Nous sommes actuellement le 31 Juillet 2021, 03:18

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 18 Mars 2021, 17:45 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 447
...
Je vous avais déjà parlé, en décembre dernier, des violentes manifestations de poltergeist survenues dans la demeure de cette famille belge, à Arc-Wattripont :

http://www.paranormal-encyclopedie.com/forum/viewtopic.php?f=44&t=5342&p=64158&hilit=Wattripont#p64135

Image

Michel Vanbockestal, qui animait le Centre d’étude sur les phénomènes inexpliqués (CERPI), un petit groupement belge d’investigation du paranormal basé à une cinquantaine de km du village d’Arc-Wattripont (dans le Hainaut), a publié les résultats de l’enquête menée par ses collaborateurs du CERPI au sujet de cette affaire dans un ouvrage sorti en 2015 : Le poltergeist d'Arc-Wattripont - Vérité, scandale et désinformation (Éd. Temps Présent 2015).

Un pssionnant petit bouquin, quoique très brouillon dans la forme et très polémique sur le ton, mais comportant des informations de première main : les enquêteurs du CERPI ont pu en effet interviewer, quelques 20 ans après les faits, certains gendarmes et policiers (vraisemblablement libérés de leur devoir de réserve) parmi la dizaine qui étaient présents dans la maison et pendant toute la durée du pic d’intensité des phénomènes (nuits du 5 au 6 janvier, et du 6 au 7 janvier 1993).

Leurs témoignages font froid dans le dos. En voici quelques courts extraits :

« En pénétrant dans la maison, nous avons vu que tout était sans dessus dessous. Il y avait des débris partout et notre réaction a été de demander si les occupants de la maison s’étaient battus mais le propriétaire nous a assurés que ce n’était pas le cas. Nous sommes entrés et allés de pièce en pièce. C’était le désordre total tant au rez-de-chaussée qu’à l’étage. Dans la cuisine, le double-vitrage avait été troué par un projectile, mais seulement sur sa face interne…Au bout d’un moment j’ai remarqué un fait réellement étrange, pour lequel je ne trouve pas mes mots : les petits morceaux de verre étaient comme aspirés vers l’intérieur de la cuisine…j'ai aussi pu voir des objets qui se déplaçaient tout seuls dans la pièce, un paquet de café, des pipes qui "volaient"...à tout moment on entendait des bruits que l’on n’arrivait pas à identifier et j’ai aussi distingué des bruits de pas au plafond. C’est alors que je me suis dit qu’il devait y avoir un « lascar » qui jouait à l’étage. Nous nous y sommes précipités mais il n’y avait personne. Les collègues sont arrivés, puis d’autres encore, et finalement nous étions là une petite dizaine. Nous avons fait sortir tout le monde et c’est là que les volets ont commencé leur sarabande infernale. Nous sommes restés dans cette maison jusqu’au petit matin…sans trouver d’explication. »

… « Nous avons été appelés en renfort par des collègues, non pas parce qu’ils ne s’en sortaient pas mais parce que les phénomènes étaient tellement ahurissants qu’ils désiraient avoir des témoins. Il faut savoir que je suis très cartésien, je ne crois ni en Dieu, ni au diable ou à la sorcellerie...donc en allant là-bas, je blaguais, je plaisantais, oui c’est vrai. Puis je suis entré. Mais je peux vous garantir que quand vous voyez un livre qui s’envole tout seul, la table – pourtant lourde et longue – qui bouge sans aucune intervention, le double vitrage qui explose, le téléphone qui se jette au sol, tous les bibelots qui volent dans l’habitation, vous n’en menez plus large ! Vous vous posez des questions ! Vous perdez vos belles convictions !...Nous avions été avertis par radio et nous sommes arrivés très sceptiques. Pourtant, quand j’ai vu l’un de mes collègues blanc comme un linge, j’ai vite compris qu’il se passait quelque chose…il y avait des bruits étranges un peu partout, des objets qui tombaient sans raison, d’autres qui se renversaient…c’était incompréhensible parce que nous avons tout vérifié, tout retourné, tout fouillé, tout contrôlé, sans succès. Il y a aussi eu ces volets, qui se sont mis à trembler comme s’ils recevaient des coups. Là, l’un des nôtres est ressorti aussi vite qu’il était entré !... »

…« C’était dément ! Les objets volaient dans tous les sens, se baladaient dans les airs ou tombaient des étagères. J’ai vu une table se déplacer d’un coup sec sur environ 15 cm. Une lampe de chevet a dévalé les escaliers de l’étage supérieur alors que tout le monde était en bas ! Le lit, ou plus exactement le matelas, se soulevait d’un côté. Nous avons tout fouillé : il n’y avait aucun trucage ! Un pot à lait métallique s’est soulevé dans les airs et a percuté le plafond mais il n‘est pas retombé à la verticale comme il aurait dû le faire, non ! Il s’est précipité sur le mur d’en face après avoir fait un curieux vol plané et il est encore retombé en oblique, ce qui n’avait aucune logique ! Ce ne sont que des exemples… »

« …Le téléphone, qui se trouvait posé sur un frigo dans l’arrière-cuisine, a quitté son emplacement en suivant une trajectoire bizarre pour aboutir à l’autre bout de la pièce où il a encore été animé de soubresauts. Je garde bien en mémoire l’image de la fiche du téléphone, soudain arrachée du mur avec une violence extrême. Tout cela se passait sans intervention humaine.[…]C’est alors même que je réparais le téléphone sur la table que celle-ci a bougé. Nous étions à plusieurs sur place, sur le qui-vive et très attentifs à toute imposture… »


Si vous souhaitez connaître tous les détails de cette sulfureuse affaire, et de tout le cirque médiatique et religieux qu’elle a engendré en Belgique, avec notamment l’exorcisme très médiatisé de l’un des membres de la famille suspecté d’être involontairement à l’origine des phénomènes, je vous conseille vivement la lecture de l’ouvrage susvisé de M. Vanbockestal.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Mars 2021, 11:30 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2838
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Oh, c'est vraiment très étrange !! Aucune explication n'a été proposée...?

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Mars 2021, 13:13 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 447
Pochel a écrit:
Oh, c'est vraiment très étrange !! Aucune explication n'a été proposée...?


Aucune. On nage en plein mystère.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 20 Mars 2021, 12:50 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 161
Ah oui quand même :shock:

Si les témoignages sont bien "sûr", et que les témoins n'ont été que peu influencés par le temps et d'autres variantes. Alors on a vraiment là un cas des plus particulier.

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Mars 2021, 19:59 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6996
Localisation: Massif central. Par là.
Quitte à passer pour le rabat-joie de service (mais j'ai l'habitude, et si ça se trouve, vous commencez à l'avoir aussi :mrgreen: ), j'avoue être un peu méfiant à l'égard de ce genre d'histoire de poltergeist étudiées plus de 20 ans après les faits (!), par une unique source dont on peut légitimement se demander si elle est complètement fiable et objective.

C'est la recette classique avec laquelle on finit par aboutir à des affaires surnaturelles défiant l'entendement.
Si l'on s'intéresse par exemple à l'affaire du poltergeist d'Enfield par le biais du principal parapsychologue qui a enquêté pendant plusieurs années sur lui (Maurice Grosse), on a l'impression d'un truc en béton et bien documenté, avec des photos, des témoignages de personnes extérieures (dont des membres des forces de l'ordre) racontant avoir assisté à des déplacements d'objets... Bref, LE cas de poltergeist qui démontre clairement et indiscutablement la réalité du phénomène.
Cependant, si on se penche sur les compte-rendus (quasiment pas médiatisés et souvent durs à trouver) d'autres enquêteurs beaucoup plus prudents qui ont également été sur place étudier le phénomène, on a un son de cloche bien différent... et il devient à peu près évident que l'histoire est un canular. Maurice Gross était de bonne foi, mais manifestement un peu candide et il avait vraiment très envie que l'histoire soit authentique, ce qui l'a conduit à accepter beaucoup de choses qui auraient dû normalement titiller son esprit critique.

Prenant ceci en compte, + le parti-pris manifeste du livre (cf. la description de l'éditeur sur la quatrième de couverture), + les mauvaises expériences systématiques que j'ai eu avec les groupes amateurs se parant de titres ronflants et quasi-scientifiques (« Centre d'étude et de recherche », rien que ça !)... Je vois plein de raison de ne pas crier victoire trop vite. :P

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Mars 2021, 11:30 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 447
Ar Soner a écrit:
Quitte à passer pour le rabat-joie de service (mais j'ai l'habitude, et si ça se trouve, vous commencez à l'avoir aussi :mrgreen: ), j'avoue être un peu méfiant à l'égard de ce genre d'histoire de poltergeist étudiées plus de 20 ans après les faits (!), par une unique source dont on peut légitimement se demander si elle est complètement fiable et objective.

C'est la recette classique avec laquelle on finit par aboutir à des affaires surnaturelles défiant l'entendement.
.............
Prenant ceci en compte, + le parti-pris manifeste du livre (cf. la description de l'éditeur sur la quatrième de couverture), + les mauvaises expériences systématiques que j'ai eu avec les groupes amateurs se parant de titres ronflants et quasi-scientifiques (« Centre d'étude et de recherche », rien que ça !)... Je vois plein de raison de ne pas crier victoire trop vite. :P


Dans une affaire aussi ahurissante il est normal d’avoir des doutes et de se poser des question mais je pense quand même que ce topic, dont la rédaction m’a demandé pas mal de soin et pris beaucoup de temps, méritait mieux que de recueillir comme seul commentaire ce revers de main méprisant, coupant court d’avance à toute discussion.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Mars 2021, 12:55 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 2565
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Ar So est assez grand pour répondre lui-même mais j'ai envie de réagir car je crois que je comprends les deux points de vue.

Patto, connaissant Ar So, je suis certaine qu'il n'y avait pas l'once d'un mépris de sa part (en tout cas pas intentionnel: après, tu as parfaitement le droit, toi, de le ressentir comme tel). Personnellement, je trouve la prudence d'Ar So plutôt saine dans l'absolu. En tout cas, je trouve que son message soulève des points très pertinents.

En revanche, et là où je te comprends, c'est que je pense moi aussi que la forme pèche parfois. Je ne parle pas d'Ar So en particulier ici, mais bien des messages sceptiques en général.

Moi aussi, comme toi, ça me gonfle quand je parle d'un truc et qu'en face ça ne suscite aucune question, aucune curiosité, aucune envie de connaître les détails, mais juste une longue litanie de critiques et de réserves en mode "je suis plus malin que vous qui êtes si naïfs". Ca coupe la discussion tout net comme tu le dis et ça ne donne pas du tout envie d'échanger. Parce que c'est à ça que l'on voit que les personnes en face ont en fait une même grille de lecture toute prête, qu'elles n'hésitent pas à calquer/apposer à la première occasion sur toutes les situations qui leur semble similaires, feignant ainsi d'oublier que chaque dossier à ses nuances et particularités.

Ca me fait un peu penser à l'interview du sociologue Matthias Girel du CNRS dont on avait déjà parlé sur le fofo: https://lejournal.cnrs.fr/articles/la-s ... e-en-crise (viewtopic.php?f=27&t=4755&hilit=cnrs)

Dans cette interview, Girel déclare que:
Citer:
lorsque sur une échelle de cinq ou dix ans, un chercheur, un think tank, un laboratoire ou une institution ne produit que de la preuve négative, de la réfutation de preuves scientifiques, sans jamais isoler une cause nouvelle ou conduire à des prédictions inédites, on peut lui attribuer une démarche dénégatrice.

Et je trouve ça tellement vrai et pertinent. Or, avec le sceptisisme outrancier, je trouve que c'est un peu pareil: on n'est pas curieux, on n'essaie pas de produire de la connaissance. On fait juste du debunk et de la preuve négative. Un peu comme ce qu'a (à titre d'exemple mais on pourrait citer plein de trucs) fait Thomas C. Durand avec son livre sur les NDE qui ne produit aucun savoir mais se contente de recenser frénétiquement (et même pas exhaustivement) toutes les études qui valident ses présupposés à lui.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Mars 2021, 14:00 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 161
Je suis d'accord avec toi Metro. on peut reprocher au scepticisme cet aspect d'hyper-critique permanente.
Néanmoins je comprend la prudence d'Ar, beaucoup d'affaire paranormales ont été gonflées par divers moyens, et il faudrait, avant d’émettre un avis qui se vaudrait définitif, réaliser une longue enquête où serait vérifié la véracité de chaque pièces du dossier. Ce qui est très dur à faire.

Il n'empêche qu'il s'agit d'un cas très peu médiatisé, et qui me semble très intéressant :)

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Mars 2021, 15:26 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4607
J'ai lu le bouquin en question...
Alors, si j'ai une critique à formuler, c'est l'impression qu'il commençait un peu par la fin. Disons que si on n'a jamais entendu parler de cette histoire, franchement le moment où on comprend vraiment ce qu'il s'est passé intervient largement dans la seconde partie du livre.
D'autre part, l'auteur est pas mal dans la récrimination (je n'ai plus tous les détails en tête, mais il y a eu des reportages passés à la télé belge qui auraient été bidonnés pour faire passer les témoins pour des abrutis, en gros), et visiblement, il y a eu pas mal d'empoigne... Du coup, à la lecture, c'est parfois gênant d'assister à un règlement de compte, ce qui pollue un peu la lecture critique que l'on peut se faire. (en tout cas, j'ai trouvé : personnellement, je n'aime pas trop cet angle dans un ouvrage, mais bon, c'est mon goût personnel)

Pour le reste, je suis d'accord avec Patto : l'histoire est en soit très intéressante, et demeure perturbante : de mémoire, il y a eu des témoignages chez les gendarmes de faits quand même bien étranges. D'autre part, s'il y a eu une "pollution" et des bidonnages dans ce dossier, clairement, ils ne me semblent pas venir de la famille ou des témoins, mais plutôt des médias, des exorcistes (un poil louches) et des enquêteurs et pseudo-enquêteurs...
Du moins c'est comme ça que je le comprends et que je le ressens.

Pour moi, clairement, les médias et les instances judiciaires belges ont fait passé la famille pour des simplets parce que c'était l'explication la plus simple et la plus économique. Pas besoin d'investiguer davantage comme ça, l'honneur est sauve et on peut aller se faire son petit week-end au ski... Alors qu'il y a une vraie complexité dans les rapports familiaux et l'histoire de chaque protagoniste, qui clairement ont vécu des choses qui dépassaient leurs propres entendements et ont engendrés une certaine forme de traumatismes pour certains (il me semble qu'il y a un passage où, quand les gendarmes arrivent, le père de famille leur ouvre avec... un casque de chantier sur la tête. Franchement, je ne crois pas que ça soit l'attitude d'un faussaire, mais bien simplement d'un homme terrorisé).
D'ailleurs ceux-ci ne veulent plus entendre parler de cette histoire et refusent tout interview. Alors que s'ils avaient vraiment voulu chercher à se faire de l'argent et une petite célébrité, ils le pouvaient très largement...

Et clairement, c'est bien ce qui me dérange le plus dans l'attitude sceptique et là où je rejoins la thèse de Métro : s'arrêter à l'explication la plus simple et se contenter d'un "c'est la bonne vieille recette des histoires de poltergeist", c'est vraiment signifier "bon, c'est bien beau vos histoires mais là j'ai piscine".
Parce que de facto, on coupe toute possibilité d'enquête ou de quête ayant un peu de recul et de hauteur. C'est à peine plus développer qu'un "c'est impossible parce que c'est impossible". :eh:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Mars 2021, 17:48 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 447
Metronomia a écrit:
Ar So est assez grand pour répondre lui-même mais j'ai envie de réagir car je crois que je comprends les deux points de vue.

Patto, connaissant Ar So, je suis certaine qu'il n'y avait pas l'once d'un mépris de sa part (en tout cas pas intentionnel: après, tu as parfaitement le droit, toi, de le ressentir comme tel). Personnellement, je trouve la prudence d'Ar So plutôt saine dans l'absolu. En tout cas, je trouve que son message soulève des points très pertinents.



Merci pour ta réaction, très intéressante, Metronomia. Et merci aussi à Chimère, qui a le mérite d'avoir lu le bouquin et de parler en pleine connaissance du sujet.

Il y a clairement du mépris dans son message quand il parle de..."ces groupes amateurs se parant de titres ronflants et quasi-scientifiques (« Centre d'étude et de recherche », rien que ça !)" Pensez donc : ces petits rigolos du CERPI qui prétendent faire des études et des recherches, ils sont tous à mettre dans le même sac...
Comment auraient-ils donc dû s'appeler, alors, pour bien faire ? "L'Amicale des Enquêteurs du Dimanche dans le Paranormal ?" Et est-ce que les mots "études" et "recherches" sont des appellations contrôlées réservées aux seuls professionnels ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze