Nous sommes actuellement le 21 Juin 2021, 23:40

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Et si Galilée avait eu tort ?
MessagePublié: 23 Avril 2011, 10:50 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6970
Localisation: Massif central. Par là.
Citer:
Et si Galilée avait eu tort ?

Le samedi 6 novembre 2010, la vérité va enfin être rétablie. Ce jour-là, à South Bend, ville américaine située dans le nord de l’Indiana, aura lieu un colloque dont le titre est : “Galilée avait tort. L’Eglise avait raison.” L’objectif de cette “première conférence catholique annuelle sur le géocentrisme” consiste à prouver que le Soleil tourne autour de la Terre (système géocentrique), alors que, depuis Copernic, Galilée, Kepler et Newton, la science prétend que la Terre et les autres planètes tournent autour du Soleil (système héliocentrique). Au cours de cette journée historique, qui démontera un des plus grands complots que l’histoire des sciences ait jamais connus, une dizaine d’orateurs vont se succéder à la tribune devant des spectateurs qui auront chacun déboursé 50 dollars. Voici les thèmes des premiers discours tels qu’on peut les lire sur le site Internet de cette manifestation : “Géocentrisme : ils le savent mais ils le cachent”, par Robert Sungenis, auteur d’un livre sur le sujet et organisateur de la conférence ; “Introduction à la mécanique du géocentrisme” ; “Expériences scientifiques montrant l’immobilité de la Terre dans l’espace” ; “Preuve scientifique : la Terre au centre de l’Univers”…

Ceci n’est pas un canular. Cette conférence aura bien lieu et ceux qui l’organisent sont convaincus de ce qu’ils disent. Dans la liste de questions/réponses qu’il a mise sur son site Internet, Robert Sungenis, en plus de citer les passages de la Bible où la position centrale de la Terre est clairement dite, compare sa démarche à celle des créationnistes qui, petit à petit, imposent une vision biblique de l’apparition de la vie et de l’homme sur Terre comme une alternative valable aux enseignements de la biologie et du darwinisme : “Oui, je crois vraiment que ce qui est arrivé avec le créationnisme arrivera avec le géocentrisme. Nous sommes là où Morris et Whitcomb (NDLR : les pères américains du néo-créationnisme) étaient dans les années 1960. Tôt ou tard, la preuve du géocentrisme sera très répandue, mais cela prend du temps. Je serai peut-être mort et parti avant que mon rêve se réalise. La cause du géocentrisme pourrait cependant avancer un petit peu plus vite que celle du créationnisme, car elle le géocentrisme est bien plus facile à démontrer que le créationnisme. Je peux expliquer les preuves scientifiques du géocentrisme en environ 20 minutes à un interlocuteur instruit, et une fois que j’aurai terminé, soit il s’en ira complètement stupéfait par la nouvelle vérité qu’il viendra de découvrir, soit il fera tout ce qui est en son pouvoir pour étouffer ou tourner en ridicule ce que je lui aurai dit et il me traitera de fou pour avoir abordé le sujet, puisqu’il réalisera, mais rejettera, les implications théologiques et globales de ce que je lui aurai dit.”

Il y a effectivement fort à parier que, d’ici à quelques années, cette conférence du 6 novembre 2010 sera citée comme une référence scientifique par ceux qui défendront le géocentrisme, tout comme aujourd’hui certains citent de soi-disant “colloques” et “études”, ou des livres écrits sans contrôle scientifique objectif, pour s’attaquer à la théorie de l’évolution ou, d’une manière plus anecdotique mais tout aussi révélatrice, à la datation au carbone 14 du suaire de Turin, laquelle a démontré qu’il s’agissait d’une création médiévale. S’en prendre à Galilée a un triple objectif : souiller l’image d’un des plus grands savants de l’histoire, considéré comme l’un des fondateurs de la science moderne ; s’attaquer à celui qui apporta une des premières preuves observationnelles de l’héliocentrisme de Copernic ; permettre à l’Eglise de laver l’offense qu’elle a dû subir lors de sa repentance de 1992 au sujet de la condamnation de Galilée.

Ceci dit, je vois arriver une question majeure : qu’est-ce qui nous prouve que le Soleil ne tourne pas autour de la Terre (ce que croit encore un cinquième environ des habitants des pays dits développés) ? Après tout, ne le voit-on pas se lever tous les jours et se coucher chaque soir après avoir traversé le ciel ? La révolution copernicienne porte bien son nom, qui tord le cou au témoignage le plus élémentaire de nos sens. Il est beaucoup plus simple de croire que le Soleil se promène autour de nous plutôt que d’imaginer que c’est la Terre qui, tournant sur elle-même en plus de faire le tour de son étoile en un an, donne à l’astre du jour son mouvement apparent. Quelles preuves en a-t-on ?

Dans le système géocentrique du début du XVIIe siècle, tout tourne autour de la Terre. La Lune d’abord, puis, dans l’ordre, Mercure, Vénus, le Soleil, Mars, Jupiter et Saturne (Uranus et Neptune n’ont pas encore été découvertes). Lorsque, à partir de 1609, Galilée pointe la lunette de sa fabrication vers les cieux, il ne va pas tarder à lui trouver des défauts. En janvier 1610, il découvre quatre petits astres tournant autour de Jupiter, qui seront par la suite nommés les satellites galiléens. Cela n’a l’air de rien mais cette trouvaille compromet le géocentrisme car, désormais, tout ne tourne plus autour de la Terre. Quelques mois plus tard, en septembre, il découvre que Vénus, comme la Lune, a des phases. Ce qui, en soi, peut s’expliquer avec le géocentrisme. Ce que celui-ci a, en revanche, beaucoup de mal à justifier, c’est la raison pour laquelle Vénus est de plus en plus petite au fur et à mesure qu’elle devient pleine (voir ci-dessous). Théorisé au siècle précédent par le chanoine polonais Nicolas Copernic, l’héliocentrisme, lui, explique sans peine le phénomène : si Vénus rapetisse au fur et à mesure qu’elle s’illumine, c’est parce que, vue depuis la Terre, elle passe de l’autre côté du Soleil. Ce qu’elle ne peut évidemment pas faire dans le système géocentrique hérité d’Aristote.


Bien sûr, il existe d’autres preuves de l’héliocentrisme. Je citerai rapidement : l’aberration de la lumière, découverte en 1725 par l’astronome britannique James Bradley, phénomène confirmant que la Terre n’est pas immobile dans l’espace comme le prétend le modèle géocentrique ; la première mesure de la parallaxe d’une étoile, effectuée en 1838 par l’Allemand Friedrich Wilhelm Bessel, qui prouve la révolution terrestre ; la célèbre expérience du pendule de Foucault, en 1851, qui montre que la Terre tourne bien sur elle-même ; l’orbite des comètes ; plus récemment, la découverte des systèmes extra-solaires.

En 1633, Galilée n’avait, malheureusement pour lui, aucune de ces preuves à sa disposition lorsque, vieux, malade et menacé de la torture, il fut jugé et condamné à la prison à vie (peine commuée par le pape à une assignation à résidence, toujours à vie) pour avoir défendu ouvertement l’héliocentrisme, ce qui était assimilé à de l’hérésie. Pour éviter le bûcher, le savant italien dut abjurer, rejeter l’idée “que le Soleil était le centre du monde et immobile, et que la Terre n’était pas le centre et qu’elle se mouvait”. C’est un peu facile de jouer avec la peau des autres mais je dirai que si Galilée a un jour eu tort, ce n’est pas en défendant l’héliocentrisme, comme le prétend Robert Sungenis, mais en le reniant…


Source (avec des images) : http://blog.slate.fr/globule-et-telescope/2010/10/07/et-si-galilee-avait-eu-tort/

Apparemment à l'instar du créationnisme, le géocentrisme à des beaux jours devant lui... :think:

D'un point de vue épistémologique, c'est un cas intéressant : que peut-on faire lorsque des scientifiques (c'est-à-dire, des gens qui sont vu par le grand public comme les détenteurs d'un bon esprit critique et d'une certain « savoir » ) défendent et présentent comme véridiques des théories complètement extravagantes ?
Vous pouvez prendre d'autres exemples dans n'importe quel domaine : Jean-Pierre Petit et l'ufologie, Karry Mullis (partisan de non-corrélation VIH/SIDA) et la médecine...

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 23 Avril 2011, 12:48 
Empereur du chat
Empereur du chat
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 12 Août 2008, 22:57
Messages: 1895
J'avais appris cela il y a un moment, j'étais surpris que personne n'en parle ici. :think: En tout cas ça devient grave, mais bien grave quoi.

_________________
Da funky emperor !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 23 Avril 2011, 12:56 
Grand matou
Grand matou
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 29 Juillet 2008, 20:26
Messages: 6447
Je pense qu'il est temps que le public connaisse l'horrible vérité : il est possible d'être stupide, ignorant ou complètement crédule et de réussir malgré tout des études scientifiques.

Ceci dit, dans le cas précis du géocentrisme, j'ai quand même beaucoup de mal à admettre que de véritables scientifiques qui se sont intéressés à la question puissent y croire. Est-on sûr qu'il y a réellement des hommes de science (au sens "science dure", ie : pas un théologien) parmi les speakers de cette conférence ?

L'organisateur n'en est en tout cas pas un : http://en.wikipedia.org/wiki/Robert_Sungenis

Je ne pense pas que cette "Conférence catholique internationale" sera considérée comme un colloque scientifique par qui que ce soit. Je ne serais pas surpris si les créationnistes souhaitent en majorité garder leurs distance vis-à-vis d'hurluberlus pareils.

_________________
:binocle: Sage à ses heures, idiot le reste du temps.
Horaire inconnu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 23 Avril 2011, 16:16 
Ornithorynque consterné
Ornithorynque consterné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 16 Mai 2010, 16:44
Messages: 1229
Localisation: Dans une rivière australienne
Oui, ils sont bien graves.

Apparemment pour certains, l'expérience de Michelson-Morley par exemple ne serait pas la preuve de la constance de la vitesse de la lumière, mais la preuve que la Terre est immobile au centre de l'univers (déduction qui, par ailleurs, pose beaucoup plus de problèmes que cela n'en résout).

Mais il y a pire : il y aurait apparemment des gens, à notre époque, pour penser que la Terre est plate. Je vous laisse juger des croyances qu'il serait nécessaire d'adopter pour défendre une telle position.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 23 Avril 2011, 20:12 
Membre
Membre
Hors-ligne

Inscription: 30 Novembre 2009, 23:14
Messages: 435
Localisation: Zanzibar
Je savais que la terre était plate et au centre de l'univers!
Et si "on" me dit qu'elle est ronde, ben moi je dis qu'elle est creuse!
Même que la terre, elle a déjà tourné dans l'autre sens que celui qu'on connait aujourd'hui...
Il y a des preuves scientifiques que la terre s'est déjà retournée*! C'est dit dans la Bible...
:silent: mmmh mmmmh

*PS: je ne parle pas des pôles magnétiques, qui eux bougent pour de vrai...

_________________
There is no spoon.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Avril 2011, 12:51 
Désinscrit
Désinscrit
Hors-ligne

Inscription: 09 Mars 2010, 17:34
Messages: 574
Il y a quelques dizaines de milliers d'années, l'homme à vécu une inversion des pôles et apparemment, ce phénomène n'a strictement rien provoqué sur notre planète.

Nous connaissons plus ou moins l'époque grâce à l'étude des roches volcaniques dont les particules magnétiques ont changé d'orientation à ce moment, par rapport aux plus anciennes.

Quant au fait de contester que la Terre tourne autour du Soleil, selon une orbite elliptique, notre planète tournant sur elle-même en presque 24 heures. Cela créant les saisons, ainsi que les jours et les nuits ( pour simplifier ). Il faut être complètement fou pour le nier, surtout depuis que nous visitons le système solaire avec nos sondes, qui doivent tenir compte du déplacement des planètes autour du Soleil pour atteindre leurs objectifs.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Avril 2011, 13:25 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5259
Localisation: Großostn
En fait, tout dépend du point qu'on choisit pour son référenciel. Si on estime que le point fixe c'est le centre de la Terre, le Soleil tourne autour d'elle. Si ce point c'est le Soleil, alors c'est la Terre qui tourne autour. Et si on prend un point n'importe où dans l'Univers, ce sont les deux qui bougent... :crazy:

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Avril 2011, 15:45 
Membre
Membre
Hors-ligne

Inscription: 30 Novembre 2009, 23:14
Messages: 435
Localisation: Zanzibar
@DRAGON:
Nous parlons bien des pôles magnétiques qui eux se sont effectivement inversés à plusieurs reprises, paraît-il, au cours de la vie de notre bonne vieille Terre. J'avais vu cela dans un documentaire ARTE qui commence à l'aéroport CDG où on voit des gars en train de repeindre les numéros sur les pistes car le pôle magnétique bouge sans arrêt. Documentaire très intéressant.

_________________
There is no spoon.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Avril 2011, 09:56 
Désinscrit
Désinscrit
Hors-ligne

Inscription: 09 Mars 2010, 17:34
Messages: 574
Disons que c'est la référence du pôle Nord qui, sporadiquement, varie de quelques degrés.

Étant donné qu'actuellement nous naviguons par GPS, cela n'a plus beaucoup d'importance, le compas est toujours à bord, uniquement en cas de panne des moyens électroniques.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 25 Avril 2011, 21:13 
Membre
Membre
Hors-ligne

Inscription: 19 Novembre 2010, 20:42
Messages: 11
Sérieusement, ils sont aveuglés par la religion à se point !?
que l'ont doute de découvertes nouvelles faites par d'obscures pseudochercheurs soit,mais la...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze