour les précisions Chimère.

Tu as raison de tempérer mes propos pour la juge. J'ai écrit le lendemain, sous le coup de la colère, et je n'avais plus tous les détails en tête. Quand les parents ont dit que des excuses leur avaient été présentées, j'étais ulcérée. Parce que des "excuses" quand ta fille de 16 ans est introuvable depuis plusieurs mois et que tout le monde s'en fout, c'est d'une violence sans nom.

Surtout que dans ce précis, l'argent n'y est pas pour rien: c'est parce que la famille de Wissem n'avait pas assez de sous dans un premier temps pour prendre un avocat qu'ils ont découvert le pot aux roses 8 mois plus tard. C'est dégueulasse...

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 10 Février 2022, 14:15 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 3171
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Bon, entre temps, j'ai fini par tout lire ce topic. C'était assez intéressant, notamment dans les premières pages, consacrées à la première affaire de disparition : vu que je ne connaissais pas du tout (et que je ne connais toujours pas, d'ailleurs) ni l'affaire en elle-même ni la vidéo à laquelle vous faisiez référence, je ne pouvais me baser que sur vos arguments et contre-arguments pour me faire une opinion. Et le moins que je puisse dire, c'est que les deux parties ont particulièrement bien argumenté, et que c'était une véritable "montagne russe émotionnelle" (comme on dit en anglais) au fil de laquelle je n'arrêtais pas de changer d'opinion, entre "il est innocent c'est évident" et "il est coupable c'est indéniable". En tous cas, je serais vraiment très curieux d'avoir le fin mot de l'histoire, vu que pour moi la situation est désormais plus empêtrée que jamais.

Pour ce qui est du reste, je n'ai pas grand' chose à dire non plus, puisque je ne connaissais ni l'affaire nantaise, ni celle de Maëva (qui est toutefois terrible au-delà de ce que les mots peuvent exprimer), ni celle de Tiphaine au Japon, ni celle de Mawin... (en fait, à l'exception de Xavier Dupont de Ligonès et d'une autre qui s'est également passée dans le 44 mais dont le nom ne me revient plus, je ne connais à peu près zéro affaires de disparitions mystérieuses...)

Tout ça pour dire que dans le cas de Léa, il est vrai que le coup du téléphone qui se déconnecte immédiatement laisserait assez fortement penser à une fugue volontaire. Cela dit, ça m'est également arrivé il y a quelques temps de cela : cherchant à me rendre d'un point A à un point B que je ne connaissais pas, j'ai suivi les instructions de Google Maps. En d'autres termes, j'étais durant tout le temps de ma promenade connecté et en localisation activée. Et pourtant, j'ai constaté après coup que ma localisation avait été perdue et mon trajet avait cessé d'être enregistré juste après que je sois arrivé à la gare, à peut-être cinq cents mètres de mon point de départ. Ma seule explication, c'est qu'à ce moment-là, mon portable (qui était jusque là en données mobiles) a tenté de se connecter à la wifi du train, et que cela lui a fait perdre le fil de ses pensées. En tout, durant cette journée, j'ai marché une bonne dizaine de kilomètres avec la localisation d'activée en permanence, et pourtant, si l'on s'en fie à mon historique Google, je n'ai pas dépassé la gare. Je ne dis pas que c'est ce qui s'est passé dans le cas de Léa, mais comme quoi, ça peut arriver.

Quant au fait que l’agresseur éventuel ait pu arracher la batterie du téléphone, je tiens à rappeler à toutes fins utiles que l'on était déjà en 2017 et que cela faisait longtemps que la majorité des téléphones n'avaient plus de batterie externe facilement accessible :mrgrin:

Quant au routier qui a noté la plaque d'immatriculation puis jeté le papier, je peux tout à fait le comprendre. Il y a même plusieurs raisons envisageables à cela : soit il avait noté le numéro dans un moment d'enthousiasme, mais plus le temps passait et plus il se rendait compte que c'était vain, jusqu'à préférer éliminer directement la preuve plutôt que d'avoir encore à se demander s'il n'aurait pas eu mieux fait de contacter directement la police ; soit il avait juste la flemme de la contacter ; en tous cas, dans les deux cas, ce petit papier l'encombrait beaucoup plus qu'un simple petit post-it, puisqu'il occupait le gigantesque espace de la tâche toujours en cours dans la to-do liste de son esprit. (Je ne sais pas si c'est clair ?)

Quant à ma dernière réflexion, elle se rattache à ça :
Chimère a écrit:
Après, il faut se rappeler qu'en France, il est tout à fait légal pour un majeur de disparaître sans rien dire à sa famille, et si ça peut se comprendre d'un point de vue de la liberté individuelle, cette règle pose pas mal de problème aux familles quand il s'agit d'essaye de démontrer qu'une disparition de majeure est réellement inquiétante et on perd un temps fou à cause de ça.

Je ne sais personnellement pas où me positionner dans ce débat. D'un côté, il est clair que la liberté absolue qu'a la personne majeure de disparaître pose un sérieux frein aux enquêtes pour disparition mystérieuse. De l'autre côté, si je ne m'y connais pas du tout en disparitions mystérieuses, j'ai en revanche lu pas mal d'histoire de jeunes adultes, majeurs et vaccinés, et parfois même parents, forcés de fuir généralement leur famille ou leurs proches, et ne devant de retrouver une vie normale qu'au fait que la police ne les ait pas recherchés, puisqu'ils avaient le droit de disparaître — alors même que souvent leurs proches demandaient à la police de faire une enquête sur leur cas. Du coup, je ne sais pas. J'imagine qu'il y a des arguments pour et contre.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 10 Février 2022, 14:35 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5027
Citer:
Quant au fait que l’agresseur éventuel ait pu arracher la batterie du téléphone, je tiens à rappeler à toutes fins utiles que l'on était déjà en 2017 et que cela faisait longtemps que la majorité des téléphones n'avaient plus de batterie externe facilement accessible


Oui bon. Si tu savais ce que je m'y connais dans ces machins-là... XD

Donc, je corrige : détruire le téléphone d'une manière ou d'une autre (je suppose qu'un bon coup de talon bien placé, ça marche toujours, quelque soit le modèle ?... :mrgreen: )


Citer:
Je ne sais personnellement pas où me positionner dans ce débat.


Je suis comme toi, et tes arguments sont tout à fait pertinents. Il peut y avoir des tas de situations familiales tellement toxiques/délétères pour la personne qu'effectivement la rupture totale de ban est une planche de salut.

Je pense personnellement que c'est le genre de débat où il n'y a pas de "bon" ou de "mauvais" positionnement, c'est surtout une question de point de vue, de ce qui nous semble le plus important, ou au contraire de ce qu'on accepter de voir "sacrifier". Mais au final, je ne crois pas qu'il y ait une "bonne" réponse. :think:

Ou je pense que la "moins pire" solution, ça serait de faire comme exposer dans l'émission : les forces de l'ordre recherchent et trouvent cette personne, et qu'après cette dernière choisi de communiquer ou non ses coordonnées à sa famille. Qu'au moins ils puissent se dire que le ou la disparu(e) est bien vivant(e). :think:

Et si on veut partir, le mieux est encore d'être clair avec soi et les autres et de laisser une lettre ou quelque chose. Mais bon, parfois c'est trop compliqué ou difficile.

Cela dit, je pense qu'il y a sans doute plus de cas que l'on croit qui sont un peu "bâtards", en gros une "vraie" fugue/disparition volontaire, suivie d'une mauvaise rencontre. Dans un moment de telle fragilité, on peut facilement se faire manipuler/enlever par le premier pervers venu (je pense par exemple à l'affaire Maura Murray aux USA).
Sans parler de la fugue suicidaire (en gros, on part... on peut partir très loin pour en finir).
Il n'y a sans doute pas, dans de nombreux cas, une réponse bien claire et binaire. Et c'est pour ça que ça peut être très compliquer à résoudre, à la décharge des enquêteurs. Ne serait-ce parce que le point de départ des recherches est nécessairement faussé.

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 11 Février 2022, 10:18 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5027
https://www.bfmtv.com/police-justice/y-a-pas-de-preuves-le-troublant-enregistrement-de-cedric-jubillar-lors-d-une-conversation-avec-des-proches_AV-202202110057.html

Des énièmes nouveaux développement sur l'affaire Jubillar...
J'avoue, je commence à me poser des questions : quelque part, j'ai l'impression qu'on a pas grand-chose de matériel (surtout depuis l'histoire de cette couette qui était soi-disant passée à la machine, et pis en fait non, l'absence de tout résultat dans les différentes fouilles, l'absence de traces dans la maison etc...), mais que l'on se focalise sur Cédric Jubillar, parce que oui, clairement, il a tout du sale type. Méprisant, sûr de soi, aimant visiblement jouer de l'ironie féroce et blessante.
Personnellement, je pense qu'il est possible que ce genre de propos rapportés (donc hors contexte) peuvent aussi être une façon d'exprimer peut-être un ras-le-bol, une colère, de l'aigreur etc... alors certes c'est fait de la mauvaise façon, on sent qu'il a envie de faire mal, de rabaisser, quand il dit ça.
Mais est-ce que ça fait de lui un coupable pour autant ?


Quelque part, l'unanimité des médias l'ont présenté comme le coupable et les papiers/reportages sont clairement sous cet angle (alors, je ne sais pas si c'est le cas des enquêteurs, en principe non : je rappelle qu'en France, une instruction se fait à charge et à décharge. Mais force est de constater que quand-même, il reste le suspect n°1), peut-être que si on changeait d'angle, il y a pas mal de certitudes qui tomberaient.
Maintenant, je ne dis pas que ça en fait un innocent non plus, hein. Mais je trouve que l'idée de base que devrait être toute enquête, c'est à dire la simple recherche de la vérité des faits, y gagnerait. Qu'il soit coupable ou pas d'ailleurs.

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 10 Juin 2022, 10:01 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5027
https://www.parismatch.com/Actu/Faits-divers/L-incroyable-histoire-d-Holly-Marie-Clouse-bebe-disparu-apres-le-meurtre-de-ses-parents-retrouvee-40-ans-apres-1811115

Citer:
Holly Marie Clouse, bébé disparu après le meurtre de ses parents, retrouvée 40 ans après

10/06/2022 à 09:42, Mis à jour le 10/06/2022 à 09:57

Les autorités du Texas ont annoncé avoir retrouvé une femme qui avait été portée disparue lorsqu’elle était bébé, après le meurtre de ses parents. Elle est aujourd’hui âgée de 42 ans.

La vie entière d’Holly Marie Clouse cachait un terrible secret. Alors bébé, elle avait été portée disparue après le meurtre de ses parents en 1981. Sa mère Tina, 17 ans, et son père Harold Dean Clouse Jr., 21 ans, venait de s’installer au Texas lorsqu’ils ont été tués. Leurs cadavres ont été découverts en 1981 dans une forêt de Houston mais n’ont été identifiés que des décennies plus tard, en 2021, après leur exhumation, grâce aux analyses généalogiques et génétiques. Durant toutes ces années, les enquêteurs ont tenté de faire la lumière sur ce crime, essayant par tous les moyens de retrouver leur fille.

Jeudi, les autorités ont finalement annoncé avoir enfin pu la localiser. Holly Marie Clouse, aujourd’hui âgée de 42 ans, vit dans l’Oklahoma. Mariée depuis plus de 20 ans, mère de cinq enfants et grand-mère de deux petits-enfants, cette dernière vient tout juste d’apprendre son incroyable et tragique histoire, indique le «Houston Chronicle ».

Selon la police, après le meurtre de ses parents, elle a été déposée dans une église de l’Arizona par deux femmes appartenant à un mouvement religieux nomade. Elles portaient des robes blanches et se déplaçaient pieds nus. «Les croyances de leur religion incluaient la séparation des membres masculins et féminins», a déclaré l’assistant du procureur général, Brent Webster, lors d'une conférence de presse jeudi. «Leur mouvement consiste aussi à suivre des habitudes végétariennes et ne pas utiliser ou porter d'articles en cuir». D’après Brent Webster, ce groupe était notamment présent en Arizona mais également en Californie et au Texas.

"Nous cherchons toujours des suspects"
Les enquêteurs ont raconté que fin décembre 1980 ou début janvier 1981, les familles de Tina et Dean ont reçu un appel téléphonique d'une personne s'identifiant comme sœur Susan, expliquant qu'elle appelait de Los Angeles et voulait rendre une voiture appartenant au couple. «Elle a déclaré que Tina et Dean avaient rejoint leur groupe religieux et ne voulaient plus avoir de contact avec leurs familles», a déclaré Brent Webster. «Ils abandonnaient également tous leurs biens», a-t-il dit, ajoutant que sœur Susan avait demandé de l'argent en échange de la voiture. La famille s’est alors rendue à l'hippodrome de Daytona International Speedway en Floride, pour rencontre sœur Susan, deux autres femmes et un homme. «Une fois de plus, ces femmes portaient des robes et semblaient faire partie de ce groupe». En rendant public ces détails, la police espère découvrir plus d’informations sur le crime toujours non résolu. «Nous cherchons toujours des suspects dans cette histoire». Bret Webster a précisé que la famille qui a élevé Holly Marie n’est pas impliquée dans l’affaire.


Ce n’est que mardi que la quadragénaire a été informée de l’identité de ses véritables parents. Le bureau du procureur a indiqué dans un communiqué qu’elle a pu s’entretenir avec sa famille biologique lors d’un appel en ligne. Sa grand-mère biologique, Donna Casasanta, a déclaré dans ce communiqué avoir été informée que sa petite fille avait été retrouvée, le jour du meurtre de son fils. Elle a indiqué qu’il s’agissait «d’un cadeau d’anniversaire venu du Paradis». «Après avoir pu parler à Holly, j’ai rêvé d’elle et de ma sœur Tina la nuit dernière», a de son côté indiqué la tante d’Holly Marie, Sherry Linn Green, dans ce même communiqué. «Dans mon rêve, Tina était allongée sur le sol, roulait, riait et jouait avec Holly comme je les ai vus faire plusieurs fois auparavant. Je crois que Tina repose enfin en paix sachant qu’Holly a retrouvé sa famille. Personnellement, je suis tellement soulagée de savoir qu’elle est bien vivante et en bonne santé, mais aussi déchirée par tout cela. Ce bébé était sa vie». «Holly apprécie tout le soutien qu'elle a reçu», selon un communiqué publié en son nom par le National Center for Missing & Exploited Children. «Nous vous demandons de lui accorder du temps et de respecter sa vie privée pendant qu'elle traite cette nouvelle très personnelle concernant sa famille biologique.»


Une histoire assez dingue, de retrouver celle qui était ce bébé plus de 40 ans après les faits... :wtf:
Mais avec encore de nombreuses zones d'ombre : qui a tué les parents ? Qui a apporté l'enfant à l'église ? C'est quoi cette secte bizarre et où sont passés ses membres ? etc...

(histoire qui fait un peu pensé à celle de Paul Fronczak d'ailleurs, dans un autre registre)

Parfois vraiment, la réalité dépasse la fiction...

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 14 Juin 2022, 20:58 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3055
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Cette histoire est complètement folle, en effet. :shock:

Sinon, je ne sais pas si vous avez vu que la jeune Wissem, dont nous avions parlé il y a quelques temps (viewtopic.php?f=21&t=4629&p=69097&hilit=wissem#p69097) a finalement été retrouvée...

Mais ça a l'air d'être une histoire assez sordide. Si j'ai bien compris, Wissem aurait dit aux policiers qu'elle était partie délibérément de chez elle, qu'elle n'avait aucune intention de revenir, et qu'elle se prostituait pour survivre. Elle jure qu'elle n'est pas sous emprise et ne dépend d'aucun réseau. C'est en tout cas très triste pour Wissem et pour sa famille. Il doit y avoir de sacrées fellures derrière cette disparition volontaire...

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 15 Juin 2022, 09:55 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5027
Oui, j'avais vu ça.

Quelle tristesse.
Et concernant l'emprise, j'ai juste envie de dire que le propre d'une personne sous emprise, c'est de dire qu'elle n'est pas sous emprise. :think:
Un peu comme un adepte de secte qui y est de son plein gré, ou un addict qui arrête quand il veut...

Après, il y a probablement des fêlures comme tu le dis, parce qu'il faut toujours des boutons sur lesquels appuyer pour manipuler quelqu'un.
Mais pour moi, elle est clairement sous emprise.

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 15 Juin 2022, 11:01 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 802
Localisation: Sur ta rétine
A propos de la disparition mystérieuse de Delphine Jubillar, vous avez appris sans doute que "le juge des libertés et de la détention a rendu sa décision après l’audience de jeudi dernier [9 juin]. Il s’est opposé à la libération de Cédric Jubillar, soupçonné du meurtre de sa femme Delphine, disparue en décembre 2020 à Cagnac-les-Mines dans le Tarn."
source : https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/cedric-jubillar-reste-en-prison-apres-quasiment-un-de-detention-provisoire-1655124000

Je n'ai vraiment aucune empathie pour ce type mais, d'un point de vue juridico-éthique et en l'état de l'enquête, son maintien en détention fait question, je trouve.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 15 Juin 2022, 18:34 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3055
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Sans originalité, je plussoie entièrement vos deux derniers messages.

Pour Jubillar, c'est quand même dingue qu'ils n'arrivent pas à trouver le moindre élément concret contre lui. Chimère se questionnait à ce sujet il y a quelques temps déjà et rien n'a bougé depuis: ca interroge forcément.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Disparitions mystérieuses
MessagePublié: 19 Juin 2022, 15:21 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5027
Ou alors, on ne sait pas tout des éléments de l'enquête ?... :think:
J'ai vu qu'il y a un bouquin qui est sorti y'a pas très longtemps... j'hésite à l'acheter. Je me dis qu'il y a sûrement des éléments mis à plat là-dedans, mais d'un côté faudra que je le lise vite, si je veux pas qu'il soit obsolète dans 6 mois. :mrgreen:


Sinon, une affaire très récente que je ne connaissais pas et qui est effectivement bien louche...

https://www.ladepeche.fr/2022/06/18/enquete-letrange-affaire-du-disparu-du-comminges-10374856.php

Citer:
Depuis quatre mois, un ouvrier agricole sans histoire de Labarthe-Rivière, dans le Comminges, n’a plus donné signe de vie. Éconduit après avoir été surpris en pleine relation adultère avec sa patronne, Brice Louge, 30 ans, s’est volatilisé au volant de sa Clio, dans la nuit du 20 février 2022. Une enquête « particulière », confie le procureur de Saint-Gaudens.

Quatre mois écoulés et aucune trace de Brice Louge. Cet ouvrier agricole de 30 ans, sans histoire, s’est volatilisé dans la nuit du 19 au 20 février 2022, à Labarthe-Rivière, dans le Comminges.

Depuis cette soirée d’hiver, ses parents et ses amis, domiciliés dans cette petite localité de 1 300 habitants, vivent avec l’infime espoir de le retrouver. Mais chaque jour qui passe devient un fardeau supplémentaire. « Brice n’avait aucun penchant suicidaire et était en parfaite santé. Sa disparition nous laisse sans voix, c’est incompréhensible », rapportent quelques-uns de ses proches que nous avons rencontrés (lire ci-contre), à Labarthe-Rivière, ce paisible village plongé brutalement dans la sidération.

Un moment de vive tension lorsque les deux amants se font surprendre
Dans la soirée du 19 février 2020, alors qu’il revient d’un repas avec ses amis chasseurs, Brice se rend au domicile de sa patronne, Nadine, à moins d’un kilomètre de sa maison où il vit avec ses parents, à Labarthe. Là, il est surpris en pleine intimité avec cette femme par le fils de cette dernière qui ignorait tout de cette relation adultère et clandestine. Éconduit, Brice quitte alors les lieux dans la précipitation et le fracas, au volant de sa voiture, une Clio Campus.

Dans ce moment de vive tension, le fils de son employeuse donne un violent coup de poing contre le mur de la chambre, où les deux amants ont été démasqués, pour faire éclater sa colère. Des traces de sang retrouvées par les gendarmes témoignent d’ailleurs de cet accès de rage. Il était venu à la demande de son père, parti à la chasse ce week-end et inquiet d’être sans nouvelle de sa compagne qui ne répondait pas à ses appels.

Depuis cette soirée digne d’un mauvais vaudeville, plus aucune nouvelle de Brice. Son téléphone portable éteint n’a jamais permis de localiser le disparu. Et son véhicule, qui est un ancien modèle, n’est pas équipé d’instrument de géolocalisation.

D'importants moyens de recherche déployés par les gendarmes
Dès le lendemain, l’inquiétude monte auprès de ses proches et notamment de ses parents, un couple de retraités aujourd’hui sous le choc. Des battues sont organisées durant plusieurs jours par des amis de Brice dans un rayon de plus de 30 kilomètres autour de Labarthe-Rivière. Certains s’arrêtent même de travailler le temps des recherches pour se donner toutes les chances de retrouver la trace de Brice. Son visage souriant, derrière ses lunettes anthracite est affiché dans les rues du village, devant des édifices publics.
Dans le même temps, les gendarmes de la brigade de recherches de Saint-Gaudens, sous l’autorité du parquet, puis d’un juge d’instruction, entendent tous les protagonistes de cette affaire. Aucun ne fait l’objet d’une garde à vue. Les employeurs de Brice Louge, ses amis, ses parents, répondent à toutes les questions des gendarmes afin d’orienter les investigations.

Hélicoptère, drones et plongeurs sont déployés par les gendarmes. Mais toujours rien. Le trentenaire travaille depuis une dizaine d’années dans les domaines agricoles de ses employeurs et exploitants, à Labarthe et à Martres-Rivière. Un ouvrier qui donne entière satisfaction dans son travail, alternant une semaine dans l’exploitation de sa patronne, également conseillère municipale de Labarthe et la seconde semaine chez le conjoint de celle-ci, à Martres-de-Rivière.

Brice devait retrouver ses amis chasseurs
Brice a trois passions, la chasse, l’agriculture et une attirance pour Nadine, sa patronne dont il était amoureux. Pour le procureur de la République de Saint-Gaudens, Christophe Amunzateguy, « il s’agit bien d’une affaire particulière et compliquée car en plus de la disparition de cet homme, nous n’arrivons pas à retrouver son véhicule ». Les ravins, les étendues d’eau, les lacs ont été sondés. Les sous-bois ratissés. En vain. L’enquête est toujours ouverte pour « disparition inquiétante ». « Aucune piste n’est écartée. Mais à ce stade, nous n’avons pas de confirmation d’un scénario macabre. La piste de l’homicide n’est pas complètement fermée ».

Brice Louge devait retrouver ses amis chasseurs durant la journée du 20 février. « Aucun élément n’a mis en évidence une quelconque fragilité psychologique ou des tendances suicidaires », assure le chef du parquet de Saint-Gaudens. Un constat partagé par les proches du disparu confrontés à une véritable énigme. Brice Louge aurait-il décidé de prendre le large après la découverte de cette relation cachée, trop difficile à assumer ? Mais cette thèse d’une fuite volontaire et d’un exil forcé, semble peu compatible avec le profil de cet homme, attaché à ses proches et à son cadre de vie. Ses parents, ses amis tentent d’obtenir des réponses dans ce vaste puzzle où de nombreuses pièces font encore cruellement défaut.


Moi je mets une pièce sur le mari trompé et/ou son entourage. (il faudrait savoir l'âge du fils, notamment)
Mais bon, on peut avoir des surprises parfois... :think:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 60 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze