Nous sommes actuellement le 17 Mai 2022, 17:51

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 27 Janvier 2022, 21:51 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 2988
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Il y a quelques jours, l'émission Les idées larges sur Arte proposait un numéro sur le deuil, les morts, les fantômes et leur fonction. La philosophe Vinciane Despret en était l'invitée et a, à cette occasion, répondu avec brio aux questions de la journaliste Laura Raim. J'ai trouvé cette émission d'une durée de 20 minutes jolie, pleine d'intérêt, de finesse, de délicatesse. Vinciane Despret est en sus très didactique, en plus d'être fort charismatique. A un moment, elle évoque succintement la théorité de l'agentivité de Bruno Latour (oui, le controversé sociologue), et c'est bien la première fois que je crois avoir compris le propos, tout ça grâce à elle. L'émission est à (re)voir ici:


https://www.youtube.com/watch?v=3SWcHDQrKqM

Je pense qu'elle plaira à certain-e-s d'entre vous.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 28 Janvier 2022, 11:38 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4902
Effectivement, très intéressante vidéo. Et pour le coup, l'émission "les idées larges" porte bien son nom. :mrgreen:

Personnellement, j'ai toujours été d'accord avec le fait que l'acception "matérialiste" de la mort, et l'injonction, comme elle le dit, au bien-être, et donc à passer à autre chose pour être, finalement, à nouveau "productif" était un vrai problème dans notre société où seule la rationalité est génératrice d'un savoir et d'une conceptualisation du monde qui serait socialement acceptable. Et que tout ça génère sans doute plus de difficultés et de douleurs que des visions plus spirituelles, qui font appel au mystique ou au surnaturel.

Et effectivement, elle a d'ailleurs raison de souligner que cette vision est très récente dans l'histoire de l'Humanité, et largement minoritaire aujourd'hui encore.

Alors, accessoirement, que cette vision se sente supérieure à toute autre m'a toujours fait doucement sourire. 8-)

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 28 Janvier 2022, 14:56 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 2988
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Je te rejoins bien entendu sur tout ça. J'étais sûre que ça allait te plaire. ^^

J'ai personnellement particulièrement aimé toute la partie qui traite de ce que les morts font aux vivants (ou plutôt de ce que les morts font faire aux vivants). J'ai trouvé ça tellement juste!

L'exemple du proche qui viendrait nous hanter dans notre sommeil et nous donner en rêve un conseil d'outre-tombe que nous serions probablement enclin à écouter, bouleversé (ou a minima interloqué) par cette vision nocturne et y voyant un possible "signe" de l'au-delà, alors que du vivant du proche, on aurait peut-être été agacé par le conseil prodigué et qu'on ne l'aurait probablement pas écouté m'a semblé particulièrement bien vu. Il est vrai que dans le doute, on prête facilement aux morts des compétences que l'on attribueraient pas forcément aux vivants. Imaginez: si vraiment c'était notre proche défunt qui venait nous passer un message parce que lui connaît l'avenir et qu'il sait ce qu'il faut faire? Ce serait sûrement risqué de ne pas l'écouter... Alors, dans le doute, probablement qu'on a plus tendance à écouter. Parce qu'on se dit: "Et si jamais c'était vrai"?

Et puis, sans surprise, je me suis aussi particulièrement retrouvée dans la volonté de Vinciane Despret de ne pas se situer dans une perspective surplombante, de laisser toutes les portes ouvertes et de s'inscrire dans le "pourquoi pas?". Ca permet une meilleure écoute des témoignages et ça aide à sortir de la question — assez stérile au fond: "Les fantômes existent-ils ou pas?"/"Sont-ils de pures croyances" et de la dépasser en prenant acte du fait qu'ils ont quoiqu'il en soit une influence sur les vivants et qu'à ce titre, ils ont de toute façon une certaine forme de réalité puisqu'ils créent des effets bien concrets dans le réel.

Edit: Chimère, j'oubliais. Je ne sais pas si tu sais mais Vinciane Despret, avant de s'intéresser aux morts, s'intéresse aussi et surtout aux animaux et a écrit plein de bouquins là-dessus (qui sont, paraît-ils, vraiment chouettes).

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 15 Février 2022, 11:43 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 727
Ah ! il s'agit du fameux nécrophone, de Thomas Edison. Un bouquin assez improbable et intrigant, mais bien dans ton sujet, Metronomia !

Image
J’ai cherché à construire un appareil scientifique, permettant aux morts, si la chose est possible, d’entrer en relation avec nous. Si ce que nous appelons « personnalité » subsiste après la mort, si les êtres qui ont dépouillé la forme humaine ne peuvent agir et se mouvoir, ils communiqueront, du moins avec ceux qu’ils ont laissés ici-bas, grâce à mon appareil qui leur donnera cette possibilité « d’agir ».
Thomas Edison


Présentation:
"Et si, après avoir déposé ses 1093 brevets dont la lampe à incandescence, la pile alcaline, la chaise électrique ou le phonographe ne sont que quelques-unes des inventions les plus marquantes, Thomas Edison était parvenu à mettre au point une machine à communiquer avec les morts ? Le nom de Thomas Edison (1847-1931) est communément associé à de nombreuses prouesses techniques, mais il en va tout autrement de ses recherches psychiques : alors que la plupart de ses biographes ont exploré les moindres détails de son œuvre, ils restent toutefois silencieux sur les expérimentations que mena pourtant Edison, durant les dix dernières années de sa vie, pour entrer en communication avec les morts. Quel fut au juste son projet inachevé de « nécrophone » ? Que parvint-il à entendre ? Longtemps oublié et méconnu, Le royaume de l’au-delà est l’unique texte de Thomas Edison rassemblant ses recherches dans le domaine des sciences psychiques."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze