Nous sommes actuellement le 29 Mars 2023, 07:17

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 12 Décembre 2022, 19:28 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 3304
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Citer:
« A l’aube de notre histoire » : Mais pourquoi Netflix diffuse-t-il du « grand n’importe quoi » ?
FAKE OFF. Pendant huit épisodes, le Britannique Graham Hancock essaie de prouver qu’une civilisation avancée, aujourd’hui disparue, a laissé des traces sur notre terre. Et s’en prend frontalement aux archéologues, qui dénoncent de la « désinformation »

Ils ont fait partie des documents les plus visionnés de Netflix en novembre et ont été qualifiés de « désinformation » par la Société américaine d’archéologie. Les huit épisodes d’A l’aube de notre histoire mettent en avant les thèses soutenues par le Britannique Graham Hancock d’une catastrophe imminente et d’une civilisation avancée qui aurait disparu il y a des milliers d’années dans un cataclysme.
Pour prouver ses thèses, il se rend sur plusieurs sites à travers le monde, remettant en cause la datation de plusieurs.
Ces épisodes, « c’est du grand n’importe quoi », résume auprès de 20 Minutes Damien Karbovnik, historien et sociologue des religions à l’université de Strasbourg. « C’est très bien construit, à l’américaine, mais c’est très vide. »


Un homme qui détient la vérité, seul contre (presque) tous. Non, on ne vous emmène pas à Marseille pour cet article, mais dans le confort de votre canapé, où vous avez peut-être visionné les huit épisodes d’A l’aube de notre histoire sur Netflix. On y suit les déambulations du Britannique Graham Hancock sur huit sites anciens, de Malte à l’Indonésie, en passant par les Etats-Unis. Les pyramides d’Egypte nous sont épargnées, sûrement pour le plus grand bonheur des égyptologues et des fans de l’Egypte ancienne, qui ont déjà eu leur lot d’émotions fortes avec de nombreux documentaires fantaisistes.

Dans A l’aube de notre histoire, qui a fait partie des documents les plus visionnés sur la plateforme en France pour la semaine du 14 novembre, Graham Hancock, qui se présente comme journaliste et non comme scientifique, s’attache à remettre en cause la datation communément acceptée de plusieurs lieux à travers le monde, afin d’illustrer sa thèse d’une civilisation techniquement avancée qui aurait disparu à la fin de l’ère glaciaire à cause d’un cataclysme.

Des archéologues veulent classer ces épisodes comme de la « science-fiction »
Problème : rien n’est prouvé et des archéologues ont réfuté les arguments avancés. La Société pour l’archéologie américaine a même publié une lettre ouverte à Netflix et à la chaîne britannique ITN, qui a produit les épisodes, qualifiant les épisodes de « désinformation ». « Après plus d’un siècle d’investigations archéologiques professionnelles, nous ne trouvons pas de preuve archéologique pour soutenir l’existence d’une "civilisation avancée et mondiale de l’âge de glace" du genre que suggère Hancock », écrivent ces archéologues, qui rappellent que leur profession a étudié « des centaines de sites de l’âge de glace ». Cette société savante demande de classer ces épisodes comme de la « science-fiction »*.

Ces épisodes, « c’est du grand n’importe quoi », résume auprès de 20 Minutes Damien Karbovnik, historien et sociologue des religions à l’université de Strasbourg. « C’est très bien construit, à l’américaine, mais c’est très vide. Il n’y a pas d’informations techniques », ajoute ce spécialiste de l’ésotérisme contemporain, également titulaire d’un master en archéologie.

Coïncidence ou différences ?
Dans le premier épisode, Graham Hancock se rend en Indonésie, sur le site de Gunung Padang, où se trouvent des pierres disposées sur des terrasses. Il y interroge le docteur Danny Hilman Natawidjaja, un géologue qui affirme que la datation du site est bien plus ancienne que communément admise. Celui-ci avance aussi qu’il y aurait des chambres sous le site. Une de ses preuves ? Il se sert d’un radar qui permettrait de sonder le sol jusqu’à 30 mètres de profondeur. Or, « un radar à pénétration de sol n’est précis qu’à quelques dizaines de centimètres », explique l’archéologue Jean-Paul Demoule à nos confrères du Parisien. Quant aux chambres enfouies, « elles ne sont pas cohérentes avec les relevés », souligne Damien Karbovnik. « Evidemment, si les archéologues pensaient qu’il y a des cavités, ils iraient creuser », ajoute-t-il. Une archéologue maltaise a publié un long fil d’explications pour répondre à l’épisode trois, où Graham Hancock se rend à Malte.

Un des arguments de Graham Hancock, répété dans la série, c’est que plusieurs mythes à travers le monde font le récit d’un déluge. Coïncidence ? Il ne le pense pas. Pour lui, cela prouverait que plusieurs peuples ont gardé en mémoire le récit d’un même événement. Le Britannique ne s’intéresse pas aux nuances, aux différences dans les récits, souligne Damien Karbovnik. « Pour nous historiens des religions, ce sont les singularités qui sont essentielles, elles permettent de connaître les spécificités de chaque système religieux. » Graham Hancock insiste également sur la figure du serpent, mais évacue des questionnements importants, sur sa symbolique par exemple, qui peut varier selon les lieux : « Le serpent est-il perçu comme un danger ou bien comme protecteur ? », est une des questions à se poser, rappelle Damien Karbovnik.

Globalement, Graham Hancock « fait l’inverse d’une démarche scientifique, c’est-à-dire qu’il a sa théorie et qu’ensuite il va chercher ses preuves ».

Une démarche « spirituelle » et non scientifique
Au fil des épisodes, Graham Hancock relance « la théorie des ancêtres supérieurs », explique le chercheur. Derrière cette théorie, « il y a l’idée d’une civilisation avancée ». Parmi les promoteurs de cette hypothèse, certains voient l’origine de cette civilisation du côté des extraterrestres. Ce n’est pas le cas de Graham Hancock dans ces épisodes. « Il a évacué la dimension extraterrestre et cela rend son discours a priori plus plausible. C’est assez habile. D’ailleurs, dans la série, il ne s’avance pas beaucoup sur ce qu’était cette civilisation ».

Le principal message de la série se trouve au dernier épisode, souligne Damien Karbovnik. « Le message, c’est qu’il y a une catastrophe imminente et qu’on est sur le point de connaître une apocalypse. » Pour le spécialiste, Graham Hancock est dans une démarche « spirituelle » et non scientifique. « Ça ressemble à de la science, ça se veut de la science, mais ça n’en n’est pas. »

* 20 Minutes a contacté Netflix pour leur demander pourquoi la plateforme a choisi de diffuser cette série. Nous n’avions pas de réponse au moment de la rédaction de cet article.


J'ai vu passer cet article dans les suggestions de mon téléphone mais je n'ai pas regardé la série (je découvre à vrai dire son existence). Quelqu'un l'aurait-il vu qui pourrait en dire un peu plus...?
Merci beaucoup !

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Décembre 2022, 08:56 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5267
Graham Hancock ayant écrit un certain nombre de bouquins (sur les mêmes thèses controversées), le contenu du documentaire ne me semble pas une surprise. Donc, mis à part le côté "médiatique" de ce battage, parce que c'est Netflix, je ne vois pas trop l'intérêt.
Après, Netflix diffuse d'autres documentaires sur le paranormal qui ne font pas autant de foin non plus.

Je compte regarder le documentaire (ne serait-ce que pour savoir de quoi ça parle sans avoir besoin de lire tous les bouquins... :mrgreen: ), mais je n'en ai pas encore eu le temps.

Mais pour le reste, rien de nouveau sous le Soleil en fait...

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Décembre 2022, 20:20 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 330
Comme le dit bien la dame Chimère: en soit y a rien de bien nouveau dans l'absolu. Un énième docu d'archéologie alternative, avec les mêmes méthodes que celles des bouquins de "l'aventure mystérieuse".

On notera toutefois l'originalité, relative, de la thèse: une civilisation mondiale à la fin de l'âge de glace, ça change des pyramides E.T.
La sites visités sont aussi peu courant.

Ce qui par contre m'interpelle vraiment c'est que Netflix diffuse ça. C'est connu que des chaine TV de seconde zone achète ce genre de machin, mais Netflix...
Je m’inquiète de leur vraie situation financière, on savait que c'était pas joyeux, toutefois avec ça je me demande si c'est pas catastrophique.

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Décembre 2022, 20:56 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5267
Je ne sais pas... :think:

Sur Netflix, il y a pas mal d'autres documentaires/téléréalité traitant de paranormal (il y a même un truc qui m'a l'air d'être une version filmée de l'émission de radio mexicaine La mano peluda, et je suis curieuse de voir ce que ça donne).
Donc, qu'ils en mettent un au rayon "histoire mystérieuse" ne me choque pas.
En plus, Graham Hancock étant une célébrité sur le créneau, je pense au contraire qu'il va de toute façon attirer du public. (en tout cas, moi j'ai prévu de regarde ce programme - quand j'en aurais le temps - ne serait-ce pour savoir ce que j'en pense. Et puis j'aime bien ce genre de théorie sur des civilisations inconnues, peut-être différemment avancées etc... Je ne suis pas fervente sur le sujet. Mais je trouve la possibilité assez cool. 8-) )

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Décembre 2022, 19:54 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 3304
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Intéressant, merci pour vos réponses !

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Décembre 2022, 19:27 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 7126
Localisation: Massif central. Par là.
Pochel a écrit:
J'ai vu passer cet article dans les suggestions de mon téléphone mais je n'ai pas regardé la série (je découvre à vrai dire son existence). Quelqu'un l'aurait-il vu qui pourrait en dire un peu plus...?

Si j'ai un peu de temps à tuer ces prochains jours, je jetterai un œil dessus. Par pure curiosité masochiste.

Jérimadeth a écrit:
Ce qui par contre m'interpelle vraiment c'est que Netflix diffuse ça. C'est connu que des chaine TV de seconde zone achète ce genre de machin, mais Netflix...

Ça ne me surprend pas plus que cela : Netflix a toujours eu pour objectif d'avoir un catalogue offrant le choix le plus large possible à ses abonnés, et ils financent pour cela des projets très divers. C'est la stratégie de Netflix : ratisser le plus large possible. Il y a d'ailleurs déjà quelques "documentaires" (notez les guillemets) de ce type sur la plateforme, mais je ne les ai pas regardés.

_________________
Close the world, open the next


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 11 Janvier 2023, 12:43 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 330
La teb en parle, pendant une heure.

https://www.youtube.com/watch?v=pUpTPaouP6c

Ce qui me semble peut être quelque peu excessifs. Et ce qu'on en a tellement parlé que ça de ce docu :think:

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 11 Janvier 2023, 13:24 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5267
Je ne peux pas regarder la vidéo de la Tronche En biais (même si, je peux pas mal anticiper ce qu'ils vont y dire, de toute façon... Mais j'avoue que sur ce docu, voir les sceptiques et autres doctes tenants de la "bonne pensée" scientifique tout bien comme il faut s'étrangler d'horreur... ça m'amuse assez. Rien que pour ça, je dit merci Netflix... :mrgreen: ).

Après, j'ai regardé les 2 premiers épisodes pas plus tard que hier soir... et... ben je suis partagée.
Parce que d'un côté, il y a des passages où on se dit qu'il saute très vite aux conclusions et qu'il manque des bouts dans son raisonnement (en tout cas, pour moi).

Mais d'un autre côté, ben Hancook ne se fait pas passer pour un historien. Il répète à plusieurs reprises qu'il n'en est pas un, et que ses théories ne sont pas acceptées par la communauté scientifique "officielle". Donc, pour moi, même une personne qui ne le connait pas sait finalement à quoi s'attendre et fait ce qu'elle veut avec le discours qui est tenu.

Et puis, à titre personnel, je pense qu'il pose des questions pertinentes, finalement. Il soulève des points qui méritent de l'être, peu importe la conclusion d'ailleurs.
(il est vrai, par exemple, qu'à notre époque, alors que j'utilise internet, il existe toujours des gens qui vivent comme au Néolithique, ou pas loin. Donc, pourquoi n'en n'aurait-il pas été à toutes les époques ?)
Parce que (et même si je sais qu'en principe, un historien universitaire verra les choses différemment, mais là je parle pour l'apprentissage scolaire lambda jusqu'au lycée, avec des profs dans la moyenne on va dire.) à l'école, on nous apprend une histoire très linéaire, simplifiée et finalement tronquée... qui n'est clairement pas plus proche de la "réalité" que ne l'ai une théorie des Anciens Astronautes.
Donc, remettre tout ça en questions, et s'interroger, ça fait pas de mal non plus.
Après, il y a des arguments, des débats d'idées, de théories etc... ça c'est sain. (et encore une fois : peu importe ce qu'on en conclue, chacun se fait sa conclusion - ou pas d'ailleurs - avec son propre discernement, et prend ce qui lui parle dans tout ça).

Ce n'est pas dangereux, intellectuellement, de s'interroger et de remettre des acquis en question.
Par contre, ce qui est dangereux intellectuellement, c'est de hurler à la théorie du complot et consort dès qu'il y a une tête qui dépasse. ça oui, ça empêche de penser, et de s'émanciper intellectuellement.

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Janvier 2023, 23:52 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 330
Je en partie d'accord avec toi Chimère.

Je vais prendre pour exemple historique la Shoah (désolé, on est proche du point godwin).
L'histoire de la Shoah, et de l’extermination des juifs, est assez complexe. Impliquant plusieurs acteurs, venant d'administrations différentes, avec une chronologie précise et extrêmement importante, l'idéologie nazie. Le tout avec, parfois, de grandes différences entre les représentations communes et la "réalité" historique (Par ex: plus qu'un processus pensée tel quel dès le départ, l'extermination industrielle est l'aboutissement de plusieurs projet de déportations-abandons et de la guerre de l'est).

Pour autant je serais très très très très gêné par un reportage décidant de mettre en lumière ces méreprésentations, animé toutefois par un négationniste, avec des petits détours chez Faurisson, avec en générique Shoananas.


Qu'on soit d'accord, je n'affirme pas que "tu dis que les petits gris on batis les pyramides ? Tu as gazé six millions de juifs . "
Beaucoups des questions que tu soulèves sont légitimes, mais j'aimerais vraiment que ces docus grand public soient fait par des professionnel, plutôt que par le premier clampins venu.
Enfin j'imagine que tout ça c'est une question d'audience et de gros sous :roll:

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 28 Janvier 2023, 13:09 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5267
Citer:
Pour autant je serais très très très très gêné par un reportage décidant de mettre en lumière ces méreprésentations, animé toutefois par un négationniste, avec des petits détours chez Faurisson, avec en générique Shoananas.


Je pense qu'il faut comparer ce qui est comparable... :think:
Pour la Shoah, l'histoire s'est passée il y a moins d'un siècle, et nous avons pléthore de documents, de témoins et de témoignages rapportés/enregistrés de première main. Nous avons encore les bâtiments quasi-intacts des camps, chambres à gaz etc...
D'autre part, le négationnisme a une cause principalement raciste et politique : l'antisémitisme. Donc, l'intention derrière le négationnisme est tout sauf une volonté de mettre en lumière une autre façon de voir et comprendre l'histoire.
On ne parle pas d'histoire dans le négationnisme, en fait. ça c'est ce que les négationnistes essaient de faire croire.
La volonté c'est bel et bien la continuité de la solution finale : détruire le peuple juif, en tant que lui-même, par pure détestation. Il ne faut pas tomber dans le panneau.

Bref, tout ça n'a rien à voir avec la choucroute. :eh:


Citer:
Beaucoup des questions que tu soulèves sont légitimes, mais j'aimerais vraiment que ces docus grand public soient fait par des professionnel, plutôt que par le premier clampins venu.


Bah y'en a. Tu mets Arte ou la Cinquième, et t'en as tout plein. :mrgreen:

D'autre part, je suis assez gênée par l'idée qu'il faudrait un "titre officiel" pour pouvoir s'exprimer, chercher, penser, réfléchir, remettre en cause même les idées/théories/découvertes/connaissances de notre monde.
Qu'il y aurait des gens qui auraient le bon titre pour s'exprimer/réfléchir... et les autres qui devraient se contenter d'écouter en hochant la tête.

Nous sommes tous dotés d'un cerveau, nous avons tous la possibilité de le faire fonctionner... donc, nous avons tous, sur le papier, le droit d'échanger, de présenter nos conclusions etc... Libre aux autres de réfléchir aussi par eux-mêmes et d'y adhérer ou pas.
Est-ce que parce que je n'ai pas de master d'histoire, je n'ai pas le droit d'avoir ma propre idée sur certaines parties de l'histoire, que j'ai tiré de ce que j'ai pu lire/écouter/voir/constater par moi-même sur certains lieux historiques (je sais pas, si vous visiter un château ou un grotte ornée, vous avez le droit de regarder et réfléchir aussi. Y'a pas juste à se contenter de ce que dit le guide) ?

Tu peux être d'accord, pas d'accord, on s'en fout... ce qui compte c'est de muscler son discernement et ses connaissances propres.
ça s'appelle la liberté d'esprit, (la liberté de penser comme dirait l'autre... XD ) et c'est à peu près le seul truc qu'on ne peut pas de prendre... et toi, tu voudrais le laisser à d'autres ? :think:

Après, Hancock n'est pas le "premier clampin" venu... il a quand-même étudier son truc depuis des dizaines d'années, et écrit une palanquée de bouquins. Son idée de base n'est pas "les petits gris ont construits les pyramides" (ou alors, j'en suis pas à cet épisode... :mrgreen: )... c'est juste, il y a un ou des peuples anciens que nous ne connaissons pas et qui étaient plus avancés que nous pensons.
Bon, parfois ses arguments sont bof, parfois ça me semble pertinent... mais ça suffit en tout cas pour que ça m'intéresse et m'interroge, que ça me fasse rêver et me poser des questions.
Peu importe la conclusion que j'en tirerai, si j'en tire une un jour... mais je trouve ça pas complétement dingo en tout cas, la question mérite au moins d'être posée.
Et je ne comprends pas pourquoi les historiens universitaires en font une jaunisse... ni pourquoi on refuse l'idée même de creuser un peu dans cette direction (parce qu'il n'est pas tout seul, il y a d'autres chercheurs qui disent "ah bah ça s'est bizarre, on peut peut-être faire 2 ou 3 analyses pour voir si...". Ah bah non, personne veut voir si, c'est juste circuler y'a rien à voir...).

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 13 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze